Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Entrer avec Google Plus
Recommander un lieu
Aimez-vous Parc national du Corcovado ?
Partagez-le avec le monde entier
Où allez-vous ?

Parc national du Corcovado

info
sauvegarder
Enregistré

10 avis sur Parc national du Corcovado

27
Voir les photos de paulinette
27 photos

La péninsule d´osa, au sud du costa r...

La péninsule d´Osa, au sud du Costa Rica et près de la frontière avec le Panama, abrite une réserve naturelle exceptionnelle. Le lieu est, selon le National Geographic, l´endroit de plus dense biodiversité au monde. 25 écosystèmes différents se trouvent sur les 45000 hectares terrestres et 5000 ha marins que compte le parc. Beaucoup d´espèces sont endémiques de cette zone, la plus protégée du Costa Rica, pays déjà fort conscient et avant gardiste en matière de préservation de la nature.

Le Costa Rica n´a pas d´armée, on l´appelle la suisse de l´Amérique centrale, mais le seul endroit où tu verras des gardes armés, c´est sur les plages, pour s´assurer que les tortues peuvent venir pondre en toute tranquillité, et que les œufs sont en sécurité !

Corcovado a des pumas, des jaguars, des tapirs, des requins dans la zone maritime

L´entrée coute 8 euros par jour, et il y a des circuits de 2 à 5 jours selon ce que tu veux voir. La nourriture n´est pas disponible dans le parc si tu ne préviens pas de ton arrivée, car elle est apportée sur demande.

C´est mieux de tout emporter avec soi, sauf l ´eau car les rivières sont potables ! Le parc a des chalets de rangers où tu pourras passer la nuit, en dortoir ou sous ta tente.
paulinette

Lors de mon deuxième jour dans le par...

Lors de mon deuxième jour dans le parc de Corcovado, après une journée à la plage accompagnée par les singes et les oiseaux, j'ai du traverser une des premières rivières.
Avec beaucoup de courant, et après plusieurs jours de pluie, ça a été assez dangereux, mais je m'avais joint avec quelqu'un d'autre au cas où il se passerait quelque. Nous avons continué de marché à travers la jungle pendant 4 ou 5 heures, profitant du fait d'être les seuls êtres humains dans un lieu si préservés. Nous cherchions le puma ou le jaguar, les rois du parc, mais sans réelle envi de les rencontrer, comme ça seul et sans défense. Nous avons traversé d'autres rivières, avec l'aide des marées, et nous nous sommes mis plus à l'intérieur, dans la forêt humide.
Tout était extrêmement mouillé, et quand nous avons monté la tente pendant la nuit, on ne pouvait rien sécher. On ne pouvait pas non plus préparer un repas chaud par manque d'électricité et de gaz, bien que après avoir parler avec les gardiens, ils n'ont ont laissé faire bouillir de l'eau pour les pâtes.
Ils viennent à pied également, alors ne vous attendez pas à ce qu'ils vous donnent un cookie, tout comme vous, ils chargent tout dans leur sac à dos, et pour passer 15 jours! Ils peuvent vous indiquer l'endroit où les animaux ont été vus pour la dernière fois dernier, et comment sont les rivières qu'il faut traverser, le meilleur endroit pour entrer et sortir du parc. Si vous changez d'itinéraire, c'est mieux de les prévenir.
paulinette
5
Voir les photos de Valerie et Sylvain
5 photos

Au coeur du corcovado

Ce parc national est un véritable zoo naturel. Je m'explique, on peut y croiser de nombreux, très nombreux animaux. Mais rassurez vous, ce n'est pas au zoo, il n'y a pas de grillage entourant le parc et les animaux ne sont pas enfermés. Durant les 3 jours qui nous y avons passé, nous avons vu un puma, un tapir, des singes, des koatis, de nombreux oiseaux et perroquets, des cochons sauvages et même des crocodiles, des requins et des baleines au loin... Incroyable, non ? Mais attention c'est aussi un parc qui peut s'avérer dangereux si vous ne faites pas attention car il est rempli d'espèces dangereuses voir mortelles pour l'homme : serpents, scorpions...
Valerie et Sylvain

La journée va être longue, et l’autre...

La journée va être longue, et l’autre solution est de faire demi-tour, ou de passer la journée dans le coin et de rentrer le surlendemain par le même chemin, mais il décide de poursuivre. Ca commence mal, on marche la première heure pour rien, on retourne à la base. Il pleut, on traverse tant de cours d’eau qu’on renonce à enlever nos chaussures, et on patauge dans la boue.

On se force à maintenir un rythme soutenu dans l’espoir de rejoindre l’étape pour déjeuner, et de repartir en direction du torrent dans l’après midi. Plus les heures passent et plus je me dis que ce ne sera pas possible. Nos pieds ont besoin de sécher, et en bon gentleman, mon partenaire m’envoie toujours en éclaireur pour la profondeur des cours d’eau ou savoir ce qu’il y a en haut des collines, donc je commence à fatiguer.

On rejoint la station de rangers à midi et demi, mais après 7 heures de marche éreintantes. Nous sommes accueillis chaleureusement par Daniel, le ranger, puis rejoins par son collègue Rene. Ils sont là pour 20 jours, puis ont droit à 8 jours de repos. Ils viennent aussi par la rivière, ce qui leur demande trois heures de marche. Ils apportent leur nourriture grâce à un cheval. René revient du fleuve et a eu de l’eau jusqu’à la poitrine. Je ne peux pas traverser avec mon gabarit, le courant est trop fort.

On projette alors de continuer un peu, le plus loin possible, et de planter la tente au bord du fleuve, mais les rangers nous l’interdisent. Ils nous offrent même la nuit de camping dans la station pour que l’on reste ! Pour fêter ça, je demande à Daniel de cuire mon paquet de pâtes, pris au cas où car on est partis sans réchaud, et on n’a pas le droit de cuisiner. Agrémentés de thons, de légumes, de mayo, ça lui paraît un vrai festin ! Je dois dire que pour moi aussi, vu que mon dernier repas chaud (des pâtes aussi) remonte à il y a cinq jours... Puis on tue le temps à coup de dominos, avec des rangers trop contents de recevoir de la visite.

Lors de ma deuxième journée dans le parc de Corcovado, après une journée à la plage, accompagnée par les singes et les oiseaux, j’ai dû traverser une des premières rivières. Avec beaucoup de courant, et après plusieurs jours de pluie, elle a été assez dangereuse. Nous avons continué à marcher dans la jungle pendant environ 4 ou 5 heures. Nous voulions trouver un puma ou un jaguar, les rois du parc, mais sans désirer vraiment les rencontrer. Nous avons traversé d’autres rivières, à l’aide des tableaux de marées. Pour passer 15 jours, les gardiens de la forêt peuvent vous indiquer où trouver les animaux, les rivières que vous devez traverser, l’entrée et la sortie idéale du parc. Au cas où vous voulez changer votre itinéraire, il est préférable de se renseigner auprès de ces gardiens.
paulinette
Lire 6 autres
Publier
4
Voir les photos de pepesquare
4 photos

Nature sauvage

Le Costa Rica a gardé son état naturel et Corcovado en est l'expression, c'est un parc naturel avec une forêt primaire. Si vous voulez, vous pouvez faire un trek de deux jours ou une visite d'une journée, mais il y a beaucoup à voir et à apprécier. Un véritable paradis pour les amoureux de la nature sauvage.
pepesquare
28
Voir les photos de nuria
28 photos
nuria
2
Voir les photos de Costa Rica Te Enamora
2 photos
Costa Rica Te Enamora
7
Voir les photos de Roberto Ruiz
7 photos
Roberto Ruiz
Costa Rica Te Enamora
1
Voir les photos de Desiree Gamez
1 photo
Desiree Gamez
Publier
Lire 6 autres

Information Parc national du Corcovado

Numéro de téléphone de Parc national du Corcovado
84416612
84416612
Adresse de Parc national du Corcovado
Parque Nacional Corcovado | Peninsula de Osa, Carate, Parque Nacional Corcovado, Costa Rica
Parque Nacional Corcovado | Peninsula de Osa, Carate, Parque Nacional Corcovado, Costa Rica
Site web de Parc national du Corcovado
http://www.osaservices.com
Voir plus