Paris
Expériences de voyageurs de Quartier latin

Quartier latin

Adresse
Téléphone
Favori Ajouter votre expérience
Typhanie Perrot

Il se situe dans le 4éme et 5éme...

Il se situe dans le 4éme et 5éme arrondissement de paris. Il porte se nom par rapport au latin dans les cours donnés par les écoles et universités médiévales installées dans le quartier. Il y a beaucoup d'étudiant et professeur qui le fréquente.Par rapport a la présence de l'université de la Sorbonne, II Panthéon Assas, , de l'université Paris III Sorbonne Nouvelle, du Collège de France du campus de Jussieu (avec les universités Paris VI et Paris VII)de l'université Paris et de la bibliothèque Sainte-Geneviève mais aussi de la proximité de nombreux collèges et lycées parfois prestigieux et historiques En mai 1968, ce quartier a été l'un des centres névralgiques des divers mouvements de contestation estudiantine.
Patou222

Ballade dans le quartier Latin médiev...

Bonjour à tous!
En fait je vais parler d'un quartier que je connais bien car ma passion pour l'histoire et les mystères de Paris encore dans la pierre m' à conduite à en faire mon métier: Guide conférencière.
Si le préfet Haussmann à beaucoup éventré les rues du Paris médieval, il reste dans le Quartier latin et le Marais quelques lacis de ruelles enchevêtrées qui recèlent de trésors insolites dans cette ville , patchwork d'ancien et de modernisme parfois avant-gardiste.
Ainsi au détour d'un grand axe perpendiculaire formé par les boulevards Saint Germain et Saint Michel, on découvre un édifice aussi spectaculaire qu'insolite " l'Hôtel de Sens qui a appartenu aux Archevèques de Sens dont Paris dépendait, très puissants dans la hiérarchie éclesiastique jusqu' en 1622, date à laquelle Paris accède au rang d'Archevèché à son tour: Transition surprenante entre la fin du moyen âge (XVIème siècle) et la Renaissance.
Nous replongeons au temps des château forts et des cathédrales, avec ce monument hérissé de Tourelles et rythmé de gargouilles et balustrades gothiques flamboyantes et sa tour-donjon.
L'Hôtel particulier est précédé de la seule muraille crénelée qui subsiste à Paris.
Depuis 1866 il abrite le Musée du Moyen âge ,l'un des plus importants d'Europe, célèbre pour ses tentures de "La Dame à la Licorne" sur fond mille fleurs qui nous conte une étrange légende ésotherique.
Puis nous passons devant l' église de Saint Séverin, bâtie entre le 13ème et le 15ème siecle, curieusement placée au centre d'un lacis de rues étroites et sinueuses,qui résiste comme un miracle entre les larges voies de la rive gauche et débouche sur la rue Saint Jacques. Cette église très vaste cinq nefs et double déambulatoire flamboyant possède un étonnant pilier tors (torsadé) d'où jaillissent les quatorze arêtes de la voûte de l'abside donnant l'impression d'une palmeraie en pierre.
L'église abrite une belle série de vitraux dont un florissant arbre de Jéssé .
Mais le plus curieux sans doute est une galerie de pierre à pignons accostée à l'église et que les passants ou touristes prennent pour un cloître alors qu'il s'agit d'un ancien charnier. C'est même le dernier de Paris. Le centre du charnier était ce qu'on appellerait aujourd'hui des fosses communes où étaient enterrées les petites gens. Les galeries ceinturant cet espace étaient réservées aux plus aisés dont les ossements étaient entreposées en hauteur sur deux étages..
Les habitants du quartier reposant nombreux pour l'éternité dans ces cimetières et ces fosses ,les averses et les cochons qui erraient dans les rues déterraient les restes ce qui causait des problèmes d'hygiènes, de relents pestilentiels et des spectacles saisissants d'horreur..aussi les plus aisés préféraient-ils choisir de déposer leurs restes à l abri et en hauteur sous les galeries du charnier.
Depuis La rue Saint Jacques nous atteignons facilement la petite église attenante au square René Viviani qui offre une des plus belles vues latérales sur Notre Dame et au centre duquel se dresse le plus viel arbre de Paris: un Acacia Robinier originaire des amériques et planté par Jean Robin ,paysagiste d'Henri IV ..Soutenu par des maçonneries, aussi penché que la tour de Pise, il garde toute sa sa majesté .
L'église de Saint Julien le Pauvre est une des plus anciennes de Paris mais plusieurs fois detruite elle presente un aspect clasique avec une façade du XVIIeme mais préserve quelques colonettes et contreforts du XIII.
Grenier a sel durant la révolution elle est administrée depuis 1889 par l'église Grecque catholique Melkite et on peut y voir des icônes et une iconostase très intéressantes.
Enfin c' était le lieu de rassemblement de l'université de Paris qui est née au début du 13ème siècle comme une assemblée de Maîtres et élèves,une sorte de corporation qui avait obtenu statuts et privilèges et même un sceaux et relevait de la juridiction éclésiastique plus avantageuse que la justice Royale (sauf pour les cas d'hérésie qui conduisait les condamnés au bûcher).Le collège de la Sorbonne sera fondé plus tard par Rober de Sorbonne , confesseur de Saint Louis.
Les élèves provenant de ce qu'on appelait les 4 nations (dont des Français , anglais, allemands et italiens devaient tous devenir d'abord Clercs , portant la robe, les sandales et le crâne Tonsuré. Mais ils pouvaient revenir à la vie civile après leurs études, la licence ou la maitrise.
Ces jeunes parfois sans vocation religieuse étaient réputés tapageurs et des rixes parfois sanglantes éclataient dans le quartier Latin parsemé de bouges infâmes, tavernes, et ou pullulaient les prostituées, les mendiants et des bandes agitées.La rive Gauche qui jouissait auprès des bourgeois rassemblés rive droite d'une piètre réputation .
Le petit Chatelet , sorte de Fortin servait à surveiller le passage vers la rive droite pour protéger les Bourgois de ces clercs querelleurs et farceurs
A proximité de l'eglise de Saint Julien le Pauvre nous longeons une ruelle étroite: la rue Garlande du nom d'un riche bourgeois qui possédait là un Clos (un enclos de cultures et vignes) et nous voyons la plus ancienne enseigne de pierre de Paris qui illustre la légende surprenante de Saint Julien l'Hospitalier.
Puis nous atteignons la rue de Fouarre dont le nom évoque le foin, la paille sur lesquels s 'asseyaient les élèves à même le sol parfois dehors qu'il vente ou qu' il neige car avant la construction de la Sorbonne et d'autres collèges l' on manquait de locaux pour enseigner et repondre à une demande toujours croissante tant l'enseignement etait réputé à Paris ou des Maîtres tels Albert le Gand et Pierre Abélard avaient apporter du renouveau en appliquant la logique d'Aristote et introduisant la "disputatio" ou le débat.

Puis nous abordons l'île de la Cité le coeur historique de Paris ou se concentrent les deux pouvoirs: l'église avec la cathédrale de Notre Dame (la plus grande en France dés sa construction) et L'ancien Palais Royal de la conciergerie devenu prison au XIVéme siécle et qui à servi d'antichambre de la guillotine pendant la révolution...
Mais je ne développerai pas davantage au risque d'y passer la nuit tant ma passion pour ce quartier est grande..mais vous pouvez rejoindre mon blog avec plaisir et pourquoi pas, si d'aventure vous passez à Paris rejoindre une de mes visites..bien à vous :) : http://parisflanerie.canalblog.com
Andres91

Le célèbre Quartier Latin de Paris es...

Le célèbre Quartier Latin de Paris est un havre de paix, un lieu pour s'arrêter, pour se reposer après avoir visiter quelques-uns des monuments les plus emblématiques de Paris, tels que la cathédrale de Notre Dame, le Louvre, les Champs Elysées ou la Tour Eiffel. Il est situé sur la rive gauche de Paris dans les 5e et 6e arrondissements et s'étend de la Sorbonne au Panthéon.
Activer le traducteur auto

Traduire en français les expériences d'autres pays

ON
OFF
Miguel Garrido De Vega
FRA
ESP
Eva Pm
FRA
ESP
Aida Álvarez Enríquez
FRA
ESP
Rico
Partage ton expérience
4,50 sur 5 (2 votes)
INCROYABLE