Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Ecosse ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Palais en Ecosse

15 palais en Ecosse

Palais à Edimbourg
Palais Holyrood
(14)
Situé a l’extrémité opposée du Royal Mine que le château, le Palais de Holyrood impose la détour. Outre son architecture flamboyante résultant de la renaissance, depuis qu’il est devenu la résidence royale au XVIème siècle il a été le théâtre de drame, complot et anecdote historique digne d’inspirer les meilleurs films Hollywoodien. Une des plus célèbre d’entre elles est le complot fomenté par Henry Stuart, qui de tempérament jaloux avait comme passe temps d’exécuter tout ceux qu’il pensait être les favoris de son épouse (Marie Stuart). C’est ainsi qu’il fit mettre à mort David Rizzio dans les appartement de la reine. Par ce meurtre historique il créa un mythes puisque les tâches de sang de ce dernier bien que nettoyées tout les jours réapparaissaient (sont toujours visible aujourd’hui) et que son épouse ne lui ayant jamais pardonné hante depuis ce jour le palais. Il me semble que l'on peut avoir une visite spécial avec le "Gost Tour" qui est un circuit guidé sur les principaux endroits hantés de la ville.
Palais à Glasgow
Hôtel de ville de Glasgow (City Chambers)
(5)
Tout d'abord il faut noter que Glasgow est la plus grande ville d’Écosse et la troisième agglomération du Royaume-Uni. Glasgow c'est une très belle ville qui abonde en monuments historiques, lieux insolites. Un des ces monuments dont je voudrais parler c'est l'hôtel de ville de Glasgow. Il impressionne par la beauté de son arhitecture. On dirait que c'est un château médiéval. Devant cet hôtel de ville il y a une grande place ornée par une très haute colonne. Une magnifique visite à faire.
Palais à Linlithgow
Palais de Linlithgow
Le château de Linlithgow est impressionnant malgré les ravages du temps. Il est situé à côté de la principale église du village, sur une petite colline en plein centre ville. Dans la cour du château on se rend compte de sa grandeur et au milieu il y a une magnifique fontaine qui a été restaurée en partie il y a quelques années. Vous pourrez vous rendre dans les ruines des anciennes salles à manger avec leurs imposantes cheminées. Empruntez les escaliers situés dans les tours pour vous rendre sur les remparts et profiter d'une très belle vue panoramique.
Palais à Perth
Palais de Scone
(1)
Tout près de Perth, se trouve la villa de Scone, une ancienne installation Picte, qui donna lieu à son tour à une installation religieuse fondée par les Augustins, dans une petite abbaye. À l'heure actuelle cette habitation se trouve dans la zone appelée Old Scone. Pendant le Moyen Age, elle a joué un rôle important, puisque c'est ici que furent couronnés tous les rois d'Ecosse, sur la "Pierre du Destin", qui a été volé par le roi d'Angleterre Edward I et emmené à Londres. En fait, cette pierre est la base du trône royal de l'abbaye de Westminster, où de nombreux rois d'Angleterre ont été couronnés. En 1996, la pierre retourna en Ecosse où elle est exposée au château d’Édimbourg. A côté de cette place se dresse le Palais de Scone, construit en 1808, sur les bases d'un palais du XVIe siècle qui était là auparavant. Les comtes de Mansfields ont construit le palais qui aujourd'hui est toujours leur propriété, ils y habitent même, quand il est fermé au public,la plupart de l'année, (la fin du printemps et de l'été étant les meilleures périodes de visite). Le palais abrite d'impressionnantes collections de pièces de porcelaine, d'animaux empaillés et d'autres collections de la famille. Le tout dans un excellent état de conservation et bien entretenu, avec une excellente attention de la part des gardes et des guides de chaque chambre. Les jardins sont également intéressants, même si, à mon avis, c'est la partie la plus fade de la visite, éclipsés par les lieux historiques du palais et le palais lui-même. Le Palais de Scone est considéré comme l'un des manoirs écossais (en utilisation) les mieux conservés. Un endroit magnifique.
Palais à Falkland
Palais de Falkland
(2)
Le Palais Royal de Falkland a été construit au XVIe siècle, dans le magnifique village médiéval du même nom. Initialement conçu comme un pavillon de chasse pour les rois de la famille Stuart, le plus célèbre est Mary Stuart, mieux connu comme Mary Queen of Scots. Ce personnage a passé les plus beaux jours de son enfance entre les murs de ce palais, ce qui explique l'existence des motifs sur ces derniers. Aujourd'hui, c'est l'une des principales attractions de la ville, maintenue par le National Trust of Scotland, qui gère les visites et les soins de ce bâtiment impressionnant. Ça vaut le détour, le palais et le village, comme si nous étions encore au Moyen Age. Un choix parfait pour passer une bonne journée (ce qui n'est pas loin de l'Edinburgh). Fait intéressant, ce palais impressionnant appartient de droit à la monarchie britannique, dont les membres ne visitent cette maison depuis les dix dernières années. Il s'agit donc d'un palais royal, mais sans redevance.
Palais à Linlithgow
La maison des Binns
(1)
Situé près d'Edimbourg, très près du château de Blackness, nous rencontrons ce palais du XVIIe siècle, en parfait état de conservation et sur une colline qui offre une vue priviliégiée sur l'estuaire du Forth, sur une propriété de grande extension. Résidence de l'une des plus anciennes familles de toute l'Ecosse, les Dalyells cet palais résidenciel est un musée de meubles et d'objets décoratifs couvrant les XVII, XVIII, XIX et XX siècles Il est actuellement sous la garde de la National Trust for Scotland, qui assure un soin et un entretien dans les moindres détails, mais il faut éviter de prendre des photos à l'intérieur. Les visites sont guidées par la forme forcée, ce qui est parfois un inconvénient puisque elles ne correspondent pas aux heures d'ouverture, et il n'y a pas beaucoup de guides. Un parfait exemple de résidence-palais de famille possédé dans l'Ecosse dans le siècle XVII. Une visite ne vous décevra pas, surtout si vous aimez ce type de visite.
Palais à Kirkwall
Palais du Comte (Iles Orcadas - Etape 6c)
(1)
À côté de la cathédrale et du manoir de l'évêque se trouve le palais du comte (le comte Patrick), gouvernant suprême des îles Orcades il y a longtemps, principalement dans le domaine de Kirkwall. Le palais est actuellement en ruines, nous montrant gloires passées de la fin du Moyen Age à la Renaissance, une période pendant laquelle le palais jouissait d'une grande renommée. La palais fut achevé en 1593 par le fils du comte des Orcades, Patrick. Le bâtiment fut un lieu d'une importance majeure dans les îles, servant de siège royal lorsque les monarques visitaient les îles. Une telle splendeur a pris fin lorsque Patrick fut accusé de trahison et fut exécuté à Édimbourg en 1615. Le palais fut donné au marquis de Montrose qui y vécut jusqu'en 1650. En 1689, le palais fut abandonné, ce qui le condamna aux ruines que nous connaissons aujourd'hui. Encore une fois un bâtiment qui pourrait être mieux préservé, dont les ruines nous laissent imaginer d'autres temps. Comme dans le cas de l'évêque, il y a une vue imprenable sur la cathédrale, ce qui permettait aux nobles d'aller prier à la fréquence désirée. Avec la cathédrale de Saint-Magnus et le palais de l'évêque, ce palais représente le quartier historique de la capitale des Orcades, Kirkwall.
Palais à Kirkwall
Palais de l'Evêque (Iles Orcadas - Etape 6b)
Près de la cathédrale (comme dans d'autres endroits médiévaux) on trouve les bâtiments qui furent les plus représentatifs dans l'histoire de cette ville, comme les cas de: Le Palais des Comtes et le Palais Maison de l'évêque. Aujourd'hui en ruines, sa construction commença en 1137, avec l'intention de transférer l'évêque de Birsay à Kirkwall, ce qui coïncidait avec la construction et la fondation de la cathédrale. Depuis lors, les évêques, représentants de l'Église dans les îles Orcades, ont habité ce palais. Depuis la chambre principale de l'évêque, on a remarqué de très belles vues de la croix de la cathédrale. Cette proximité a une explication historique, l'évêque était le seul habilité à donner la messe dans la cathédrale ou à assister à d'autres événements sociaux importants qui pouvaient nécessiter sa présence et celle de la cathédrale. Apparemment, il existe une autre maison-palais identique à celle-ci à Trondheim (Norvège), ainsi le diocèse de Kirwall dépendait de cette ville au début de l'époque médiévale. Actuellement, le mieux conservé est sa structure externe, les murs, les accès et la tour circulaire extérieure nous laissent apprécier néanmoins assez bien la structure intérieure du palais. Une vue imprenable sur la cathédrale de presque toutes les parties du bâtiment. Personnellement, je pense qu'il pouvait être mieux conservé. Le meilleur est le prix d'entrée au Palais des Comtes, cela ne donne pas libre accès à cette attraction.
Palais à Elgin
Palais de Spynie
(1)
Le palais Spynie a été construit au XIIe siècle (sur ordre de l'évêque Brice) tout comme la résidence officielle des évêques de Moray, qui eurent l'habitude d'avoir une maison à côté de la cathédrale d'Elgin, mais qui devenait trop petit. Il a été construit à un emplacement stratégique car il était facile à défendre et était sur les rives du lac Sypinie, un lac accessible depuis la mer avec des bateaux commerciaux et de passagers. Avec le château de Saint-Andrews, ce palais est l'une des résidences les plus importantes d'évêques dans l'histoire de l'Ecosse. Cependant, la partie la plus ancienne du château n'a pas survécu, les ruines que nous pouvons voir à l'heure actuelle datent des XIVe et XVe siècles. La grande tour construite par l'évêque David Stewart, permit à cet édifice de devenir un bâtiment essentiel et de grande renommée. La Réforme Religieuse du XVIe siècle provoqua l'abandon de ce palais en 1689 et sa dégradation actuelle s'explique par le manque d'attention pour le bâtiment. De ce fait, les fermes des environs ont été construites avec des pierres provenant de cet édifice. L'environnement est magnifique, prés de la nature, des forêts, et du lac, mais aussi sa position géographique privilégiée, entre les rues Elgin et Lossimouth, près de la capitale et de la côte. Les ruines de ce palais prouvent la puissance que les évêques eurent à l'époque médiévale, et heureusement qu'elles nous sont parvenues en bon état afin que nous puissions l'apprécier.
Palais à Stirling
(3)
Palais à Aberdeen
Palais à Aberdeen
(1)
Palais à Saint Andrews
Palais à Doune
(1)
Palais à Edimbourg
(2)