Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Entrer avec Google Plus
Recommander un lieu
Aimez-vous Selva negra ?
Partagez-le avec le monde entier
Où allez-vous ?

Selva negra

info
sauvegarder
Enregistré

1 expérience sur Selva negra

7
Voir les photos de Diana Patricia Montemayor Flores
7 photos

J"ai eu un énorme désir de visiter la...

J"ai eu un énorme désir de visiter la Forêt Noire allemande et j"eu l"occasion de le faire de la meilleure façon: en vélo! Nous avons commencé le voyage à Pforzheim et aller en direction de Bad Wildbad, qui est en fait une route de 35 ou 40 km, mais étant donné les conditions du voyage, juste nous avons commencé, il était à travers les bois et comme toujours aller aux sacoches super-chargés, nous avons trouvé une distance raisonnable. La façon de commencer, les 13 ou 15 premiers kilomètres était dans la forêt, à savoir non pavée, près de la rivière Enz, qui a, pour une partie très intéressante et l"autre difficile, auto coulée de boue Montagne et l"humidité du sol caractéristique de la région, mais se sont battus sur le bien et le reste de l"itinéraire de la route a fait. Le paysage est à couper le souffle, avec des pins qui se dressent au-dessus de nous, les plantes, les petites fleurs et les feuilles jaunes qui tombent des branches et floraban dans l"air comme l"automne boule ne tarde pas à venir. Je retire le casque en essayant d"entendre un coucou, mais pas le temps m"a donné, mais j"entends mes pensées.

Tenía un deseo enorme de visitar la selva negra alemana y tuve la oportunidad de hacerlo de la mejor forma: en bicicleta!

Iniciamos el viaje en Pforzheim para dirigirnos hacia Bad Wildbad, que en realidad es una ruta de 35 o 40 km, pero dadas las condiciones del viaje, que apenas iniciábamos , que era por el bosque y que como siempre íbamos con las alforjas súper cargadas, nos pareció una distancia razonable.

El camino al inicio, los primeros 13 o15 km fue dentro del bosque, es decir, sin pavimento, a un lado del río Enz, lo que lo hacía, por una parte muy atractivo y por otra difícil, por el deslave propio de la montaña y la humedad del suelo, característica de la zona, pero salimos buen libradas y el resto de la ruta la hicimos por carretera.

El paisaje es impresionante, con pinos que se alzan muy por encima de nosotros, plantas, pequeñas flores, y hojas amarillas que caían de las ramas y floraban por el aire como primicia del otoño que no tardaba en llegar.

Me quite los audífonos intentando escuchar a un cucú, pero no se dio el momento, sin embargo escuche mis pensamientos.
Diana Patricia Montemayor Flores
Traduire
Voir l'original
Publier

Information Selva negra