Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Entrer avec Google Plus
Recommander un lieu
Aimez-vous Vardzia ?
Partagez-le avec le monde entier
Où allez-vous ?

Vardzia

info
sauvegarder
Enregistré

3 avis sur Vardzia

3
Voir les photos de GERARD DECQ
3 photos

Un site remarquable, au fin fond de l...

Un site remarquable, au fin fond de la Géorgie, en direction de la frontière turque. Dominant une gorge, toute une ville troglodytique creusée dans le tuf.
La reine Tamar installa ici sa capitale à partir de 1185. D'abord, ce fut un complexe monastique qui grandit en une véritable cité : la ville se développa sur 13 étages avec l'église de l'Assomption en son centre.
Bien que la ville fût affectée par un tremblement de terre en 1283, la visite est impressionnante : tunnels, escaliers relient d'une façon complexe les différentes salles. Un vrai dédale, avec des passages étroits. On remarque les restes de canalisation d'eau. L'église a conservé des fresques.
GERARD DECQ
4
Voir les photos de Fermin
4 photos

Vardzia est un endroit perdu et peu c...

Vardzia est un endroit perdu et peu connu du sud-est de la Georgie, à la frontière avec l'Arménie. C'est un lieu très important dans l'histoire de ce pays : essayer d'imaginer comment Vardzia pouvait abriter 40000 personnes lorsqu'il y avait des invasions. Tamar, fille du roi George III, qui a fait construire Vardzia, l'a finalement transformé en monastère et aujourd'hui encore, quelques moines vivent dans cette ville bâtie dans le roc.
Fermin
2
Voir les photos de Germán León
2 photos

Lutter contre les mongols

A l'origine, il s'agit d'une ville taillée dans la Erusheli de montagne, au cours du règne de la reine Tamar et plus précisément fondée en 1185. Initialement composée de plus de 6000 chambres, une église et un système d'irrigation complexe, mais un tremblement de terre au XIIIe siècle encore debout seul un tiers de la structure originale. La mission initiale était de se défendre contre les Mongols et, malgré le tremblement de terre, a été obtenu. Cependant, au XVIe siècle, ils ont succombé à l'attaque des Perses, qui a pris toutes les icônes précieuses et mis fin à la vie du monastère. Actuellement, quelques moines ont gardé la station, en particulier l'église, il est devenu un musée impressionnant où vous vous sentez à la douzième lutte contre les Mongols siècle. De l'intérieur, vous pouvez voir les immenses montagnes qui façonnent le paysage et, en face, la rivière Mtkuari, c'est la même chose pour Tbilissi, capitale du pays, à environ 200 km. J'ai passé quatre jours campé au pied du monastère et je peux assurer que l'expérience est impressionnante. Vous vous sentez une partie de l'histoire ancienne et, si vous avez un peu d'imagination, vous pouvez rêver de tout ce qui s'est passé à cet endroit il ya plusieurs siècles. Pour y aller, ça va aller jusqu'à Akhaltsikhe marshrutka de Tbilissi et de là prendre un autre marshrutka il vous dépose juste là. Quant à l'hébergement, il ya une auberge assez pas cher qui mange aussi très bien et sinon vous pouvez toujours faire comme moi frentey camper il suffit d'utiliser l'auberge uniquement pour le déjeuner :)

Luchando contra los mongoles

En su origen, se trata de una ciudad cavada en el interior de la montaña Erusheli, durante el reinado de la Reina Tamar y concretamente fundado en el año 1185. Inicialmente constaba de más de 6.000 habitaciones, una iglesia y un complejo sistema de irrigación, pero un terremoto en el siglo XIII sólo dejó en pie un tercio de la estructura original.

La misión inicial era la defensa contra los mongoles y, pese al terremoto, se consiguió. Sin embargo, en el siglo XVI, sí sucumbió ante el ataque de los persas, que se llevarón todos los valiosos iconos y terminaron con la vida del monasterio.

Actualmente, unos pocos monjes mantienen el complejo, especialmente la iglesia, por lo que se ha convertido en un impresionante museo donde sentirse en el siglo XII luchando contra los mongoles. Desde dentro, pueden verse las enormes montañas que conforman el paisaje y, justo enfrente, el río Mtkuari, el mismo que pasa por Tbilisi, capital del país, a unos 200 km de distancia.

Yo pasé cuatro días acampado a los pies del monasterio y puedo asegurar que la experiencia es impresionante. Te sientes parte de la historia antigua y, si tienes un poco de imaginación, puedes soñar con todo lo que pasó en ese lugar muchos siglos atrás.

Para ir, lo más fácil es ir en marshutka desde Tbilisi hasta Akhaltsikhe y desde ahí coger otro marshutka que te deja justo allí. En cuanto al alojamiento, hay un hostel bastante económico donde además se come muy bien y si no siempre podéis hacer como yo, acampar justo en frentey utilizar el hostel sólo a la hora de la comida :)
Germán León
Traduire
Voir l'original
Publier

Information Vardzia

Adresse de Vardzia
Vardzia
Vardzia
Site web de Vardzia
http://www.georgianholidays.com/sites-vardzia.php
Voir plus