Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Primorje-Gorski Kotar ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Primorje-Gorski Kotar

356 contributeurs
  • Monuments
    31 lieux
  • Promenades
    23 lieux
  • Plages
    20 lieux
  • De plein air
    15 lieux
Le plus visité
Eglises à Rijeka
L'Eglise de San Nicholas
(1)
Villages à Opatija
Opatija
(1)
Monuments historiques à Rijeka
Place Ivan Kobler
Rues à Rijeka
Korzo
Plages à Opatija
Lungo Mare
Villages à Opatija
Ika
Monuments historiques à Rijeka
Tour de la ville
(1)
Eglises à Rijeka
Eglise de l'Assomption
Plages à Cres
(5)
Iles à Cres
(3)
Calanques à Mali Lošinj
(3)
Monuments historiques à Rijeka
(1)
Villes à Veli Lošinj
(2)
Routes à Rijeka
La Riva
(1)
Villes à Rijeka
Rijeka
(1)
Iles à Rab
Rab, centre ville
(2)
Places à Krk
(1)
D'intérêt touristique à Punat
(1)
Villages à Opatija
Opatija
(1)
Villages à Opatija
Ika
Villages à Krk
(1)
Villages à Krk
(3)
Villages à Novi Vinodolski
(1)
Villages à Cres
(2)
Villages à Cres
(2)
Villages à Krk
(3)
Villages à Cres
(1)
Villages à Cres
Villages à Krk
(1)
Villages à Mošćenička Draga
(1)
Villages à Krk
Baska
Villages à Krk
Vrbnik
(1)
Eglises à Rijeka
L'Eglise de San Nicholas
(1)
Eglises à Rijeka
Eglise de l'Assomption
Eglises à Rijeka
(1)
Eglises à Krk
Eglises à Krk
(1)
Eglises à Krk
(1)
Eglises à Krk
(1)
Eglises à Rijeka
(1)
Eglises à Rijeka
(1)
Eglises à Stara Baška
Eglises à Krk
Eglises à Krk
Eglises à Krk
Eglises à Krk
Monuments historiques à Rijeka
Place Ivan Kobler
Monuments historiques à Rijeka
Tour de la ville
(1)
Monuments historiques à Rijeka
(1)
Monuments historiques à Rijeka
(1)
Monuments historiques à Rijeka
(1)
Monuments historiques à Rijeka
(1)
Monuments historiques à Rijeka
Arc Romain
Monuments historiques à Rijeka
La Vieille Porte

137 choses à voir à Primorje-Gorski Kotar

Eglises à Rijeka
L'Eglise de San Nicholas
(1)
L'église orthodoxe de San Nicholas a été construite par Hencke en 1787. Sa façade est de style baroque de l'Europe centrale, et la partie principale du plan initial de l'architecte peut encore être observé, bien que l'église ait été partiellement détruite par un séisme. Les Serbes migrants, qui servaient d’interprètes dans les échanges commerciaux entre les Turcs et autrichiens, formaient la plus grande partie de la Communauté orthodoxe de la ville de Rijeka. On dit qu'ils ont insisté pour obtenir l’autorisation de construire. L'église est près de la mer, visible partout. Les citoyens orthodoxes avaient construit leurs maisons autour. A l’intérieur, des icônes classiques, un pupitre baroque, et des objets anciens.
Villages à Opatija
Opatija
(1)
Opatija est un beau petit village sur la côte de la Croatie. C'est à environ 10 kilomètres de la ville de Rijeka. Pour y aller, vous pouvez prendre un des autobus urbains qui partent toutes les 20 minutes de Rijeka, ou vous pouvez, en provenance de Trieste en Italie, trouver un bus direct. Nous étions en voiture, mais le village est bâtie sur la côte, et la voiture devait être laissée de côté, car les rues sont principalement piétonnes. Dans la partie ouest, il y a un joli port de pêche, et puis, par l'avenue qui est comme aussi une jetée le long de la côte, vous pouvez rejoindre le centre et les lieux un peu plus touristiques. D'Opatija, vous voyez, au loin, la partie la plus industrielle de Rijeka, pas la plus jolie vue. Mais le village lui-même est très agréable. Ils étaient des riches industriels de Rijeka à la recherche d'un lieu plus éloigné de la ville et plus tranquille pour venir y passer l'été. Alors, ils l'ont construit comme une station balnéaire dans les années 1850. Maintenant, il y a un peu de tout, des Croates, des Italiens plus que tout et des touristes venus de plus loin.
Monuments historiques à Rijeka
Place Ivan Kobler
En passant à travers la tour de la ville, tour de passage et l´une des anciennes portes de la ville, par laquelle, en provenance du bord de mer, on accédait à la Rijeka médiévale, on se retrouve à l´intérieur de la vieille ville. A l´emplacement de la place Koblerov actuelle, s´étendait la Placa, de superficie moins importante, plus précisément plus étroite, le centre communal de la ville emmuraillée du Moyen Age. Les illustrations anciennes la montrent comme le cœur de la ville, bordé par la tour et la Mairie, et par les maisons des nobles. Au nord, le castel patricien dominait Rijeka, et à l´est, la principale église rassemblait les fideles. Au sud, à proximité du port et de la place commerciale et au pied des murailles de la ville, se trouvait le centre de la vie laïque. C´est ici que les Rijekois se rassemblaient afin d´écouter les avis proclamés par le messager municipal, scellaient les accords et achetaient ou vendaient, à l´extérieur ou dans les magasins situés dans les rez de chaussée des maisons. Il reste des traces de ces magasins.
Rues à Rijeka
Korzo
Le Korzo est l´artère centrale de Rijeka. C´est une rue piétonne très animée, toujours vivante, qui prend son nom du Corso italien, qui désigne également une grande rue commerçante. Au début du 20eme siècle, Korzo prend sa forme actuelle. La promenade principale est le lieu de rendez vous pour les gens de Rijeka, et plusieurs monuments deviennent des symboles de la ville. Ils sont de style classique, moderniste, sécession… Les régulations urbaines de la fin du XIXème siècle et les grandes constructions publiques ne lui font pas faveur, mais on trouve encore de beaux bâtiments qui datent d´avant la période communiste. C´est le typique cours d´une ville de la cote, qui était avant le long des remparts, qui ont depuis été détruits et remplacé par des maisons bourgeoises. Il se passe toujours quelque chose sur le Korzo, bars restaurants ou shopping, et en été il y a des concerts et des festivals.
Plages à Opatija
Lungo Mare
Le lungo mare est la promenade en bord de mer (qui longe la mer en italien), qu´empruntaient les bourgeois de Rijeka venus se rafraichir à Opatija, loin de la ville industrielle durant les jours d´été les plus chauds. Aujourd´hui, on voit toujours les superbes maisons qu´ils ont fait construire au début du siècle dernier, chacun voulant prouver a son voisin qu´il avait mieux réussi que lui, et en même temps, qu´il pouvait mener la vie simple le temps d´un weekend en bord de mer. Les maisons sont fonctionnelles mais raffinées. Le lungo mare fait environ 6 km de long, depuis le petit village de pêcheurs à l´est d´Opatija, jusqu´ à la sortie de la ville de l´autre coté et le début des falaises de la cote d´Istrie qui mènent à Pula. La vie suit encore son cours tranquillement, les pêcheurs rentrent le matin et essayent de vendre leur pêche sur le port, puis plage aux vacanciers venus se bronzer le long de la promenade, qui n´offre pas de sable fin mais des promontoires desquels on plonge dans l´Adriatique. Sympa aussi pour une balade en fin d´après midi.
Villages à Opatija
Ika
Ika est un petit village qui se trouve sur la cote d´Istrie au nord de la Croatie. En partant de Rijeka ou d´Opatija en direction de Pula, on trouve Ika une dizaine de km après Opatija. La plage accueille moins de monde, c´est un village un peu plus tranquille, mais malheureusement coupé en deux par la route Rijeka – Pula. Donc pas question que les petits aillent à la plage tout seul, c´est bien trop dangereux pour traverser. Même quand on veut une glace, il faut se rhabiller complètement et passer de l´autre coté, si les voitures veulent bien nous laisser. Bref, pas le meilleur endroit pour y passer plusieurs jours, mais une plage bienvenue pour faire trempette sur la route, ou alors on trouve un hôtel ou un camping avec piscine, ils abondent à l´entrée et à la sortie du village. Ika a également un supermarché et de quoi se réapprovisionner avant de continuer. Une fois qu´on s´éloigne de la route principale il y a des petites plages que l´on peut rejoindre à pied et qui sont bien plus sympas .
Monuments historiques à Rijeka
Tour de la ville
(1)
La tour de la ville, l´un des symboles de Rijka, était à l´origine une tour de passage typique, à travers laquelle on entrait dans la ville fortifiée. Encore aujourd´hui, elle domine la partie centrale du Korzo, bien qu´avec le temps d´autres bâtiments s´y soient greffés. La tour a été bâtie au Moyen Age, sans doute sur les fondements de la porte maritime de la ville, qui remonte à l´Antiquité. Sur la partie inférieure de la façade de la tour, on peut apercevoir des traces de la phase baroque, représentée par la riche plastique architecturale du portail, dans lequel sont gravées dans la pierre, les armoiries de l´Empire et les reliefs des empereurs Charles VI et Léopold. Ces derniers ont toujours aimé Rijeka pour l´orientation maritime qu´elle offrait à la Cour d´Autriche. La partie supérieure de la tour, sur laquelle se trouve depuis le XVIIème siècle l´horloge de la ville, a été remodelée à plusieurs reprises, en particulier à la fin du XVIIème siècle et au début du XIXème. Les armoiries de Rijeka se trouvent en haut relief sous l´horloge de la tour de la ville.
Eglises à Rijeka
Eglise de l'Assomption
L'Eglise de l'Assomption de la Vierge Marie est une cathédrale dont les murs racontent l'histoire des siècles passés. Au premier siècle, elle abritait les bains publiques de la ville. Une partie de la salle des bains a ensuite été transformée en lieu de prière pour les chrétiens. Les mosaïques que l'on trouve à côté du beffroi indiquent qu'ici se trouvait autrefois le forum, la place centrale de la ville et ses édifices administratifs. L'un des évènements majeur à retenir est le séisme de 1750, qui détruisit une grande partie de la ville. L'autel de San Felipe Neri est un hommage aux disparus, et représente la ville au moment de sa destruction.
Plages à Cres
(5)
Iles à Cres
(3)
Calanques à Mali Lošinj
(3)
Monuments historiques à Rijeka
(1)
Villes à Veli Lošinj
(2)
Routes à Rijeka
La Riva
(1)
Paradisiaque est le terme adéquate pour décrire la Riva. Avec son par terre de marbre blanc parsemé de palmier qui donne sur un port de plaisance à l’eau turquoise, la promenade donne un avant gout de paradis. Rajoutez à cela de magnifique nymphe croate, un petit rosé d’une des îles de la côte et un coucher de soleil et l’on s’en rapproche encore un peu du divin. Ce cadre idyllique est l’endroit propice pour accueillir les divers festivités de l’ancienne cité grecque et l’on peut se divertir dans les café et restaurant situé sur l’avenue ou profiter d’un concert en pleine air qui se déroule souvent en début de soirée.
Villes à Rijeka
Rijeka
(1)
De la Croatie, nous connaissons ous Zagreb, la capitale. Mais Rijeka est enue une destination assez récente fréquentée par les touristes. Et pourtant Rijeka fait partie des 3 plus grandes villes du pays. Ces principaux atouts sont ces jolies côtes mai aussi sont immense port. Pour y dormir, plusieurs options: L'hôtel ou l'on trouve presque tous les prix possible ou pour plus d'indépendance louer chez l'habitant pour 3-4 jours, solution pour laquelle j'ai opté et que je n'ai absolument pas regreté, les prix sont moins cher que ceux des hôtels, cela permets de rencontrer la personne qui loue l'appartement, de discuter et finlement de rencontrer des Croates de Rijeka assez facilement: Très bonne ambiance.
Iles à Rab
Rab, centre ville
(2)
Ce petit bout de terre est une perle de la mer adriatique, posée là comme par enchantement, dans ce chapelet de petites îles de Croatie. La ville de Rab, située sur l’île du même nom, est une cité médiévale, entourée par des remparts très bien conservés, qui font le charme de la ville. L’eau y est transparente, et le soleil toujours au rendez-vous. La visite de la ville est agréable, et elle est parsemée de nombreux édifices médiévaux qui méritent de s’y attarder un instant (chapelles, remparts, etc). Des croisières magnifiques sont disponibles à destination ou au départ de Rab.
Places à Krk
(1)
D'intérêt touristique à Punat
(1)