Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Marrakech Tensift Al Haouz ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Marrakech Tensift Al Haouz

384 contributeurs

160 choses à voir à Marrakech Tensift Al Haouz

Ports à Essaouira
Port d'Essaouira
(19)
Une promenade à travers le port d'Essaouira est une expérience importante à vivre. Dans le port, il y a de bateaux peints en bleu parce que, apparemment, les sardines sont fortement attirées par cette couleur et que cela facilite donc beaucoup le travail des pêcheurs. Dans les étals du quai il y a de nombreux poissons qui ont été péchés au cours de la nuit précédente que vous pourrez acheter, et que l'on pourra vous préparer dans le postes prévus à cet effet situés sous les fortification. Il y a aussi un chantier naval rudimentaire où des bateaux sont construits pour ensuite servir pour la pêche. Les mouettes remplissent le ciel et font beaucoup de bruit, à la recherche de de débris issus de la pêche.
Vallées à Tahannaout
Vallée d'Ourika
(3)
Une expérience très enrichissante Lors de notre excursion dans la vallée de l'Ourika nous avons eu l'opportunité de visiter une maison berbère afin de découvrir leurs coutumes et leur mode de vie. Comme le titre l'indique, ce fut une expérience très enrichissante, étant donné qu'ils ont un mode de vie complètement différent du notre, et qui nous a fait réfléchir sur différents aspects de la vie en général. Dans cette maison, nous avons pu voir les installations et les ustensiles de la vie quotidienne, puis ils nous ont invités à nous asseoir dans le salon principal, où la mère de famille nous a montré comment accomplir le rituel du thé et ensuite nous a permis d'y goûter. Le guide qui nous accompagnait nous a dit quelque chose qui a attiré mon attention, en effet cette famille est forcée à «vendre» sa vie privée aux touristes pour survivre et gagner de l'argent avec les visites, ce qui est fortement critiqué par les autres habitants du village et donc ils sont socialement méprisés par leurs voisins. De plus, nous avons pu rencontrer une petite fille d'environ 13 ans qui n'avait jamais quitté la maison et n'allait pas le faire avant d'être mariée avec un homme. Sans aucun doute, des idées et une façon de voir la vie totalement différente de ce que la plupart d'entre nous connaissons. Cette visite dans cette maison berbère fut sans aucun doute l'aspect le plus intéressant de notre excursion en plus des superbes vues qui pourront être appréciées sur place.
D'intérêt culturel à Essaouira
Médina d\'Essaouira
(10)
Essaouira est une petite ville qui vit de la pêche et du tourisme. La médina a été déclarée Patrimoine Mondiale de l'Humanité par l'UNESCO en 2001, avec la Kasbah et le Mellah (quartier juif). La médina a un charme spécial et je vous recommande vraiment de profiter d'une promenade tranquille à travers les rues blanchies à la chaux et les portes d'un bleu intense qui caractérisent cet endroit. Vous y trouverez des cafés, des boutiques d'artisanat...
Monuments historiques à Essaouira
Scala du Port
(16)
La "sqala (terme désignant un rempart au Maroc) de la ville" poursuit la sqala de la Kasbah. On n'accède pas à cette dernière, assez étroite. Par contre la sqala de la ville offre une belle esplanade piétonne de 200 mètres de long ; on y parvient par la rampe qui mène au bastion nord. Le mur crénelé est toujours défendu par un alignement impressionnant de canons de bronze. Certains portent des armoiries espagnoles ou portugaises particulièrement ouvragées. Les remparts contribuent aux charmes d'Essaouira. Ils placent la cité dans l'histoire ; ils la ceinturent de leurs pierres qui prennent des tons ocres du plus bel effet au couchant. Ils pénètrent aussi dans la cité, bordés de près par les façades blanchies. D'antiques canons disputent les créneaux aux mouettes et l'océan vient, inlassablement, battre le pied des murs
D'intérêt culturel à Essaouira
Plage d\'Essaouira
(11)
C'est une immense plage. La partie gauche est réservée à la pratique du surf, car le vent sévit constamment dans cette zone. C'est assez drôle de voir des groupes de chameaux qui attendent d'être montés par les touristes pour une promenade à travers les dunes. Il est difficile de maintenir son parasol, qui nous protège de la lumière du soleil, car les rafales de vent sont un ennemi impitoyable et vous empêche de passer un séjour paisible. Le point positif est que vous ne sentez pas la chaleur, de sorte que vous pourrez bronzer sans problème.
Plages à Essaouira
Plage d'Oualidia
(6)
La plage d’Oualidia est une des plus belles plages du pays, avec un peuple charmant. Il y a une mer chaude et du soleil brillant sur la plage. Je suis arrivé à l’Oualidia sans bien savoir ce qui m’attendait là-bas, mais j’ai tout de suite aimé la plage. C’était le début Septembre, il y avait peu de surfeurs parce que les Marocains, qui sont la majorité des touristes dans la ville, sont retournés à Casablanca ou à la capitale. La plage est dans une partie abritée par deux grandes roches, qui cassent les vagues. Vous pouvez louer une vedette pour une petite promenade sur la lagune formée par l’océan. La plage est surveillée, même en septembre. Vous trouvez autour plusieurs restaurants. C’est un lieu de luxe, il faut en profiter.
D'intérêt culturel à Essaouira
Portes d'Essaouira
(6)
Les portes des maisons de la médina d'Essaouira semblent vouloir nous rappeler la splendeur passée de la ville. Ses anciens habitants devaient avoir une bonne situation financière parce que c'est ce que reflète l'architecture de cette ville. La quasi-totalité d'entre elles ont un bouclier sur leur partie supérieure, qui est généralement accompagnée par la représentation d'une fleur. Certains d'entre sont dans un état déplorables, et les autorités municipales ne semblent pas porter le moindre intérêt à leur conservation.
Plages à Essaouira
Plage Sidi Kauki
(7)
Il faisait gris sur le vaste océan, le jour où j'étais à Sidi Kaouki. L'atmosphère est sûrement différente par beau temps, lorsque les surfeurs envahissent ce spot très prisé. Le marabout blanc avec son dôme bleuté conférait du charme au lieu, davantage que les restos alignés, en rang serré, sur la placette. Sidi Kaouki, honoré dans le marabout, vivait au début du 20ème siècle et il a soigné les chèvres de la peste. La plage est immense et reçoit inlassablement les rouleaux de l'Océan tandis qu'au loin les embruns partent à l'assaut de falaises.
Routes à Tizi N'Tichka
Col du Tizi-N-Tichka
(6)
La route du Tizi n’Tichka , qui a été construite dans les années 1920 par la légion étrangère, relie Marrakech à Ouarzazate. Elle est longue de 200 km environ et traverse la chaîne montagneuse du Haut Atlas. Elle est considérée comme l’une des plus belles routes du Maroc. Le col du Tizi n’Tichka, quant à lui, est son point culminant situé à environ 2300 mètres d'altitude. On pourra notamment apercevoir, tout au long du voyage, des villages berbères accrochés à flanc de coteaux, de nombreux rapaces ainsi que des paysages à perte de vue surtout composés de cactus géants.
Marchés à Essaouira
Marché de Essaouira
(2)
Le marché ou le Souk, est un des lieux les plus intéressants d’une ville musulmane, et celui d’Essaouira n’est pas une exception. Au contraire, la lumière atlantique spectaculaire de la ville et avec ses ruelles et ses maisons blanches avec des portes bleues en font un des coins les plus exceptionnels d’Essaouira. Je vous recommande surtout la zone des épices, où ils étalent de manière photogéniques avec leurs couleurs. Evidemment, il vaut mieux visiter l’endroit pendant un jour ouvrable, parce que sinon on rate toute l’activité commerciale, qui est le plus intéressant.
Villages à Essaouira
El Oualidia
(3)
Le village de Oualidia se trouve au nord de Safi et au sud du Jadida. Vérifiez, un jour à l’avance, les horaires du bus. Sinon, si vous voulez y aller en taxi partagé, vous devrez attendre que six personnes aillent dans la même destination que vous, ou payer pour le nombre de places vides qui restent, pour pouvoir partir immédiatement. Quand vous aurez trouvé quatre personnes, en général, vous payez moins cher les deux sièges qui restent. Le village est calme, et a une des plus belles plages du Maroc. J’ai beaucoup aimé, même si elle est mal reliée aux villes aux alentours, cela lui donne quand même un charme. Il y a deux banques, de nombreux hôtels et ils sont en train de construire plus de maisons. Quant à la restauration, l’huître est la spécialité du village, vous pouvez visiter quelques usines et en manger dans la plupart des lieux touristiques.
D'intérêt culturel à Essaouira
Le quartier de Bab Doukkala
(1)
Si tu sors de la médina, la partie la plus ancienne d’Essaouira, par la porte de Bab Doukkala, tu arrives à un quartier plus authentique, avec ses vendeurs ambulants, des femmes traditionnelles et des enfants qui jouent dans la rue. C'est un bon lieu si tu veux essayer un bain de vapeur, le hamam par exemple. Dans la partie touristique, il paraît des spas thermiques, pourtant c’est le lieu où viennent se laver les gens qui n'ont pas de salle de bain à la maison. Une promenade vaut la peine parce que ce qu'il y a à l’intérieur des murailles ne montre pas la véritable atmosphère marocaine. Il y a un petit marché, près de la station d'autobus. Bab Doukkala (Bab signifie porte en arabe) est la porte de l’ancienne ville d’Essaouira. C’est un patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit d’une petite porte à trois arcades, deux pour les piétons et un pour les voitures. Les véhicules ne peuvent pas entrer dans l’enceinte des murs. Dans l’après-midi, les gens se rassemblent près de la Bab Doukkala, ils racontent des histoires, jouent de la musique. Il est l’une des trois portes principales de la ville, vous accédez directement à la rue et le quartier juif sur la droite.
D'intérêt sportif à Essaouira
Quads pour les dunes d' Essaouira
(2)
Célèbre pour ses vents, Essaouira est un paradis pour les sports aériens et nautiques. La plage est très grande. Elle est presque vide en basse saison. C'est une plage infinie s'étendant sur des kilomètres et des kilomètres. Vous pouvez rencontrer des gens, avec leurs modestes cabanes. Ce sont des pêcheurs. Les dunes sont du sable façonné par le vent et peuvent avoir une apparence très spectaculaire. Différentes activités sont disponibles : l'équitation, monter à chameau, randonnée en quad, que nous avons effectuée, et qui nous a coûté très cher, mais c'était véritablement la plus excitante de toutes les activités. Les images valent mille mots ...
D'intérêt touristique à Tamanar
Cooperative de Argán
(1)
Toutes les coopératives de travail qui produisent des huiles et crèmes à base des graines d'argan sont formées par des femmes. Celle de Tamanar a été la première à être créée au Maroc, et la même coopérative en a ouvert deux autres dans d'autres villages de la région. L'argan est cultivé dans la région entre Essaouira et Agadir. Dans chaque ville de la région on trouve des bureaux commerciaux pour la vente de produits dérivés d'argan, ainsi que des stands qui prolifèrent dans les différents souks et marchés dans la région. Dans cette coopérative, on nous a bien expliqué la façon dont l'huile est produite, à la fois comestibles et cosmétiques, pour les crèmes et les parfums.
Villages à Amizmiz
Amizmiz
Amizmiz est une ville marocaine située à 60 kilomètres de Marrakech, au milieu d'une oliveraie dans le coeur du Haut Atlas. Ne manquez pas ça! Les habitants vivent principalement de la poterie. Vous pouvez venir ici pour visiter les ateliers et acheter ces fameuses poteries directement chez les artisans.
Gares routières à Essaouira
Station de bus
La station de bus de Essaoura se trouve derrière le Bab Khemis, la cinquième porte de la ville. Il s’agit d’une petite station, et c’est assez difficile d’aller en direction de la côte nord, par exemple, Oualidia, Safi, El Jadida, car ils ont peu de services de bus. Pour Marrakech, c’est donc très commode, les bus partent presque toutes les heures et coûte 5 euros. Il y a différents prix et horaires selon les agences, pistez le moins cher! Ils vous diront qu’il n’y a pas de bus pour tel ou tel lieu avant ou après le leur, mais il faut le savoir car ce n’est généralement pas vrai. Le trajet est de six heures pour aller à Casablanca, quatre heures pour Agadir et 5DH. En longeant la côte, c’est plus agréable mais il y a peu de bus. A la station, on peut laisser les bagages pour 10DH, pendant qu’on visite la ville.
Quartiers à Essaouira
Le Mellah
(4)
Il est l’un des quartiers les plus pauvres à Essaouira, situé dans les murs, dans la partie nord de la médina. Les Juifs sont arrivés à Essaouira pour la richesse du port et des opportunités commerciales. Dans les années 50, le quartier Juif nommé Mellah (un nom dérivé du mot «sel» en arabe, parce que les Juifs se sont consacrés en général aux transports et aux entreprises de sel), était la ville la plus importante, qui avait 17.000 Juifs et 10.000 musulmans. Maintenant, il ne reste qu’une petite synagogue, de nombreux juifs marocains sont allés vivre en Israël après la seconde guerre mondiale. Mais il y a quand même des hôtels de réputation.
Villages à Tameslouht
Tameslut
Tameslut est une ville marocaine située à quinze kilomètres de la ville de Marrakech dans le Haut Atlas, une région étonnante pour ses paysages. Elle est sur la route Amizmiz et peut être atteinte en une vingtaine de minutes. La route est assez bien entretenue. Il s'agit d'un village traditionnel dont l'économie repose sur le commerce de la poterie. La production est généralement vendue dans les grandes villes, mais vous pouvez acheter ici à un bien meilleur prix.