Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Cap Vert ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

D'intérêt culturel au Cap Vert

Destinations populaires

5 d'intérêt culturel au Cap Vert

D'intérêt culturel à Santa Maria
Cap-Vert
(4)
Pedro lume, île sal.Muelle où chaque matin le poisson est apporté sur le quai Santa Maria, qui surplombe la capitale. C'est un endroit merveilleux, les gens sont supers, on y mange très bien, une langouste coûte 15 €, et un homard 25 €. Je la recommande vivement.
D'intérêt culturel à Sal Rei
(2)
D'intérêt culturel à Cidade Velha
D'intérêt culturel à Cidade Velha
D'intérêt culturel à Praia
Cidade velha et vue du volcan de l’île de Fogo
La capitale (Praia), en plein boum de croissance démographique, explose dans tous les sens de constructions modernes inachevées et nombreux projets immobiliers divers afin d'accueillir la population qui ne cesse d'augmenter... Le tourisme commence tout juste à se développer sur Santiago, boudée jusqu'à présent au détriment de ses comparses de plages de sable blanc Sal et Boavista. Malgré l'agitation de la ville, on peut tout de même apprécier de nombreux coins qui regorgent d'histoire comme Cidade Velha. Le paysage entre ces deux lieux donne une idée de ce que peut-être la diversité des paysages rencontrés au Cap-Vert : On passe d'un paysage lunaire desséché par les vents et oublié des pluies à quelques pointes parsemées de verdure grâce aux précipitations. Au dernier kilomètre au détour d'un virage, on plonge vers la ville accrochée à flanc de montagne sur la côte découpée ; sorte d'oasis au milieu du néant protégée par la forteresse São Felipe. La Fortaleza Real de São Felipe, de son nom complet, construite en 1587 sous le règne de Philippe 2 d'Espagne suite à de violentes attaques du pirate Drake. Elle comporte des murailles qui avaient déjà abandonné le style médiéval. Cette construction correspond au type de forteresse de la Renaissance et constitue l'unique bâtiment militaire digne de ce nom au Cap-Vert. Elle est le symbole de l'identité historique nationale. Un retour sur la place centrale de Cidade Velha nous offre une vision du Pelourinho (ou picota), datant du 15ème siècle. Construit en 1512, il est le symbole de la justice royale et le lieu où se tenaient les exécutions. De style gothique, il fut construit en marbre blanc. Aujourd'hui cette belle place est toujours un centre de vie comme autrefois quand elle abritait le marché aux esclaves. L'urbanisation s'est faite par les européens. Aujourd'hui on y rencontre encore des ensembles de maisons aux toitures de paille. Cette rue nous conduit jusqu'au couvent de São Francisco. Construit aux environs de 1640, cette église était régie par les prêtres franciscains. Peu de temps après, le couvent servit non seulement de lieu de culte, mais aussi de lieu de formation. En 1712, le couvent fut attaqué et détruit par les pirates - dont Cassard. Les ruines ont subsisté, montrant la solidité de cette construction. L'église a depuis été réhabilitée par la coopération espagnole.