Où allez-vous ?
Entrer
Mon profil
Editer mon profil
Déconnexion
Partager une expérience
Publier

Mines de Potosi

+53

13 avis sur Mines de Potosi

Dans la cité minière de Potosi, on peut d...

Dans la cité minière de Potosi, on peut descendre à la mine, voir comment travaillent les mineurs, sans lumière, avec peu d´air et dans des conditions extrêmes.

La visite se réserve avec une agence de voyage, elle coute environ 35 bolivares pour la matinée, et en plus tu dois acheter des petits cadeaux pour les mineurs, ca peut être des feuilles de coca, qu´ils mastiquent pour ne pas sentir le froid, l´altitude et la fatigue, ou bien des cigarettes, des allumettes, comptes 5Bs en plus.

Dans les mines, on descend dans un petit train, entassés comme les mineurs, par une voie étroite. Pour supporter les conditions de travail, certains boivent de l´alcool à 96 degrés !

Pendant 300 ans, Potosi fût un fournisseur primordial pour les colons espagnols, d´argent, qui servait à payer leurs dettes de guerre. Les monnaies étaient frappées à Potosi, puis envoyées vers la péninsule ibérique. A l´époque, les espagnols faisaient travailler des indiens dans la mine, mais aussi des noirs, esclaves venus d´Afrique. Ils descendaient dans la mine et parfois ne remontaient pas avant 3 à 6 mois ! Les indiens aymara supportaient mieux que les africains, qui mourraient par dizaines et ne supportaient pas l´altitude.

Lire tout
+7

« Vale un Potosi », s’esclaffait Don Qui...

« Vale un Potosi », s’esclaffait Don Quichotte. Le chasseur de moulins résume ainsi toute la richesse de la ville, traduite par les mines du Cerro Rico. A Potosi, j’ai vécu les Corons boliviens. Sauf que des mineurs travaillent encore de nos jours. Les conditions de vie et de santé ne sont pas sans rappeler celles de nos mines du nord et de l’est de la France. Le minerai extrait est un mélange de zinc, argent… Une entreprise privée, basée sur les hauteurs de Potosi, se charge d’affiner le produit brut. À peu près 10 tonnes lui coutent environ 2000 bolivianos soit 200 euro. À moindre mesure, cela me rappelle le prix dérisoire du sel aux Salines de Maras au Pérou. Si hier Potosi fut le centre de toutes les attentions des colons espagnols en raison de l’argent provenant des mines, aujourd’hui, les entreprises privées gagnent un maximum d’argent (sic) sur le dos des mineurs. À savoir que ceux chargés des labeurs les plus dangereuses gagnent plus d’argent que les autres… Mais à quel prix puisque l’exposition au danger est plus grande. Et il arrive que les pères de famille meurent. Le travail à l’intérieur des mines étant prohibé aux femmes, le fils reprend le travail du père.

Lire tout
+5

Claustrophobes s'abstenir ! A Potosi,...

Claustrophobes s'abstenir ! A Potosi, plusieurs agences vous proposent de visiter une des nombreuses mines d'argent en activité ! Affublés d'une combinaison et d'un caque, vous pénétrez dans le Cerro Rico, le "Mont Magnifique" d'où sont extraits argent et autres minerais depuis des siècles.
Les mineurs, qui travaillent en coopératives, y passent de 6 à 10 heures par jour, et on y découvre des conditions de travail épouvantables : Il n'y a pas toujours d'échelles pour changer de niveau, et on se retrouve à ramper dans les galeries noires à plus de 100 mètres sous terre !
Une expérience hors

Lire tout

Excursion dans les mines de Potosi :...

Excursion dans les mines de Potosi : Notre guide est excellent, nous comprenons tout ce qu'il dit tellement son élocution est bonne, on a l'impression d'être excellents en Espagnol ! On commence par une visite des raffineries : Toute la chaine de production est faite de bric et de broc, on se demande comment ça marche. Nous entrons ensuite dans les mines pour 2 heures de spéléologie. L'acclimatation est difficile : L'air est surcharge de poussière et les galeries minuscules. Nous descendons malgré tout jusqu'au 4e sous-sol ou nous rencontrons des mineurs au travail dans de minuscules poches. Les conditions de travail n'ont guère change depuis le XVIIe siècle.

Lire tout
+6
Vous connaissez ?
Ajoutez votre opinion et vos photos et aidez les autres voyageurs à découvrir