Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Bolivie ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire en Bolivie

1.358 contributeurs

503 choses à voir en Bolivie

Déserts à Uyuni
Salar d'Uyuni
(191)
Le désert d´Uyuni, à coté du salar du même nom, est un plateau sec, a 3000m d´altitude, avec des couleurs exceptionnelles, qui te fascineront. Pour le voir, il faut prendre un tour organisé, qui fait tout le tour des attractions naturelles du salar bolivien. La région s´appelle le Lípez. C´est une région pauvre qui a été abandonnée quand Uyuni a cessé d´être un point stratégique des échanges commerciaux. Comme Uyuni était à la frontière avec le Chili, beaucoup de trains chargés de minerais partaient d´Uyuni, mais quand les relations diplomatiques se sont détériorées, la frontière est restée à l´abandon, et ne laisse plus passer qu´une poignée de touristes par jour. Pour trouver une agence, tu dois partir du principe qu´elles sont toutes les mêmes, d´ailleurs, si elles n´arrivent pas à remplir leur véhicule de touristes, elles te feront aller avec une autre agence, et prendront une commission. Donc, tu peux essayer de voir les références et le livre d´or des autres touristes, ce qu´on raconte dans le village, parler avec ceux qui viennent de revenir, au final tu ne seras jamais 100% sur de partir avec l´agence que tu as payé. Si tu viens déjà en petit groupe de 3 ou 4 personnes, tu pourras essayer de baisser les prix. On a commencé a 80 euros, et fini par payer 50, pour nous trois, mais on est parti avec 5 autres personnes. Le désert d'Uyuni est sur un plateau sec aux couleurs exceptionnelles fascinantes, à trois mille mètres d'altitude. Pour le voir, il faut une visite guidée. La région est appelée le Lipez, une région de commerce frontalier avec le Chili, mais qui a été abandonnée et qui s'est appauvri: les trains ont cessé de fonctionner et les activités se sont converties en mines et au transit des touristes. Pour choisir une agence, je vous conseille de trouver ses références dans le village, ou demander aux gens qui en reviennent. Mais en règle générale, toutes se valent, et toutes prennent une commission. Si vous venez en tant que petit groupe de 3 ou 4 personnes, vous pouvez essayer de négocier de bon prix. Dans notre cas, nous sommes parvenus à descendre le prix de 80 à 50 euros pour 3 personnes.
Lacs à Sur Lípez
Laguna Colorada
(13)
A la frontière entre le Chili et la Bolivie, après être sorti du salar d´Uyuni, il y a les magnifiques lagunes colorées, a 4000m d´altitudes, dans un paysage naturel spectaculaire. Les lagunes doivent leur belle couleur à leur haute concentration en sels et minéraux. On ne peut pas en boire l´eau, bien trop salée pour nous. Pour visiter ce lieu, comme pour Uyuni, tu dois prendre un guide qui t´accompagne. En général, dans le village d´uyuni, les touristes se regroupent par 6 ou 8 pour partager un 4x4, et les agences font la même chose pour ceux qui n´ont pas de groupe, à moins de préciser que tu veux être seul (et de payer le prix des places vides). Les flamands roses, les lamas, et des milliers d´oiseaux peuplent la zone, qui est protégée par les gouvernements du Chili et de la Bolivie. Tu peux ensuite continuer ton voyage vers le Chili et le désert d´Atacama, ou bien rentrer à Uyuni. Les nuits sont très froides, il faut également faire attention à l´altitude, qui peut rendre malade les non habitués. On peut mâcher des feuilles de coca ou boire du thé de coca, pour aider. Vérifie avant de partir les détails du voyage avec l´agence, le type de logement, la voiture, les températures, la nourriture, pour éviter les mauvaises surprises.
Iles à Isla del Sol
Isla del Sol
(12)
Le Isla del Sol (Île du Soleil) est située sur la partie bolivienne du lac Titicaca. Vous vous y rendrez en bateau, au départ de Copacabana. Il n'y a aucune route ni véhicule à moteur sur l'île. Tous les déplacements s'y font donc à pied ou à dos de mules. Il est conseillé de prendre un bateau pour se rendre au nord de l'île le matin, puis de marcher jusqu'au port situé au sud de l'île. Comptez environ quatre heures de marche. Vous reprendrez ensuite le bateau pour retourner à Copacabana. Cette promenade se fait bien sur la journée si vous êtes en forme. L'altitude, le relief et le terrain rocheux peuvent rendre le chemin difficile pour certains, mais il est également possible de prendre son temps et de dormir une nuit sur l'île. Les couchers de soleil y sont magnifiques ! Si vous choisissez la marche du nord au sud, vous emprunterez un chemin longeant le bord du lac, permettant d'admirer une vue splendide sur des plages, des criques, les montagnes enneigées... Avec la chance de visiter des sites archéologiques surplombant le lac. Un paysage extraordinaire !
Ruines à Tiahuanaco
Tiahuanaco
(17)
La ville de Tiahuanaco est la capitale d´un empire préhispanique qui eut une grande importance sur la zone des Andes méridionales. Les restes des monuments témoignent de l´importance culturelle et politique de cette civilisation, qui se distingua entre les différents empires précolombiens d´Amérique du Sud. Cette zone archéologique se trouve à 45 minutes de la Paz et embrasse l´étendue actuelle du lac Titicaca. Il y a sept constructions majeures, qui sont le Kalasasaya, le temple semi souterrain, la Pyramide de Akapana, Kantatallita, Kerikala, Putuni y Puma Punku. L´architecture de la ville se caractérise par des hauts et bas reliefs sculptés dans la pierre. L´autre manifestation principale de cette culture était la céramique, dont on retrouve des vases de cérémonies, et des masques à traits humains. Il y a également des textiles et des œuvres architectoniques qui s´orientaient en fonction de l´astronomie du moment. Tiahuanaco constitue un centre archéologique fascinant, il fait partie du patrimoine mondial de l´humanité de l´UNESCO, c´est une civilisation primitive qui fut extrêmement développée, et savait par exemple comment rediriger les eaux de pluies vers les cultures, une technique qui perdure de nos jours. On peut y aller en une journée depuis la Paz, avec une agence c´est mieux car en bus c´est un peu compliqué.
Villes à Potosi
Potosi
(4)
Potosi est certainement l’une des villes que vous ne pouvez pas passer, sans faire une petite promenade dans la ville de la Bolivie. Pour y arriver, vous parcourez le Saler d’Uyuni, près de la frontière du Chili. En route, vous rencontrez des endroits magnifiques. Il faut signaler qu’il y a plusieurs options pour arriver dans cette belle ville bolivienne qui devient l’une les plus riches du monde grâce à sa haute montagne « Cerro Rico », pleine de minéraux comme l’or, et l’argent. Son exploitation est une source d’emploi pour beaucoup d’indigènes. L’architecture est également une des grandes spécialités de la ville, puisque vous pouvez trouver des grands immeubles et des belles églises. C’est vraiment attirant de voir les goûts architecturaux de la région.
D'intérêt touristique à Uyuni
Cimetiere de trains
(10)
Uyuni était en son temps un échangeur de trains important, de part son emplacement à la frontière entre le Chili et la Bolivie, et la proximité des mines de Potosí. Mais avec la crise du minerai et les tensions politiques avec le Chili, à qui la Bolivie réclame un accès à l´océan pacifique, Uyuní s´est trouvée à l´abandon, jusqu´à ce que la proximité du désert de sel le remette au goût du jour pour les touristes. Entre temps, des dizaines de trains ont été abandonnés là, dans le désert, à 3600m d´altitude. Et ils ont réussi à le convertir en attraction touristique ! Mais c´est vraiment impressionnant, en sortant de 3 jours d´excursion dans le salar, de croiser autant de trains, énormes, rouillés et fatigués, au milieu de nulle part. Je crois que c´est en fait proche du village d´Uyuni, mais comme on venait d´ailleurs, je ne sais pas trop comment y aller sans guide. Le tour comprenait le salar, les lagunes, les geysers, un autre village du salar, et le final, le cimetière des trains. C´est l´une des rares fois que je prenais un tour organisé, mais je pense que c´est vraiment la meilleure option, car la zone est désertique, et l´organisation personnelle coûteuse.
Villes à La Paz
Rues de la Paz
(22)
Notre Dame de la Paix est la capitale administrative de la Bolivie et la capitale la plus en hauteur du monde! La ville coloniale qui est actuellement au centre de la ville est moins surélevée que les autres quartiers. Les rues ressemblent beaucoup à celles des autres villes coloniales d'Amérique du Sud. Mais étant donné son relief montagneux, il a été plus difficile d'organiser la ville selon des carrées perpendiculaires comme au Mexique ou au Chili par exemple. Les rues zigzag beaucoup, monte, descend et avec la hauteur, l'air est de plus en plus difficile à respirer. Ceux qui peut vous posez quelques problèmes pour visiter. C'est un endroit peu cher car tu pourras dormir dans un hôtel pour 3 euros par nuit où manger pour 1 euro et la plupart des visites ne nécessitent aucun acompte. Il y a une très belle zone résidentiel , mais elle reste calme, sans animation et avec peu de choses à voir. Il y a surtout des s belles maisons à visiter. La rue principale s'appelle le Prado. Elle te servira pour t'orienter. Le centre colonial est composé de beaucoup de maisons bien conservées avec des balcons en bois. Celle-ci sont peintes dans des couleurs vives. C'est très jolie. Va jeter un œil du côté du marché au sorcière pour en savoir un peu plus sur la sorcellerie aymara !
D'intérêt touristique à Potosi
Mines de Potosi
(19)
Dans la cité minière de Potosi, on peut descendre à la mine, voir comment travaillent les mineurs, sans lumière, avec peu d´air et dans des conditions extrêmes. La visite se réserve avec une agence de voyage, elle coute environ 35 bolivares pour la matinée, et en plus tu dois acheter des petits cadeaux pour les mineurs, ca peut être des feuilles de coca, qu´ils mastiquent pour ne pas sentir le froid, l´altitude et la fatigue, ou bien des cigarettes, des allumettes, comptes 5Bs en plus. Dans les mines, on descend dans un petit train, entassés comme les mineurs, par une voie étroite. Pour supporter les conditions de travail, certains boivent de l´alcool à 96 degrés ! Pendant 300 ans, Potosi fût un fournisseur primordial pour les colons espagnols, d´argent, qui servait à payer leurs dettes de guerre. Les monnaies étaient frappées à Potosi, puis envoyées vers la péninsule ibérique. A l´époque, les espagnols faisaient travailler des indiens dans la mine, mais aussi des noirs, esclaves venus d´Afrique. Ils descendaient dans la mine et parfois ne remontaient pas avant 3 à 6 mois ! Les indiens aymara supportaient mieux que les africains, qui mourraient par dizaines et ne supportaient pas l´altitude. Maintenant, c´est une vraie fourmilière humaine souterraine, mais la mine s´épuise, et avec elle les perspectives de travail pour les hommes. En bas, dans la mine, on raconte ses problèmes a une statue de saint, à qui on fait fumer des cigarettes et boire de l´alcool.
Lacs à Copacabana
Lac Titicaca
(16)
Photos de deux visites distinctes, avec la couleur du ciel que l'on peut bien apprécier. Temps ensoleillé et frais en Juin, et nuageux, mais pas trop froid à la fin Septembre. Durant la deuxième visite, nous avons eu le plaisir de louer avec trois autres voyageurs un petit bateau pour se rendre sur une île où, selon la légende, il y aurait des anciens chamans qui y feraient leurs rituels.
D'intérêt culturel à Potosi
Maison de Moneda
(6)
Située à Potosi, cette ancienne maison, devenue un musée aujourd'hui, abrite entre ses pierres une histoire riche et dramatique. La visite est pleine d'émotions, de découvertes et de merveilles. J'espère pouvoir la visiter à nouveau si je retourne à Potosi. Je conseille à tout le monde de la visiter, elle laissera à chacun une impression différente, mais la visite ne laisse indifférent !
Iles à Uyuni
Isla Incahuasi
(11)
Ile de Pescado est un très bel endroit de Uyuni, un lieu complètement désert où l'on trouve un grand nombre de cactus géants qui peuvent atteindre plus de 10 mètres de haut. C'est très intéressant de rejoindre le sommet de l'île à moins de 30 minutes car on peut contempler l'immensité et la beauté du territoire.
Villes à Santa Cruz
Santa Cruz de la sierra
(22)
Le changement est radical, cette ville ne ressemble a aucune autre de Bolivie ! Elle est beaucoup plus occidentalisée, le centre ville regorge de boutiques, magasins et restaurants plus chics.Et il y fait très chaud ! Mais elle est jolie et a un certain charme.
Rues à Sucre
Centre historique de Sucre
(7)
Le centre historique de Sucre, la capitale de Bolivie, est un centre colonial très joli, dont les maisons sont toutes peintes en blanc, elles sont basses, de deux étages maximum, et c´est une ville bien disposée et organisée. Sucre fut la première capitale de Bolivie, elle a été fondée par les espagnols durant la première moitié du XVIème siècle. Elle a beaucoup d´immeubles bien conservés, plus que la plupart des villes coloniales dus américaines. L´UNESCO l´a inscrite à la liste du patrimoine mondial de l´humanité, pour en assurer la conservation, en 1991. Entre les édifices, on distingue Saint Lazare, Saint François et Santo Domingo, trois bâtiments religieux qui illustrent le mélange entre l´architecture locale traditionnelle et les styles importés d´Europe. Sucre est maintenant une ville importante, elle a 250 000 habitants, et elle reste la capitale constitutionnelle de la Bolivie, c´est le siège de la court suprême de justice par exemple. Elle se trouve au sud du pays, à mi chemin entre les plateaux andins et l´Amazonie. Elle jouit d´un climat agréable, malgré ses 2750 mètres d´altitudes, il fait 20 degrés presque tous les jours, et c´est super pour se balader dans les belles rues coloniales, s´asseoir dans le parc central et observer la vie de tous les jours des habitants et les vas-et-viens.
Places à La Paz
Place Murillo
(16)
La Place Murillo est la place principale de la Paz. Cette place est en l'honneur de Pedro Domingo Murillo (1759-1810), patriote bolivien, métis et précurseur de l'indépendance de la Bolivie. Aujourd'hui, c'est le cœur de la ville. Au centre de la place, se dresse un monument pour immortaliser la mémoire du martyr. A proximité, se trouve le palais présidentiel, le siège du Congrès de la République et de la Cathédrale.
Réserves naturelles à La Paz
Vallée de la Lune
(21)
La vallée de la lune, située à une dizaine de kilomètres du centre de La Paz, est une excursion à faire sur une demi-journée. A la base, c'est un canyon, érodé par les eaux d'où son nom puisque le décors ressemble à la lune. Mieux, on se croirait dans une caverne à ciel ouvert avec des stalagmites inversés. L'érosion a donné également quelques formes originales à l'image du monticule de la tortue. Enfin, au loin, on aperçoit la "molaire du diable", une montagne en forme de dent.
Eglises à La Paz
Église Saint-François
(12)
L'Eglise San Francisco se trouve au centre de La Paz, a cote de la rue Sagarnaga ou on trouve toutes les boutiques et agence de voyages pour les touristes. Fameuse pour sa façade couverte de bas-reliefs et son style baroque special, cette église dédiée a Saint François d'Assise est entourée d'une place éponyme ou se pressent en tous temps les vendeur ambulants. De la, il est également possible d'aller manger au marché qui se trouve en face, le long de l'avenue, avec toujours le même conseil : Allez manger aux stands ou les locaux font la queue, c'est toujours un bon signe !
Iles à La Paz
île du Soleil sur le lac Titicaca
(15)
Isla del Sol, l´île du Soleil, se trouve du côté bolivien du lac Titicaca. On y accède en bateau, depuis la ville frontière dotée du nom exotique de Copacabana. A Copacabana il n´y a pas grand-chose, c´est une petite ville où tu pourras changer tes derniers soles péruviens pour des bolivares ou l´inverse, acheter de la nourriture pour un trek et dormir dans les petits hôtels en bord de lac en attendant d´autres aventures. La plupart des visiteurs de Isla del Sol y vont pour la journée depuis Copacabana, et rentre dormir le soir, car sur l´íle il n´y a pas beaucoup d´hôtels. Comme j´avais ma tente, je l´ai planté dans la nature, après avoir demandé au propriétaire du champ qui dominait le lac, et j´ai attendu le sublime coucher de soleil sous les regards perplexes des gamins du coin. L´ile est très rocailleuse, pas du tout plate, mais j´ai quand même trouvé un endroit où camper un peu à l´abris du vent, grâce aux petits qui gardaient leurs lamas et m´ont guidé. Le coucher de soleil était vraiment magique, et les gens adorables, toujours contents et souriants, ont rendu mon séjour spécial. L´ile est vraiment petite et tu peux en faire le tour en deux ou trois heures, pour voir toutes les expositions du lac. La Isla del Sol est une belle île située du côté bolivien du lac Titicaca dans les Andes. Vous pouvez vous y rendre en bateau depuis la ville de Copacabana (en Bolivie toujours, pas au Brésil). La plupart des gens visitent la Isla del Sol la journée puis viennent passer la nuit à Copacabana.Le coucher de soleil sur le lac était vraiment magique.L'île est petite et vous pouvez en faire le tour en quelques heures.
Réserves naturelles à Sur Lípez
Réserve de faune Eduardo Avaroa
(3)
Cette réserve est un endroit vierge du sud de la Bolivie à la frontière du Chili, plein de volcans et de lagunes de flamants roses ... Les installations touristiques sont très basiques (logiquement, c'est un lieu dépeuplé et sans commodités), de type auberge. On y accède en 4x4 ( le voyage a pour habitude d'être organisé de Tupiza et on y emmène la nourriture et même le cuisinier, les chauffeurs ...). Les «routes» ne sont pas pavées d'asphalte (il ne manque que ça). Très important: Un bon objectif pour ne pas s'approcher des animaux et non pas les «stresser» avec notre envie de prendre des photos. Et emporter tout ce que vous aviez avec vous quand vous êtes arrivé, afin de ne laisser aucun déchet là-bas. Il est un impressionnant cerquita Uyuni. Il est important de rester en dehors du sel et pas de l'hôtel qui est là et qui est nuisible pour l'environnement, selon les plaintes déposées par les groupes environnementaux. Allez, je ne vais-je, que nous sommes passés par. Seulement une licence pour opérer comme un musée, pas un hôtel. En résumé, cette zone peut être une voie superbe avec des paysages étonnants. Et avec cela, les gens là-bas peuvent vivre d'un tourisme responsable, car c'est un domaine très économiquement déprimée et un endroit dur à vivre.