Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Cochabamba ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Cochabamba

66 contributeurs
Destinations populaires
Monuments historiques à Cochabamba
Le Christ de la Concorde
(24)
Monuments historiques à Cochabamba
Fuente Blanco Galindo
(4)
Monuments historiques à Cochabamba
Monument aux héroïnes de Coronilla
(3)
Monuments historiques à Cochabamba
Cathédrale Saint Sébastien
(3)
Monuments historiques à Cochabamba
Casona Santivañez
(2)

30 choses à voir à Cochabamba

Monuments historiques à Cochabamba
Le Christ de la Concorde
(24)
Un Christ rédempteur embrasse la ville depuis le haut de son cerro (montagne en espagnol). Après avoir monté 1399 marches, on peut faire un effort de plus et monter à l’intérieur du Christ pour profiter d’une superbe vue sur la ville depuis les bras du Christ. Mais attention, l'ouverture n'est pas garantie tous les jours. Pour les moins courageux, il existe aussi des télécabines qui vous emmènent jusqu'au pied de la statue qui était encore il y a peu de temps la plus grande représentation du Christ au monde.
Marchés à Cochabamba
Marché de Cochabamba
(14)
C'est plus grand marché en plein air d'Amérique du Sud. Impossible de ne pas se perdre dans l'étendue de ces ruelles étroites. On peut y aller tous les jours de la semaine mais il est particulièrement surpeuplé le weekend. Il contraste complètement avec le reste de la ville qui ressemble beaucoup à nos cités occidentales. On y trouve absolument de tous : fruits et légumes, confettis, produits de consommation courante à moindre coût, artisanat et même des cheveux. On peut aussi s'y faire décorer les ongles avec des motifs rigolos.
Places à Cochabamba
Place du 14 Septembre
(13)
La place principale de Cochabamba, aussi appelée place du 14 septembre est un savoureux mélange d'architecture historique et de vie citadine actuelle. De bâtiments coloniaux soutenus par des rangées d'arcades sous lesquelles il est bon de marcher, entourent la place. Tandis qu'au centre, sous les arbres se jouent souvent l'actualité de la ville : lieu de rassemblement pour les manifestations, c'est le point de ralliement des revendications. On y trouve même des panneaux avec des coupures de journaux et des prises de position sur la politique étrangère ou des infos sur la fameuse "guerre de l'eau" qui a eu lieu dans la ville il y a quelques années.
Lacs à Cochabamba
Lagune Angostura
(12)
Il s'agit d'un lac artificiel qui a initialement été construit pour l'irrigation et est actuellement l'un des plus importants lieux touristiques de Cochabamba. Sur le bord du lac vous trouverez plusieurs restaurants et d'agréables logements. Vous pouvez louer des bateaux afin de faire des excursions sur le lagon.
Jardins à Cochabamba
Jardin Botanique Martin Cardenas
(12)
Le poumon de la ville de Cochabamba où nous pouvons trouver une variété de flore – endémique ou importée de diverses régions du pays mais aussi de l’extérieur. Cet agréable jardin porte le nom du Docteur Martin Cardenas, chercheur en botanique qui réalisa diverses recherches sur les espèces naturelles du territoire bolivien. Il fut le fondateur de la Faculté de Biologie de l’Universidad Mayor de San Simon, et en fut le recteur sur la durée de deux mandats. Le parc en lui-même est agréable et permet une coupure avec la civilisation.
D'intérêt culturel à Cochabamba
Incarracay
(2)
C'est un bel endroit sur une montagne semi tropicale, avec une humidité élevée et surtout sans le bruit de la ville. Il possède des forêts de pins, un bel étang et beaucoup d'espace pour le camping. C'est un endroit sûr et fermé, il n'y a pas de danger car il est clos et des gardiens surveillent l'entrée.
Falaises à Cochabamba
Feria Internacional de Cochabamba (FEICOBOL)
(5)
Inaugurée dans les années 1980, cette fête réunit des stands où l’on retrouve culture des pays d’Amérique du Sud, des Etats Unis d’Amérique – et même de l’Europe depuis peu. On y retrouve des aires de verdure et de délassement, des stands sur 63 000m² de verdure. La Feria Internacional de Cochabamba, Bolivia – ou FEICOBOL - se déroule durant les mois d’Avril-Mai de chaque année. C’est également lors de cette occasion que se retrouvent les grosses compagnies boliviennes et étrangères pour faire tourner la grande roue du Commerce International.
Places à Cochabamba
Plaza Colon y el Prado
(5)
L’ancienne place de Ingavi est devenue ce que nous nommons actuellement le Prado et la Plaza Colon, transformé en lieu de repos et de verdure. Anciennement, on pouvait y trouver un passage à niveau où passait un tram à travers un bosquet d’arbustes. Aujourd’hui, c’est un lieu de rassemblement pour la jeunesse qui se retrouve dans l’un des nombreux restaurants, hauts lieux de gastronomie régionale, ou dans les nombreuses galeries commerciales qui jouxtent la place.
Musées à Cochabamba
Mariscal Santa Cruz
(7)
Le parc aquatique de Santa Cruz, à Cochabamba, a été inauguré en 1999, se distinguant comme le plus grand parc dans la ville. C’est un lieu de rencontres et de divertissements pour les enfants comme pour les plus grands, où l'on peut profiter d'une piscine familiale, de milieux naturels, de différents jeux aquatiques – notamment des pédalos, par exemple. On peut aussi profiter d'une agréable visite aquatique dans le musée du Parque aquatico.
Monuments historiques à Cochabamba
Fuente Blanco Galindo
(4)
Située dans le premier bloc du pont de l’avenue Blanco Galindo, cette fontaine est le fruit d’un architecte qui a voulu lui donner un côté « eaux de rivière ». Si le parti pris est honorable, le résultat semble n’être pas vraiment à la hauteur des espérances du designer qui s’est contenté de poser le monument en monticule de pierres réparties presque aléatoirement d’où jaillit un faible jet d’eau. Le lieu en soi est proche d’une rue passante et bruyante ce qui a pour conséquence que le monument et ses alentours ne sont pas même apaisants. Dommage.
Fêtes à Cochabamba
Carnaval de la Concordia
(5)
La culture du carnaval est très presente dans le quotidien bolivien - c'est un euphémisme - et Cochabamba n’échappe nullement aux évènements du genre. L’un des carnavals les plus notables est le carnaval de La Concordia, qui se déroule en février, où l’on se vêtit majoritairement de blanc en symbole absolu de paix entre les hommes. On y joue de la musique à foison, on danse dans les rues et l’on profite du fait que la saison soit chaude pour s’arroser d’eau fraîche. C’est un événement qui réunit les habitants de Cochabamba, de sa banlieue et de la province plus lointaine. Un carnaval à voir si on est en Bolivie en cette période.
Monuments historiques à Cochabamba
Monument aux héroïnes de Coronilla
(3)
Situé sur la colline San Sebastian en hommage au mouvement indépendantiste féminin du 27 Mai 1812, dirigé par Manuela Gandarillas, vieille femme aveugle au moment de la révolution, aux commandes d’autres femmes valeureuses jeunes et plus vieilles qui décidèrent de prêter main forte aux troupes vaincues lors de bataille contre Goyeneche, alors qu’il n’y avait plus suffisamment d’hommes. Ces femmes décidèrent de s’armer et de lutter pour l’indépendance de Cochabamba au prix de leurs vies dans l’une des batailles les plus sanglantes de l’Histoire Bolivienne. De la colline, nous avons une bonne vue sur la ville.
Lacs à Cochabamba
Laguna Alalay
(4)
Située au Sud-Est de la ville, cette lagune artificielle où coulent les eaux du Rio Rocha fut construite en 1930. Son nom – Alalay – vient du Quechua qui signifie « froid ». D’une superficie de 240 hectares, on y retrouve 113 espèces d’animaux sylvestres dont on estime qu’ils sont cinquante mille à peupler ls lieux. On y a bâti au centre de la laguna un complexe touristique de grande envergure et un passage pour les véhicules dénommé « Circuito Bolivia ». C’est ici notamment que se déroulent des fêtes nationales et internationales – notamment le FEICOBOL.
Statues à Cochabamba
Las tres Gracias
(1)
La fontaine des Trois Grâces, sur la plaza 14 de Septiembre est composée de trois femmes sculptées dans le bronze qui représentent chacune La Musique, Les Lettres et l’Art. Transportées depuis Paris, et inaugurées le 16 Juillet 1896, en pleine époque républicaine, ces trois créatures sont censées exaucer les souhaits de ceux qui y jettent une pièce de monnaie. Une autre légende raconte que ces statues représentent les trois vertus nécessaires aux femmes : La discrétion, la générosité et l’élégance. On reconnaîtra le machisme de l’idéal féminin bolivien.
Monuments historiques à Cochabamba
Cathédrale Saint Sébastien
(3)
La pierre fondamentale de cette Sainte Eglise fut posée en 1701, et est venue remplacer les deux anciens lieux de cultes qui se trouvaient au même emplacement. Elle a été construite sur un plan en croix latine et l’on peut apprécier le style baroque ornant la porte qui donne sur la rue Arcé. Deux allées ont été rajoutées à l’édifice qui s’affirme comme le bâtiment central de la ville de Cochabamba. Il est regrettable que l’intérieur de la cathédrale soit moins paisible que la petite ruelle qui se situe derrière elle.
Monuments historiques à Cochabamba
Casona Santivañez
(2)
La casona Santivañez est éclectique et dispose d’un véritable mélange de styles très différents. Cela est dû à son évolution constante au fil des différents propriétaires fonciers qui habitèrent le lieu et l’arrangèrent à leurs sauces de génération en génération. Cette casona a toujours eu grande importance lors de l’époque coloniale et républicaine et l’on continue encore à y apporter du changement, la dernière rénovation du lieu s'étant déroulée d’Octobre à Novembre 2006.
Fêtes à Cochabamba
Wayllunk'as de San Andrés
Chaque 30 Novembre, une fête se déroule dans la région de La Taquiña, en l’honneur de San Andres. La célébration commence le 27, et cette fête est un accomplissement de danses effectuées en grande majorité par des femmes. Comme beaucoup de festivals de Cochabamba, cette fête combine la croyance religieuses et la culture andine, ce qui donne à la célébration le rôle de bénir la terre et de la rendre fertile afin que le peuple ne manque de rien. C’est certainement l’une des fêtes les plus traditionnelles parmi celles qui ont lieu chaque année.
Fêtes à Cochabamba
La fête de la vierge d'Urkupiña
(4)
Chaque année autour du 15 août a lieu la fête de la vierge de Urkupiña dans une petite ville en banlieue de Cochabamba. Des groupes de danseurs munis de leur fanfare viennent des 4 coins de Bolivie, déguisés en diable ou dans des costumes confectionnés spécialement pour l'occasion. Cela donne lieu à un défilé énorme qui dure pendant 4 jours. A la fin du défilé, les danseurs et les musiciens entrent dans l’église et prient la vierge d’Urkupiña pour lui demander une année sans problème ou un miracle au prochain tirage du loto.