Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Arges ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Arges

50 contributeurs

18 choses à voir à Arges

Rues à Curtea de Arges
Route Transfagarasan
(6)
La route Transfagarasan est la route qui traverse de part en part la chaine montagneuse des Fagaras, au sud des Carpates. C’est un endroit superbes, mais attention on avance peu en deux ou trois heures de route. La beauté du paysage est spectaculaire, avec le point culminant a plus de 2000m, et le lac Balea. Juste avant le lac, il y a des "toilettes" publiques, c’est a dire un trou et trois murs, sans porte, surement la meilleure vue qu’on a depuis des WC, avec toute la vallée en contrebas! Attention, on y a été au début de l’été et il restait toujours de la neige sur les cotés. Au moindre risque la route est fermée. En bas, a Curtea, on pourra te donner les infos. Les cyclistes viennent s’y entrainer pour les routes de montagne.
Villages à Curtea de Arges
Curtea de Arges
(2)
Cette région est tellement éloignée de l'Europe de l'est qu'elle cache des choses aussi belles que ce monastère lequel a une légende un peu tragique. Selon la légende l'architecte qui l' a construit a eu une vision, puisque chaque fois qu'il le construisait, il s' effondrait. Et qui tiendrait empalestrar avait à sa femme entre les murs du monastère. A partir de ce jour là jusqu'à la date d'aujourd'hui, le monastère tient encore debout. Sur la photo, les marques rouges montrent là où placée la dite femme.
Réserves naturelles à Pitesti
Montagnes Fagaras
(1)
Les Montagnes Fagaras sont au nord de Pitesti, là commence un paysage spectaculaire jusqu’à monter au lac de Balea, plus de 2000 m de haut. Ils sont à côté de la rivière Olt et sa belle vallée, et il y a aussi une ville appelée «Fagaras». Il peut être votre point de départ pour faire des promenades dans la région. Il y a également des lacs glaciaires comme le Podragu, 2140 m de haut. L’endroit est populaire pour le ski en hiver et, en été, il y a des groupes de jeunes qui viennent passés quelques jours en camping ou en se logeant dans des petites pensions familiales dans les villages de hauteur. Les Fagaras sont les plus grandes montagnes du sud des Carpates, et les monts les plus élevés sont le Moldoveanu avec 2544 m de haut, et le Negoiu avec 2527 m. Il y a deux routes à travers les montagnes, mais vous devez vous informer d’abord parce qu’elles sont fermées s’il pleut ou s’il neige.
Châteaux à Curtea de Arges
Château de Poienari
Lorsque vous montez la route Transfagarasan, la route de montagne qui traverse les plus hauts sommets des Carpates, vous trouvez d'abord un château construit au nord de Curtea de Arges, au sommet d’une montagne. Il est tellement impressionnant car il domine toute la vallée comme pour la défendre. Il n'est pas directement sur la route. En effet, vous devez suivre le panneau, ce serait plus facile. Le château a été construit par les premiers rois roumains du XIIIe siècle afin de défendre la région, appelée alors Valacia. L’empereur Vlad III, connu sous le nom de Dracula, l'a restauré au XVe siècle et l’a utilisé comme l'une ses principales forteresses. Le château a été abandonné au XVIIe siècle. Aujourd'hui, on ne voit que des ruines. Pour y arriver, il faut monter 1500 marches. Le château apparaît dans quelques films pour représenter le château de Dracula.
Lacs à Curtea de Arges
Lac de Vidrau
(1)
Lorsque vous démarrez la route de montagne de Transfagarasan, qui traverse les plus hauts sommets des Carpates, vous trouvez au début(venant d'Arges) un château construit au nord de Curtea de Arges, au sommet d'une montagne. Il est impressionnant car il domine toute la vallée, comme pour la défendre. Il ne se trouve pas directement sur la route, et vous devez d'abord suivre un chemin, mais il est facile à trouver. Le château a été construit par les premiers rois roumains au treizième siècle. Il a défendu la région alors connue sous le nom de Valacia. L'empereur Vlad III, connu sous le nom de Dracula, le rénova au XVe siècle et l'utilisa comme un de ses principaux atouts. Le château a été abandonné au XVIIe siècle et c'est maintenant seulement que nous pouvons y voir des ruines. Pour le visiter, il vous faudra marcher 1500 pas. Le château a été utilisé dans plusieurs films pour représenter le château de Dracula.
Lacs à Curtea de Arges
Lac Balea
(2)
Le Lac de Balea, a 2034m d’altitude, couvre 46000 m carrés, et c’est le lac le plus étendu de la région des montagnes Fagaras. Il est au bord d’une route qui s’appelle la Transfagarasan et traverse de part en part les montagnes. En arrivant au lac, qui n’est pas immense, il y a quelques pensions et petits hôtels où l’on peut se loger pour quelques jours. Si on aime la montagne, la randonnée, c’est parfait. La route pour y monter est fermée en hiver, mais ils ont un téléphérique pour que les piétons et les vivres continuent a monter. Le lac est un lac glaciaire, et en hiver c’est un endroit parfait pour faire du ski. Les gens de la capitale adorent. Le téléphérique part de l’hôtel Balea Cascada, qui a des vues superbes. Non loin, il y a le premier hôtel de glace de la région.
Monuments historiques à Campulung
Monastère de Namaesti
Juste avant d'arriver à Campulung, quand vous arrivez de Bucarest, si vous prenez à droite au village de Valea Mare, vous trouverez à quelques kilomètres la ville de Namaesti, dont l'église est construite sur le roc. Il y a un monastère avec des religieuses vêtues de noir, un voile dans les cheveux et un petit chapeau rond. A l'entrée de la petite église, vous pouvez laisser une prière dans la boîte aux lettres afin que les soeurs prient pour vous, un parent ou votre souhait. Les légendes autour du lieu racontent que se trouvent ici d'anciennes catacombes qui datent des débuts du christianisme, qu'un berger a rêvé de la Vierge qui lui a dit de creuser la montagne pour trouver une icône sacrée. Personne ne connaît la date de construction du monastère mais on sait qu'il existait déjà en 1547. Les soeurs vivent des produits en cuir qu'elles fabriquent.
Rivières - Fleuves à Curtea de Arges
Rivière Arges
L’Arges est une rivière du sud de la Roumaníe, qui commence dans les montagnes Fagaras, les Carpates méridionales. La plus grande ville qui franchit la rivière Arges est Pitesti. Il y a un barrage artificiel juste avant la formation du lac Vidraru. Les paysages autour de Arges sont magnifiques et si vous avez la chance d’y aller en voiture, vous pouvez vous arrêter pour voir des lacs, des cascades, et beaucoup de villages charmants tout au long de votre parcours. La rivière était mentionnée dans les documents de la Grèce antique, comme l’Ordessus. La capitale de Dacie, un empire romain, était près de la rivière. Tout au long des siècles, les gens se sont développés, en utilisant les eaux comme un moyen de transport pour les passagers et le commerce. Les villes d’Albestii de Arges et de Curtea de Arges, avec leur climat frais en été, sont devenues les villes préférées de la capitale pour passer l’été.
Rivières - Fleuves à Curtea de Arges
Barrage de Vidraru
Le barrage de Vidraru se trouve au début de la route Transfagaras, au pied des montagnes FAgaras, dans le sud de la Transylvanie. Il a été construit en 1965 pour retenir les eaux de l’Arges et créer de l’énergie électrique. Le barrage a une forme d’arc, et sa construction a mené a la création d’une réserve d’eau, le lac de Vidrau. Le barrage fait 305m de long, et 166m de long. Il est entouré de montagnes et un tel paysage rappelle beaucoup les Alpes. La construction du barrage a pris plus de cinq ans, avec un réseau de tunnels souterrains, la destruction d’un village et l’excavation du lac. C’était alors le cinquième plus grand barrage en Europe et 9e au monde. Il produit de l’électricité pour toute la région et les villes de Curtea et Albestii de Arges.
Villages à Pitesti
Pitesti
Pitesti est une ville de Romanie, située sur le fleuve Arges. C’est un centre commercial important, qui a aussi une université. Il est sur la route principale qui vient de Bucarest et si on va visiter la Transylvanie en direction de Sibiu, Pitesti sera le premier arret. C’est a une heure de Bucarest car ils ont construit une autoroute rapide pour relier les deux villes. A partir de Pitesti, la conduite est plus aléatoire. C’est une ville qui a connu une histoire agitée, elle a été créée au Moyen Age, et a servi ensuite de centre pour le parti national afin d’exprimer leurs idées en dehors de la capitale. Pendant l’époque communiste c’était le centre de répression et la prison nationale. Si on fait abstraction du centre moderne, la ville a un certain charme, avec des églises orthodoxes et catholiques et de belles maisons nobles.
Gares ferroviaires à Curtea de Arges
Gare de Curtea
La gare des trains de Curtea de Arges es un bâtiment incroyable très grand et beau pour etre simplement une gare. Curtea a été fondée au XIIe siècle pour être la seconde capitale de l’empire de Valachie, après Campulung. Mais a l’époque moderne, c’est sa proximité avec les belles montagnes Fagaras et autres destinations naturelles qui l’ont convertie en l’une des destinations favorites des roumains pour passer l’été. C’est aussi parce qu’a Bucarest il fait bien plus chaud. La gare est un grand immeuble blanc, très bien conservé, et son extérieur et superbe. A l’intérieur c’est moyen par contre. Et il n’y a presque plus de trains qui y passent le service pour la capitale est lent. Mais la gare est restée, comme témoin d’une autre époque.
Villages à Arefu
Arefu
Arefu est un village d’altitude, qui est a coté de la route Transfagarasan, l’une des plus belles du pays. On monte vers les plus hauts sommets des montagnes Fagaras, avec cette route construite au début pour l’armée, jusqu’a arriver a 2000m d’altitude et aux lacs glaciaires. Se loger a Arefu est une bonne idée, car on n’a pas aussi froid qu’en haut. Le village est a 1500m d’altitude, et a des pensions et plusieurs restaurants. Pour monter vers les lacs, il y a peu de route, mais ca monte et ca tourne, il faut 3 heures pour passer de l’autre coté des montagnes. Pres d’Arefu il y a la forteresse de Poienari, construite au sommet d’un pic, au XIIe siècle, par les rois de Valachie. Vlad Dracula l’utilisait pour sa défense.
Villages à Albestii-Pamânteni
Albestii de Arges
Albestii de Arges est un village de l’Arges, dans le sud de la Transylvanie. La ville est située pres du fleuve Arges, a 37km du chef lieu, Curtea. C’est une ville agréable qui a été fondée au temps de la dynastie des Habsbourg, qui géraient le pays depuis l’Autriche. On est a coté des montagnes Fagaras, et les possibilités de randonnées et de sport sont nombreuses. Beaucoup de routes mènent a des villages plus petits et ne sont pas asphaltées, et on s’est retrouvés au milieu de nulle part sous une pluie torrentielle, bien contents d’avoir un 4x4. Les paysages sont superbes. Dans les montagnes tu peux suivre les cours d’eau, la plupart te mèneront de retour vers la vallée.
Marchés aux puces à Arefu
Marché du lac Balea
Le lac Balea est une destination touristique très populaire des roumains. Premièrement parce qu’on y arrive par la Transfagarasan, l’une des plus belles routes du pays, qui traverse les beaux paysages des montagnes Fagaras, avec d’incroyables vues quand il fait beau. Et ensuite parce que c’est l’un des points les plus hauts du pays et on y va, même en été, pour profiter de la neige, skier et faire de l’alpinisme. Pour profiter de cette quantité de touristes de passage, ils ont installé a Balea un petit marché. J’attendais des choses plus jolies. C’est au milieu de nulle part, et ils vendent des tshirt de foot du Barca! Au lieu d’avoir de l’artisanat roumain, des peaux de moutons, des habits d’hiver... Le choix est limité, et bizarrement les gens sont plus intéressés par le made in China que les souvenirs de la région...
Circuits automobiles à Campulung
La Valachie
La Valachie est la première région que l´on parcourt en sortant de Bucarest en direction du nord ouest du pays. On voyage alors dans l´histoire de la nation roumaine, en parcourant ses trois premières capitales, bien protégées par les montagnes des Carpates dans le lointain. La première fut Campulung, puis Curtea de Arges et enfin Targoviste. A la fin du XIXème siècle, les rois de Roumanie s´installent à Sinaia, en plein cœur des montagnes, et aux portes de la Transylvannie. Le château de Bran est le favori de la reine, on dit que c´est le comte Dracula qui l´habitait. En bref, une région riche en histoire, qui parcourt d´anciennes routes de commerce romaines, un endroit superbe et pas trop difficile d´accès, même si sortir de Bucarest dans cette direction peut être un calvaire, on est vite dans la nature. Au programme, châteaux, randonnées, visite des villes historiques, et délicieuse gastronomie locale, poivrons farcis, fromages fumés, soupes au lard, et piments qui brulent la gorge. En raison de l´éparpillement des points d´intérêt, il faut vraiment le faire en voiture, en deux ou trois jours.
Villages à Campulung
Villages Rom
Les Roms sont environ 2.5 millions en Roumanie. Citoyens de seconde zone, ils sont la plupart du temps parqués dans des villages vétustes aux périphéries des villes « normales ». On leur prête tous les torts, les traite de tous les noms, ne leur donne pas de travail. Les Roms de Roumanie sont la plus grande communauté en Europe. Suivent la Bulgarie et l´Espagne, avec une communauté estimée à 800000 personnes. En général, dans un village Rom, il n´y a pas de goudron. L´état n´a jamais songé à construire routes ni écoles. Alors les gens se débrouillent, cultivent un petit bout de terrain dont personne n´a voulu, récupèrent les ordures de la ville pour les recycler, en particulier le métal, qu´ils refondent et dont ils tirent un bon prix. Symbole de cette économie, la plupart des toits des maisons roms sont constituées en métal et brillent à des centaines de mètres à la ronde. Mais bien peu d´être eux réussissent, la plupart vivent dans des conditions déplorables, sans eau courante ni électricité, et savent à peine lire. Il vaut mieux être accompagné pour aller dans les villes roms, et demander conseil auparavant sur la sécurité et comment se comporter. Les fêtes sont superbes et la culture, toujours fortement orale est bien vivante.
D'intérêt culturel à Curtea de Arges
Monastère de Curtea de Arges
(1)
Le monastère de Curtea de Arges est un lieu vraiment superbe. Sa construction a été commandée par le Prince Valao Neagoe Basarab. Puis, il a été attaqué par Manole Mesterul qui sacrifia en premier la vie de son épouse, en l'enfermant dans les murs du monastère. Ensuite, celui-ci et ses 9 hommes ont été abattus par Neagoe Basarab.
Châteaux à Curtea de Arges
Château de Vidrau
Lorsque l'on prend la route Transfagarasan, la route de montagne qui traverse les plus hauts sommets des Carpates, on peut croise le chemin d'un château (construit au nord de Curtea de Arges) dans les hauteurs d'un des sommets. Il est impressionnant, car il domine toute la vallée, comme pour la protéger. Ce château fut construit au XIIIe siècle, par les derniers rois roumains. Il représenta et défendit la région que l'on connaît aujourd'hui sous le nom de Valence. L'empereur Vlad III, plus connu sous le nom de Comte Dracula, le fit rénover au XVe siècle et en fit une de ses principales résidences. Le château a été abandonné et il n'en reste maintenant que des ruines. C'est le château où ont été tournées certaines scènes des films parlant de Dracula. Depuis cet endroit, il y a des vues magnifiques sur le lac et les montagnes.