Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous San Juan ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Monuments historiques à San Juan

3 monuments historiques à San Juan

Monuments historiques à San Juan
Sanctuaire de la Difunta Correa
(5)
Au Nord de Mendoza et à l'Est de San Juan, on trouve un village construit autour d'un mythe argentin : La Difunta Correa. Cette femme serait décédée sur les routes en suivant son mari parti à la guerre. Elle aurait été retrouvée avec son nouveau-né vivant accroché à son sein en train de tété. Les argentins qui adorent les mythes ont fait de cette icône la protectrice des automobilistes. Le pays vient se recueillir sur sa tombe parfois même en grimpant à genoux les marches qui mènent à l'hôtel. On lui apporte des bouteilles d'eau pour étancher sa soif, on y dépose des plaques d'immatriculation ou autres bizarreries pour la remercier de sa protection. A recommander à tous ceux qui prennent la route.
Monuments historiques à San Juan
Place du 25mai
Située juste en face de la moderne église San Juan Bautista, cette place chaleureuse est la fidèle témoin de l'histoire de cette ville punie par les tremblements de terre, qui est aujourd'hui une belle promenade du centre-ville créée en 1904. Elle est richement peuplée de palmiers, de cèdres, de platanes, de chênes et de statues représentant des personnalités argentines. C'est une place ancienne, élégante et très bien entretenue, avec une fontaine lumineuse et une statue équestre du général San Martin datant de 1905. De là, vous pouvez voir le clocher de la cathédrale. C'est un endroit qui a été déclaré comme de valeur historique et culturelle en 1986.
Monuments historiques à San Juan
Géoglyphes
La route 149 grimpe depuis la plaine de San Juan vers les contreforts de la cordillère des Andes et la frontière du Chili, et c'est le long du canyon juste avant d'arriver dans le village d'Iglesia qu'on peut voir un panneau qui informe de la présence de Géoglyphes. Installés par les incas, ce sont des messages formés de pierres de couleurs disposées sur le sol, et visibles uniquement depuis le ciel ! Le site n'est pas encore aménagé pour le tourisme, et est encore étudié par les équipes archéologiques universitaires, et il est donc possible de le visiter librement (en faisant attention de ne rien déplacer !). Bien qu'il soit difficile de voir le motif à hauteur du sol, c'est vraiment impressionnant de voir l'ingéniosité des incas dans ce domaine.