Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Sofia ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Sofia

256 contributeurs

107 choses à voir à Sofia

Cathédrales à Sofia
Cathédrale Alexandre-Nevski de Sofia
(21)
La cathédrale saint Alexandre Nevsky est la cathédrale orthodoxe de la ville de Sofia. Construite en style néo byzantin, c´est la cathédrale du patriarcat de Bulgarie, et l´une des plus grandes églises orthodoxes d´Europe de l´Est. C´est le symbole de la ville, et l´une des principales attractions touristiques. Apres la libération, l´assemblée nationale, qui se trouvait dans l´ancienne capitale Veliko Tornovo, prend la décision de construire la monumentale cathédral Saint Alexandre Nevsky. C´est le nom du Saint qui a gagné les guerres contre les teutons, et la bataille de Ladog. C´est aussi le nom d´Alexandre II, le tsar russe qui a aidé a la libération du pays des ottomans. La cathédrale est imposante, elle fait plus de 2500 mètres carrés, 70 par 55 mètres. La première pierre est posée en 1882, la construction principale commence en 1903, et termine en 1916. La consécration officielle comme cathédrale du patriarcat de la ville, l´équivalent chrétien de l´archevêché fut en 1924. Au niveau de l´art que l´on trouve a l´intérieur, les meilleurs artisans russes et bulgares ont été mis a l´œuvre. Ils ont travaillé sous la supervision de Kiselov. Les plus belles icones sont la Vierge et Jésus, et le Christ de Vasnetsov.
Eglises à Sofia
Église russe Saint-Nicolas
(14)
L´église russe de Sofia est une belle église orthodoxe, appelée en bulgare Tsurkva Sveta Nikolai, et qui porte le nom de Saint Nicolas, le faiseur de miracles. La légende raconte par exemple que Saint Nicolas, qui marchait le long d´un chemin, écouta les cris de trois enfants. Il les retrouva coupés en morceaux dans le saloir d´un boucher, les recomposa, et leur redonna la vie. Dans les pays orthodoxes, Saint Nicolas est la figure du Père Noel occidental. L ´église russe orthodoxe a été construite a l´emplacement de la mosquée Saray, détruite en 1882, après la libération de la Bulgarie par la Russie. La Bulgarie était sous l´emprise de l´empire ottoman, et pour remercier les russes, elle permit la construction de l´église de Saint Nicolas. Elle s´appelle ainsi en honneur du Tsar Nicolas II, qui gouvernait la Russie a l´époque. C´est une belle église petite et discrète mais parfaitement décorée. Elle a été construite en 1907 et consacrée en 1914. Le gouvernement russe en a rénové la partie extérieur il y a peu, et elle a de belles coupoles dorées et vertes. Dans la crypte se trouvent les restes de Saint Seraphin, archevêque de Sofia.
Eglises à Sofia
Cathédrale Sainte-Nédélia de Sofia
(10)
On suppose que cette église a été construite au Xeme siecle, et que comme les autres églises de l´époque a Sofia, elle avait une base de pierre, avec une structure de pierre par-dessus. On ne sait pas pourquoi Hagia Nedelja fut la seule église a rester ainsi en bois, et ce jusqu´a la moitié du XIXème siècle, alors que les autres lieux de culte étaient restaurés en pierre. En 1578, le voyageur allemand Stefan Gerlach arrive a Sofia et dresse une liste des 12 églises de la ville. Entre elles, il y en a une qui porte le nom grec de Kiriaki. Au XIXème et début XXème siècle, Hagia Nedelja est aussi nommée Sveti Karl, qui veut dire saint roi, car les restes du roi serbe Stefan Urosh II étaient enterrés sous l´église, et on disait qu´ils soignaient les pèlerins malades qui venaient de tout le pays en quête de guérison. L´église a été très touchée par le tremblement de terre de 1858, et au début des années 1860, on construit une église plus solide, avec des dons des chrétiens de la ville. Jusqu´a la construction de la cathédrale Nevski, Hagia Nedelja était la cathédrale. Josef I y est enterré.
Musées à Sofia
Galerie Nationale d'Art
(5)
Le palais du tsar abrite aujourd´hui la galerie national d´art, ainsi que le musée ethnographique de Bulgarie. Construit en 1873, ce palais était la résidence du gouverneur de la région durant la période d´occupation ottomane, avec des bureaux administrative, et au rez de chaussée le siège de la police nationale. C´est ici que Vasil Levski a reçu sa sentence de peine de mort. Apres la libération, c´est l´un des tous premiers immeubles qui ait été rénové, avec un style viennois plus contemporain. Le palais est alors devenu la résidence du premier prince bulgare post libération, Alexander Battenberg. Le palais a été endommagé par les bombardements de la seconde guerre mondiale, et il hébergeait déjà les collections ethnographiques et artistiques. Aujourd´hui le palais est peint d´une agréable couleur jaune, et les œuvres de la galerie d´art se trouvent jusque sur le toit. Si on n´y fait pas attention c´est un palais comme les autres dans le centre ville, mais en levant les yeux sur le toit, il y a plusieurs sculptures géantes, qui lui donnent un air plus décontracté, moins formel, et plus joyeux.
Mosquées à Sofia
Mosquée Bania Bachi
(10)
La mosquée de Banya Bashi est aujourd´hui la mosquée principale de Sofia. Avant, elle faisait partie d´un complexe plus grand, qui comprenait des bains, et de la vient son nom. On suppose qu´elle a été construit par le grand architecte Kodja Minar Sinan – Janissary, un homme qui, selon la légende, venait de Rodopi, un village de Shiroka Luka. Il est connu parce qu´on dit qu´il a construit plus de 80 mosquées durant sa vie, parmi lesquelles la superbe mosquée Selim II d´Edirne en Turquie. La mosquée de Sofia a été construite en 1576, et selon les récits de l´époque, elle était belle comme seuls les sultans savent construire des mosquées. Les décorations intérieurs sont des extraits du Coran avec une calligraphie soignée. Autour de la mosquée, les reste des bains ont été excavés. Aujourd´hui, la mosquée est toujours utilisée par la communauté musulmane, qui s´est beaucoup réduite depuis la libération du pays de la domination ottomane. Comme preuve du degré de tolérance religieuse de la ville, la mosquée se trouve a cinq minutes a pied de la synagogue, de la cathédrale catholique et pas loin de plusieurs églises orthodoxes.
Monuments historiques à Sofia
Synagogue de Sofia
(7)
La synagogue de Sofia est la plus grande synagogue sépharade d´Europe, et un joli bâtiment historique. Attention, on peut la visiter tous les jours, sauf durant le shabbat, le samedi, quand la communauté juive de la ville se rassemble pour prier. Il y a une plaque commémorative dans la synagogue qui rappelle sa consécration le 9 septembre 1909 avec la présence de la famille du Tsar. Le style de la synagogue est « romantique national bulgare ». Le projet fut l´œuvre de l´architecte autrichien Grunanger. Le temple comporte un dôme central, et un plan rectangulaire. La salle de prière est quand a elle octogonale avec quatre piliers, séparés par les arches du passage central. L´autel est en marbre blanc, avec un beau parapet. La synagogue peut accueillir prés de 1200 fideles a l´intérieur. Elle est couverte par un dôme octogonal avec une lanterne, le dôme fait 20 mètres de diamètre et 31 mètres de haut. La synagogue a été très endommagée durant la seconde guerre mondiale, mais restaurée avec toute la finesse de ses ornements originaux. Le sol est couvert avec une mosaïque polychrome. Il y a un petit musée de l´histoire de la communauté juive a Sofia juste derrière.
Marchés à Sofia
Marché central de Sofia
(6)
J¨aime bien aller me perdre dans les marchés, surtout aux premières heures du jour, quand ils ouvrent, les marchands encore endormis préparent leur stands, sortant les viandes et les poissons, arrangeant le tout avant qu´arrivent les hordes d´acheteurs. Ce marché s´appelle le Halite, c´est un marché couvert qui se trouve vers le boulevard de María Luisa. Il a été restauré comme marché moderne, et c´est plutôt réussi. Il y a trois étages, en bas, une petite cafétéria tient le centre, avec autour des boutiques de fringues, une agence de voyage, un salon de beauté… Au niveau de la rue, c´est le marché traditionnel que l´on trouve normalement, qui rappelle l´ancien marché alimentaire qui se tenait ici depuis sa construction en 1909. C´est encore un endroit vivant, avec du poisson frais, des pains incroyables, mais dans le centre il y a une fontaine, un petit café, ce n´est pas l´ancien marché grouillant de gens pressés, c´est bien plus zen. Enfin, sur la mezzanine du premier étage, il y a le seul « food court » de Sofia, avec une grande variété de plats rapide bien plus sains que ceux que l´on trouve chez nous. La partie du sous sol montre d´anciennes ruines romaines trouvées lors de l´excavation.
Théâtres à Sofia
Théâtre National Ivan Vazov
(3)
Dans la rue Rakovski, aussi connue comme la rue du théâtre, si tu prends la Slavianska, tu arrives au plus beau théâtre de la ville, le théâtre national Ivan Vazov. Impossible de le rater avec sa jolie couleur rose et blanche. C´est le théâtre national, donc la où la compagnie bulgare joue des œuvres d ´ auteurs nationaux et des pièces internationales. Il a été construit en 1906 en style néoclassique, on dirait un temple grec, et il est décoré avec des figures mythiques des anthologies grecques. Le triangle en haut des arcades montre Appolon avec les muses, et les tours de chaque coté représentent la déesse Nike. L´intérieur a été rénové en 1929, après que le théatre ait brulé et soit détruit six ans auparavant. Le rideau de la scène est une œuvre d´art tissée par les artisans de Panagyurishte, c´est une immense tapisserie qui représente le Tsar Ptitsa, et le roi Oiseau du ballet de Stravinski. L´auditorium principal, également richement décoré, peut accueillir 850 personnes.
Eglises à Sofia
Basilique Sainte-Sophie de Sofia
(5)
L´église de Sainte Sofie ou Sveta Sofia en bulgare est la plus vieille église du pays, et celle qui adonné son nom a la capitale. Elle a été construite sur une église encore plus vieille, dont on peut voir les fondations. Si on entre dans la nef de l´église actuelle, il y a une partie dont le sol est transparent et l´autre église est en contrebas. Sveta Sofia se trouve juste derrière l´actuelle cathédrale orthodoxe Alexander Nevsky. C´est une basilique qui a trois nefs, construite entre le IVème et le VIème. Les fondations de l´autre église sont du IVème siècle. Elles se distinguent clairement, et on peut apprécier les différentes phases de construction et les changements réalisés jusqu´a la partie finale du VIème siècle. Pendant le moyen âge, l ´église est convertie en cathédrale de la ville. Elle a souffert des tremblements de terre de 1818 et 1858, mais a été restaurée plusieurs fois, la dernière entre 1998 et 2001. Au sol, on trouve encore des fragments de mosaïques de l´ancienne église du IVème siècle. Il y a aussi de belles peintures murales vers les tombes qui sont sous la basilique.
Eglises à Sofia
Eglise de Boyana
(4)
C´est un endroit exceptionnel, qui fait partie du patrimoine mondial de l´humanité. Depuis le centre de Sofia, le mieux c´est de prendre un taxi, qui coute environ 5 euros et peut emmener jusqu´a quatre personnes, car en voiture c´est déjà a 20 minutes du centre, mais en bus et en tramway c´est bien plus compliqué. L´entrée coute 5 euros, c´est mieux d´y aller avec un guide, simplement parce que pour entrer dans la partie ancienne de l´église, il faut aller par groupe de 10 personnes, et ce nombre incluse déjà un guide et un gardien qui s´assure que personne ne prend de photos ni ne touche. Donc si on y va seul il faut trouver un groupe qui nous accepte, et parfois attendre longtemps. L´église a été construite en trois étapes, la première au Xème siècle, ensuite au XIème puis autour de 1250. Ce que l´on voit a l´intérieur sont les restes de peintures murales des saints. Les premières décorations, datant du Xème siècle, ont l´air d´être des dessins d´enfants, les trains sont très simples. Les artistes de l´époque ne savaient pas encore bien dessiner la perspective des pieds et des mains, alors que les fresques les plus récentes représentent parfaitement les personnages. L´église est toute petite, d´où le nombre limité de visiteurs.
Monuments historiques à Sofia
Baraques turques
(1)
C’est un voyage dans l’histoire du pays. Ces baraques sont situées derrière la cathédrale Nevski. Ce sont des restes anciens, du XVIème siècle, qui sont aujourd’hui ouverts au public après une période de restauration. Les révolutionnaires et les rebelles qui ont combattu contre les ottomans pour la liberté du pays ont été arrêtés ici en 1876. Parmi eux se trouvait le pacifiste Vasil Levski, un héros national, qui a été tué a cet endroit. Il représente aujourd’hui tous les héros morts pour leur patrie. On peut rentrer dans ces baraques, mais elles sont simplement fermées par une grille, donc avec un coup d’œil on voit presque autant qu’en allant a l’intérieur, histoire de se faire une idée des conditions de vie des prisonniers. Ce n’est pas très grand, et il y avait probablement des dizaines de résistants entassés dans peu d’espace. Ces arrestations ont donné lieu a des protestations de plus en plus violentes, et mené la Bulgarie a l’indépendance un an plus tard.
Ruines à Sofia
Amphithéâtre de Serdica
(2)
À côté de la Rotonda Sveti Georgi, il y a un petit parc à l'intérieur de la cour, dans laquelle ont été réalisées des fouilles archéologiques. On y a découvert des restes de Serdica, ville romaine du IIe siècle. À l'époque, les Romains remplacèrent les Macédoniens en tant que puissance principale de l'Europe du Sud et en 50 après JC, détruisirent les royaumes de Thrace et créèrent les provinces de Mésie et de Thrace. Serdika est l'exemple d'une ville construite par les Romains.
Statues à Sofia
Statue de Sofia
(6)
La statue de Sofia est une sculpture qui a été installée en ville récemment. Elle a été posée au cœur de la ville en 2001. Elle est sur l´un des carrefours principaux entre le centre commercial TZUM et l´hotel Sheraton, derrière l´église Nedelja. C´est une sculpture de 24 mètres de haut, faite en bronze et en cuivre. La statue pèse plus de quatre tonnes et c´est une création de l´artiste bulgare Georgi Chapkanov et de l´architecte Stanislav Konstantinov. Sofia tient dans ses mains les symboles de la connaissance et de la sagesse, et elle porte la couronne de Tjuhe, la déesse du destin. Sofia est bien entendu la sainte patronne de la capitale bulgare. Aujourd´hui, la place où elle est est en plein renouveau et la sculpture n´est pas encore bien mise en valeur mais c´est un quartier central et quand les travaux seront terminés elle deviendra certainement l´une des emblèmes de la ville.
Eglises à Sofia
Église Sveta Petka Samardjiiska
(3)
L´église de Saint Petka, patronne des travailleurs du cuir, est une église orthodoxe de l´époque médiévale de Sofia. Si on fait attention, pour la trouver, on recherche un clocher, un point haut dans le ciel qui nous guide vers l´église, mais cette dernière surgit au dernier moment, à moitié enfouie sous la terre. Le toit dépasse a peine du niveau de la rue. Si on considère qu´en plus le niveau des sols monte avec les années, l ´église était encore plus profondément sous la terre a l´époque médiévale. On dirait les ruines romaines que l´on retrouve au sous sol parfois. La raison pour laquelle elle a été construite si bas, est parce que durant la domination des turcs de l´empire ottoman, la religion orthodoxe était tolérée, avec la seule condition que les églises ne dépassent pas le niveau de la rue. La crypte de l´église a été retrouvée durant des fouilles datant de la seconde guerre mondiale. L¨entrée coute trois euros et les photos a l´intérieur sont interdites pour préserver les superbes fresques murales. L´église a été mentionnée pour la première fois au XVIème siècle, et elle était construite sur un ancien lieu de culte romain. Elle est dédiée a saint Petka, qui est un saint bulgare. La fraternité des tanneurs s´y retrouvait pour faire leurs rituels.
Marchés à Sofia
Marché Ignatiev
(2)
J´aime bien les marchés nocturnes, l´ambiance est différentes de ceux du matin. Le matin, les marchés ont des lumières incroyables, plus crues, avec les gens encore a moitié endormis, les produits sont tout frais, débarqués a l´aube des halles, mais la nuit, c´est différent. On ne va pas au marché pour acheter de quoi remplir son frigo, les fruits et légumes des jours avenir, mais simplement pour flâner, se balader, observer, acheter des bombons et discuter avec ses amis. Ce marché se trouve dans la rue ignatiev. De jour, il y a certains stands qui restent la en permanence, mais le tramway passe, quelques voitures, ce n´est pas aussi tranquille que la nuit. On peut y acheter un peu de tout, des fruits secs et confits, quelques souvenirs, de vieux livres et des vêtements d´occasion. Ce n´est pas un grand marché, loin de la. Simplement quelques stands dans une rue plus large que les autres, qui profitent de l´espace. Essaye les citrouilles grillées, avec du sel et des épices, un régal !
Cathédrales à Sofia
Cathédrale Saint Joseph
(2)
Sofia, la capitale de Bulgarie, a toujours été une ville de grande tolérance entre les religions. Par exemple, quand les turcs ottomans ont envahi le pays, ils n’ont pas imposé l’islam aux bulgare, et sans tenter de les convertir, les ont laissé continuer a construire des églises orthodoxes et aller a des lieux de culte différents. Ainsi, on trouve dans le cœur de Sofia, vers le boulevard María Luisa, la mosquée musulmane, la synagogue juive, la cathédrale catholique de Saint Joseph, et l église orthodoxe bulgare. Cette église catholique romaine a été construite très récemment, ce qui explique son design assez moderne. Elle a été construite a l’emplacement de l’ancienne cathédrale, qui avait été détruite durant la seconde guerre mondiale. La cathédrale de Saint Joseph a été inaugurée en mai 2006. On l’avait commencé en 2002, et c’est le Pape Jean Paul II qui en avait posé la première pierre, c’est pourquoi on trouve sa statue a coté de l’église. La nef fait 23 mètres de large, et le clocher 33 mètres de haut. Ce n’est pas une très grande église, mais la Bulgarie est un pays en majorité orthodoxe. Elle peut recevoir jusqu’a 1000 fideles. La cathédrale Saint-Joseph a été ouverte en Mai 2006. Sa construction avait commencé en 2002 avec la première pierre posée par le Pape Jean Paul II, ce qui explique la présence de sa statue à côté de l'église. L'église mesure 23 mètres de long et 33 mètres de haut et peut recevoir plus de 1000 personnes.
Marchés à Sofia
Pazar Zhenski
(1)
En descendant le boulevard Maria Luisa pour sortir de Sofia, sur la gauche, on trouve le Zhenski Pazar, qui signifie le marché des femmes ! Mélange de marché alimentaire et de bazar, on y trouve de tout, a un prix incroyablement bas. J´y ai été avec l´idée d´y jeter un œil, et j´ai fini par acheter un sac pour pouvoir rapporter chez moi tous mes achats, saucisses sèches, miel, pains et gâteaux, et tout était un délice. C´est le marché le moins cher et le plus grand de la ville. On y trouve des produits qui viennent de toutes les ´régions du pays, la patate et l´oignon étant la base de l´alimentation, mais il y a aussi des fruits et des légumes, des produits ménagers, de nettoyage, un peu d´habits et un petit marché aux puces avec des objets d´occasion. Dans la partie domestique, les objets de la maison incluent de belles céramiques bulgares. Dans les rues voisines, plein de stands de nourriture proposent de bons sandwiches a la viande, des pains avec une sauce au yaourt, le tout fraichement importé du marché. Il y a toujours beaucoup de monde, et il faut faire attention a ses affaire, mais c´est plutôt un endroit tranquille. Le marché aux puces la Pazar Zhenski se trouve en bas du boulevard Marie-Louise en dehors de la ville. Vous pouvez y trouver beaucoup de chose à un prix incroyablement bas. Au début, j’avais pas l’intention d’acheter quoi que ce soit mais finit par acheter un sac afin d’emporter tout ce que j’ai trouvé dans ce marché, de la viande, des saucisses, du miel, des gâteaux et des pains,tous ces choses étaient délicieux. Il est le plus grand marché de la ville, mais surtout le moins cher. Vous y trouverez les produits des quatre coins du pays comme les pommes de terre et les oignons étant l’aliment de base, mais aussi des fruits et des légumes, le nettoyage des vêtements et divers objets de seconde main. Dans la partie du marché pour la maison, il y a de belle céramique Bulgare. Dans les rues voisines, il y a des stands où on trouve toutes sortes de nourritures, des viandes grillées, des pains avec sauce, mais aussi des yaourts, que les gens peuvent goutter tout en visitant le marché. Il y a toujours beaucoup de gens et nous devons prendre soin de notre sac à dos.
Zones commerçantes à Sofia
La rue Vitosha
(3)
Vitosha Street est une rue qui vous mène au boulevard périphérique de la Bulgarie au coeur de la ville. Vous pouvez découvrir des dizaines de magasins, des boutiques de mode internationales, des chaussures et des vêtements. Les prix des vêtements sont un peu moins chers qu'en Europe occidentale mais les produits de luxe eux sont plus chers qu'en Espagne.