Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Aksum ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus
Où allez-vous ?

Que faire à Aksum

11 contributeurs

5 choses à voir à Aksum

Monuments historiques à Aksum
Champ de stèles
(1)
Axoum fut la capitale des rois, descendants de la reine de Saba. Peu de traces nous sont parvenues de leur brillante civilisation. Par contre, ils ont dressé d'immenses stèles monolithiques. Les plus hautes sont sculptées de portes et fenêtres aveugles. Ces mégalithes n'ont pas livré leur mystère. Mussolini avait trouvé la plus grande très "déco". Elle vient d'être rendue au peuple éthiopien et a retrouvé place à Axoum. Un grand nombre d'autres l'entoure. L'une d'elles s'est brisée. Les saisons des pluies en enfouissent certains morceaux....
Villages à Aksum
Yeha
(2)
Le village de Yeha se situe au pied d'une montagne qui affiche la forme d'une tête simiesque. Il est célèbre car on y a découvert le plus ancien temple de la civilisation sabéenne, édifié plusieurs siècles avant J.C. Les ruines présentent de gros blocs ajustés sans le moindre mortier. Ce qui m'a le plus intéressé a été le petit marché qui, justement ce jour-là, se trouvait sur la place du village. Des dames arboraient la coiffure tigréenne appelée "shoruba" constituée de fines tresses.
Sentier à Aksum
Route éthiopienne
(2)
Nulle part ailleurs, les routes m'ont impressionné comme en Ethiopie. Un peuple en marche est l'image que j'ai gardé de mon circuit au nord du pays. Pèlerins, femmes allant chercher de l'eau, allée ou retour de marché, les Ethiopiens marchent sur des kilomètres, ployant souvent sous une charge. Les pistes, encore nombreuses, font place au macadam, travaux dirigés par des contremaîtres chinois. Chantier colossal entre Aksum et Débark.
Musées à Aksum
Musée archéologique d'Axoum
(2)
Le musée fait partie de la visite du Champ de Stèles. Les produits des fouilles sont en petit nombre ; on voit surtout quelques photographies et, semble-t-il pour pallier le manque d'objets, on expose une série de fresques aux couleurs fluorescentes qui content l'histoire de la civilisation sabéenne où le serpent tient une place prépondérante, et où la Reine de Saba est abondamment représentée. A côté du musée, une boutique de vanneries offre une abondance de produits colorés .
Rues à Aksum
Etape Adigrat-Aksum
(2)
De Mekelé, nous sommes "montés" au nord afin de parcourir quelques routes de cette province du Tigré aux paysages somptueux qui rappellent l'Ouest américain. Nous avons fait halte à Adigrat, réalisant ainsi 2 étapes plutôt courtes sur la route d'Aksum. A Adigrat, je n'ai pas choisi le meilleur hébergement car j'ai découvert, trop tard - j'avais payé la nuit à l'Hohoma - un nouvel hôtel de quelques chambres dans un bâtiment moderne dont le rez de chaussée est occupé par une banque. Et l'Hohoma se trouve trop près d'une bruyante boîte de nuit ! Se promener dans les rues de cette ville du nord est fort agréable au niveau des rencontres avec les autochtones. Le trajet Adigrat - Aksum se passe dans un décor formidable de montagnes. Nous avons même vu des orgues basaltiques de couleur plutôt rouge. Des prêtres mendient de ci de là. Deux points forts du trajet : Mgulat avec son panorama et l'antique cité de Yeha. A Aksum, l'hôtel Remhai nous a offert une chambre bien rudimentaire.