Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Dodécanèse ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire dans le Dodécanèse

173 contributeurs

79 choses à voir dans le Dodécanèse

Iles à Kos
Ile de Kos
(8)
Trois minarets cohabitent avec les croix des églises orthodoxes, mais j'ai été surpris de voir les deux mosquées subsistantes transformées en boutiques. Les vestiges antiques ne manquent pas de charmes, aux prises avec la végétation. Un quartier piéton grouille de commerces de toutes sortes ; la foule est au rendez-vous. Le front de mer se partage entre, d'un côté, les "raccoleurs" des bars, restaurants, de l'autre les "rabatteurs" pour les bateaux d'excursion aux allures de voiliers. Un must est la forteresse des Chevaliers de Saint Jean: ses murailles crénelées forment un quadrilatère qui contrôle l'entrée du port. En bord de mer, la blanche façade de l'Hôtel de Police est un élément majeur du décor.
Iles à Kárpathos
Île de Karpathos
(3)
Karpathos est située au sud-ouest de Rhodes. Avec 50 km de long et approximativement entre 6 et 10 km de large, elle est, grâce à cette dimension, la deuxième plus grande île du Dodécanèse. C'est une île montagneuse. La localité principale de Karpathos est Pigadia qui est également le port principal de l'île. Son nom en grec ancien est Potideo ou Posidio. La chaîne montagneuse escarpée de Kali Limni (1215m) est, selon la mythologie, le lieu de naissance des Titans. Cette chaîne de montagne sépare l'île en deux zones, une zone semi-désertique et faiblement peuplée au nord et une autre bien irriguée et avec une plus grande population, au sud. Elle bénéficie de belles plages de sable blanc à eau cristalline. La nourriture y est délicieuse, surtout le poisson.
Ruines à Kos
Asclépiéion
(7)
Le sanctuaire antique d'Esculape, le dieu guérisseur, est à quelques kilomètres de Kos ville sur une colline boisée. Construit en grands gradins, il dominait la mer de la majesté de ses terrasses. On a du mal à imaginer les foules de malades qui affluaient, les prêtres et les soignants ... Pourtant, du monde , il y en a, car c'est un des sites antiques les plus visités de toutes les îles grecques : un petit train fait la navette depuis la ville de Kos. On apprécie les efforts de reconstitution qui rendent bien l'ampleur phénoménale du lieu mais les ruines n'offrent pas vraiment de coup de cœur...
D'intérêt culturel à Kos
Ancienne agora de Kos
Un vaste champ de fouilles presqu'en plein centre-ville. L'entrée est gratuite, mais on peut, en contrepartie, se désoler du manque d'entretien : feuilles mortes et poussière sur les mosaïques dont les couleurs risquent de pâlir au soleil. Certes, l'ambiance romantique est au rendez-vous le long des deux voies romaines, cardo et decumanus. La reconstitution d'un nymphée m'a semblé "excessive". J'ai surtout apprécié les mosaïques d'époque romaine, restées en place ; notamment des "venationes", combats de gladiateur avec une bête fauve.
Ruines à Kos
(11)
Aéroports à Kos
Aéroport de Kos
(6)
L'aéroport de Kos, nommé d'après le grand Hippocrate, qui était le père de la médecine. Il est situé près de la ville d'Antimachia, à environ 23 km de la ville de Kos. L'aéroport propose de nombreux vols vers et depuis les différentes îles grecques et même au-delà. Pendant l'été, de nombreux vols sont programmés pour le reste de l'Europe. L'aéroport dispose de zone de libre-service, et même d'un petit restaurant.
D'intérêt culturel à Kos
(11)
Villages à Kos
Zia
(9)
Au-dessus de la plaine fumante, le petit village de Zia bénéficie d'un site privilégié au coeur des forêts de pins du Mont Oromedon. Mais quelle stupeur en débouchant dans la rue principale ! Moi qui croyais aller à la rencontre d'un calme village grec authentique ! Les commerces pour touristes sont aussi serrés que dans Kos ville et on y "débarque" des cars entiers. Quand ils sont partis, les lieux reprennent un peu de calme, et la place de l'église ainsi que les ruelles périphériques sont quand même bien séduisantes, et puis il y a la nature toute proche.
Eglises à Kos
(2)
Plages à Kos
Plage de Kos
La plage de la ville de Kos est une longue plage de sable fin aux eaux cristallines, remplie de jeunes et d'installations adaptés à cette tranche d'âge. Grand nombre de bar-café offrant toutes sortes de cafés, cocktails, jus de fruits, bières et autres boissons rafraîchissantes. Chaises longues et parasols ne sont pas à payer en plus, ils sont inclus dans la boisson. La plage est remplie tous les jours, mais moins encombrée le soir. Posibilité de pratiquer toutes sortes de sports nautiques : ski nautique, saut en parachute avec un bateau... Recommandée.
Jardins à Kos
(2)
Escalade à Kálimnos
Kalymnos
(1)
L'île de Kalymnos n'est pas trop visitée par les touristes et c'est tant mieux pour ceux qui viennent la découvrir. Les estivants se concentrent sur la côte ouest vers Massouri, lieu de baignades. J'ai bien aimé la vieille ville de Pothéa et son passé de pêcheurs d'éponges. Le sanctuaire d'Apollon qui rayonnait dans l'Antiquité a livré de belles sculptures en marbre. C'est essentiellement la nature montagneuse qui séduit à Kalymnos avec la création de criques encaissées que l'on découvre depuis des routes en balcon, jusqu'au véritable fjord de Vathi. Le thym sauvage abonde et parfume la production de miel.
Monuments historiques à Kos
Hippocrate de Kos
(1)
Kos, l'île sanctuaire d'Esculape, dieu des soins du corps, a vu naître Hippocrate, le père de la médecine moderne, vers 460 avant J.C. Hippocrate est reconnu comme le premier médecin à avoir rejeté superstitions et croyances qui attribuaient la cause des maladies à une punition infligée par les dieux. Il fut notamment l'instigateur de la diététique. Sa présence à Kos est tangible : un immense platane, près du fort des Chevaliers lui est, à tord, attribué. L'arbre pluricentenaire n'est tout de même pas assez âgé pour qu'Hippocrate lui-même l'ait planté comme affirme la légende. Au musée archéologique, une grande statue en pied du célèbre médecin voisine avec une mosaïque où il est représenté avec le dieu Esculape. Quant à la municipalité moderne, elle lui a fait élever un monument de bronze où on le voit prodiguer une consultation
Châteaux à Kos
Marchés à Kos
Rues à Kos
D'intérêt culturel à Kos
Mastihari
(3)
Si vous êtes à Kos mais que vous voulez découvrir un endroit calme du pays, rendez-vous à Mastihari. Il s'agit d'un petit village de pêcheurs avec une très belle plage. La nuit, le ville s'anime, avec toutes les boutiques et les restaurants pour manger de délicieuses spécialités grecques.
Villages à Skála
Hora à Patmos
Avec ses maisons et ses églises blanchies à la chaux, blotties au pied du monastère fortifié, Hora est assurément un des plus beaux villages du Dodécanèse. Il domine l'île de sa beauté intemporelle. Se promener dans ses rues aux murs austères n'est pas sans charme : les maisons ne sont pas ouvertes, mais vivent derrière leurs murs blancs d'où émerge rarement le sommet d'un bougainvilliée. Au dessus des portes, frontons de pierre sculptés de la croix dite de Malte. Austère aussi la place de l'hôtel de ville ; seules, deux ou trois placettes s'ouvrent avec les chaises accueillantes des tavernes.