MONNUAGE
Continuer sur l'appli
Ouvrir
Où allez-vous ?
Entrer avec Google Plus

Que faire à Kuta

29 contributeurs

14 choses à voir à Kuta

Plages à Kuta
Plage de Kuta
(11)
Kuta Beach est certainement la plage la plus connue de Bali, pour ne pas dire d'Indonésie. On pourrait se demander pourquoi tellement elle peut manquer de charme au premier abord : Toujours bondée de touristes et de marchands en tous genre, bordée d'un axe de circulation proche de l'asphyxie, et remplie de bars techno où se gavent de bière les australiens en week-end. Oui mais voilà, Kuta Beach n'est pas la reine de Bali pour rien. Deux points forts imbattables : Son exposition plein ouest, qui offre des couchers de soleils à n'en plus finir, dignes de cartes postales, avec une couleur orangée flamboyante qui lui assure d'être la star des appareils photos. Et puis ses vagues ! Kuta Beach est LE spot idéal pour se mettre au surf : Vagues franches et larges, beaucoup d'espace, beaucoup de clubs... Bref ceci explique cela. Alors si vous passez par Kuta (et vous passerez forcément par Kuta), ne ratez pas Kuta Beach car ça vaut le détour. Une fois le soleil couché, la ville alentours ne s'arrête jamais et c'est l'occasion d'un shopping nocturne ou d'une virée musicale. Une soirée ça va, ensuite évidemment... Quittez la foule et filez vers Ubud, Pemuteran, Amed ou Lombok :)
D'intérêt culturel à Kuta
Temple d'Ubud
(7)
Ubud est le centre de la culture balinaise, avec ses temples un peu partout dans la ville auxquels les femmes portent des offrandes le matin, qu´elles portent sur leur tête. Rien n´est trop beau pour les dieux, les coupelles débordent de fruits, qui tiennent je ne sais pas comment, avec une forme un peu pyramidale, il y a aussi des gâteaux entiers, des muffins, et une autre coupelle par-dessus pour refermer l´offrande ! L´Indonésie n´est pas un pays qui a faim, mais au début la quantité de nourriture qui est apportée au dieu, quand les gens se nourrissent d´un bol de riz peut troubler. Ubud a tant de temples que je ne me rappelle plus les noms, c´est un village agréable, avec pleins d´événements culturels, des fêtes, dont le programme peut se consulter à l´office du tourisme. Spectacles de danse, chants, il y en a pour tous les goûts, la plupart ont lieu dans les temples. Pour rentrer dans le temple, il faut avoir un sarong autour de la taille, il y en a quelques uns à disposition des touristes, et une donation est la bienvenue, mais il n´y a pas de pression. J'ai découvert ce temple (Tanah Lot), lors de mon premier voyage à Bali. Son nom signifie "Temple de la Terre dans la mer". La première fois que je l'ai vu, j'ai été impressionné par sa beauté au point d'avoir des frissons. L'endroit est si calme et l'air si pur que de nombreuses pensées me passaient par la tête. La deuxième fois que j'y suis revenue, je n'ai pas pu contenir mes larmes. J'étais émue d'avoir la chance d'y revenir. Je me suis assis pour contempler et mille sentiments ont envahi mon cœur. La troisième fois est pour bientôt, parce que c'est "mon site"... C'est quelque chose de pur. J'espère pouvoir y retourner et je le recommande à tous.
Villages à Kuta
Kuta
(4)
Quand les gens disent qu'ils ont été ou qu'ils vont Bali, en général, ils vont à Kuta. Kuta est un village polymorphe, mélange entre culture balinaise et ce qui serait un village australien de surfeurs des années 70. Il a encore ses temples, où les commerçants viennent déposer des offrandes à leurs dieux, mais il a aussi ses surfeurs qui sont arrivés il y a 10 ans, et qui ne sont jamais rentrés chez eux. Kuta Beach possède une belle mer des vagues assez hautes , mais met également des endroit où vous pourrez faire une initiation au surf. Pour la plongée c'est est plus compliqué car la mer n'est pas si clair et il y a peu de visibilité. En Kuta le confort équivalent à ce que l'on a en Europe, Internet à haut débit, air conditionné dans les chambres, cuisine internationale, magasins d'électronique à des prix incroyables, et marché artisanal pour ramener des souvenir à la maison. Les hôtels sont concentrés dans certaines rues, allant de 5 euros pour une maison d'hôtes en famille, avec le petit déjeuner compris. Il est pratique de rester à Kuta, pour se reposer, pour organiser le reste de son voyage. Vous mangez bien, dormez bien, mais il lui manque cette partie culturelle qui fait le charme de Bali. Cependant, on peut quitter rapidement la vimme pour découvrir les rizières, où les touristes sont absents, et de découvrir lz réalité d'un village traditionnel.
Marchés à Kuta
Marché de Kuta
(4)
Kuta est une île indonésienne de Bali, où la population et la culture sont le résultat d’un brassage. Les surfeurs australiens l’ont fréquenté dans les années 70. Si vous allez au marché, vous trouvez la même formule de ce qui est en Chine : des téléphones et caméras à très bas prix ... Mais aussi dans d’autres domaine : des petits temples balinais pour mettre une bougie. Le souvenir le plus populaire est le masque de Bali sculpté en bois, de couleur rouge (habituellement peint avec des couleurs naturelles). Vous y trouverez de nombreux dragons et des statues de Bouddha dans différentes positions de méditation. Pour le déjeuner, ils offrent des fruits fraîchement préparés, des plats de riz et un oeuf frit, des boissons froides, mais il faut faire attention avec l'origine de la glace. Les prix du marché sont assez bas, mais il est plus cher dans le reste de l'île. C'est un endroit près de l'aéroport, où les gens viennent passer leurs premiers jours à Bali. N'hésitez pas à négocier et être ferme si le prix ne vous convient pas.
D'intérêt culturel à Kuta
Offrandes à Bali
(3)
J’ai vu l’importance des dieux balinais pour les habitants dans la vie quotidienne, lorsque le conducteur est venu me chercher à l’aéroport. Les Balinais remplissent leurs paniers de fleurs, de fruits, de l’eau et de l’encens et les laissent derrière les portes de leurs maisons, de petites églises, et des entreprises. C’est la marque du respect pour les dieux et pour demander la protection au mal. Ces offres sont préparées par les femmes à la maison, et certaines sont d’authentiques œuvres d’art, avec une belle décoration et de différentes couleurs, presque toujours en noix de coco ou de feuilles de bananier. Le rituel exige qu’on mette un peu de riz, couvert de feuilles de bananier, puis on place le fruit, comme la banane, ainsi que des gâteaux, et de l’eau.
Temples à Kuta
Vihara Satya Dharma
(1)
L'idée était d'aller à Nusa Penida, une île appartenant à Bali, c'est pourquoi nous nous sommes approchés de l'un des nombreux embarcadères du domaine de Nusa Dua, l'une des stations touristiques de l'île. Mais encore une fois la cupidité des gens leur fait perdre de l'argent, car à force d'essayer de nous soutirer de l'argent, nous avons renoncé au voyage en bateau, car on nous a demandé environ 27 euros. Par conséquent nous avons repris la route avec l'intention de suivre le programme que nous avions prévu au préalable ..... surprise! Il y avait, au milieu d'un immense espace, une moitié entourées de murs et de clôtures avec ensemble de temples et de tours très orientales qui n'a pas manqué d'attirer notre attention. Nous sommes donc descendu de voiture demander la permission d'entrer dans le temple. L'autorisation nous a été accordée et on nous a laissé déambuler à travers le complexe à notre guise, mais toujours en gardant une distance raisonnable vis à vis des lieux les plus sacrés. Nous avons visité chacune des dépendances. D'abord les autels de moindre importance, avec une profusion d'images et de décoration allégorique du ciel bouddhiste, de leurs héros et des dieux. Puis nous sommes allés au Saint des Saints, pour ainsi dire, pour une comparaison avec une église chrétienne, et des principales divinités. L'ensemble d'environ 8000 mètres carrés abrite 18 dieux et déesses, dont le dieu principal, Na Cha, le grand combattant contre l'injustice. Il est représenté comme un jeune dieu volant dans les airs à cheval sur le vent ayant des roues de feu. Bien que le bâtiment ait été inauguré en Août 2012, il a immédiatement attiré l'attention des fidèles, qui y viennent par centaines pour prier, surtout pendant le premier et le quinzième jour du mois du calendrier chinois, et pour le Nouvel An, qui est le théâtre d'un concert spectaculaire qui remplit une immense jardin et où se joue avec la musique twainaise. Je ne vous recommande de jeter au coup d'oeil aux albums qui sont à l'entrée du temple, car ils contiennent des photos peuvent heurter la sensibilité du spectateur.
Centres commerciaux à Kuta
Kuta Square
(2)
C'est la deuxième fois que je voyage à Bali (après presque 9 ans), et j'ai trouvé que ça a beaucoup changé... Quelque chose a changé notamment à Kuta Square, une rue pleine de boutiques où vous pouvez trouver des vêtements, des articles de sport, des souvenirs, de l'artisanat... Et tout à un prix avantageux.
Temples à Kuta
Pura Dalem Sakenan Serangan
(1)
Avant de parler du temple, voici un élément curieux. L'île de Pulau Serangan est séparée de l'angle sud de la plage de Sanur par une zone de mangrove qui a gagné du terrain sur la mer au cours de la construction d'un projet d'hôtel, et il y a ainsi un pont qui la relie à Bali; autrefois, le transport se faisait sur des bateaux de pêche et sur des ferry. Mais les habitants ont gardé une sorte de douane à la limite du légal et de l'illégal et prennent une petite somme d'argent aux visiteur se rendant sur leur île. Cela coûte 0,15 cents, mais c'est quand même étrange. Sur l'île, il y a en gros deux rues qui donnent sur un port de pêche et sur le temple, où nous sommes allés. On pourrait penser que c'est un temple parmi tant d'autres, d'autant plus qu'on ne le vois pas de loin, qu'il faut faire quelques tours et demander la route pour le trouver. Toutefois,c'est l'un des lieux les plus sacrés de Bali. Encore une fois le sacristain a essayé de nous soutirer un peu d'argent et encore une fois nous avons payé, recevant en échange quelques mots en indonésien qui ne sonneraient pas très bien en espagnol. Une fois à l'intérieur vous pourrez admirer une magnifique pyramide en corail blanc ( quand je dit corail, de n'est pas pour parler de la couleur réelle de la tour), qui rappelle les temples de Polynésie. Nous avons encore une fois vu les rituels effectués dans ce lieu qui fut fondé par le prêtre bouddhiste MPU Kuturan au XIe siècle, ce qui en fait l'un des bâtiments les plus anciens de Bali. Mais comme nous commencions à avoir faim nous sommes ensuite allés trouver un endroit pour manger ...
D'intérêt culturel à Kuta
Le restaurant zanzibar
Endroit romantique en face de la mer, éclairé par des bougies, très bonne cuisine et menu, les desserts sont délicieux, personnel aimable, ce qui crée une atmosphère de détente et d'intimité. En plus, le prix est très bien, le meilleur de la région de Seminiak-Kuta en matière de rapport qualité-prix! A ne pas rater!
D'intérêt touristique à Kuta
(1)
Boutiques à Kuta
La Place
(2)
L'aéroport de Denpasar, bien que pas immense, regroupe plusieurs enseignes internationales permettant de se restaurer avant les vols. Parmi elles figure notamment La Place, café aux standards européens proposant un grand choix de produits frais, de sandwichs préparés à la commande avec les ingrédients de votre choix, de salades composées, et de jus exotiques frais, pour ceux qui veulent emporter avec eux une dernière touchée fruitée et sucrée de leurs vacances. Une petite terrasse juste avant la salle d'embarquement est également bien agréable. Tarifs élevés pour l'Indonésie !
D'intérêt culturel à Kuta
Centres commerciaux à Kuta
Plages à Kuta
Surf à kuta beach
Si tu sais faire du surf, tu seras content sur n'importe quelle plage à Bali. A Kuta, il y a de bonnes vagues, mais il y a toujours tant de gens qui espèrent les attraper, alors il est difficile d’en attraper à cette condition. Avant la marée haute, il y a de bonnes vagues. Les petites vagues et l’écume sont idéales pour apprendre la technique de base. De plus, il existe plusieurs écoles et instructeurs sur la plage. Quoi qu’il en soit, si tu as besoin de louer une planche, n'essaies pas sur la plage, c'est beaucoup plus chère que dans la rue. Il y a beaucoup de magasins de vente, de location et de réparation de planches de surf dans la région. En général, dans les zones les plus éloignées de la boutique de la plage, les planches seront moins chères.