Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Carbonia ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Carbonia

8 contributeurs

3 choses à voir à Carbonia

Villes à Carbonia
Carbonia
Carbonia, le nom ne me tentait guère et j'étais prêt à faire l'impasse touristique. J'aurais eu tord. La ville, inaugurée par Mussolini lui-même en 1938, mérite un détour. La Piazza Roma est claire, nette et aérée : rien à voir avec une image de mine de charbon ! D'ailleurs le site minier est plutôt loin en contrebas. La ville nouvelle sur la colline recevait d'abord les maisons plutôt cossues des cadres. La place est dégagée avec une église en pierres de taille, granite brun et trachyte. Elégant campanile et, en contraste, lui faisant face, l'hôtel de ville, un curieux bloc parallélépipédique. Entre les deux, le théâtre et le centre de loisirs des travailleurs. Le tout forme un ensemble saisissant d'architecture fasciste. Dans le parc arboré une statue en bronze à la gloire des mineurs.
Musées à Carbonia
(2)
Monuments historiques à Carbonia
Mine de Carbonia
(2)
L'activité minière a cessé en Sardaigne et, comme ailleurs par le monde, tout un patrimoine industriel est en voie de réhabilitation touristique. La mine de Carbonia, fermée en 1964, présente les chevalets encore en place ainsi qu'un musée dans un hangar attenant, tandis que la ville d'architecture mussolinienne se dresse sur la colline. 10% de la production de l'Italie provenait de Carbonia de 1937 à 1964, et 1,5 million de tonnes de charbon - un record - ont été extraites en 1945.