Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Yucatán ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Yucatán

418 contributeurs
  • Monuments
    47 lieux
  • De plein air
    30 lieux
  • Promenades
    8 lieux
  • Plages
    8 lieux
  • Musées
    6 lieux
  • Vie nocturne
    5 lieux
  • Faire des courses
    7 lieux
Le plus visité
Ruines à Chichén-Itzá
Chichén Itza
Monuments historiques à Chichén-Itzá
Pyramide de Kukulcán (El Castillo)
(60)
Grottes à Pisté
Cenote Ik-Kil
(11)
Ruines à Uxmal
Site archéologique de Uxmal
(16)
Ruines à Chichén-Itzá
Jeu de balle Chichen Itza
(30)
Ruines à Merida
Dzibichaltun
(22)
Ruines à Chichén-Itzá
L'Observatoire
Réserves naturelles à Chichén-Itzá
Le cénote sacré
(20)
Villes à Valladolid
Valladolid
(8)
D'intérêt culturel à Ekbalán
Ek Balam
(6)
Rues à Merida
(29)
Grottes à Valladolid
Cenote Dzitnup
(8)
Temples à Chichén-Itzá
Temple des Guerriers
(18)
Places à Valladolid
Place canton Francisco
(13)
Cathédrales à Valladolid
Cathédrale de San Servacio
(13)
Baies à Progreso
Puerto Progreso
(5)
Ruines à Uxmal
Ruines de Kabah
(5)
Monuments historiques à Uxmal
Pyramide du nain
(13)
Ruines à Chichén-Itzá
Chichén Itza
Ruines à Uxmal
Site archéologique de Uxmal
(16)
Ruines à Chichén-Itzá
Jeu de balle Chichen Itza
(30)
Ruines à Merida
Dzibichaltun
(22)
Ruines à Chichén-Itzá
L'Observatoire
Ruines à Uxmal
Ruines de Kabah
(5)
Ruines à Merida
Route par Puuc
(9)
Ruines à Muná
Ruines de Labná
(1)
Ruines à Muná
Ruines de Mayapán
(2)
Ruines à Muná
Ruines de Xlapac
Ruines à Uxmal
Ruines à Uxmal
(3)
Ruines à Muná
(2)
Monuments historiques à Chichén-Itzá
Pyramide de Kukulcán (El Castillo)
(60)
Monuments historiques à Uxmal
Pyramide du nain
(13)
Monuments historiques à Chichén-Itzá
Le Mur des Crânes
(10)
Monuments historiques à Merida
(15)
Monuments historiques à Merida
(12)
Monuments historiques à Chichén-Itzá
Le Marché
(5)
Monuments historiques à Merida
(5)
Monuments historiques à Merida
(4)
Monuments historiques à Santa Elena
(2)
Monuments historiques à Chichén-Itzá
Tzompantli (le mur des cranes)
(2)
Monuments historiques à Chichén-Itzá
Maison colorée - Chichanchob
(1)
Grottes à Pisté
Cenote Ik-Kil
(11)
Grottes à Valladolid
Cenote Dzitnup
(8)
Grottes à Oxkutzcab
Grotte de Loltun
(1)
Grottes à Valladolid
Grutas U Najil Toh
(1)
Grottes à Chichén-Itzá
Grottes de Balankanché
(6)
Grottes à Cuzamá
(2)
Grottes à Cuzamá
(1)
Grottes à Cuzamá
Grottes à Abalá
Réserves naturelles à Chichén-Itzá
Le cénote sacré
(20)
Réserves naturelles à Merida
Réserve Naturelle Rio Lagartos
(6)
Réserves naturelles à Celestun
Reserva de la Biosfera Ría Celestún
(3)
Réserves naturelles à Merida
Oasis
(1)
Réserves naturelles à Progreso
(7)
Réserves naturelles à Celestun
Réserves naturelles à San Felipe
Villages à Progreso
Ville et plage de Progreso
(4)
Villages à Izamal
Izamal
(6)
Villages à San Felipe
San felipe,un village enchanteur
(2)
Villages à Telchac
(1)
Villages à Valladolid
Aldea Maya
Villages à Puerto Yucalpeten
(1)
Villages à San Felipe
Villages à Rio Lagartos
(1)
Villages à Lázaro Cárdenas
(3)
Villages à Dzitás
(3)
Villages à Caucel
(1)
Villages à Motul
(1)
Villages à Hoctún
(1)
Villages à Chelem
Villages à Izamal
(1)
Villages à Izamal
(1)

182 choses à voir à Yucatán

Ruines à Chichén-Itzá
Chichén Itza
Un des lieux de l'antiquité maya les plus célèbres pour ne pas dire le plus célèbre. Il doit son établissement à deux puits particulièrement importants en cette région. La pyramide présente des degrés sacrément (!!!) à pic, à tel point que certains les redescendent à reculons. On peut pénétrer à l'intérieur et l'on découvre ... deux tables à sacrifice ! Les rites macabres continuent de planer sur le site. Les archéologues n’ont pas encore percé tous les mystères : le stade du jeu de balle était-il surtout un temple ? Décapitait-on toujours les sept joueurs de l’équipe perdante, ainsi offerts en sacrifice ? Pourquoi ne pas imaginer aussi que, substituées à la lourde boule d’hévéa, les têtes des vaincus étaient lancées à travers les énormes anneaux de pierre pour clore la cérémonie propitiatoire ? Toujours est-il que, jouxtant le jeu de balle de Chichen Itza, le Temple des Crânes étire cyniquement, en longs cortèges, ses frises superposées. De fait, dans cette société médiévale, le côté effrayant de la mort était atténué par sa sacralisation et le passage au monde du Xibalba (le royaume des Enfers dans la religion maya) constituait une étape nécessaire et favorable à l’ordre cosmique.
Monuments historiques à Chichén-Itzá
Pyramide de Kukulcán (El Castillo)
(60)
Chichen Itza est un site impressionnant maya de l'époque post maya classique. Il est facilement accessible depuis Cancun. Un trajet en autocar d'environ 1-2 heures coûte entre 40 €. Le bâtiment le plus remarquable est le Temple de Kukulcan (également orthographié Kukul k un. Si vous vous tenez juste en face de la pyramide de Kukulcan et que vous tapez dans vos mains, non seulement vous pouvez entendre la réflexion sur la pyramide, mais il y a aussi un autre écho sur les marches du temple des guerriers qui sonne comme un serpent à sonnettes.
Grottes à Pisté
Cenote Ik-Kil
(11)
Après la visite de la zone archéologique de Chichen Itza, avec son magnifique château en pyramide, le bâtiment du jeu de pelote, la plate-forme de crânes et de nombreuses autres merveilles qui existent dans cet endroit, ma femme et moi sommes allés visiter un Cenote appelé Ik Kill situé à environ 4 ou 5 kilomètres; c'est un grand trou vouté impressionnant d'environ 50-60 mètres de profondeur au fond duquel se trouve un lac fantastique où nous n'avons pas perdu l'occasion de nous baigner. Les croyances populaires racontent que se baigner dans le Cenote, prolonge la jeunesse ....... nous verrons bien.
Ruines à Uxmal
Site archéologique de Uxmal
(16)
La zone archéologique d´Uxmal, dont le nom signifie trois fois édifié se situe sur la péninsule du Yucatán, non loin de Mérida. Cette ancienne ville maya conserve ses airs énigmatiques, les espaces sont vastes et amples, les monuments splendides, cette ville sacrée a été édifiée en l´honneur de dieux, en particulier du dieu Chaac, dieu de la pluie. C´est l´une des villes mayas les mieux préservés, la majeure partie des monuments sont encore entiers et en bon état, cela se doit surtout au climat, et à la situation géographique d´Uxmal, loin des points stratégiques et donc moins souvent cible des guerres. On y trouve la pyramide du divin, le carré des moinesses, un monument de forme carrée avec un patio en son centre, là où il y a le spectacle de sons et lumières tous les soirs à la tombée du jour. Dans la grande pyramide, se trouve un masque du dieu Chaac, les marches sont très étroites, même pour les petits pieds, la raison était que les mayas en signe de respect montaient au pyramides de profil pour ne pas faire face aux dieux. Uxmal est moins connue que la nouvelle merveille du monde Chichen Itzá, elle est toutefois également inscrite au patrimoine mondial de l´UNESCO et mérite vraiment le détour.
Ruines à Chichén-Itzá
Jeu de balle Chichen Itza
(30)
Sur le site de Chichen Itza, on peut découvrir le plus grand terrain de jeu de balle du Mexique. A vrai dire, les experts sont assez d'accords pour dire qu'il s'agit plus d'un rite sacré que d'un jeu. En effet, lors des grandes fêtes, deux équipes composées de Mayas s'affrontaient avec comme accessoire : une balle (en caoutchouc) pendant parfois plus d'une journée. Cependant, à la fin du jeu, le chef de l'équipe perdante était décapité par le gagnant de l'équipe adverse, cela constitué un sacrifice humain. En témoigne les têtes de morts gravées aux alentours de ces terrains de "jeu". De plus, au cours de la visite, votre guide vous explique aussi que la tête de ce dernier était empalée sur un mur prévu à cet effet... !
Ruines à Merida
Dzibichaltun
(22)
La meilleure des ruines de Dzibilchaltún est sûrement le bain dans la cenote Xlacah. Après une longue marche sous le soleil brûlant, un bain dans une piscine naturelle d’eau limpide est le meilleur antidote à la chaleur. Pour y arriver, vous prenez l’un des transports publics, comme de petites motos et vélos, ou une petite camionnette qui va finalement vous déposer à cet endroit. C’est un lieu magnifique pour se détendre. Son importance est astronomique, et je ne me réfère pas seulement à sa grandeur mais à au sens astronomique du terme. La position des ruines Dzibichaltún du temple appelés les sept poupées est mathématiquement parfaite. Son orientation permet de traverser leurs portes. Les fenêtres, les faisceaux de lumière sont une véritable machine astronomique. Pour moi c'est la meilleure des ruines du monde entier.
Ruines à Chichén-Itzá
L'Observatoire
L' observatoire, est un 'édifice rond astronomique surnommé El Caracol (l'escargot) à cause de son escalier en colimaçon à l'intérieur. A l'époque des anciens Mayas, l'observation des étoiles a aidé les astronomes à déterminer leur calendrier précis et complexe. L'observatoire est très bien conservé grâce à des rénovations récente. L'architecture est unique avec sa structure circulaire en forme de haut. Elle se distingue des autres observatoires maya avec portes et fenêtres alignées à des événements astronomiques, en particulier autour de la voie de la Vénus.
Réserves naturelles à Chichén-Itzá
Le cénote sacré
(20)
Au cœur de Chichén Itzá se trouve le Cenote sacré, dédié au dieu maya de la pluie et la foudre. Un des aspects les plus étonnants au sujet des objets trouvés dans le cénote, c'est que beaucoup d'entres eux étaient périssables, mais le cénote les a préservé. Les objets en bois, ce qui aurait normalement pourris, ont été conservés dans l'eau. Une grande variété d'objets en bois ont été observées, y compris des armes, des sceptres, des idoles, des outils et des bijoux.
Villes à Valladolid
Valladolid
(8)
Lorsqu'on quitte Cancun et la côte où s'alignent les stations balnéaires, l'arrivée à Valladolid est des plus dépaysantes : plongée en plein Yucatan traditionnel. Les robes des femmes éclatent de couleurs sous les fleurs qui les brodent. La place principale s'organise autour d’un jardin public particulièrement ombragé. Il s’agit du "zocalo", lieu social particulièrement prisé : lieu de rencontre où l’on vient longuement converser sur des bancs à deux places dont la disposition originale permet le vis-à-vis et où des amoureux s’embrassent non moins longuement à bouche que veux-tu. Lieu de repos, lieu de passage, bordé d’une animation grouillante. Une voiture diffuse ses annonces du plus profond de ses haut-parleurs tandis que l’agent de police rythme les changements de circulation en s’époumonant sur son sifflet à roulette.
D'intérêt culturel à Ekbalán
Ek Balam
(6)
Ceci est l'un des sites archéologiques maya qui frappe le plus, puisqu'il possède des glyphes et des sculptures au niveau de la pyramide principale. C'est une ville maya qui a été peinte de couleur rouge lors de son apogée et qui était parfumée de copal ou d'encens. Ce site est un endroit à voir absolument si tu es à la recherche de trésors mayas et ou si tu aimes l'histoire. Vous trouverez l'entrée en forme d'arc , ce qui est très peu pratique mais à l'époque il était totalement fonctionnel pour leurs sacrifices. Ek Balam est situé à proximité de Temozón, un village célèbre du Yucatan. Il était très connu pour ses meubles et sa viande fumée, vous devriez essayer! Valladolid, l'une des villes principales du Yucatan, est également une des villes qui vaut vraiment la peine d'être visiter lors de votre circuit.
Rues à Merida
(29)
Grottes à Valladolid
Cenote Dzitnup
(8)
Un cenote est une formation géologique que l´on trouve dans des cavernes tres profondes, c´est comme s´il y avait une nappe d´eau phréatique et que soudain, le sol qui la recouvre s´effondrait. Le résultat est une piscine d´eau cristalline, délicieusement fraiche dans la moiteur et la chaleur du Yucatán mexicain, à ciel ouvert. Dans le cenote Dzitnup, à quelques kilomètres de Valladolid, les plus intrépides se jettent même du haut du trou dans les eaux du cenote, pourtant pas si profondes. L´entrée coute 2 euros, et si on évite les rush des cars de touristes venus des complexes hôteliers de la cote, on peut tranquillement s´y baigner presque sans personne. Le cenote était auparavant dans la culture maya un lieu saint, de rituels et de sacrifices aux dieux. Les eaux sont toujours très pures car elles filtrent dans les roches et les nappes souterraines. Parmi les autres cenotes qui parsèment le Yucatán, on peut citer dos ojos, qui a deux trous, et on peut plonger dans l´un, faire un parcours de plongée hallucinant dans les ramifications sous terraines, puis ressortir par l´autre trou. Claustrophobes s´abstenir.
Temples à Chichén-Itzá
Temple des Guerriers
(18)
Le Temple des Guerriers est une des structures les plus impressionnantes à Chichén Itzá. Le Temple des Guerriers est approché par un large escalier avec une plaine, d'une rampe en gradins de chaque côté, chaque rampe a des chiffres de porte-étendards de tenir les drapeaux. Le temple se compose de quatre plates-formes, qui comptent quelques 200 colonnes parfaitement alignées. Les colonnes carrées sont sculptés en bas-relief.
Places à Valladolid
Place canton Francisco
(13)
Le Parc Francisco Rosado Canton est le plus important parc de la ville de Valladolid au Mexique, la deuxième plus grande ville dans l'histoire derrière de la ville de Merida. C'est un assez grand parc qui se trouve sur la place du même nom, la place Francisco de Canton et juste en face de la rue 41 où se situe la cathédrale de San Gervasio ou Servatius. Entourant le parc se trouvent également deux des meilleurs hôtels les plus importants de la ville et le Palais Municipal ou la Maison de la Culture. Une des curiosités de ce parc est qu'il est communément connu comme le parc de l'amour, car il y a des chaises blanches, en particulier pour les couples avec 2 sièges et qui se font face. Ses bancs sont aussi célèbres, tous peints en blanc et avec les armoiries de la municipalité. Il faut souligner la fontaine qui se trouve au centre du parc, et les différents bibelots, souvenirs, etc... Qui peuvent être trouvés dans le parc. La place Francisco Canton est située en plein cœur de la ville de Valladolid dans la région du Yucatan (Mexique), qui est la place la plus connue et célèbre de la ville. C'est aussi un lieu de stationnement pour 90% des bus qui amènent les touristes pour visiter Valladolid, après l'excursion organisée à Chichen Itza. Au centre de la place se trouve le célèbre Parc de Francisco Rosado Canton, plus connu comme le parc des amoureux pour des bancs blancs avec 2 sièges caractéristiques seulement d'ici. Depuis la place vous pourrez également voir la grande Cathédrale de San Gervasio ou Servatius.
Cathédrales à Valladolid
Cathédrale de San Servacio
(13)
Cette cathédrale passe en général inaperçue pour les touristes. Elle se trouve dans la ville de Valladolid au Mexique, entre le parc de Francisco Canton et la Place. Sa construction a commencé en 1543 et, à l'origine, elle était dédiée à l'Assomption de Notre-Dame. Comme s'y est déroulé un sanglant assassinat, son orientation a été changée et on a déplacé la façade nord. C'est l'une des églises les plus anciennes du Nouveau Monde.
Baies à Progreso
Puerto Progreso
(5)
Voir le coucher de soleil sur les plages de Progreso dans la péninsule du Yucatan est une expérience unique et inoubliable. Peu avant le coucher du soleil, vous pourrez profiter d'une vue sur des flamants-roses via un belvédère construit spécialement à cet effet se trouvant sur la route entre Chicxulub et Uaymitun (près du port de Progreso). Tout cela se trouve à seulement 30 minutes de la ville de Merida.
Ruines à Uxmal
Ruines de Kabah
(5)
Le site archéologique de Kabah est peu connu ; pourtant, il ne manque pas d'intérêt. L'antique cité était reliée à celle d'Uxmal par une route de 18 kilomètres. Les ruines que l'on découvre s'échelonnent entre le VIIè et le XIIè siècles. Un grand palais-temple subsiste : cet édifice de 46 m de long construit sur une plate-forme de 3 m, est un exemple typique de style "Puuc". La façade principale, tournée vers l'ouest, est ornée d'une succession ininterrompue de masques de pierre à "long nez", traditionnellement considérés comme des masques du dieu Chaac. Les masques du dieu de la pluie abondent sur d’autres bâtiments à travers tout le site. C'est qu'aucun puits n'existe dans la région et les agriculteurs étaient terriblement tributaires du dieu Chac ! La façade "est" présente deux massives statues de 2 m, traditionnellement appelées "rois de Kabah", remarquables. L'agrément du site est d'être à l'écart des groupes de touristes et donc, de présenter ses ruines en une grande sérénité.
Monuments historiques à Uxmal
Pyramide du nain
(13)
Il était une fois, dans l’antique cité d’Uxmal, au coeur d’une riche région agricole où croissaient maïs, haricots et épices, où les échanges commerciaux battaient leur plein, un roi tourmenté : un oracle avait prédit à ce riche gouverneur de province qu’un homme "qui ne serait pas né d’une femme" lui succéderait. Or, voilà que d’un oeuf de sorcière naquit un nain, doté de pouvoirs magiques, et qui devint adulte en seulement une année. Notre gouverneur, terriblement inquiet de la naissance prodigieuse de ce nain magicien, décida de le défier dans un concours de constructions. La pyramide du nain s’éleva, ô miracle ! en une nuit, et se révéla bien plus belle et surtout bien plus haute que la Grande Pyramide du gouverneur dont il était si fier. Ce dernier, amer et déçu, se plaignit que les fondations de la pyramide du nain n’étaient ni carrées, ni rectangulaires mais maladroitement en forme d’ellipse. La réussite du nain se trouvant ainsi amoindrie, le gouverneur proposa un nouveau défi à son adversaire : il s’agissait de voir lequel des deux pourrait casser un cocoyol (petit fruit à la coquille très dure) sur sa tête. Le nain magicien, qui avait une carapace de tortue dans la tête, ouvrit sans peine le cocoyol. Le gouverneur, lui, se brisa le crâne.