MONNUAGE
Continuer sur l'appli
Ouvrir
Où allez-vous ?
Aimez-vous Sibiu ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Villages à Sibiu

7 villages à Sibiu

Villages à Orlat
Orlat
(1)
Orlat est un village a une heure de voiture de Sibiu. C’est sur la route principale entre Sibiu et Sebes. Orlat est un ancien village Saxon, qui a été créé au moyen âge par un peuple venu d’Allemagne pour défendre cette région du pays, alors empire austro hongrois. Orlat a ces grandes maisons typiques des villages saxons, surmontées d’un grenier plein de foin pendant l’hiver. C’est un endroit touristique pour découvrir la culture saxonne, la plaine, les autres villages, avec leurs églises et monastères, et partager la vie quotidienne de la campagne roumaine. Par exemple a coté d’Orlat on trouve Saliste, et le monastère de Foltea, patrimoine mondial de l’UNESCO. Orlat a plusieurs pension où l’on reste en famille et en pension complète.
Villages à Saliste
Saliste
Saliste est une ville a une demi heure de Sibiu. Elle est sur la route principale pour continuer vers Sebes, mais la partie la plus sympa du village est un peu hors piste. C’est un village tranquille, qui vit de l’agriculture et de l’élevage. Les gens de la région sont descendants des saxons allemands, qui se sont installés autour de Sibiu au moyen âge. Jusqu’au siècle dernier, ils profitaient de privilèges fiscaux incroyables, et sont encore parmi les plus riches communautés de Roumanie. Saliste a de jolies églises, en particulier le monastère de Foltea. Il est un peu dur a trouver, a la sortie de la ville pour Sibiel. Le monastère fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO et se distingue pour ses belles fresques et icones de saints.
Villages à Jina
Jina
Jina est un village tranquille de la région de Sebes. Il a la particularité d’être le village le plus haut de Roumanie. Il y a une jolie église roumaine catholique, recouverte a l’extérieur de fresques anciennes. Et aussi une église orthodoxe, qui est la plus importante du village, et se trouve sur une colline qui domine l’agglomération. Les gens étaient très sympas a Jina, où l’on ne doit pas voir passer beaucoup de touristes, encore moins des non roumains. On a eu le droit aux plus beaux sourires, et tout le temps les gens venaient pour entamer la conversation. On comprend d’ailleurs pas mal, car c’est une langue de racine roumaine. Tu peux aller a Jina avec un bus mais ca prend des heures, depuis Saliste. Le mieux c’est de louer une voiture, surtout qu’elle soit en bon état car la plupart des routes sont des pistes sans goudron.
Villages à Biertan
Biertan
La ville de Biertan ou Birthalm en allemand, est l’une des plus anciennes colonies saxonnes de Transylvanie. Elle est mentionnée pour la première fois dans un document concernant les impôts que les prêtres catholiques faisaient payer aux saxons, dans la région de l’Alba Iulia. A partir du XIVe siècle, on mentionne Biertan comme un district administratif. En 1418, la ville reçoit l’honneur de pouvoir tenir une foire hebdomadaire, qui attire le commerce de toute la région. Celui-ci a duré jusqu’a après la seconde guerre mondiale. Et même après l’unification nationale roumaine, le gouvernement a eu beaucoup de mal a supprimer ou réduire les droits et privilèges que les saxons avaient obtenu de l’empire austro-hongrois. Ils font partie des gens les plus riches du pays, ils n’ont jamais payé leurs terres ni d’impôts sur les récoltes, car en échange ils protégeaient la région contre les invasion et assuraient que le roi de Hongrie avait des frontières sures. Biertan est un beau village, mais ce qui se détache le plus, c’est son église et sa forteresse, construites entre le XV et le XVIe siècles, patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville de Biertan (Birthalm en allemand) est l'une des plus anciennes colonies saxonnes de Transylvanie. Elle fut mentionnée la première fois dans un document portant sur les taxes que les prêtres catholiques demandaient aux Saxons. Dès le XIVe siècle, elle fut considérée comme un district administratif. En 1418, la ville a l'honneur de posséder une foire hebdomadaire qui attire les entreprises de la région (cela dura jusque après la Seconde Guerre Mondiale). Même après l'unité nationale roumaine, le gouvernement a eu du mal à supprimer les droits spéciaux dont bénéficiaient les Saxons. A voir absolument : l'église de la ville, construite au XVe-XVIe siècle et déclarée Patrimoine Mondial de l'Unesco.
Villages à Saliste
Rod
(1)
Rod est un village tranquille situé a la sortie de Saliste, a l’ouest de Sibiu. C’est une région chargée d’histoire, peuplée au Moyen Age par les saxons. Ils sont venus, invités par le roi d’Autriche, peupler la région autour de Sibiu, en échange de défendre le territoire pour le roi. A Rod, maintenant, la population est plus mélangée, et en majorité roumaine, alors que dans les villages alentours, en entend encore parler allemand dans la rue. Rod a une belle église, construite au XVIIIe siècle, qui domine le village. Maintenant, c’est une urbanisation de quelques 500 maisons, qui conservent le style saxon de maisons basses colorées aux motifs plus ou moins fins selon la richesse de leur propriétaire. Les gens vivent autour de la cour intérieur et cultivent un potager. Rod est un bon exemple de campagne roumaine.
Villages à Orlat
Sibiel
Sibiel est situé a un peu plus d’une heure de Sibiu. C’est a un carrefour quand tu es sur la route principale qui va de Sibiu a Sebes, a la hauteur de Orlat. On se met dans la campagne, et non loin de la grande route, on rentre vraiment dans le monde rural. Les gens y vivent de la culture de la terre et de l’élevage. Le village, bien qu’il ne soit pas trop connu, a plusieurs pensions privées, dans lesquelles tu peux partager le quotidien d’une famille roumaine. En général, ils ont une ou deux chambres a louer, et offrent de préparer les repas également. C’est un mode de logement moins cher et plus sympa que les hôtels. Sibiel est fameuse pour sa petite église orthodoxe, très bien décorée et son musée d’icones religieuses, non loin de l’église. A 5km de la se trouve le monastère de Foltea, patrimoine mondial de l’UNESCO.
Villages à Sibiu
(1)