Karakorum
Expériences de voyageurs de Vallée de l'Orkhon
Antoine D'audigier

Cette vallée tient sa réputation des...

Cette vallée tient sa réputation des nombreuses sources thermales, bénédiction en fin de tours d’une dizaine de jours, lorsque votre corps a peu connu le contact avec l’eau. Au programme : Délassement, bullage, gouter le plaisir simple de l’eau chaude de souffre contre votre peau quand les températures sont bien en dessous de celles rencontrées dans le désert de Gobi pour donner des nuits fraiches qui laissent fumées des sources thermales s’occuper de concrétiser cette atmosphère de temps suspendu a la lueur lunaire. Avis aux adeptes de camping sauvage :

Si de nombreux bassins sont aménagés, coutant parfois jusqu'à 7000 tugrig pour pouvoir s’y plonger, des rivières sauvages semblent toutes disposées a offrir gratuitement une eau chaude.
Nomad Planet

Le berceau de la culture nomade

La vallée de l’Orkhon situe dans la région centrale de la Mongolie; à 420 km à l'ouest d'Oulan-Bator. En raison de ses riches pâturages et ses conditions climatiques favorables, la vallée d'Orkhon a été, tout le temps, au centre de l'intérêt des nomades. C'est pourquoi dans cette vallée que se sont développés et fixés successivement les différents empires nomades issus d’Asie centrale. Aujourd'hui encore on y trouve nombreux sites historiques importants qui témoignent le glorieux passé de ces peuples nomades.
A cette raison, la vallée est enregistrée comme le patrimoine culturel de l'humanité par l'UNESCO. Le patrimoine culturel de vallée d'Orkhon couvre environ 121 967 ha et englobe les 5 importants sites historiques qui sont présentés ci-dessous.

La vallée d'Orkhon est également un endroit idéal pour découvrir la mode de vie nomade.
Ses conditions climatiques plus favorables attire encore les nomades vivant de leur élevage.

En autre, le beau paysage de la vallée d'Orkhon, n'est pas une chose à ignorer. Entourée par les hautes montagnes forestières de la chaîne de Khangai, ponctuées de roches de basalte, la vallée d'Orkhon est l'une des plus belles vallées du pays. Dans la vallée l'on peut découvrir la chute d'eau Ulaantsutgalan, et nombreux sources d'eau chaudes et froides comme la source de Mogoit, la source de Gyatruut et la source de Khust.

Le moyen le plus convenable de découvrir la vallée est de partir à pied ou à cheval. Ainsi vous pouvez découvrir l'un après l'autre les sites de la vallée d'Orkhon, jour par jour, tout en visitant des familles nomades qui y vivent. Le tour opérateur mongol, Nomad Planet, qui coopère avec la communauté des nomades de cette région y organise des séjours et des randonnées, à bas prix.

Les sites historiques de la vallée d'Orkhon:

1. Les ruines de l'ancienne capitale mongole, Kharkhorin
Les ruines de Kharkhorin se situe à l’entrée orientale de la vallée d'Orkhon, au bord de la rivière Orkhon. Kharkhorin a été créé par l'initiative de Genghis Khan et c'est sous la règne de son fils Uguudei, que la construction de la ville a été établi, aux 13ème.
Capitale de l'empire mongole, le plus grand empire que l’humanité n’a jamais connue, Kharkhorin joua un rôle important dans la vie économique, politique et culturelle mondiale.

2. Monastère Erdenezuu
Le monastère Erdenezuu est construit sur les ruines de l'ancienne capitale Kharkhorin, au XVIème siècle, à l'initiative de Zanabazar, le 1er chef spirituel des mongols. Sa construction a été déterminante dans l’expansion du bouddhisme en Mongolie et il a été considéré comme le centre du bouddhisme. Pendant la répression communiste le monastère a subi une destruction partiale. Mais aujourd'hui l'on peut y découvrir encore les 3 importants temples et ses 108 stupas qui entourent l’édifice.

3 Les ruines de Khar Balgas
Environ à 40 km au nord-ouest de Kharkhorin l'on trouve des ruines d'une autre ancienne ville, appelé Kharbalgas, qui a été créée par le peuple Ouïgour. L'empire Ouïgours est fondé 8ème siècle. Aujourd'hui encore nous pouvons voir les ruines de la muraille de cette ville qui a été fondée en 761 apr. J.C, à l’occasion de la construction du palais impérial dans la vallée de l’Orkhon, pour l’empereur Ouïgour Pay-Lo.

4. Le mémorial turque de KhushuuTsaidam
Connu sous le nom l'inscription de la vallée d'Orkhon est un valeureux site historique de la Mongolie. Le mémorial de Bilge Khan et le mémorial de Kultegyn (2 célébrés personnages de l’Empire Turc Oriental, 683-734) sont les unes des rares œuvres qui témoignent l'origine des Turcs. L'inscription sur ces 2 monuments, écrit en quatre langue nous permettant d’obtenir de nombreuses informations scientifiques sur la période turque.

5. Le monastère Tuvkhen
Sur les contreforts de la chaîne du Khangai, aux rives septentrionales de la rivière Orkhon, l'on trouve, à 2312 mètres d’altitude,le monastère Tuvkhen. Il est aussi construit à l'initiative de Zanabazar en 1653, et il compte environ 14 petits temples. C’est ici que Zanabazar, a médité pendant 30 ans et a créé l’alphabet Tod d’où vient le symbole national mongol « Soyombo ». Le site est entouré d'une forêt de mélèzes.
Partage ton expérience
5,00 sur 5 (1 votes)
INCROYABLE