Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Addis Abeba ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Addis Abeba

124 contributeurs

46 choses à voir à Addis Abeba

Marchés à Addis Abeba
(2)
Musées à Addis Abeba
Musée national d'Ethiopie
(2)
Lucy est le squelette d'un pré-hominidé appartenant à l'espèce Australopithèque afarensis, de 3.5 millions d'années. Il se trouve dans le Musée national d' Addis-Abeba et c'était un de mes rêves dans ce fabuleux voyage à travers l'Ethiopie, de voir Lucy. Son nom est dû au fait que quand elle a été découverte dans le campement d' archéologues, il passait la chanson des Beatles "Lucy dans le ciel avec des diamants" ou Lucy dans le ciel avec des diamants, une chanson fabuleuse. Le musée situé dans le centre-ville est petit, mais très bien entretenu, il y a un peu de tout, oui très intéressant, il y a des peintures de Lalibela, les trônes des empereurs, des vêtements et des ustensiles. Il est vrai qu'il vaut la peine d'^tre visité, un musée en Afrique, ce n'est pas courant et ca le mérite.
Cathédrales à Addis Abeba
Bet Giyorgis - Eglise Saint Georges
(1)
La place Ménélik II est dominée par la statue équestre de cet empereur. Au nord-ouest, se dresse l'église Saint Georges qui date de 1920. De forme octogonale, coiffée d'un dôme, je l'ai trouvée fermée, et pourtant beaucoup de fidèles affluaient dans l'enclos. Ils font pieusement le tour de l'édifice dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, s'arrêtent pour prier contre les murs , se prosternent devant les portes. Des religieux également viennent prier, porteurs de la croix dont ils ne se séparent jamais. A l'entrée de l'enclos, la file des mendiants témoigne de la misère inexorable...
Lacs à Addis Abeba
Lac Langano
Le Lac Langano est immense, avec ces eaux d'or et entouré de forêts vierges, habitées par une multitude d'oiseaux, quelques singes ... C'est un autre lac volcanique de l'Ethiopie, qui, apparemment, dans certaines régions a été mis en évidence en tant que lieu turistique, avec plage et tout. Nous étions dans une autre zone, moins fréquentée, immergé dans cette forêt qui borde les rives, et où au lever du soleil certains ont décidé d'aller à la recherche des oiseaux insaisissables en photo ... Heureusement, car après il a commencé à pleuvoir et ça ne s'est pas arrêté jusqu'en fin de d' après-midi. C'est ça la mousson.
Places à Addis Abeba
Place Menelik II
(1)
La Piazza est une place près d'un bout de la Avda Churchill. C'est l'une des principales artères de Addis-Abeba. C'est également l'un des points que les chauffeurs de taxi et les gens savent indiquer, considérant qu'ici les noms «officiels» des rues et des places (ceux qui apparaissent sur les plans de la ville), ne sont pas utilisés, ni connus. Et non seulement il est un bon point de repère, mais il se trouve aussi aux alentours de nombreux commerces ou sont stockés des choses que peut-être vous pourriez avoir besoin si vous les avez oubliés à la maison :) avant de partir vers le Sud, il y a aussi quelques boutiques de souvenirs pour des achats de dernière minute (même si il y en a beaucoup plus et de meilleure qualité à l'autre bout de la Avda Churchill). Par exemple, il ya une rue pleine de bijouteries dont l'apparence peut être douteuse, mais où vous pouvez acheter des pendentifs, boucles d'oreilles, etc., en argent et en or, au poids. Ici la vie est en constante effervescence, avec un trafic abondant caractéristique des villes africaines, mais aussi son visage particulier à une certaine heure ou l'attention des clients est attiré vers les vitrines ou sur les trottoirs. Il y a également quelques cafés très agréables où l'on peut prendre un café, un thé, avec même un petit pain ou un gâteau inclus. Comme toujours dans ces sites très fréquentés, gardez un œil sur vos sacs, portefeuilles et appareils photos. Parlons des taxis de Addis, qui sont bleu et blanc. Ceux-ci sont légaux, mais le compteur n'est pas toujours visible, c'est pourquoi vous devez marchander le prix avant l'embarquement. Il y a tant de touristes qu'il est fréquent et facile de voir entrer dans les fourgonnettes de 10 places, 20 personnes ou plus. Si vous êtes plusieurs, vous pouvez négocier un de ces taxi-fourgonnette "exclusive" afin qu'il ne ne fasse pas trop d'arret pour prendre plus de gens, et qu'il ne fasse pas de détour inutile... c'est à vous, mais toujours négocier le prix avant. Attention à la décoration intérieure :-)
Palais à Addis Abeba
Palais de Menilik II
Dans la banlieue d'Addis-Abeba à environ 8 kilomètres se trouve une montagne où le palais Menilik II est situé. Il fut le fondateur de l'actuelle capitale de l'Ethiopie et il est décédé en 1913. Son décès est très curieux car il était convaincu qu'en mangeant les pages de la Bible il guérisse tous les maux, et en fait il est mort en essayant de manger le livre des Rois, il a eu une apoplexie. Du palais vous pouvez voir toute la ville d'Addis-Abeba, j’imagine que à son époque il n'y avait pas tellement de pollution, car maintenant c'est le contraire. De tout façon, il vaut la peine de de la monter et faire le tour. D'ailleurs, Menilik a était censé d’être le fils de la reine de Saba et de Salomon.
Cimetières à Addis Abeba
Rues à Addis Abeba
Rue du roi George VI
Les Anglais, (de la seconde guerre mondiale), sont bien honorés dans la capitale de l'Ethiopie : Churchill a une avenue à son nom et le roi George VI, une rue si large et si importante que c'est bien une avenue, sillonnée par les minibus-taxis collectifs. Cette rue m'a paru la plus importante et la plus moderne de la capitale : elle est sur la colline et mène aux routes du nord du pays. Je me permettrais presque de dire que ce sont les Champs Elysées éthiopiens ! La végétation y est présente. La rue débute au rond-point d'Arat Kilo où se trouve le monument du 28 magabit (selon le calendrier éthiopien) qui commémore la libération d'Addis Abeba le 28 avril 1941 : un obélisque coiffé du lion de Judas, porte une pendule dont les aiguilles sont arrêtées sur le chiffre 11, heure de la libération de la capitale. Non loin d'Arat Kilo, les Ethiopiens ont coutume de venir consulter un panneau qui porte des offres d'emploi. La rue George VI monte en pente douce vers Sidist Kilo et le campus universitaire ; sur cette rue se trouve le Musée national et le restaurant Sérénade que je recommande très vivement.
Villes à Addis Abeba
Addis Abeba
(4)
Etonnante capitale : l'arrivée de nuit ne manque pas de surprendre : on devine quantité de formes humaines enroulées dans une vague couverture dormant à même les trottoirs. Et pourtant deux hôtels de luxe sont bien là, à deux doigts d'habitations qui ressemblent effectivement à des bidonvilles avec leurs toits de tôle rouillée. Des boulevards goudronnés où se presse la foule et des ruelles en terre en un espace vallonné. Addis ne manque pas de charme, un charme presque rural, malgré la pauvreté.
D'intérêt culturel à Addis Abeba
Cérémonie du café
(2)
Dans la majorité des restaurants que j'ai fréquentés en Ethiopie, il m'a été donné d'assister au rituel de la "cérémonie du café". Toute une tradition qui impose l'achat quotidien d'herbes fraîches sur lesquelles l'officiante va installer le matériel pour faire griller les grains de café à l'aide d'un braséro. Torréfiées, les graines sont présentées aux convives car la dégustation olfactive doit précéder la gustative. La scène tient une place centrale dans le restaurant pour être vue et surtout humée.
Cathédrales à Addis Abeba
Cathédrale de la Saint Trinité
La majorité des Ethiopiens sont de religion chrétienne (orthodoxe copte). Aussi n'est-il pas étonnant de trouver une cathédrale dans la capitale Addis Abeba. L'empereur Hailé Sélassié y a son tombeau. Le bâtiment surprend : clocher à bulbe, pinacles, arcades. On le croirait d'Amérique centrale avec son air ibérique sous la patine tropicale.On se déchausse pour pénétrer à l'intérieur et admirer les vitraux. Dans le parc attenant, un jeune prêtre, sa croix portative toujours prête pour une bénédiction.
Musées à Addis Abeba
Musée d'Ethnologie
Environnement enchanteur : le parc de l'Université, en haut de Sidist Kilo, est un lieu agréable, ombragé. Le musée est bien organisé sur deux niveaux. Au premier étage, présentation des différentes tribus, reconstitution de hutte, exposition d'objets usuels. Les collections du second étage ont particulièrement retenu mon attention. Instruments de musique à cordes, et peintures religieuses de l'époque médiévale. Diptyques, triptyques, polyptyques vivement colorés forment une excellente introduction, prélude du voyage, aux églises de Lalibela, du Tigré et de Gondar. On voit également la salle de bain de l'empereur Hailé Sélassié.
Eglises à Addis Abeba
Debré Libanos
(1)
Le monastère de Debré Libanos est un des plus vénérés d'Ethiopie : j'ai vu des pèlerins arriver pieds nus depuis ... ? On est quand même à 110 kms d'Addis Abeba ! Le site est consacré à un saint éthiopien Teklé Haymanot, célèbre pour ses mortifications, mais l'église, assez récente, ne vaut pas vraiment la visite. Par contre, le paysage alentour est grandiose : cirque de montagnes où on aperçoit des babouins Gélada. Sur place, on fabrique de petites croix en pierre rose.
D'intérêt culturel à Addis Abeba
Croix orthodoxes
(1)
La religion orthodoxe éthiopienne accorde une très grande importance aux croix. Celles-ci sont très ouvragées et parfois, il s'agit de chefs d'oeuvre d'orfèvrerie pieusement conservés dans les églises. Mais un prêtre ne saurait se déplacer sans une croix "portative" dissimulée sous les plis de sa soutane. Il peut ainsi l'offrir à tout moment au baiser d'un fidèle qui désire faire oeuvre pieuse.
Monuments historiques à Addis Abeba
Sidist Kilo
Sidist Kilo, la place du 12 Yekabit selon le calendrier éthiopien, est un rond-point agréablement situé sur les hauteurs de la ville à proximité du parc zoologique. Le monument qui en occupe le centre est réussi d'un point de vue architectural, mais pas très gai par les bas-reliefs de bronze qui le constituent. Ils commémorent les représailles sanglantes qui ont suivi la tentative d'attentat contre le gouverneur italien, le général Grazianni le 19 février 1937. L'occupant italien s'est livré alors à un bain de sang dans la capitale. Le réalisme cru des sculptures est poignant.
Rues à Addis Abeba
Abey roads
(1)
Je n'ai pas trouvé qu'il était facile à Addis Abeba d'organiser un circuit individuel. J'avais contacté, depuis la France, un monsieur Abey qui a un site internet et dispose d'un véhicule. Tapez : "Abey roads" sur google .... J'ai eu recours à ses services, pas vraiment "donnés" mais très fiables. Il a une grande connaissance du pays et ainsi les étapes peuvent être raisonnées. Son véhicule Toyota peut rencontrer quelques problèmes sur les pistes éthiopiennes mais Abey assure toujours : prévoyant, il avait chargé une réserve de carburant dont nous n'avons pas eu besoin. Nous sommes partis d'Addis Abeba, puis Lalibela, Makelé, Axoum, le parc du Simien, Bahar Dar et le lac Tana.
Fêtes à Addis Abeba
(1)
Eglises à Addis Abeba
Medhane Alem Cathedral
(1)
Cette église s'ouvre sur la rue du Roi George, au carrefour à mi-chemin entre Sidist Kilo et Arat Kilo. On est à deux pas du Musée National et surtout du Patriarcat d'Addis. C'est l'église qui m'a semblé avoir la plus grande activité religieuse. Un prêtre se tient à l'une des deux portes de l'enclos et bien des fidèles se contentent d'embrasser sa croix portative à cet endroit là, sur le seuil de la cour. A l'intérieur, l'église date du 20ème siècle ; elle est ouverte et des offices y sont souvent célébrés. La cour, ombreuse, accueille des dévots. Aux environs, et en raison de la proximité du patriarcat, on trouve des boutiques d'objets religieux comme les parasols gaiement colorés.

Que visiter et que faire à Addis Abeba

Qu'y a-til à voir et quoi faire à Addis-Abeba? Si c'est la question que vous vous posez pour visiter la capitale éthiopienne, vous êtes au bon endroit. Bien que ce soit la ville la plus peuplée en Éthiopie elle se caractérise aussi par la richesse de son tourisme et sur monnuage vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin pour visiter Addis Ababa.

Si vous ne savez pas quoi faire à Addis-Abeba vous ne manquerez pas d'idées. La ville possède de nombreux temples de l'Eglise orthodoxe éthiopienne, une des trois grandes religions qui coexistent dans la zone, ainsi que la cathédrale de la Sainte Trinité, la cathédrale Siddist Selassie.

Le fameux marché d'Addis-Abeba, le quartier le plus animé de la ville, est un autre doit visiter ainsi que le Palais de Menilik II, le fondateur des lieux présents Addis Ababa. D'autres choses à voir à Addis-Abeba sont le lac Langano, un des grands lacs d'Afrique de la vallée du Rift et les montagnes Entoto qui offrent des vues spectaculaires de la ville à plus de 3000 mètres.

Mais il y a beaucoup de choses à faire à Addis-Abeba. La ville a d'intéressantes galeries d'art, théâtres et musées tels que le Musée archéologique ou le Musée Zoologique. Et si vous voulez en savoir plus sur les choses à voir à Addis-Abeba, comparez les expériences de nos utilisateurs pour adapter votre propre liste personnalisée de choses à faire à Addis-Abeba.