MONNUAGE
Continuer sur l'appli
Ouvrir
Où allez-vous ?
Aimez-vous Bruley ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus
Où allez-vous ?

Que faire à Bruley

5 contributeurs

2 choses à voir à Bruley

Monuments historiques à Bruley
La grotte et l'eglise et les vignes
BRULEY!J'y réside ! Petite village situé sur les cotes de TouL... Bruley est une commune française, située dans le département de Meurthe-et-Moselle et la région Lorraine. Le nom de Bruley ne provient pas du verbe brûler, de village brûlé, ou de terre brûlée, mais dériverait de l’aspect général que présentait primitivement la colline. La côte était sans doute couverte de bruyères (Bruera), ce qui a donné Brueriacum, dont les altérations successives du mot au cours des siècles ont donné Bruereium, Brurey, Brusley et au final Bruley. De monbreuses vignes y sont implantés,d'ou l 'on en sort le petit gris de TOUL très connu!! Ainsi que bien d'autres aussi..
Eglises à Bruley
Chapelle du Rosaire
A quelques 5 kilomètres de la cathédrale de Toul, Meurthe-et-Moselle (54), le village viticole de Bruley abrite au beau milieu de ses ceps destinés principalement à la production du célèbre « Gris de Toul », la chapelle du Rosaire. Voulue par le chanoine Demange comme lieu de prière et de méditation en complément de la grotte dédiée à Notre-Dame de Lourdes, cette chapelle témoigne du renouveau des pèlerinages à la fin du 19e siècle. Elle fut construite en 1892, d’après un plan général de Rémy Jacquemin rappelant la basilique du Rosaire de Lourdes. Le site est étagé en trois terrasses reliées par un réseau de rampes et d'escaliers. Occupant le niveau inférieur, la chapelle se compose de trois absides desservies par un déambulatoire ouvert sur l'extérieur. La chapelle est consacrée à la vie de la Vierge représentée sur des tableaux en céramique sur des dessins de Caye et une fabrication par la faïencerie de Toul-Bellevue lorsque les céramiques sont construites à la façon du vitrail et par des annexes de la faïencerie de Sarreguemines lorsqu'il s'agit de carrelages peints. Le travail du fer, œuvre du serrurier Drouart de Baccarat, est remarquable pour les grilles mais surtout pour les décorations des fenêtres, quinze au total, toutes différentes, sur le thème de la rosé. La calligraphie métallique du texte de l'ave maria est une magnifique prouesse artistique. La chapelle du Rosaire et la chapelle Saint-Martin, ancienne église paroissiale, sont inscrites à l’inventaire des Monuments Historiques. Mais Bruley, issu de la colonisation romaine, est caractéristique des villages vignerons des Côtes de Toul. N'appartenant ni au Duc de Lorraine, ni aux Trois Évêchés, le village, enclave française n'ayant pas à porter sa récolte à un seigneur voisin, posséda très tôt de très belles caves voutées. L'activité de ses habitants fut toujours essentiellement viticole et ses trente hectares de vignes couvrent le tiers du vignoble des côtes de Toul. Placé sur les chemins de randonnée, Bruley a de quoi séduire et retenir le visiteur. A travers le vignoble et les vergers serpentent des chemins bordés de calvaires ancestraux qui mèneront le randonneur jusqu'au plateau qui domine la côte d'où l'on peut admirer un vaste panorama sur la plaine de la Woëvre. Redescendant vers le village, le visiteur ne manquera pas la chapelle Saint-Martin, vestige de l'église primitive du XIème siècle à la riche statuaire de pierre et bien sûr la petite mais superbe chapelle du Rosaire. Suivant la rue principale, le promeneur posera son regard sur plusieurs maisons ayant su garder leurs caractères vigneron et lorrain authentiques.