Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Agrigento ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Agrigento

58 contributeurs

21 choses à voir à Agrigento

Ruines à Agrigento
Vallée des temples
(42)
La Vallée des Temples est célèbre pour ses nombreux temples doriques plus ou moins bien conservés de la Grèce Antique, situés en contrebas de la ville actuelle d'Agrigente sur une crête rocheuse. La cité antique d'Agrigente fut créé en 582 avt JC par les Grecs sous le nom d'Akragas et prospéra rapidement. Pindare la présente ainsi au Ve siècle avt JC comme la "plus belle ville peuplée de mortels". Aujourd'hui,on peut encore y admirer les restes imposants de plusieurs temples qui nous laissent imaginer ce que devait être cette vallée au tant de sa gloire. Le temple le mieux conservé, non seulement de la Vallée mais également au monde, est celui de la Concorde. Il doit surement son bon état pour avoir été réutilisé comme basilique chrétienne au IVe siècle. Le temple d'Héra est également en assez bon état et fut restauré à l'époque romaine. Les autres temples sont beaucoup moins complets: Le temple de Zeus Olympien n'est plus que ruine et l'on peut juste déceler la forme humaine d'un giganti couché sur le sol, qui devait surement servir de support à l'entablement, celui de Castor et Pollux (ou des Dioscures) n'a plus que 4 colonnes debout, celles-ci représentant l'emblème d'Agrigente, et enfin le temple d'Héraclès, le plus ancien de la vallée, dont 8 colonnes ont été reconstituées et relevées au début du XXe.
Villes à Agrigento
Agrigento
(10)
Agrigente, comme toutes les villes que j'ai visitées en Sicile, possède un centre historique plein de palais et d'églises, ses rues étroites et son histoire. Ici est né Luigi Pirandello, le prix Nobel de littérature en 1934. Cependant, je pense qu'Agrigente est plus connue pour sa splendide Vallée des Temples ou pour les restes de l'ancienne ville grecque, Akragas. Mais aujourd'hui, je ne vais pas parler de cette partie d'Agrigente, sinon d'une autre plus «proche», la ville «médiévale», située sur la partie la plus haute. A ses côtés, est la ville d'Agrigente moderne et d'après-guerre pleine de bâtiments en béton et rien d'autre. Et dans la vallée, l'ancienne ville grecque également anciennement romaine. Pour accéder à la partie médiévale, par exemple à partir de la gare de Agrigente, il suffit de monter à gauche gauche et tournez encore à gauche. Ensuite, vous entrez dans la rue principale, Via Atenea. De là, laissez-vous aller dans les rues, recherchez parmi les ruelles, et vous apprécierez les zones d'ombres qui vous protegeront, même s'il y a des tas d'ordures...
Musées à Agrigento
Musée archéologique d'Agrigente
(3)
Le Musée Archéologique Régional est semblable à celui de Syracuse. Même s'il dispose de moins de reliques, la visite reste intéressante. Le musée possède des collections allant de l'Âge de Bronze à l'époque des Romains. Les principales pièces du musée sont : la tête de Taureau, les casques grecs et romains, la collection de vases et le sarcophage d'un enfant. Agrigente est l'une des plus belles villes de Sicile, avec de nombreux temples, tels que le Concordia. Une visite à faire.
Temples à Agrigento
Temple de Castor et Pollux
(5)
Il ne reste que quelques colonnes de ces temples jumeaux, mais leur particularité est leur positonnement avec la ville contemporaine d'agrigente en fond. Le caractère anachronique de certains éléments est amusant. Les temps modernes cotoient les vestiges antiques.
D'intérêt culturel à Agrigento
Temple de la Concorde
(4)
Le temple de la concorde est situé au milieu de la vallée des temples d'agrigente. C'est en fait une colline où se situe une enfilade de temples antiques. Le temple de la concorde est le mieux conservé d'entre eux et même l'un des mieux conservé au monde. J'ai adoré ce lieu et j'ai pas trop aimé le coté "mont Saint michel ou tour eiffel". En gros il y a beaucoup trop de monde!!!
Monuments historiques à Agrigento
Temple d'Hercule
(2)
Premier temple que l'on croise en rentrant par le chemin principal ce temple est le plus ancien de la vallée des temples d'agrigente. Même si seulement 8 colonnes restent érigées on se rend aisement compte des dimensions que pouvait avoir l'édifice. La couleur ocre des pierres donne une certaine chaleur à ce monument
Plages à Agrigento
Plage de Siculiana Marittima
(1)
Au printemps, sur la plage de Siculiana Marina, poussent les lys de mer. La longue étendue de sable blanc et fin forme un passage jusqu'à la réserve de Torre Salsa. Belle plage, idéal pour les enfants car l'eau est peu profonde. Vous pouvez louer des pédalos, utiliser les douches payantes et acheter des boissons au bar donnant sur la côte. Vous pourrez facilement vous garez, même s'il y a du monde, vous ne serez pas serrés comme des sardines. Recommandée.
Jardins à Agrigento
Jardin de Kolymbetra
(3)
En contrebas du parc archéologique d'Agrigente se situe le Giardino della Kolymbetra. Entrée par le parc au niveau du temple de Castor et Pollux, entrée payante en supplément. Au 5ème siècle avant Jésus Christ se trouvait là un bassin de cinq hectares, réservoir d'eau et aussi lieu de pêche et de détente. Au 12ème siècle il fut transformé en verger. Aujourd'hui on parcourt un des plus beaux parcs d'Italie, au milieu des orangers et des citronniers, du myrte et des figuiers..
Plages à Agrigento
Plage Heraclea Minoa
Au sud de la Sicile, près d'Agrigente, et sur une falaise de calcaire, se trouvent les ruines de la ville grecque d'Eraclea Minoa. La plage voisine est une merveille. Ses eaux claires, le sable et les rares personnes qui fréquentent habituellement la plage en font, selon moi, l'une des meilleures de l'île. Le fait qu'elle soit éloignée des zones de grande population et qu'elle soit dans une zone où aucune autoroute n'arrive en font un coin idyllique.
Statues à Agrigento
Statue de la Chute de Icarus
(2)
Depuis 2011, une sculpture d'Igor Mitoraj a pris place devant le temple de la Concorde à Agrigente. Igor Mitoraj, décédé en 2014, est un sculpteur franco-polonais reconnu mondialement. Ses œuvres sont d'une grande beauté ; il utilise le corps humain mais les pensées métaphysiques sont toujours proches. Ce n'est sûrement pas un hasard si Icare se trouve ici échoué à Agrigente. L'histoire raconte, en effet, que Dédale et Icare fuyaient Minos sur des bateaux. Tandis que celui de Dédale parvenait, de Crète à Agrigente, celui d'Icare fut intercepté par les marins de Minos. Les ailes de la légende correspondraient ainsi aux voiles des bateaux. N'empêche que je préfère le vieux rêve de l'homme : voler. Icare, sculpté par Igor Mitoraj, a les membres mutilés par sa chute, mais son visage est serein sans expression de frayeur. Sacré Icare qui eut des problèmes avec la pesanteur : son sexe semble en défier les lois !
Temples à Agrigento
Temple de Junon
Curieuse appellation que la "Vallée des Temples" puisque ceux-ci se trouvent plutôt sur une arête rocheuse. Le plus haut est le Temple de Junon Lacinienne, le plus à l'est. De la plaine on le découvre comme une acropole, avec ses 34 colonnes dorées qui se détachent sur l'azur d'Agrigente. Certes, pour qui fait la visite de bas en haut, ce temple apparaît un peu décevant après celui de la Concorde. Point de fronton ici mais une belle colonnade dorique relevée au 18ème siècle : la préoccupation artistique de l'architecte est évidente au niveau des proportions. Et ce temple date du 5ème siècle avant Jésus Christ !
Monuments historiques à Agrigento
Chèvre Argentine
La chèvre agrigentine est une race spécifique ; seul animal autochtone de Sicile. En contrebas du parc archéologique de la "Vallée des temples", on trouve un enclos où sont élevées quelques-unes de ces chèvres typiques. La Capra girgentana trouve son origine dans la chèvre Mark-hor originaire d'Afghanistan septentrional et du Beloushistan. Importée vraisemblablement par les Grecs, on la trouve aux environs d'Agrigente. Ce qui séduit ce sont surtout ses cornes torsadées ; son poil est touffu, long et blanc, parfois tacheté.
Monuments historiques à Agrigento
Villa Aurea
Au tout début du 20ème siècle, le capitaine anglais, Alexander Hardcastle, tomba amoureux des ruines d'Agrigente. Il réussit à acquérir une villa idéalement située entre le temple d'Héraclès et celui de la Concorde. Lieu plutôt idyllique sur la hauteur dominant la mer. C'est lui qui la baptisa "Villa Aurea". Cet ancien officier de la marine anglaise s'investit financièrement dans des campagnes de fouilles et permit le redressement des colonnes du temple d'Héraclès. (Si j'étais mauvaise langue, -et je le suis ! - je dirais qu'il contribuait à améliorer le décor de son propre environnement). On lui attribue une reconnaissance pour sa contribution archéologique et son buste trône devant sa villa devenue siège des bureaux du parc archéologique : elle ne se visite pas.
Villages à Agrigento
Zingarello, agrigento
En vacances en Sicile, j'ai loué un appartement dans la ville de Zingarello, un petit village peu connu près de San Leona, beaucoup moins chaotique et touristique. La plage est à 100 mètres de l'appartement et, bien que très sauvage, a une mer propre. Au loin on peut voir une pointe blanche qui se dresse derrière les rochers sombres du promontoire. La plage est calme, très grande et chacun peut avoir son propre espace. Vous pouvez vous rendre à la plage par un sentier escarpé à travers une végétation de type méditerranéen.
Ruines à Agrigento
Nécropole paléochrétienne d'Agrigente
(1)
Lorsqu'on visite la vallée des temples, on ne prête guère attention, entre le temple de Junon et celui de la Concorde, aux vestiges qui jalonnent le chemin : l'ancienne cité grecque, remaniée par les Romains, avait vécu et le rempart n'était plus utile. Tandis que le temple de la Concorde était reconverti en église Saints Pierre et Paul, le rempart servit de nécropole : on y creusa des tombes à "arcosolium". On reconnaît encore bien les niches voûtées caractéristiques de ces arcosolia. A l'origine, ces voûtes étaient enduites et peintes : elles ont un peu transformé le rempart en gruyère. Comme elles sont à ciel ouvert, et non à l'intérieur d'une hypogée, les spécialistes parlent de sépultures "sub divo".
Musées à Agrigento
Antiquarium d'Agrigente maison de la paix des premiers chrétiens
L'Antiquarium di agrigento paleocristiana casa pace (à Agrigento) dispose d'une salle présentant des artefacts siciliennes datant du début de l'ère chrétienne et de différentes excavations du surintendant des Agrigente et territoire dans le musée adjacent. On y trouve beaucoup de fragments architecturaux, des lampes et un sarcophage.
Boutiques à Agrigento
Plages à Agrigento
(1)