Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Trapani ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Trapani

208 contributeurs

87 choses à voir à Trapani

Monuments historiques à Trapani
Selinunte
(11)
Selinunte donne l'impression que vous entendez parler les pierres. Elles parlent avec leur silence depuis des milliers d'années. En Sicile et dans le monde il y a de très célèbres ruines grecques dans la spectaculaire vallée des Temples à Agrigente. Selinunte, dans la province de Trapani, m'a ému, probablement parce qu'elle est à la campagne, pas de clôtures, entouré de champs de blé doré et de la mer. Depuis l'entrée du parc archéologique vous pouvez marcher sur les sentiers de terre. Vous vous perdrez entre les pâturages, puis vous découvrirez la Méditerranée bleue et blanche soulevée par la Tramontane. Dans ce cadre, il n'y a pas de maisons ou bâtiments qui salissent l'horizon, des vestiges de temples, d'énormes colonnes sectionnées par le temps. Certains sont encore debout, les autres sont répartis entre cercueils, pierres tombales et des tas de chapiteaux brisés. La grande ville grecque, construite au VIIe siècle avant J.-C., et maintenant habitée seulement par les mouettes, les pigeons et de petits lézards. Elle possède un charme tout aussi spécial. C'est pour moi l'un des coins les plus magiques au monde.
D'intérêt culturel à Trapani
Segesta
(10)
Un autre coin incontournable à proximité de Trapani est Segesta, une ville grecque du Ve siècle av. J.C. Il est situé sur le mont Barbaro, au bord d’un profond canyon entouré des montagnes champêtres et désolées. Dans le paysage imposant, les temples et l’amphithéâtre - où ont lieu des concerts et des œuvres en mi-juin à mi-septembre, sont tellement suggestifs et magiques. Le meilleur moment pour visiter Segesta est au coucher de soleil. Le site n’est pas généralement visité et donc il est possible de se donner du plaisir en marchant entre les ruines.
Iles à Trapani
Ile de Levanzo
(6)
L'île de Levanzo fait partie des Iles Egadi, situées à 2h de ferry de Trapani, au Nord Est de la Sicile. Un lieu idéal pour se reposer et décompresser, loin de toute circulation, de la foule et de la pollution! Ce vrai village de pêcheurs sicilien, construit à flanc de montagne, aux ruelles procurant visions insolites (vieux vélos rouillés, linge séchant au soleil, cinquecento d’époque) et apportant de la fraîcheur, est un véritable havre de paix. Des sentiers le long de la côte vous font découvrir les deux côtés de l'ile, mais il est difficile de s'aventurer trop loin en l'absence de balisage. A ne pas rater, le (seul) salon de thé du port où l'on sert d'excellentes pâtisseries à base de pâte d'amande, miam!
Marchés à Trapani
(2)
Ports à Trapani
Port de Trapani
(3)
Le port de Trapani est situé à l'extrémité sud de la ville et est considéré comme l'un des plus sûrs de la Sicile. Ses dimensions sont impressionnantes : 921 000 mètres carrés. Il est divisé en trois zones : commerciale, de pêche et sportive. Son port commercial est classé dans l'intérêt national,pour son traffic élevé au niveau national et international. D'ici partent les ferries de passagers qui relient Trapani aux îles Egades, Ustica et Pantelleria (www.usticalines.it) et des navires qui partent pour l'Afrique du Nord et autres terminaux de croisières.
Statues à Trapani
Statue de Giuseppe Garibaldi
(1)
Le Monument à Giuseppe Garibaldi se trouve en plein milieu de la Plaza Garibaldi, en face de l'imposante façade du Grand Hôtel et du port. Elle fut réalisée en marbre blanc par le sculpteur Leonardo Croce en 1890. Sur un haut piédestal se dresse la statue du soldat et homme politique italien qui est devenu célèbre pour sa participation aux guerres qui finiront par déboucher sur l'unification politique de l'Italie, au cours du la deuxième et troisième quart du XIXe siècle. A ses pieds, on trouve un lion de bronze, la gueule grande ouverte et l'inscription "Liberta".
Monuments historiques à Trapani
Fontaine de Saturne
(2)
Une légende mentionne Saturne comme une divinité à l'origine de Drépane/ Trapani. Saturne aurait tué son père Chronos avec une faux qui, lui échappant des mains, créa la baie où la ville de Trapani s'édifia. Face à l'église Sant'Agostino se trouve une fontaine monumentale qui coule (enfin pas toujours) sous la statue de marbre d'un assez jeune Saturne. Au 15ème siècle, l'eau amenée par un aqueduc approvisionnait la ville.
Musées à Trapani
Musée del sale
(17)
Le Musée du sel (Trapani) est un ancien moulin utilisé pour le traitement du sel qui montre l'histoire des objets et outils d'une époque passée. Sur la côte ouest de la Sicile, la présence de grands dépôts blancs en forme de pyramide tronquée rectangulaire est caractéristique: il s'agit du sel extrait de la mer, en utilisant l'énergie du sol et le vent.
Palais à Trapani
Palais Milo
Ce palais délabré était autrefois un noble bâtiment appartenant à Michele Martino Fardella, baron de Mokarta. Il a été construit au XVIe siècle et dispose de trois étages. Le plus frappant sont ses grandes fenêtres à frontons semi-circulaires décoratifs, et sa porte, encadrée par des colonnes, menant à une jolie cour.
Statues à Trapani
Croix de Trapani (Mystère)
Le mystère de Trapani et ses 24 heures ininterrompues de musique et de processions est une expérience unique, un rituel cathartique que les enfants ou les aînés partagent ensemble. De 14h à 14h le lendemain, personne ne dort, pas de repos, et personne ne s'arrête de marcher, de manger, de boire et de suivre les mystères à travers les rues de la belle Trapani.
Réserves naturelles à Trapani
(1)
Musées à Trapani
Monuments historiques à Trapani
Bastion Impossible
Situé au sud-est de la ville, ce bastion a été appelé "Impossible" car une partie de celui-ci est construite sur la mer, sur une île, mais est reliée à la terre par un pont. Il a été construit entre 1554 et 1560, dans le cadre du nouveau système de défense ordonné par Charles Quint. Il était en ruines, mais est aujourd'hui en cours de reconstruction et sera utilisé pour un usage public.
Eglises à Trapani
Eglise de Sainte Lucie
La plupart des églises que j'ai vues en Sicile avaient un aspect assez négligé. Celle-la aussi, même si elle est en cours de restauration et donc fermée. Son patrimoine a été déplacé au Musée Pepoli. Elle est située dans une petite ruelle, à l'extrémité ouest de la ville, et sans la carte touristique nous ne l'aurions pas trouvée. Elle a été construite au XIVe siècle par des pêcheurs, mais a subi plusieurs modifications ultérieures. Vous ne pouvez voir que l'extérieur, avec sa façade baroque située sur la Via Santa Anna.
Châteaux à Trapani
Château de Colombaia
Le Castillo de la Colombaia est situé sur l'île du même nom, en face du Lazzaretto, à 600 mètres de l'entrée du port. Dans cette île à l'emplacement stratégique important a été construit le premier fort de Trapani, attribué à Hamilcar Barca lors de la première guerre punique à des fins militaires. Son nom, Colombaia, est dû au fait que des milliers de pigeons s'y sont réfugiés lorsqu'il a été abandonné. Le château actuel a été conçu par Camillo Camilliani en 1586, mais a été renforcé au XVIIe siècle. Il a également été utilisé comme prison. Il est construit en pierre calcaire. Sa structure met en évidence sa haute tour octogonale, rajoutée au XVIe siècle, qui a été utilisée comme phare.
Monuments historiques à Trapani
Vieille prison
Ce bâtiment, situé à côté de l'église du Purgatoire, a été construit à la fin du XVIe et utilisé comme prison entre 1655 et 1965. Il se constitue de quatre étages et d'une façade en pierre, plutôt austère, sur laquelle quatre statues de marbre blanc imposantes sont placées au-dessus de l'entrée principale. Elles soutiennent un auvent sur lequel repose un gigantesque blason héraldique.
Palais à Trapani
Palais malato
Le Palais Malatto est un grand bâtiment situé dans le centre historique de Trapani, donnant sur deux rues : la Vía Malato et la Vía Torrearsa. Il a été construit au XVIIIe siècle dans un style néo-classique et se compose de trois niveaux (le bas est occupé par des commerces). La façade est en pierre, avec une grande porte, encadrée par des colonnes soutenant un balcon (le seul du bâtiment). Comme d'autres palais de l'époque, toutes les fenêtres sont abondamment décorées de motifs floraux en bas-relief, surmontées de frontons et encadrées entre des pilastres qui se distinguent de la façade.
Palais à Trapani
Palais Manzo
Le Palais Manzo se situe à la fin du Corso Vittorio Emanuele. Il a été construit à la fin du XVIIIe siècle dans un style baroque et dispose de trois étages. Curieusement, c'est l'endroit où est né le ministre Nunzio Nasi. Le plus frappant est sa porte d'accès, richement décorée avec des guirlandes, des parchemins, des têtes de lion, et couronnée d'un grand balcon concave. Aujourd'hui, c'est une maison privée, avec le panneau "à vendre" sur l'une de ses fenêtres.