Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Timisoara ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Timisoara

85 contributeurs
  • Monuments
    15 lieux
  • Promenades
    7 lieux
  • De plein air
    6 lieux
Places à Timisoara
Place de Trajan
Places à Timisoara
Place de la Liberté
(1)
Places à Timisoara
(1)
Places à Timisoara
Victory Square (Piata Victoriei)
(1)
Places à Timisoara
(1)
Places à Timisoara

34 choses à voir à Timisoara

Aéroports à Timisoara
Timisoara
(6)
La ville de Timisoara est surnommée "Petite Vienne" pour ses bâtiments, ses palais magnifiques et sa vie culturelle dynamique. Elle fut conquise par l'armée turque en 1552, restant sous leur protection jusqu'en 1718, quand il est passé sous la direction autrichienne durant 2 siècle. Elle est devenue une ville commerciale vitale sous influences turques, autrichienne, allemande et serbe qui ont laissé leur marque et leur influence, comme on peut le voir dans les quartiers de la ville d'aujourd'hui. Timisoara est une ville cosmopolite et a été la première ville européenne à introduire un tram hippomobile en 1869 et l'éclairage électrique dans les rues en 1889. Il y a beaucoup de places publiques, des espaces verts, et un centre historique piéton. Il y a de multiples églises (catholique et orthodoxe), des synagogues juives et des bâtiments élégants de style baroque ainsi que des Arts Nouveaux dans les zones résidentielles de la périphérie (au sud et à l'est du canal Bega). C'est une ville qui vaut le détour, vous ne garderez des souvenirs inoubliables.
Cathédrales à Timisoara
Cathédrale métropolitaine
(5)
La cathédrale métropolitaine est située à l’extrémité sud de la Place de la Victoire. C'est l’un des emblèmes de la ville. C'est également l’un des plus hauts bâtiments de Timisoara, vu depuis n'importe quel point de la ville. Elle a été construite entre 1936 et 1946 par l’architecte John Trăiănescu. Cette cathédrale combine différents styles architecturaux inspirés dans la Hagia Sophia (Sainte Sophie) et dans les monastères créés par Stephen III de Moldavie. Il s’agit d’une église orthodoxe qui a comme patrons les Trois Pontifes (Basile le Grand, Grégoire de Nazianze et Jean Chrysostome) et Saint-Joseph le Nouveau (premier évêque de la ville au XVIIe siècle). Elle a une grande dimension (63 m de large sur 32 m de long), soulignons particulièrement son extérieur avec ses onze tours couvertes de toits de céramique vernissée multicolore. A l'intérieur, il y a une riche collection d’art religieux (des pièces d'orfèvrerie, des peintures, des sculptures ...) et une bibliothèque de plus de 3.000 volumes. Sous l’église, se trouve une crypte avec des tombeaux. Elle est ouverte de 10h à 18h.
Places à Timisoara
Place de Trajan
La Place de Trajan est l'épicentre du quartier commercial et industriel de la ville, à l'extérieur du centre historique, à quelques pas de l'usine de bières de Timisoara. C'est une grande place, rectangulaire, où avaient lieu des marchés et des foires hebdomadaires jusqu'au XIXème siècle. Des centaines de commerçants venaient de toute la Transylvanie pour vendre leurs produits : farine de maïs, bière, tabac à priser, sucre, etc. Elle a été construite en 1740 et portait à l'origine le nom d'Hauptplatz. C'est sur cette place que se trouve la première église orthodoxe de la ville et le Palais Mercure, du XVIIIème siècle.
Cathédrales à Timisoara
Cathédrale du Millénium
(1)
Cette cathédrale est la plus grande église catholique de Timisoara. Elle donne son nom pour la commémoration des mille années de l’arrivée du peuple hongrois à la Roumanie. Construite entre 1896 et 1901, elle a une conception de l’architecte Lajos Ybl en style néo-gothique. De proportions énormes, elle est construite en brique, plus remarquable par ses deux hautes tours de 65.7 mètres et grande cloche de 2.420 kg s, ainsi que la coupole centrale de 45 mètres. Dans son intérieur, il y a trois navires avec des chapelles latérales.
Monuments historiques à Timisoara
(1)
Palais à Timisoara
Maison du Prince Eugène de Savoie
La Maison du Prince Eugène de Savoie est située dans la rue qui porte le même nom, près de l'office du tourisme. Le bâtiment ressemble à un palais, construit en 1817 à l'endroit où il y avait auparavant une des portes de la muraille donnant accès à la ville fortifiée. Eugène de Savoie est un personnage important dans l'histoire de la Roumanie puisqu'il dirigea l'armée impériale autrichienne qui libéra la ville de Timisoara de l'occupation turque en 1716.
Places à Timisoara
Place de la Liberté
(1)
La Place de la Liberté est l'une des plus anciennes de Timisoara, autour de laquelle s'est développée la ville. C'est une très grande place et constitue le lien entre les deux autres places de la ville (Victoria et Unirii). Elle abrite les marchés à l'époque médiévale, et est entourée de bâtiments importants, les plus anciens de la ville comme le Casino - Musée militaire, l'ancienne Mairie, ou le ministère des Affaires étrangères. Au centre de la place se dresse le Monument à Sf. Ion Nepomuk (patron des catholiques à Banat). C'est une sorte d'obélisque avec de nombreuses sculptures, surmonté par l'image de la Vierge, la tête couronnée. Elle a été réalisée en grès en 1756 par le sculpteur viennois Blim Wasserburg en mémoire des victimes de l'épidémie de peste de 1738.
Eglises à Timisoara
Episcopale catholique Domul Biserica
(2)
Cette église est située dans le centre-ville historique, dans l’Unirii place, et est l’un des bâtiments religieux les plus importants à Timisoara. La construction a débuté en 1738 pour les moines jésuites et a été conçue par Johann Bernhard Fischer, avec un style baroque impérial des constructions autrichiennes de l’époque. Les plus notables sont ses pilastres ioniques de la façade principale et les styles corinthiens du fond. Aux deux côtés du portail, il y a deux tours. A l’intérieur se trouvent huit autels latéraux de style baroque et rococo, conçus par le peintre allemand Johann Adam Schöpf. L’un des plus remarquables est également l’orgue baroque, construite par la société Wegenstein de Timisoara. L’église abrite une crypte où sont enterrés plusieurs évêques du diocèse catholique, ainsi que certains gouverneurs, des commandants militaires et des officiers supérieurs.
Musées à Timisoara
Musée militaire
C'est un des bâtiments de caractère militaire le plus important de la ville. Il est situé dans la place Liberty, au coin de la rue Mărăşeşti. Il a été construit en 1747 dans le style baroque tardif avec des influences rococo, sur l'ancienne mosquée de Silahdarului. Il comporte trois étages et abrite actuellement le Musée militaire national, composé de 6 salles qui affichent plus de 2.000 objets tels que des cartes, des documents anciens, des maquettes de certains monuments historiques, des photographies, des armes et de matériel militaire, liés aux traditions historiques de l'armée roumaine à travers des différentes époques. Le musée est ouvert du mardi au samedi de 9 heures à 17 heures.
Places à Timisoara
(1)
Centres commerciaux à Timisoara
(1)
Eglises à Timisoara
(1)
Places à Timisoara
Victory Square (Piata Victoriei)
(1)
Cette vaste place réservée aux piétons est célèbre pour les évènements qui s'y déroulèrent fin 1989, lorsque qu'une manifestation contre le régime de Ceausecu pris une ampleur telle que Timisoara fut déclarée première ville libre de Roumanie. Malgré la répression qui suivit les évènements, la place de l'Opéra fut alors rebaptisée place de la Victoire. C'est ici que vous trouverez le plus grand nombre de cafés, restaurants et bancs dans toute la ville.
Centres commerciaux à Timisoara
(1)
Places à Timisoara
(1)
Marchés à Timisoara
Palais à Timisoara
(1)
Eglises à Timisoara
Eglise catholique Romaine
A l'est de la plus agréable des places de la ville, l'église catholique de Timisoara fait face à l'église Serbe tout à fait à l'opposé. De style baroque, cette église est la parfaite illustration de la cohabitation des différentes confessions chrétiennes au XVIIIème siècle dans cette région de la Roumanie.