Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Bucarest ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Bucarest

267 contributeurs

99 choses à voir à Bucarest

Palais à Bucarest
Palais du Parlement
(18)
Le champion toutes catégories de la mauvaise utilisation de l´argent du pauvre contribuable roumain. Un énorme immeuble de pierre, qui a le triste record d´être le second immeuble le plus grand au monde juste derrière le Pentagone. C´est le plus célèbre et le plus controversé des batiments de la ville. Il a été construit sous Ceaucescu, entre 1984 et 1989, et pas moins de 400 architectes et 20000 ouvriers ont travaillé sur le projet, en creusant chaque jour un peu plus le déficit de l´état roumain, qui pendant ce temps n´avait pas les moyens de faire des routes ou des écoles. Haut de 84 mètres carrés, le palais parlementaire a plus de 60000 mètres carrés de surface au sol, un millier de pièces dont 440 bureaux, des salles de conférences et de réception, dont certaines font plus de 2000 mètres carrés, tout est dans la démesure. Initialement appelé Maisons du peuple le palais était destiné a concentrer tous les pouvoirs sur un même site autour du dictateur, qui en ferait sa résidence. Aujourd´hui, le paysage alentour est plutôt moderne, mais au début, non seulement le projet était éléphantesque, mais en plus il était au milieu d´un champs désert qui augmentait son air énorme et inutile. On peut visiter le palais, qui a d´ailleurs a l´intérieur une galerie d´art moderne, mais ca ne vaut franchement pas la peine.
Monuments historiques à Bucarest
Arc de Triomphe
(13)
L'Arc de Triomphe de Bucarest est situé rue Kiseleff Şoseaua, à la périphérie de la ville vers le nord. Il est à côté d'une entrée du parc Herastrau. L'arc de triomphe a été construit peu après l'indépendance de la Roumanie en 1878 et il mesure 27 mètres de haut et a été construit par l'architecte Antonesco. Sa base est rectangulaire, et les sculptures ont été commandés à plusieurs artistes de l'époque.
Lacs à Bucarest
Parc Herastrau
(8)
Le Lac Herastrau, lacul Herastrau, est situé au nord de Bucarest, et entouré du plus grand parc de la ville. C’est un endroit favori des habitants pour venir courir autour du lac ou profiter entre amoureux de ces rives romantiques. C’est un pays où beaucoup de jeunes vivent tard avec leurs parents, et les rives du lac leurs offrent un peu de privauté qu’ils n’ont pas dans les appartements tout petits de l’époque communiste. Le lac a été creusé dans les années 30, au début pour prévenir les inondations en ville, et il couvre une superficie de 74ha. Il est alimenté par le fleuve Colentina. Il y a quelques restaurants agréables autour, avec vue sur la maison de la presse libre, un monument emblématique de la ville. Il y a même un bar sur un bateau, et on peut louer des barques.
Villes à Bucarest
Vieux quartier de Bucarest
(4)
Depuis le Hanul lui Manuc, on peut se perdre dans les vieilles rues de Bucarest, flâner le nez au vent, observant tour a tour ces vieilles maisons qui appartiennent toujours a la même famille, celles qui ont été retapées par des jeunes pour en faire un café branché, les magasins qui vendent toujours des boutons ou des biens de consommation dont plus personne ne veut.. Un voisinage de constructions mal entretenues par faute de moyen, et des lieux les plus branchés de la ville, bars restaurants ou magasins d´antiquité. La mairie est en train de mettre la main a la pate, en apportant sa contribution a la réfection de la voirie, qui n´a pas du voir un ouvrier urbain depuis avant la deuxième guerre mondiale. Les chaussées sont remise a niveau, les égouts redeviennent salubres, et le prix des maisons s´envole. Les rues Sepcari, Covari ou Gabroveni, qui étaient les anciennes rues médiévales commerçantes, se parcourent en flânant, de détail architectural en magasin de design. La fameuse rue Lipscani a conservée quelques belles façades art nouveau, comme au numéro 72. Au 63, se trouve le porche qui nous mène dans l´ancien caravansérail Hanul Cu Tei, dont il ne reste malheureusement pas grand-chose, mais les anciennes boutiques sont devenues des antiquaires et des galeries d´art.
Vinothèques à Bucarest
Passage Macca Vilacrosse
En descendant la rue Carada, une rue parallèle à la rue Victoriei, au niveau du musée nationale d’histoire de Roumanie, vous trouverez à droite ce passage bohémien, comme les anciens passages commerçants couverts de Paris de la belle époque. Au dessous d’un grand toit de verre couvrant de nombreuses rues et permettant à de petites boutiques et restaurants qui s’y trouvent, d’avoir une terrasse et de laisser leurs marchandises à l’extérieur. Construit en 1891, le passage a une forte influence française, il y a un restaurant de style "bistrot" qui sert des plats nationaux, depuis le gulash jusqu’aux soupes aux haricots. Actuellement, on y trouve de nombreux restaurants, à commencer par un endroit curieux de style marocain, avec de grands fauteuils confortables installés à l’extérieur, où s’installent les étudiants du quartier, en passant par un autre qui offre une nourriture roumaine dans une décoration de chalet transalpin, et un troisième plus neutre mais qui paraît bien vieux, avec une sélection de produits fins. Les boutiques d’artisanat et de livres anciens ont été remplacées par des boutiques sans âme, qui offrent des souvenirs aux touristes.
Musées à Bucarest
Musée Satului
(8)
Le musée du village, le musée Satului se trouve dans le parc Herastrau et peut être visité tous les jours sauf les lundis, entre 10 et 18 heures. Le plus pratique pour atteindre le musée est le métro Aviatorilor, puis prendre un bus pour se rendre à l’Arc de Triomphe. Le musée a été créé en 1936, avec une idée originale de Dimitrie Gusti, le fondateur de l’école roumaine de sociologie. Le musée du village a été parmi les premiers du genre dans le monde. C’est de style tradition populaire que beaucoup ont suivi plus tard dans les musées du monde entier. Niché dans le plus grand parc de la ville à côté d’un grand lac, il compte autour de lui, plus de 300 immeubles, des églises, des maisons, des ateliers d’artisanat, des forgerons, des boulangers, des animaux de ferme... C’est typique de chaque région de Roumanie. Vous pouvez apprécier la beauté de chaque village avec à l’entrée des maisons typiques fortifiées et décorés, peintes avec le nom de la famille qui y vivait. C’est idéal pour les enfants.
Jardins à Bucarest
Parc Carol I
(4)
Le mausolée du parc Carol I se connaissait a l’époque communiste comme le monument aux héros pour la liberté du peuple et de la terre mère. Il est construit a l’emplacement de l’ancien musée militaire, et a été inauguré en 1963, en honneur aux révolutionnaires socialistes. La base du monument est circulaire et couverte de granit noir. En haut il y a cinq arcs couverts de granit rouge. La pointe est décorée de mosaïques dorées. Avant la révolution de 1989, les leaders communistes y étaient enterrés, et avaient une crypte dédiée, avec une flamme éternelle en mémoire des défenseurs de la classe ouvrière. En 1991, ils ont remplacé les corps des communistes par ceux de soldats de la première guerre mondiale. En face il y a une inscription au soldat inconnu. L’endroit a été rénové en 2005, il est assez beau de nuit avec le parc illuminé. Le parc Carol 1er se situe à la fin de l'avenue du 13 Juin, l'une des plus belles de la ville.Au milieu du parc, se trouve un grand lac et pendant le week-end les habitants de Bucarest viennent ici pour louer un bateau à voile. C'est également un terrain de jeux pour les enfants qui sont accompagnés par toute la famille. C'est vraiment sympa. Sur le haut du parc, il y a le monument aux morts, un hommage aux soldats roumains mors aux combats, avec une flamme du soldat inconnu. On peut y accéder à partir de la colline de la métropole, de la Strada Patriarhieu, au sud-ouest de la colline. Le parc est assez grand, mais est entouré par les grandes artères de la ville.
Jardins à Bucarest
Parc cismigiu
(5)
Quel splendide Parc que le parc CISMIGIU à Bucarest ! Les rives du parc sont aménagées et propices aux balades romantiques avec votre bien aimé(e). Un lieu peuplé de vieux monuments comme celui des Héros Français. A voir et à revoir ! Encore quelques clichés de ce merveilleux parc. J'ai aimé me promener entre ses petites allées pour découvrir ses recoins. Depuis, je m'en souvient encore et si vous le visitez vous ne l'oublierez sans doute pas !
Monuments historiques à Bucarest
Athénée Romain
(5)
Il s'agit d'une salle de concert mythique, qui a connu les grands noms de la musique classique comme Ravel, Strauss, Enescu... Elle est située près de Franklin Street. L'architecte qui a construit ce bâtiment en 1888 se nomme Albert Galeron, c'est un français. La salle de concert peut recevoir plus de 1000 personnes, et le toit est orné de fresques. Le lieu est ouvert du lundi au vendredi de 9 à 15h30.
Musées à Bucarest
Musée National d'Histoire
(1)
Au panthéon des visites culturelles de la capitale roumaine se trouve le fameux Musée National d’Histoire de la Roumanie. Les collections, assez riches, vous permettront d’en apprendre beaucoup sur l’histoire du pays tout au long des siècles. Le Musée National d’Histoire de la Roumanie se trouve en plein cœur de Bucarest. Comptez deux bonnes heures pour le visiter correctement.
Monuments historiques à Bucarest
Le Sénat de Roumanie
(2)
Le Sénat roumain se trouve sur la Place de la Révolution, en face du Musée d'Art National. C’est un bâtiment de style néo-classique qui fut terminé en 1948, à la fin de la seconde guerre mondiale, au moment où le pays passa entre les mains des communistes. Ainsi, il abritait le siège du Comité central du Parti communiste. Au centre, on trouve un balcon d’où, le 21 Décembre 1989, Nicolae Ceausescu a prononcé son dernier discours avant d'être interrompu par des gens en colère. En face du bâtiment, on trouve des croix, des fleurs et des bougies qui y demeurent en permanence en hommage aux événements de 1989 et aux dizaines de roumains qui ont trouvé la mort sur cette place. Actuellement, le bâtiment est utilisé pour voter les lois du pays.
Marchés à Bucarest
Marché de Calea Victoriei
(1)
Le marché de Calea Victoriei est l’un des plus anciens marchés de Bucarest, avec le marché de la place Unirii. Il est au sud de la place de la victoire, quand on va en direction de la place Romana. Tu peux descendre a Victoriei en métro ou prendre un tram, il y en a plusieurs autour du marché. Ce n’est pas un endroit touristique, on va connaitre la vraie vie des habitants de Bucarest. Certaines personnes âgées viennent de loin avec leurs tresses d’ail ou framboises du jardin, qu’elles vendent a des prix incroyablement bas. Les prix de la capitale pour le logement ou le transport son hauts. Mais la plupart des retraités vivent avec 100 euros par mois. Il vont au marché récupérer les moins bons morceaux de viande, les poissons les moins frais... Le meilleur c’était les fruits, juteux et savoureux, vraiment pas chers.
Gares ferroviaires à Bucarest
Métro de Bucarest
(3)
Bien pratique, le métro de Bucarest mériterait encore de se développer quelque peu. Bien moins cher que le taxi (attention aux arnaques) et plus facile que le bus, ce dernier dessert quelques unes des destinations phares de la capitale roumaine comme le fameux parc Herestrau, sans parler des grands axes tel que le boulevard Margheri. Simple d’accès, vous trouverez toujours quelqu’un sur place pour vous renseigner.
Musées à Bucarest
Musée national d'art
(2)
Le musée national d´art de roumanie se trouve a l´endroit de l´ancien palais Golescu, qui bien que petit était l´un des immeubles les plus prestigieux de Bucarest. A sa place, on a construit le palais royal sur les plans du francais Gottereau. En 1927, un incendie détruit tout une nouvelle fois et c´est le roi Carol II qui inaugure le nouveau palais en 1935. Apres l´exil du roi Michel en 1948, le palais est nationalisé et transformé en musée, avec des sections sur l´art roumain jusqu´au XVIIIeme, art moderne, mais aussi art européen et arts décoratifs orientaux. La parte de la galerie d´art médiéval roumain rassemble en sept salles un superbe ensemble d´icones, d´iconostases, de manuscrits religieux, d´orfevrerie, provenant de toutes les régions du pays, et qui nous donne un apercu de l´art de chacune d´elles. Dans la galerie d´art moderne roumain on trouve les artistes des années 1900, comme Luchian et Cecilia Storck, qui expose également dans le musée portant son nom, du Brancusi et du Corneliu Baba. Enfin la galerie d´art européen rassemble les collections des anciens rois de Roumanie qui ont été confisquées lors du passage au communisme, on trouve Le Greco, Rubens, Rembrandt, Monet, Delacroix ou Renoir. La visite du musée, tous les jours sauf lundi et mardi, prend au moins 2 bonnes heures.
Bars à vins à Bucarest
Baraka
(1)
La Baraka est un bar dans le nord de Bucarest près du parc Herastrau, le poumon vert de la ville. Il y a de nombreux petits restaurants et bars pour permettre au visiteur de se rafraichir et de manger un morceau. Le Bakara est des plus simple, mais le salon est super sympa avec des fauteuils confortables. C'est un lieu ouvert en pleine nature. Il est situé en face su skate park de la ville. Les prix sont raisonnables : le café est à 1,30€ et la bière à) 2€
Eglises à Bucarest
Eglise Biserica Doamnei
L’église Biserica Doamnei est un peu difficile à trouver. Il faut sortir de la place de l’université, prendre le boulevard Regina Elisabeta, puis à gauche sur la rue Victoriei, et en regardant bien au-dessous des portes des maisons à votre gauche, vous devriez voir une cinquantaine de mètres de croisement. C’est un endroit qui séduit pour son calme, dans la tempête du quartier. Les gens viennent ici à midi pour laisser une bougie et prononcer une prière. A cette époque, l’église est en cours de rénovation, et l’on ne peut beaucoup apprécier sa belle façade. Elle a été construite en 1683, grâce au prince Serban Cantacuzino. L’intérieur est un peu sombre, petite, intime. C’est aussi un endroit frais pendant les journées les plus chaudes de l’été. L’entrée est bien décorée avec des motifs floraux. Ce qui est étrange est que la rue Victoriei est l’une des plus fréquentées de la ville avec les cris, les klaxons, des gens courir, et une fois que vous passez la porte de l’immeuble pour trouver la petite cour qui abrite l’église, tout semble s’arrêter, vous entrez à l’intérieur et il n’y a pas de bruit, c’est la tranquillité et le relâchement total. L’église est ouverte tous les jours jusqu’à 5 h, jusqu’à3 le samedi et le dimanche.
Monuments historiques à Bucarest
Place Charles de Gaulle
(7)
La place Charles de Gaulle est située au nord de Bucarest, à l'entrée du magnifique parc Herastrau. Dans le centre de la place se dresse la Croix du Millénaire, une sculpture de Neagu, réalisée dans les années 90. En 2006, une statue de général a été inauguré en hommage à la Communauté française et aux francophiles de Bucarest. La statue fait près de cinq mètres de haut.
Bars à vins à Bucarest
Café Galleron
(1)
Le Café Galleron est un superbe café avec une décoration de charme et un style du siècle passé. Il se trouve derrière l'hôtel Hiton, dans la rue Nicolae Grigorescu. Le cadre est vraiment superbe, avec de vieilles chaises, des plafonniers, de jolies fenêtres qui se reflètent dans les miroirs...tous cela donne une impression de luxe et de chaleur. Il se trouve à côté des théâtres et salles d'exposition, c'est un lieu populaire très sympa pour passer la soirée, boire un café ou un cocktail. Ils servent des petits-déjeuners le matin, et il y a un accès internet wifi. Ici, les prix sont les plus élevés de la ville (1,50 euros pour un café, environ 5euros pour un cocktail) mais tout est bon et la beauté du lieu vaut vraiment le détour.

Que visiter et que faire à Bucarest

Faites-vous votre liste de choses à faire à Bucarest? Génial! La ville a beaucoup de choses à voir et à faire, vous n'aurez pas une minute pour vous ennuyer.

La ville en raison de sa longue histoire, est un mélange de styles. Se promener dans ses rues, vous pouvez voir comment de très différents bâtiments coexistent dans le même espace. Le Palais de Curtea Vech, est un des plus anciens à voir à Bucarest, témoignant du passé médiéval de la ville. En général la plupart d'entre eux sont situés dans le quartier de Lipscani. Mais ces bâtiments médiévaux ont souffert des guerres et au fil des ans, conduisant à leur disparition, mais aussi à l'émergence de nouveaux.

Le Centrul Civic est un quartier de l'époque communiste à Bucarest et il vaut bien une visite. C'était un moment de grande rénovation architecturale de la ville, où ils ont augmenté le nombre de grands

bâtiments et commerces. D'autres lieux à visiter à Bucarest de cette même époque sont le Parlement et de la Chambre Presei Libere.

Vous devez également vous balader le long de l'avenue Kisseleff, l'un des lieux touristiques lors d'une visite à Bucarest. La rue a été évoquée comme les champs Elysées de Bucarest, et a même aussi son propre Arc de Triomphe. Une bonne promenade pour vous détendre sur l'une des terrasses peuvent être un bon plan avant de procéder aux visites.

La capitale de la Roumanie est l'un des principaux centre artistique de l'Europe centrale, de nombreux musées et galeries doivent s'ajouter à votre liste d'endroits à visiter à Bucarest. Le Musée National d'Art, le Musée National d'Art Contemporain et le Musée Zambaccian gardent d'importantes œuvres d'auteurs tels que Picasso, Monet, Cézanne et la musique Matisse.

Si vous avez de la chance, ne manquez pas l'un des concerts de l'Orchestre Philharmonique de la ville ou un opéra. Les théâtres sont les lieux à visiter à Bucarest. La ville a également une multitude de bars dans lequel de profiter de la vie nocturne, après toute la journée à explorer la ville. Alors maintenant vous savez quoi faire aujourd'hui à Bucarest.