Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Kathmandu ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Temples à Kathmandu

Destinations populaires

28 Temples à Kathmandu

Temples à Katmandou
Colline de Swayambu
(15)
Swayambu , c'est le "temple aux singes", le grand stupa, mais c'est avant tout une colline (ça monte raide !) d'où le panorama sur Kathmandu est vraiment fabuleux. Le lieu est voué à Bouddha et il est agréable de ne pas se contenter du stupa, mais de se promener sur la colline vallonnée, aller vers le monastère, un peu en contrebas, plus loin que le terminus des taxis. On croise quelques bonzes. La végétation est abondante, ce qui semble réjouir les singes. Plusieurs petits stupas, répliques du plus grand, drapeaux de prière, et puis aussi,sous de grands arbres, calme des lieux à l'écart du site du pèlerinage. Lieu incontournable de tout passage à Kathmandu. Il s'agit de bien contourner dans le sens des aiguilles de la montre. Ici, c'est Bouddha qui est honoré, Bouddha et ses yeux qui voient tout, mais l'hindouisme aussi est présent avec un petit temple qu'il est strictement interdit de photographier. Tout un bosquet de petits stupas de pierre se dresse dans la cour ceinte de boutiques et de maisons d'habitations. Un glissement de terrain a emporté une des deux tours "sikharra" qui scandent l'escalier principal, et on cherche en vain l'image des cartes postales vues dans les boutiques.
Temples à Katmandou
Hiranya Varna Mahavira (Temple doré)
(2)
Pour faire plus simple, on va le surnommer temple doré. Il se trouve dans les ruelles de Patan, et honnêtement, sans guide, je ne vois pas comment on peut le trouver. C'est un petit temple bien sympathique, encore en activité et plein de légendes liées à des souris. C'est un temple Bouddhiste, les moulins à prière en témoignent.
Temples à Katmandou
Temple de Manakamana
(1)
Pour arriver à ce temple de plus de 700 ans, il faut monter une route sinueuse de 12 km. Il faut alors monter au sommet de la montagne où se trouve le village de Manakamana. Ce village est à environ 100km à l’ouest de Katmandou. Il est facilement accessible en bus depuis la capitale. Puis, il faut se rendre à la station de téléphérique de Manakamana, c'est un engin impressionnant qui monte dans les nuages et le trajet dure un peu plus de 15min. Et au sommet de cette montagne, il y a ce temple. Parfois, il y a une offrande à un dieu hindou. Mais, la principale religion est le bouddhisme, et les deux coexistent en harmonie. Ce qui est surprenant, c'est de voir ce genre de cérémonie dans ce pays de Népal très bouddhiste.
Temples à Katmandou
Khawalung Monastery
(1)
Petit monastère dans lequel j'ai eu le plaisir de passer presque mois et demi de ma vie et où j'ai pu profiter de la compagnie des moines y vivant. Lieu de repos et de paix. Fortement recommandé et seulement à 10 minute à pied de la statut de Bouddha.
Temples à Pharping
(2)
Temples à Katmandou
Temples à Katmandou
Temples à Katmandou
Temples à Katmandou
Temple de Vajra Yogini
(2)
Le temple de Vajra Yogini est la cerise sur le gateau d'une excursion à Sankhu : deux temples perchés dans les bois. Comme pour tout pèlerinage, la rencontre avec la divinité se mérite ... au haut d'une longue volée d'escaliers. Trois pauses "fontaine" ont été aménagées et toute une colonie de singes chapardeurs vous accompagne : atention si vous désirez pique-niquer ... L'architecture du temple principal à trois toits est aussi séduisante que les sculptures du temple mineur. Il peut arriver d'assister à une cérémonie étrange : trois femmes ont fait ouvrir les portes dorées du sanctuaire et l'une d'entre elles, en proférant des paroles rauques et violentes, entre visiblement en transe pour "accueillir" la divinité. Eau et feu sont associés à son pèlerinage qui me laisse bien perplexe...
Temples à Katmandou
Temples à Katmandou
Temples à Godawari
Orphelinat Nepal Children Welfare Social Center
Dans un petit village typiquement agricole (rizière, champs de pommes de terre...) cet orphelinat franco-népalais accueille, scolarise et suit une quarantaine d'enfants jusqu'à les intégrer durablement dans la société népalaise. De confession catholique, les deux dirigeants, Anil et Tara, mettent un point d'honneur à rendre tous les enfants autonomes, les adolescents comme les plus petits. C'est ainsi que tous contribuent à la vie en collectivité afin que l'établissement puisse s'autogérer. Malheureusement, il ne suffit pas que de bonne volonté pour faire perdurer ce système, c'est pourquoi les bénévoles et leurs projets sont les bienvenus sur place. Les enfants jouissent d'une vue imprenable sur les cultures du village et vivent auprès de la nature et des habitants, comme tout enfant de leur âge.
Temples à Katmandou
Sito Bhairav
La statue de Sito Bhairav, d'une hauteur de près de 4 mètres, est entourée de flammes. Elle date de 1795, élevée par le roi Rana Bahadur Shah. La plupart du temps, elle n'est guère visible, fermée par une cloison grillagée en bois, mais le neuvième jour de Dashein (J'y étais !), on peut l'honorer et les offrandes affluent de la foule de fidèles qui se pressent sur Durbar Square. L'après-midi, un sacrifice de deux animaux a lieu au son du tambourin : d'abord une chèvre, puis une bufflesse. On asperge le socle de la statue du sang des animaux.
Temples à Katmandou
Uma Maheshvara
Au sommet du bourg de Kirtipur, se dresse le temple d'Uma Maheshvara, enfin, ce qu'il en reste car il a perdu deux toits lors du tremblement de terre de 1934. En bas de l'escalier, deux éléphants montrent qu'il est dédié à Ganesh. Les pigeons et les enfants surtout les prenaient un peu trop comme monture sans respect pour leur grand âge : on a dû les caparaçonner un peu. Les restaurateurs qui ont sculpté les étais ne semblent pas vraiment avoir le talent de leurs ancêtres newar. Les figures paraissent plus grossières ; et puis, ils ont introduit un érotisme trop moderne, car nulle part ailleurs, dans les temples anciens, je n'ai vu de fellation, même s'il est assez courant qu'une dame s'occupe de deux messieurs à la fois. Et toujours, un beau point de vue sur Khatmandu d'un côté , le bourg et les cultures de l'autre.
Temples à Katmandou
Maru Ganesh Shrine
Derrière le grand hall de Kasthamandap (sorte de dortoir pour pèlerins) se situe le sanctuaire de Maru Ganesh. Rien d'architectural et la statue est bien "embarbouillée", mais c'est un lieu de grande vénération. Les rois venaient honorer Ganesh en ce templion juste après leur couronnement. De nos jours les hindouistes défilent stoïquement pour rencontrer la statue. Un certain visage de la capitale Kathmandu.
Temples à Katmandou
Bagh Bhairava
Un des beaux temples de la vallée de Kathmandu se situe sur la hauteur, à Kirtipur. Un majestueux bâtiment à trois étages superposés en impose. Les cultes bouddhistes et hindouistes s'y retrouvent : on honore un dieu-tigre. Des sacrifices ont lieu dans l'enceinte assez souvent. Des trophées historiques d'armes blanches, suspendus, voisinent, avec les habituels ustensiles de cuisine, offrandes de jeunes mariés. De la terrasse, à l'arrière du temple, le point de vue est splendide sur la mégalopole de Kathmandu.
Temples à Katmandou
Bhrama Kumari Rajyogi Centre
(1)
Voici un centre de méditation "ouvert à tous", au fond d'une rue cossue : je n'y ai pas vu de pauvres gens ! Locaux luxueux très propres. Hommes et femmes vêtus de blanc. On a, un peu, l'impression d'une secte qui fait du prosélytisme, mais, ma foi, nous sommes bien accueillis et assistons à la fête avec imposition de la "sainte" tikka. Une jeune fille tient le rôle de la prêtressse Lachmi. Va-t-elle bien favoriser mon karma ?.. Je vais me concentrer et y réfléchir sérieusement. Comme me l'indique un adepte, si Dieu existe, il est unique et lumière... Je pense en moi-même qu'il n'a pas encore éclairé tous les taudis de Kathmandu ... et pusi que vient faire cette déesse aux bras multiples ?
Temples à Katmandou