Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Kathmandu ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

D'intérêt culturel à Kathmandu

Destinations populaires

22 d'intérêt culturel à Kathmandu

D'intérêt culturel à Katmandou
Stupa Bodhanath
(7)
Il s'agit de l'une mes lieux préféré du Népal. D'abord parcque c'est un lieu très facile d'accès (transport en commun), pas très loin, gratuit (pr moi car bénévol en ONG) et enfin parcqu'il y regne une ambiance très particulière. Il s'agit d'un lieu de prière pour de nombreux moines que l'on pourra voir tourner autour de la stupa tout en priant, mais c'est aussi un lieu très touristique ou l'on troube un grand nombre de petite boutique et surtout surtout, pleins de caé avec terrasse balcon donnant sur la stupa et sur la ville. Bien sur les café sont cher (par rapport au prix local pour l'alimentatin mais pas cher par rapport a ce que dont nous avons l'habitude nous européens). Vraiment un grand coup de cœur!
D'intérêt culturel à Katmandou
(5)
D'intérêt culturel à Katmandou
La Maison de la Kumari
(5)
Les «Kumaris» sont choisis parmi les filles qui n'ont pas encore atteint la puberté et possèdent des vertus qui les rendent «parfaites». Certaines de ces vertus sont : les yeux noirs, le teint clair, la peau veloutée... à condition, notamment, de ne pas avoir de cicatrices ou de symptômes de règles. Ce sont des filles qui ne peuvent pas jouir d'une enfance normale à cause de leur condition "divine". Elles ont une alimentation rituelle et ne peuvent pas avoir de contact avec les enfants des autres écoles. Elles reçoivent la visite de milliers de népalais et de touristes qui viennent à leurs temples pour recevoir leur bénédiction, et cessent leur activité lorsque leurs menstruations arrivent. On élit alors un nouveau Kumari.
D'intérêt culturel à Katmandou
Temple érotique de Jagannath
(3)
Katmandou est une ville qui dispose de nombreux temples. J'ai été particulièrement impressionné par le temple de Krishna (la huitième incarnation de Vishnu) qui se trouve sur la place centrale. A l'entrée il y a une sorte de corde suspendue à la charnière de la porte. En fait, ce sont les intestins des bovins qui sont parfois sacrifiés à l'intérieur du temple.
D'intérêt culturel à Katmandou
Kathesimbhu stupa
(2)
On a la joie de la découverte en glissant un oeil dans une impasse : une réplique du grand stupa de Swayambu est là en plein centre-ville, et attire inexorablement. Certes, le monument est un peu prisonnier du tissu urbain. Il date de 1651 et trône dans une cour avec des petits chaityars. Drapeaux de prière tendus, monastère bien doré dans un coin de la place et domaine des pigeons. Atmosphère, atmosphère ...
D'intérêt culturel à Pashupatinath
Pashupatinath
(3)
Depuis Thamel, j'ai pris un taxi pour gagner ce fameux temple d'or. J'ai sûrement des habitudes "bourgeoises", car, sur monnuage.fr, j'ai lu le récit d'un voyageur (jeune je pense, plus jeune que moi) qui disait qu'on vivait bien au Népal avec 10€ par jour. L'entrée du site est de 5 euros, et les guichetiers sont très vigilants ... De plus, pour ce prix, on ne peut voir le temple que de l'extérieur.Le lieu sacré est réservé exclusivement aux hindouistes qui viennent tourner autour des statues et des bâtiments, agiter les cloches, toucher sol, vantaux, linteaux en faisant des offrandes de riz, de farine colorée, de fleurs et en se touchant le front : tout un rituel répétitif. Ils font aussi une étape jusqu'à la rivière et ses pierres sacrées. On a une excellent vue sur les toits dorés depuis les collines environnantes dont l'accès est inclus dans le prix d'entrée. Par la porte principale, on peut apercevoir une immense statue dorée du taureau Nandi.
D'intérêt culturel à Katmandou
Sadhus de Pashupatinah
(3)
Pashupatinah produit de fortes sensations contrastantes, inoubliables, parfois répulsives. Dans la ville mystique funéraire indienne vivent ensemble des pèlerins de tous les coins du Népal, les gens qui arrivent à incinérer ses morts, des sadhus ou santones qui vivent sur la générosité des autres. Ni à Varanasi ou Rishikesh, en Inde, il y a tant de sadhus comme dans Pashupatinah. En majorité ils sont beaucoup plus grands, et chacun a une toilette incroyable, qui t’hypnotise pendant un long temps. Les népalais disent que ces sadhus ne sont pas des vrais hommes saints, mais ils se déguisent pour les touristes, et c’est probablement vrai dans plusieurs cas. Mais au-delà de cela chaque sadhu est un spectacle à regarder et pour essayer de faire une bonne photo.
D'intérêt culturel à Katmandou
Ghats de Pashupatinah
(1)
Non loin de l'aéroport international, au sortir d'une vallée encaissée, la rivière Bagmati est bordée d'un temple consacré à Shiva le méchant. En aval du temple, c'est l'emplacement des bûchers de crémation. Quant aux bâtiments qui sont juste derrière les bûchers, il s'agit de l'hospice de vieillards ... Comme dirait Stéphane Guillon, au final, on réalise des économies de transport !!! Crémation, ce rite hindou est salvateur pour la planète. (Il fait de plus en plus d'adeptes dans les pays occidentaux). En effet, lorsqu'on voit les habitants s'entasser dans la vallée de Kathmandu, on se demande où pourraient trouver place des cimetières. Rien de vraiment esthétique. Par contre, la rivière Bagmati étant un affluent du Gange, c'est dire le caractère sacré des ghats. Si je me mêle de politique internationale, j'ai appris que l'Inde exploitait économiquement le Népal (électricité notamment), mais, quand on voit les eaux de la Bagmati au sortir de Kathmandu, on n'oserait jamais faire ses ablutions dans le Gange indien.
D'intérêt culturel à Katmandou
Asan Tole (Katmandou)
(1)
En marchant tout droit de "Tahiti tole", on arrive à Asan Tole, la rue commerçante la plus ancienne de Katmandou. C'est en effet ici que les caravanes se dirigeant vers le Tibet faisait halte, jusqu'en 1934. Ici, vous entrez dans le cœur mythique de Katmandou, idéal pour lentement déambuler parmi cette atmosphère si particulière., et pour se perdre dans ce labyrinthe de saveurs et d'odeurs, entre les aliments, les bronzes, le cuir, les textiles....Asan Tole est un monde fantastique.
D'intérêt culturel à Katmandou
Grottes de Pashupatinath
(1)
Pashupatinah est une ville majoritairement hindoue qui a une excellente relation avec le dieu Shiva. C'est ce qui explique la présence de nombreux ascètes appelés sadhus qui ont consacré leur vie à l'ascèse pour échapper aux besoins matériels et donc à la souffrance elle-même. Nus ou couverts de cendre, ils parcourent les rues et observent le passage du temps. Près de la rivière, vous pouvez voir les grottes qui servent de demeure à certains d'entre eux.
D'intérêt culturel à Katmandou
Excursion Vallée de Langtang
(1)
Après un long trekking, rien de mieux que de loger dans cet hôtel centré, situé dans le quartier de Thamel. Un hôtel avec toutes les commodités d'un hôtel européen et une terrasse de jardin où vous pourrez prendre une bière aux heures les plus chaudes. Ce n'est clairement pas un hôtel pour les routards, car la chambre revient à 40 $, alors que certaines maisons d'hôtes proposent des chambres à 8 ou 10 $. Ça casse un peu le charme de l'aventure au Népal.
D'intérêt culturel à Katmandou
Bal de Hanuman
(1)
Lors de notre visite de Place Durbar de Patan, nous avons assisté à un fait curieux. Quelques népalais se sont déguisés en dieu "Hanuman" pour aller d’un magasin en magasin pour demander aux commerçants... ils sont accompagnés de gamins avec des masques de singe et une groupe de musicien. Des policiers ont essayés de les attraper et ils partaient ailleurs avec la musique . Mais bon, le moment a été assez amusant et immortalisé dans ma tête.
D'intérêt culturel à Katmandou
Les magasins à Kathmandu
Les marionnettes qu’on trouve ici sont plus anciennes que l'histoire de l'Europe, ses magasins de céréales sont comme si l’on vend pour la première des céréales dans la ville, les magasins de vêtement accrochent les tissus et les vêtements comme il y a 300 ans et comme avant, avec des animaux. Aussi, on trouve quelques accords avec le XXIe siècle, comme les sacs à main et les vêtements, bois ou pierre pour que nous, les touristes, nous ayons un certain souvenir. Les magasins d'ici, considérés comme peu capitaux dans le monde de nos jours, te transportent à un commerce avec beaucoup d'années d'ancienneté.
D'intérêt culturel à Katmandou
(2)
D'intérêt culturel à Katmandou
D'intérêt culturel à Katmandou
D'intérêt culturel à Katmandou
D'intérêt culturel à Katmandou
Rickshaw de Kathmandu
Les rickshaw sont une véritable institution au Népal, et notamment dans les villes touristiques telles que la capitale. Ce sont en fait des vélos tricycles sur lesquels on a ajouté une banquette couverte d'une capote à l'arrière afin qu'on puisse transporter une, deux, voire trois ou quatre personnes selon la motivation du chauffeur... On trouve généralement sur leur guidon un klaxon artisanal fait de divers objets (bouteille plastique, morceau de pneu... Très ingénieux!) qui retentissent en permanence dans les rues de la ville afin de n'écraser personne. Impossible de ne pas les apercevoir, dès qu'ils vous voient, ils vous sautent dessus et vous supplie de vous emmener n'importe où pour quelques roupies.. La négociation est de rigueur...