Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Toro ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Toro

188 contributeurs

65 choses à voir à Toro

Villages à Toro
Toro
(24)
Toro a été un lieu habité depuis les époques celtibères, un royaume indépendant avec de grands centres d’ordres militaires et religieux. Tant d’histoires diverses se voient à travers ses rues. Les rues principales montent doucement jusqu’à la Tour de l’Horloge, un beau monument du XVIIIe siècle. Puis, en marchant vers la Collégiale, il y a la Plaza Mayor où vous pouvez vous arrêter un moment. Elle est animée et à gauche et à droite se trouvent les noms des ruelles. Chacune d’elles abrite des arènes très anciennes, églises, palais, couvents, anciens hôpitaux et maisons, etc.
Points de vue à Toro
Promenade d'Espolon
(8)
Cette promenade est un excellent mirador depuis lequel les vues sur la rivière Duero, toute la plaine, et le Pont Mayor sont magnifiques. Elle a été récemment construite (en 2008) et conçue par les architectes Angel Casaseca et Claudio Pedrero. La promenade s'étend le long des rampes et petits tronçons d'escaliers, au bord de la falaise, pour relier les deux bâtiments les plus emblématiques de la ville: "Collégiale Santa Maria La Mayor" et "l'Alcazar.
Monuments historiques à Toro
Tour de l'horloge
(4)
L’un des plus emblématiques monuments de la ville est cette tour, qui a été dressée au XVIIIe siècle sur la porte du marché, accès principal de la première enceinte entourée de murailles de Toro. Elle a été conçue par l’architecte Valentin Antonio Mazarrasa et Torres, et a été construite en moellons de calcaire, à base carrée et de quatre étages, en style baroque. Son nom est dû logiquement au fait qu’elle abrite l’horloge de la ville. Comme anecdote, il y a une légende qui dit que le mortier a été mélangé avec du vin, puisqu’à cette époque le vin abondait plus que l’eau dans la ville. À travers l’arc qu’il y a sous la tour vous pouvez arriver sur la place de Santa Marina par la porte du marché qui nous mène directement à la Plaza Mayor et à la Collégiale.
Eglises à Toro
Colegiata Santa María la Mayor
(8)
La "Colegiata Santa María la Mayor" est le monument le plus important et le plus emblématique de Toro. Elle se trouve à l'extrémité du "Paseo del Espolón" et au bout de la rue "Puerta del Mercado". Elle a été déclarée Monument National et a été construite au XIIe siècle. Dans la sacristie se trouve aujourd'hui un petit musée, qui présente différentes oeuvres d'art religieux.
Eglises à Toro
(6)
Marchés à Toro
Mercado d'Abastos
(1)
Le marché d'Abastos se trouve juste en face du Couvent de las Mercedarias Descalzas. Il s'agit d'un bâtiment de briques, de forme triangulaire, dans lequel vous pouvez trouver toutes sortes de magasins d'alimentation, principalement des boucheries, poissonneries et des marchands de fruits. Il n'est ouvert que la matinée, de lundi au samedi. Les samedis, à l'extérieur, il y a un petit marché dans lequel vous pouvez acheter des fruits et légumes frais provenant des potagers des villageois de la région, et également des textiles (type marché aux puces).
Palais à Toro
Palais de las Bolas
(2)
Face au marché "Mercado de Abastos" et au monastère "Convento de las Mercedarias Descalzas se dresse cet ancien palais du XVIIe siècle. Il a été construit en briques et en pierres et composé de deux étages avec ses impressionnants balcons. Le corps principal de la façade est flanqué de deux tours et sur sa porte se distinguent les blasons des marquis de Gros et ses descendants (qui a mandaté sa construction) ainsi que quelques reliefs de pierre en forme de boule, à l'origine du nom du palais et de la rue où il se trouve. Face au marché de Abastos, on trouve le couvent de las Mercedarias Descalzas qui est un ancien palais du XVIIème siècle. Il est fait de pierre et de briques, avec deux étages. Point d'intérêt architectural : les balcons de ferronneries forgé qui sont superbes. Le corps principal de la façade est flanquée de deux tours. Superbe.
Monuments historiques à Toro
Monastère de Santa Sofía
Ce monastère se trouve avec l’Église de Sainte María d’Arbás, les religieuses Sofías occupent toute la totalité du bloc. C’est un couvent de religieuses de l’ordre des Prémontrés, et sert aussi de maison de retraite spirituelle. Le bâtiment actuel a été construit au XVIe siècle sur un lotissement offert par la reine María de Molina. A l’extérieur, on remarque la haute tour, construite en brique. Il a deux portails, celui de l’église formée par un arc brisé, et celui du couvent, avec arc d’un demi point. Dans l’enceinte, il y a une cour, appelée "de la Cisterna", parce c’était là que se trouvait la citerne qu’ils utilisaient pour prendre l’eau de la pluie.
Monuments historiques à Toro
Pont principal
C'est un pont en pierre construit sur le fleuve Douro au XIIème siècle mais est également connu sous le nom de "pont romain" puisqu'un pont romain existait ici auparavant. Il est de style roman et se compose de 22arches et va bientôt compter comme un monument du patrimoine national. Depuis la promenade de Espolon, il y a une belle vue panoramique du pont, qui n'est actuellement plus utilisé, car l'accès est coupé par une voie ferrée pasant juste au début du pont.
Eglises à Toro
Eglise de San Salvador de los Caballeros
(4)
Cette église a été déclarée Monument National. Elle appartient à l'Ordre des Templiers (sur une des façades, vous pourrez voir le symbole de l'Ordre). Ses origines remontent au XIIe siècle, bien que son aspect actuel est le résultat d'une rénovation réalisée par Francisco et Lazaro de Vega au XVIe siècle. Elle a été construite en brique, avec un style romano-mudéjar, et un plan basilical à trois nefs et chapelles. Les plus caractéristiques sont ses trois absides de style mudéjar. Pas de célébration de messe dans l'église car elle abrite le Musée de sculpture médiévale, où vous pouvez voir de nombreuses sculptures religieuses romanes et gothiques appartenant à d'autres églises de Toro, comme un Christ crucifié du XIIIe siècle ou une Assomption du XVIr siècle, ainsi que deux sarcophages du XIVe siècle (appartenant à l'église d'Arbás). Y est également conservées des fresques du XIVe siècle dans les voûtes, si bien que l'église ait été surnommée "San Salvador El Pintado".
Rues à Toro
Porte du marché
(2)
La porte du Marché est la plus grande animation de cette ville. C'est une rue piétonne, large, qui va de la porte du vieux marché (porte de la ville fortifiée) sur lequel on a construit la tour de l'horloge au XVIIIème siècle, et se termine sur la Plaza Mayor où l'on trouve de nombreux bars à tapas, cafés et restaurants.
Places à Toro
Place Porticada
(2)
Il s’agit d’une petite place rectangulaire avec un accès à deux rues. Je m’attendais à voir une chose semblable à la Place Velarde, mais c' était une sorte de cour intérieure entourée de logements. Il y a des colonnes de pierre et sur elles se trouve un couloir avec des rails en bois. Il y a une boutique et des vestibules d’accès aux bâtiments dans le sous-sol de l’immeuble.
Eglises à Toro
Eglise de Santo Tomás Cantuariense
(1)
Cette église est située dans le Loch Street, qui relie la Puerta del Mercado avec la Puerta de la Corredera. Elle a été construite au XIIème siècle, mais reconstruite à deux reprises au cours du XVIème siècle et du XVIIIème siècle. La façade allie la pierre et la brique. Il faut dire que le retable principal est une merveille. Il y a douze peintures de la renaissance qui représentent des scènes de la Passion et de la vie du Christ. Il y a aussi deux colonnes de marbre du Xème siècle. L'église est ouverte uniquement sur le temps de culte.
Théâtres à Toro
Théâtre Latorre
Sur la Place San Franciso se trouvent le théâtre Latorre et la Plaza de Toros, qui ont été déclarés biens d'intérêt culturel. Le théâtre a été récemment rénové mais je ne trouve pas la façade extérieure très belle. C'est une sorte de théâtre élisabéthain construit dans la première moitié du XIXème siècle et son nom vient du fameux actueur Carlos Latorre. Il y a toutes sortes de spectacles de théâtre, des concerts, des spectacles de danse, etc...
Eglises à Toro
Eglise de Santa Catalina
Cette église est située dans la rue du même nom, près de la Porte de Santa Catalina et du théâtre Latorre. En vérité, elle est presque en poussière parce qu'elle a brûlé en 1955 et est actuellement en reconstruction, car c'est le siège de la confrérie de Jésus de Nazareth et est utilisée pour héberger les processions de la fraternité. Elle est en brique et en pierre, avec un clocher et un porche.
Monuments historiques à Toro
Hôpital de la Croix
Presque en face du théâtre Latorre, dans la place Valparaiso Palace. Il s’agit d’un ancien hôpital, construit au XVIe siècle et a servi à plusieurs utilisations pendant toute son existence : Salle de soins aux pauvres et défavorisés lors de sa fondation, prison pendant la guerre civile, et école publique maternelle et primaire aujourd’hui. Dans les années 70 il a été la propriété de la Maison d’Alba, qui le cède après au ministère de l’éducation et des sciences.
Palais à Toro
Palais de Valparaiso
(2)
Ce palais est annexé au côté gauche de l'ancien Hôpital de la Croix. Il a été construit au XVIIIe siècle et possède une façade linéaire, construite entièrement en pierre. Ce palais a deux étages: le rez-de-chaussée a des fenêtres couvertes de grille en fer et au dernier étage, il y a un balcon. Sur la façade, on trouve le blason de la famille Vivero, ancêtre des marquis de Valparaiso.
Eglises à Toro
Église - Musée de Saint-Sébastien des Chevaliers
(2)
Cette église se trouve près du Palais Municipal des Sports. Elle est fermée au culte car il y a un musée à l’intérieur où vous pouvez voir plusieurs peintures murales gothiques provenant du Monastère de Santa Clara, une statue de Saint-Christophe (grande taille) et de nombreuses tables dans le temple du XVIe siècle. Elle est rectangulaire, avec une nef et un chœur couvert de voûte. L’entrée au musée coûte 2€. Les heures d’ouverture sont: - de juin au septembre : du mardi au dimanche, 12-14h et 17-19h. D’octobre au mai : Vendredi 17-19h, samedi 12-14h et 17-19h, dimanche 12-14h.