MONNUAGE
Continuer sur l'appli
Ouvrir
Où allez-vous ?
Aimez-vous Islande ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire en Islande

984 contributeurs
  • De plein air
    216 lieux
  • Monuments
    49 lieux
  • Promenades
    30 lieux
  • Plages
    13 lieux
  • Musées
    15 lieux
Activités à Islande
GetYourGuide
(152)
209,06
GetYourGuide
(267)
18,18
GetYourGuide
(185)
49,90
GetYourGuide
(736)
49,99
GetYourGuide
(166)
61,81
GetYourGuide
(38)
42,72
GetYourGuide
(93)
30
GetYourGuide
(45)
34,54
GetYourGuide
(79)
112,71
GetYourGuide
(28)
116,34
GetYourGuide
(7)
231,78
GetYourGuide
(35)
30
GetYourGuide
(21)
217,24
GetYourGuide
22,72
Le plus visité
Lacs à Jokursarlon
Jökulsárlón
(24)
Chutes d'eau à Selfoss
Gullfoss
(16)
Chutes d'eau à Skógar
Skogafoss
(18)
Volcans à Selfoss
Geyser
(9)
Villes à Reykjavik
Reykjavik
(12)
Chutes d'eau à Selfoss
Seljalandsfoss
(15)
Spa à Grindavík
Bláa Lónið (Blue Lagoon)
(17)
Chutes d'eau à Akureyri
Goðafoss
(9)
Chutes d'eau à Dettifoss
Chutes de Dettifoss
(5)
Réserves naturelles à Hofn
Parc national de Skaftafell
(2)
Plages à Vík í Mýrdal
Plage noire de Vík
(9)
Réserves naturelles à Hveragerði
Parc National Þingvellir
(5)
Chutes d'eau à Jokursarlon
Svartifoss
(6)
Eglises à Reykjavik
Église d'Hallgrimur
(8)
Réserves naturelles à Hvolsvöllur
Vatnajökull
(9)
Lacs à Reykjahlíd
Lac Mývatn
(4)
Lacs à Laugarvatn
Lac Pingvallavatn
(1)
Lieux insolites à Grindavík
Seltún
(6)
Chutes d'eau à Selfoss
Gullfoss
(16)
Chutes d'eau à Skógar
Skogafoss
(18)
Chutes d'eau à Selfoss
Seljalandsfoss
(15)
Chutes d'eau à Akureyri
Goðafoss
(9)
Chutes d'eau à Dettifoss
Chutes de Dettifoss
(5)
Chutes d'eau à Jokursarlon
Svartifoss
(6)
Chutes d'eau à Selfoss
Cascade Oxafarfoss
(2)
Chutes d'eau à Húsavík
Cascade Selfoss
(1)
Chutes d'eau à Kirkjubæjarklaustur
Fagrifoss
(2)
Chutes d'eau à Seydisfjördur
Cascades du fjord
Chutes d'eau à Skógar
Cascade Seljalandfoss
(2)
Chutes d'eau à Reykjavik
Chevaux islandais
(5)
Chutes d'eau à Akranes
Cascade Glymur
(1)
Chutes d'eau à Seydisfjördur
Chutes d'eau à Kirkjubæjarklaustur
Systrafoss
(2)
Chutes d'eau à Egilsstadir
Fardagafoss
(4)
Chutes d'eau à Hallormsstaður
Chutes d'eau à Dettifoss
(1)
Chutes d'eau à Djúpivogur
Chutes d'eau à Urriðafossvegur
Urriðafoss
(2)
Réserves naturelles à Hofn
Parc national de Skaftafell
(2)
Réserves naturelles à Hveragerði
Parc National Þingvellir
(5)
Réserves naturelles à Hvolsvöllur
Vatnajökull
(9)
Réserves naturelles à Reykholt
Glacier Noir et Jokulsarlon
(3)
Réserves naturelles à Skógar
Volcan de l'Eyjafjöll sous le glacier
(4)
Réserves naturelles à Stykkishólmur
Sjavarpakkhusid
(1)
Réserves naturelles à Vík í Mýrdal
Les Reynisdrangar (rochers de vik)
(7)
Réserves naturelles à Ólafsvík
(2)
Réserves naturelles à Keflavik
Pont entre deux continents
(2)
Réserves naturelles à Selfoss
Site géothermique de Gunnuhver
(3)
Réserves naturelles à Þingvellir
þingvellir
(3)
Réserves naturelles à Selfoss
Thingvellir National Park
Réserves naturelles à Landmannalaugar
Laugahraun
(2)
Réserves naturelles à Kirkjubæjarklaustur
(2)
Réserves naturelles à Grindavík
(2)
Réserves naturelles à Landmannalaugar
Réserves naturelles à Kópasker
(2)
Réserves naturelles à Ólafsvík
Réserves naturelles à Hofn
(2)
Réserves naturelles à Keflavik
Au-dessus de Reykjanes
Lacs à Jokursarlon
Jökulsárlón
(24)
Lacs à Reykjahlíd
Lac Mývatn
(4)
Lacs à Laugarvatn
Lac Pingvallavatn
(1)
Lacs à Reykjavik
Lac Tjörnin
(4)
Lacs à Laugar
Lac Alftavant
Lacs à Selfoss
Lac Úlfljótsvatn
Lacs à Askja
Askja
(1)
Lacs à Grindavík
Lac Kleifarvatn
(2)
Lacs à Reykjavik
Alftavatn
(1)
Lacs à Akureyri
(1)
Lacs à Skaftafell
(1)
Lacs à Landmannalaugar
(1)
Lacs à Myvatn
(3)
Lacs à Skagaströnd
Lacs à Selfoss
Lac Thingvallavatn
Lacs à Laugarvatn
Hvítárvatn
(1)
Lacs à Ásbyrgi
Lacs à Olafsfjordur
(1)
Lacs à Skeiða- og Hrunamannavegur
Ljótipollur
Lacs à Myvatn
(3)
1 activité
Volcans à Selfoss
Geyser
(9)
Volcans à Akureyri
Zone géothermale Namaskard
(5)
Volcans à Selfoss
Kerid Crater
(2)
Volcans à Ólafsvík
Glacier Snæfells
(3)
Volcans à Akureyri
Volcan Viti
(1)
Volcans à Akureyri
Volcan Hverfell
Volcans à Heimaey
Volcan Eldfell
(2)
Volcans à Reykholt
Volcan Hekla
(1)
Volcans à Akureyri
Viti cratère
(2)
Volcans à Hellissandur
(1)
Volcans à Ólafsvík
(2)
Volcans à Ólafsvík
Volcans à Borgarfjörður
Volcans à Grindavík
Volcans à Eyvindarholar
(1)
Volcans à Reykjavik
Eglises à Reykjavik
Église d'Hallgrimur
(8)
Eglises à Arnarstapi
Eglise noire de Budir
Eglises à Hveragerði
Eglise de Turba de Hof I
(1)
Eglises à Stykkishólmur
Eglise de Stykkishólmur
(1)
Eglises à Akureyri
Eglise de Akureyri
Eglises à Reykjavik
Landakotskirkja
(2)
Eglises à Laugarvatn
Þingvallakirkjá
(1)
Eglises à Húsavík
(1)
Eglises à Vík í Mýrdal
Vík í Mýrdal
Eglises à Vík í Mýrdal
Eglises à Ólafsvík
Eglises à Borgarnes
Eglise de Budir
Eglises à Kirkjubæjarklaustur
Le "Pavé d'église"
(1)
Eglises à Vík í Mýrdal
Eglises à Vík í Mýrdal
Eglises à Hveragerði
(1)
Eglises à Hellnar
Eglises à Akureyri
Eglises à Vík í Mýrdal
Eglises à Skaftafell

492 choses à voir en Islande

Lacs à Jokursarlon
Jökulsárlón
(24)
Le Jökulsárlón est mythique... tout simplement. Situé à 375 kilomètres à l'ouest de Reykjavík, presque exactement sur la même latitude, il est pourtant l'aperçu le plus saisissant du Grand Nord que vous pourrez avoir en Islande. L'immense glacier Breiðamerkurjökull descend vers la mer depuis le plus gigantesque encore Vatnajökull, et de nombreux morceaux de glaciers se détachent régulièrement dans le lac glaciaire formé par la fonte. Ce lac est également un des plus profonds d'Islande et présente la particularité d'avoir une grande partie située au-dessous du niveau de la mer. Mais c'est comme pour les aurores boréales, vous savez... une fois le côté scientifique énoncé il suffit de faire parler la magie. Et ici plus qu'ailleurs cela se vérifie. Le bleu de l'eau et de la glace oxygénée sont tout bonnement surnaturels. Les morceaux de glacier dérivent paresseusement le long du lac jusqu'à passer sous le pont de la route 1 et de fondre rapidement dans l'eau de mer, jusqu'à garder certains morceaux qui s'échouent sur la fabuleuse plage. Malgré la distance depuis la capitale, à faire absolument!
Chutes d'eau à Selfoss
Gullfoss
(16)
Ce site est tellement grandiose qu'on en pardonne volontiers l'afflux touristique énorme. En tout cas, en ce jour pluvieux et venteux de novembre, je l'avais pardonné. C'est peut-être une autre histoire par un jour ensoleillé en été... ! La raison est simple; étant sur le parcours touristique du Cercle d'Or (þingvellir - Geysir - Gullfoss), des dizaines de bus desservent quotidiennement ce haut lieu de la beauté islandaise qui faillit être abîmé par la présence d'une centrale au début du siècle dernier. Heureusement, la protestation des locaux, en particulier la fille du propriétaire du terrain, qui menaça de se jeter dans les chutes, provoqua l'arrêt du projet, et la cascade est restée celle que l'on connaît aujourd'hui. D'un débit impressionnant avec ses 70 mètres de longueur, ce n'est toutefois pas la cascade la plus puissante du pays, dépassée par deux autres, l'Urriðafoss et la fameuse Dettifoss, dans le nord du pays. Ce qui n'enlève aucune majesté au site, qui en été, en hiver ou en automne, garde le même côté impressionnant quand les dizaines de mètres cube de la rivière Hvita s'écrasent avec fracas au fond du canyon. On appréciera le café à touristes installé sur les hauteurs du site qui ne gâche pas le paysage de la chute, et qui sera même vraiment, vraiment réconfortant quand le vent piquant du nord est de la partie et souffle sur les plaines entre le Langjökull et Gullfoss... Un site magnifique.
Chutes d'eau à Skógar
Skogafoss
(18)
Dans une région des plus touristiques d'Islande, il est presque impératif d'envisager la visite de la cascade de Skógafoss en début ou en fin de journée, pour éviter l'arrivée dans l'après-midi des bus de touristes qui déambulent de plus en plus chaque année sur la route 1. Tombant majestueusement mais avec fracas d'une soixantaine de mètres, après des chutes successives depuis sa source au col de Fimmvörðuháls. La légende raconte qu'un trésor est caché derrière le rideau d'eau, mais la puissance dégagée par la chute a vite fait de faire renoncer toute personne s'approchant un peu trop de la chute. La Skógafoss est aussi le point de départ ou d'arrivée de quatre jours de randonnée vers ou depuis le refuge et le camping du Landmannalaugar à travers le parc national de þórsmörk. Un arrêt obligé pendant une visite du sud de l'île. Haute de 62 mètres, la cascade de Skógafoss, au bord de la route 1, ramène la rivière Skógá au niveau de la mer, sur les dernières parois des montagnes et des volcans qui portent les glaciers de l'Eyjafjallajökull et le Mýrdalsjökull à leur hauteur impressionnante. Beaucoup plus agréable à regarder pendant une matinée fraîche et ensoleillée qu'à l'arrivée dans l'après-midi des bus en provenance à Reykjavík. N'hésitez pas, je vous le conseille même, à passer la nuit sur le terrain de camping en face des chutes, à 200 mètres environ, ou de dormir dans votre voiture sur le parking. Car l'endroit est exceptionnel et il n'y a rien de plus agréable de l'avoir pour soi ou presque.
Volcans à Selfoss
Geyser
(9)
Pour des raisons diverses, j'ai pris l'habitude de haïr le touriste lambda pendant mes voyages, oubliant parfois qu'en dépit de mon dédain, de mon sac sur le dos et de mon pouce levé, j'en suis un aussi. A Geysir, il y a eu le touriste des années 50, celui qui lancait des pierres dans le Grand Geyser pour le déclencher. Pourquoi des pierres? Mystère. Le fait est que ca a obstrué le réservoir. Aujourd'hui, les gens viennent visiter le site pour admirer Strokkur, un geyser plus petit mais plus régulier. Admirer est toutefois un bien grand mot si on estime que je suis venu deux fois ici, et que la première fois, tous les visiteurs étaient agglutinés face au match Arsenal-Chelsea à cause d'un léger vent frais dehors, et que la deuxième, la bruine a retranché tout le monde à côté de la machine à café. C'est peut-être là le problème de Geysir; les gens ont besoin de sensationnel, et cette colonne d'eau, une fois jaillie et gravée sur leur appareil photo, leur suffit et ils s'agglutinent ensuite sur le parking direction Gullfoss, la cascade toute proche. La boutique et le café ultra-moderne nuisent probablement au naturel du site, qui au final est vraiment charmant, et ce phénomène régulier assez rare dans le monde est un enchantement à voir, fût-ce au milieu de 50 faisans, le nez en l'air, prêts à dégainer leur Canon et à retourner à leurs voitures. J'en oublierais mon avis personnel, et j'aime beaucoup cet endroit, son panel de couleurs vraiment impressionnant, et le frémissement dès qu'on pense que le geyser va se déclencher. Ne pas hésiter à grimper sur les hauteurs du site par beau temps, et qui sait, avec un peu de chance le Geysir se déclenchera, comme cela arrive deux fois par jour environ.
Villes à Reykjavik
Reykjavik
(12)
Après une année en Islande, pour travailler et étudier, j'ai beaucoup voyagé partout en Islande et j'ai recueilli de nombreuses photos d'endroits incroyables, qui ne rendent pas justice à la réalité, mais qui donnent une idée de ce que vous pouvez trouver dans cette île. J'aimerais partager certaines d'entre elles avec des gens curieux et intéressés pour apprendre de nouvelles choses. Et si vous songez à un voyage dans un endroit totalement différent de celui que vous connaissez, je vous invite dès maintenant à rajouter dans votre liste de possibilités ce pays si unique, à la fois pour ses paysages, mais aussi pour sa culture. J'espère que vous l'aimerez.
Chutes d'eau à Selfoss
Seljalandsfoss
(15)
Il fallait que je parle au moins une fois de l'Eyjafjallajökull dans un de mes articles, ici parce que la chute de Seljaland tombe directement des parois du volcan, à quelques kilomètres seulement de la mer. On peut apercevoir la cascade dès la route 1 en arrivant de l'ouest, sur les pentes des premiers vrais reliefs depuis Reykjavík. Le long du volcan, on aperçoit plusieurs autres chutes, comme partout dans le pays, qui doit compter des milliers de chutes d'eau avec les glaciers en fonte constante... Seljalandsfoss, elle, fait partie des chutes d'exception, comme Skoga ou Detti. D'une hauteur de 65 mètres, elle fait la chuter la rivière Seljalandsá qui se jette quelques kilomètres plus loin dans la mer. Sa particularité, outre son cadre unique, c'est que le bon qu'elle fait depuis sa falaise a permis la création d'un chemin de randonnée qui passe derrière sa chute. Et sauf s'il y a du vent et donc des gouttes désagréables quand la température est déjà fraîche, il est donc facile d'en faire le tour et d'observer les environs verdoyants avec un peu de hauteur. Un arrêt indispensable sur la route 1.
Spa à Grindavík
Bláa Lónið (Blue Lagoon)
(17)
La route qui part de Keflavik n'a l'air de rien, comme ca. On longe le port, des maisons tout ce qu'il y a de plus banales, et la normalité nous pousse jusqu'à croiser un KFC et un Domino's Pizza. Seuls les reliefs des montagnes et des volcans se confondant au loin avec les nuages nous rappellent que l'on vient de poser le pied dans un pays totalement unique. Une fois passée la voie rapide, le paysage change du tout au tout. Le regard se perd au loin tant tout est plat et désolé ici, un vrai désert lunaire. Peu à peu, la roche se couvre de mousse et les fumées de la centrale géothermique se dévoilent. Un panneau nous indique l'entrée du lagon, une route de graviers nous fait passer à quelques mètres d'une eau d'un parfait turquoise. Le noir des nuages, le turquoise de l'eau et le vert profond de la mousse sur les rochers réussit l'exploit de nous faire oublier la présence des bus de touristes, pourtant peu nombreux en ce mois de novembre, et le prix d'entrée de trente euros. L'eau à un peu moins de 40 degrés est un délice, un véritable pied de nez à la pluie et au vent piquant du début d'hiver. Entre sauna, points chauds et cascade massante, la nuit tombe vite et le calme devient envoûtant. On finirait bien par un restau, mais la réalité touristique et ses prix exorbitants reprennent le dessus bien vite... ce qui n'empêche pas de garder le sourire bien après cette expérience magique!
Chutes d'eau à Akureyri
Goðafoss
(9)
A mi-chemin entre la belle Akureyri et le célèbre Mývatn, la chute des Dieux, ou Goðafoss en islandais, est une cascade qui représente une halte obligatoire, car elle se trouve à deux pas seulement de l'incroyable route 1 qui fait le tour de l'île. En arrivant sur le parking prévu pour quelques voitures et pour les bus de touristes, on sait qu'il sera difficile de profiter des lieux pour vous seul, surtout dans un tel couloir touristique. Néanmoins, la possibilité de pouvoir faire le tour complet de la cascade par quelques sentiers plus ou moins tracés est un avantage, la plupart des gens se contentant de rester à droite de la chute pour en avoir une vue plus frontale. Faites le tour par la route et présentez-vous jusqu'au pied de la cascade du côté gauche pour avoir une vue impressionnante et dégagée! Et s'il fallait vraiment une raison pour prouver que la chute est divine, remarquez que peu importe la période de l'année, sauf si la neige recouvre tout d'un épais manteau, vous pourrez y trouver des fleurs roses, mauves et bleutées. Magique!
Chutes d'eau à Dettifoss
Chutes de Dettifoss
(5)
En arrivant dans les abords du canyon et de la chute de Dettifoss, c'est un véritable avion au décollage qui semble se rapprocher de vous. Cette immense cascade et son débit très impressionnant qui se crashent littéralement entre les parois resserrées du canyon du parc de Jökulsárlgjufúr forment un spectacle incroyable. Deux manières de vous y rendre: pour arriver à gauche de la cascade (en la regardant en face), prenez la route 864 depuis la route 1 depuis Egilsstaðir ou au sud d'Asbyrgi. Pour arriver à droite, la vue la plus commune, prenez la route récemment rénovée numéro 862 à 20 kilomètres à l'est du Mývatn à gauche, ou au sud d'Asbyrgi à travers le parc de Jökulsárgljufúr. D'une hauteur de 44 mètres, elle est loin d'être la plus élevée d'Islande. Mais avec ses 100 mètres de large et son débit de 200 mètres cube par seconde (!), ce qui en fait la cascade la plus puissante d'Europe, le tout dans un cadre exceptionnel et totalement perdu. Pour vous donner une idée de la puissance, l'élévation de la température de l'eau en bas de la chute par rapport au haut est de 0.1°c, tant le fracas et la puissante de la chute sont intenses. Attention tout de même, car les points de vue sur la cascade sont tous deux sublimes mais impossibles à rejoindre en voiture à moins de rouler plus d'une heure sur la piste défoncée de la route 864, que ce soit à l'aller ou au retour. Le résultat, peu importe les conditions, la saison et la météo, sera toujours magique. Immanquable!
Réserves naturelles à Hofn
Parc national de Skaftafell
(2)
La maison du parc se situe au pied de la colline de Skaftafell qui donne son nom a l'ensemble du parc national. Un camping est situé au pied du glacier Öræfajökull provenant du géant Vatnajökull, c'est absolument fabuleux de dormir aussi près d'une "grosse masse blanche vivante". Plusieurs excursions sont possibles comme la découverte de la caldeira de Grímsvötn en hélicoptère (volcan du glacier Vatnajökull) le volcan le plus actif d'Islande, la visite des cratères de Lakagígar ou bien tout simplement suivre les nombreux sentiers permettant d'accéder aux panoramas caractéristiques du parc tels que : la vallée glaciaire de Mórsárdalur, la cascade de Svartifoss entourée d'orgues basaltiques, la maison de Sel, l'aiguille de Kristínartindar...
Plages à Vík í Mýrdal
Plage noire de Vík
(9)
Ce n'est pas tous les jours que l'on a l'occasion de fouler une plage qui a été notée comme un de 10 plus belles plages du monde, et certainement la plus étonnante de la liste. Le littoral est tellement torturé, et souvent battu par les vents et la pluie, tellement souvent situé sous un ciel de plomb (Vik étant la ville la plus pluvieuse d'Islande) que les conditions pour y marcher souvent souvent assez extrêmes. Située entre les aiguilles rocheuses de Reynisdrangar et l'arche de Dyrholaey, elle forme une immense courbe au sud-ouest de Vík et continue ensuite le long du littoral vers l'est et le Mýrdalssandur. L'information est répétée partout mais suffisamment importante pour être réécrite ici: les vagues sont traîtresses! Même avec cette prudence de rester à l'écart, un peu en hauteur, une vague qui n'avait l'air de rien à failli me mouiller jusqu'aux genoux. J'ai la vidéo qui traîne quelque part et je compte bien la télécharger ici si je la retrouve. L'impression est forte de marcher sur un vrai terrain de cendres... et tout est tellement acéré, gris ou noir autour de vous que le souvenir reste impérissable. Un classement amplement mérité pour la plage la plus étonnante du pays!
Réserves naturelles à Hveragerði
Parc National Þingvellir
(5)
Þingvellir était le lieu de rassemblement originel d'un des plus vieux parlements du monde fondé en 930, c'est aujourd'hui un parc national comprenant le plus grand lac de l'île le Þingvallavatn. C'est aussi une plaine d'effondrement constituée de fissures et failles car à cet endroit là se chevauchent les plaques tectoniques américaines et européennes. Ces mouvements de roche basaltique sont aussi la source de tremblements de terre assez fréquents et parfois une activité volcanique se manifeste par l'augmentation de la température des eaux de la rivière avoisinante.
Chutes d'eau à Jokursarlon
Svartifoss
(6)
Voilà une jolie petite cascade bien différente de ses sœurs islandaise… petit débit, cadre particulier et symétrique. La rivière qui alimente cette cascade se jette dans un petit cirque d’orgues basaltiques.L’accès est facile depuis le camping de skaftafell et le parc national du même nom dans lequel se trouve la cascade offre de multiples randonnées qu’il est possible de combiner avec le parcours vers svartifoss.Personnellement nous sommes passés par la cascade au retour de l’ascension du Kristinartindar qui surplombe tout le parc national et offre une vue grandiose sur les langues glaciaires du Vatnajökull.
Eglises à Reykjavik
Église d'Hallgrimur
(8)
... et non pas celle, immense, qu'on trouve à l'intérieur de cette église, mais bien aux orgues basaltiques qui entourent certaines des plus belles chutes d'eau d'Islande. Achevée en 1986, cette église est à l'image de son pays, déroutante. Moi qui ai souvent du mal avec les édifices religieux, je dois bien avouer que son architecture évoquant oui, les orgues basaltiques, mais à première vue plutôt une fusée sur le point de décoller bien au-dessus de la ville, m'a surpris. Une petite note intermédiaire pour ceux qui se posaient la question tout en la photographiant: la statue au bas de l'église est celle de Leifur Eiríksson, qui a découvert le continent américain autour de l'an 1000, et l'église doit son nom au poète catholique (évidemment) Hallgrímur Pétursson. Lintérieur du bâtiment est à la même image que la facade: blanc, totalement épuré, sans scènes de souffrance, sans pathos religieux, juste joli. Derrière vous, après être entré, l'orgue est une pure merveille et on voudrait volontiers que Björk revienne y faire un concert. A voir aussi, le panorama au sommet de la tour dont je parlerai volontiers très bientôt, car il vaut à lui seul un article!
Réserves naturelles à Hvolsvöllur
Vatnajökull
(9)
Les plus beaux points de vue sont, je pense, ceux du glacier de Jokulsarlon. A l'adresse suivant: http://islandeando.Blogspot.Com/ vous avez accès à plusieurs webcam plusieurs vous permettant de voir le jokulsarlon, le geyser, Gullfoss, ... en direct. Certains sont parfois indisponibles durant quelques jours, je suppose que c'est une question de maintenance :-)
Lacs à Reykjahlíd
Lac Mývatn
(4)
Au lac Myvatn, il m'est arrivé quelque chose d'assez spécial, deux aventures très différentes qui ont marqués cette journée : d'une part, l'un des faits les plus tristes de mon voyage, par erreur, j'ai supprimé toutes les photos que j'avais faites la veille. De l'autre coté, j'ai pu assister ici à l'un des plus beaux couchers de soleil que j'ai vu de ma vie. Le paysage a été transformé par la force des magnifiques couleurs orange et rouge. Mývatn signifie en islandais "lac de moucherons", et il est vrai qu'en été, les essaims de mouches sont une constante. Dans le lac Myvatn il arriva deux événements de nature différente: d'une part, un des faits les plus tristes du voyage, par erreur, j'effaça toutes les photos de la journée précédente, de l'autre j'ai observé l'un des plus beaux couchers de soleil. Le paysage se transformait d'un coup en orange et rouge. Myvatn signifie en islandais lac de moucherons, et il est vrai qu'en été, les nuages ​​de mouches sont une constante,
Lacs à Laugarvatn
Lac Pingvallavatn
(1)
Depuis Reykjavik, le parcours complet à travers les trois endroits les plus emblématiques de l'Islande part de la capitale vers Pingvellir par la Ring Road 1, vers le nord, puis par le 36. La première chose que vous trouverez est Pingvallavatn, le plus grand lac dans toute l'Islande (84km2). Il se trouve dans la vallée de Thingvellir. Il est relativement proche de Reykjavik.
Lieux insolites à Grindavík
Seltún
(6)
Dans le sud de Reykjanes, la zone géothermique vient à la surface au milieu de la fissure de la dorsale médio-atlantique, qui traverse l'Islande en diagonale depuis le sud-ouest jusqu'au nord de l'Islande. Une fois passé le lac Kleifarvatn on trouve la zone géothermale de Seltún. C'est une zone d'activité géothermique élevé situé au sud de la péninsule de Reykjanes (Islande). Une région pleine de solfatares, fumerolles, bassins de boue bouillante et d'odeur de soufre. Notez que cette zone géothermale est la plus active d'Islande aujourd'hui.