MONNUAGE
Continuer sur l'appli
Ouvrir
Où allez-vous ?
Entrer avec Google Plus

D'intérêt culturel à Meknes Tafilalet

12 d'intérêt culturel à Meknes Tafilalet

D'intérêt culturel à Mequínez
Zoco cubierto
(1)
Les souks au Maroc sont une attraction touristique, mais pour les Marocains, il représente le centre de la vie commerciale de la ville. Le souk couvert de Meknès est très agréable et beaucoup plus calme que celui de Marrakech ou de Fès. Vous pouvez vous promener sans être sans cesse dérangé pour acheter des souvenirs, des tapis ou des pantoufles. À Meknès, le souk couvert se compose d'une demi-douzaine de rue, et il est peu probable que vous vous y perdiez, vous n'avez donc pas besoin de guide, car la ville est petite et il y a toujours un point facile à reconnaître aux alentours. On vend de tout dans un Souk, chaussures, costumes, vous pouvez obtenir des vêtements à moitié prix, acheter des épices, noix et divers souvenirs à ramener à la maison, à un prix beaucoup plus intéressant que dans ceux de Marrakech. Les hommes peuvent aussi en profiter pour aller chez un barbier pour se raser et les filles pour obtenir une coupe de cheveux ou une coiffure pour moins de 3 euros!
1 activité
D'intérêt culturel à Mequínez
Dar el kebir
Cette partie de la vieille ville de Meknès est entourée par une muraille, juste en face de la Place El Hedim et la Médine. Cette forteresse regroupe une série de monuments qui méritent une visite. L’entrée traditionnelle était la porte Bab Mansour, mais actuellement tu ne peux plus passer par cette porte et tu dois utiliser une entrée à quelques mètres plus loin en direction de la ville nouvelle. Le premier élément que tu vois est la Citadelle impériale de Dar el Kebir sur la Place Lalla Aouda, où le Sultan Moulay Ismail regroupait et discutait avec sa Garde Noire, un groupe d'élites des troupes du sultan avec les esclaves africains noirs et leurs descendants. Tu peux aussi visiter le terrain royal de golf, les granges et les écuries Heri es-Suani, la piscine d'Agbal et le mausolée de Moulay Ismail.
D'intérêt culturel à Mequínez
Medresa Bou Inania
Ce bâtiment élégant est situé en plein centre de la vieille ville ou médina de Meknès, à quelques mètres de la Grande Mosquée, dont le minaret est visible depuis le toit de cette belle école. Le bâtiment a été achevé au XIVe siècle par Bou Inan. Les céramiques et les fresques sont superbes. A ne pas rater.
D'intérêt culturel à Erfoud
(1)
D'intérêt culturel à Mequínez
(1)
D'intérêt culturel à Mequínez
D'intérêt culturel à Mequínez
D'intérêt culturel à Goulmima
Portes blindées
Les portes en bois avec un bel anneau-heurtoir de fer forgé ne sont plus de mise dans les campagnes marocaines. Les maisons sont maintenant hermétiquement closes de portes de tôle. Les ferronniers varient les motifs géométriques soudés sur la plaque métallique, et les portes sont peintes de vives couleurs. C'est une constante très répandue, pour ne pas dire franchement commune, que ces portes de métal. On peut dire quand même qu'il y a des efforts dans la variété de la décoration, ce qui, au départ, pour le ferronnier-peintre n'est pas si évident.
D'intérêt culturel à Moulay Idriss Zerhoun
Olives de Moulay Idriss
Au nord du Maroc, la cueillette des olives bat son plein en novembre. Des toiles en matière plastique sont étendues sous les oliviers, bleues, blanches ou même roses, c'est selon ce que les paysans ont trouvé ! On cueille les fruits à portée de main, on gaule les autres ; parfois une femme plus agile grimpe dans l'arbre. Ce que je n'ai pas compris, mais je ne l'ai vu qu'une seule fois, c'est pourquoi le cueilleur lançait à la volée les olives sur un tas bloqué par une toile. Dans la région de Moulay Idriss, les olives gagnent rapidement les pressoirs où divers récipients en matière plastique attendent d'être emplis d'huile ; il existe aussi ponctuellement des marchés d'olives fraîches : toute une activité économique dans la deuxième quinzaine de novembre.
D'intérêt culturel à Mequínez
Anciennes Écuries Royales
A côté des greniers de Moulay Ismaïl se trouvent les ruines de ce qu'on pense être les anciennes écuries royales. Il faut dire que Moulay Ismaïl faisait plus de cas d'un cheval que d'un être humain! Il possédait en règle générale environ 12000 chevaux L'emplacement indiquerait que le grenier aurait servi à stocker aussi de l'alimentation pour les chevaux ...? Certains disent même que ce qu'on considère comme les écuries seraient des silos dont le toit s'est écroulé. L'ensemble, de taille grandiose, prend un petit air d'Angkor car la végétation reprend ses droits sur les lieux. Lieux qui ont servi de cadre pour des scènes de films : Ishtar et Le Diamant du Nil.
D'intérêt culturel à Mequínez
D'intérêt culturel à Khamlia
Activités à Meknes Tafilalet
Civitatis
(14)
1.260
Civitatis
(13)
35
Civitatis
90