Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous De Panne ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à De Panne

156 contributeurs

58 choses à voir à De Panne

Plages à De Panne
Plage De Panne
(2)
C’est en mai que je préfère la côte flamande. Et si la plage d’Ostende (première photo) est déjà bien envahie, c’est sur celle de La Panne (photos suivantes) que je vais me promener. La ville la plus occidentale de la Belgique sur la mer du Nord avant la frontière française. Espace infini de sable clair, dunes, là où le char à voile est né, on peut se baigner quand la température le permet, se faire bronzer, s’aérer à la brise de la mer du Nord. C’est la Flandre avec son charme, sa gastronomie, sa bonhomie. Les roulottes de plage sont installées, les parasols et les coupe-vent aussi. Graphisme du paysage. Planche à voile, surf et speedsailing pour les adeptes, mais aussi promenades à cheval ou à pied jusqu’à la frontière franco-belge. Moi, c’est avec une enquête du commissaire Van In, "Chaos sur Bruges" (Pieter Aspe - Albin Michel 2008), allongée sur un transat, que je savoure ces instants précieux de calme et de détente avant de reprendre le tram de la côte (avant-dernière photo) qui va jusqu’à Knokke-Heist, à la limite de la frontière des Pays-Bas, soit quelque soixante kilomètres. Le "Kusttram" en néerlandais me ramènera chez mes amis à Westende… où m’attendra peut-être une carbonnade flamande, à moins qu’on ne mange les huîtres ou les moules achetées le matin même au marché d’Ostende (dernière photo)…
Eglises à De Panne
Notre Dame de Fatima
(2)
Notre Dame de Fatima est une église située juste derrière la digue de La Panne. Il s'agit d'une superbe église dont les formes un peu trop carrées pourraient laisser une mauvaise impression au promeneur, mais que je trouve personnellement superbe. L'extérieur est à la fois sobre (pas de fioritures sur les murs) et élégant. L'intérieur est par contre sublime, d'autant qu'il accueille un certain nombre d'oeuvres qui sont de toute beauté. En définitive, une charmante église à côté de laquelle il serait dommage de passer si vous visitez La Panne.
Sentier à De Panne
La digue de la Panne
(2)
La Panne, c'est avant tout la plage, et bien sûr la digue qui va avec. Cette dernière s'étend sur un peu plus de deux kilomètres et fait le lien entre le camping Zeepark (où nous avions séjourné) et la vaste place de l'esplanade. Pour moi qui ai grandi à deux pas de la mer de dunkerque, j'ai pu redécouvrir le plaisir des ballades sur la digue, souvent protégée par l'ombre des immeubles. La digue est parfaitement propre (les Belges sont très tatillons sur les crottes de chiens) et nous avons eu la joie de découvrir divers monuments, plus ou moins discrets. Bref un espace qu'on ne se lasse pas d'arpenter.
Réserves naturelles à De Panne
Monuments historiques à De Panne
Grotte derrière une église
(3)
Juste derrière l'église que j'ai découverte du côté de l'esplanade, il y avait quelque chose que je n'ai jamais vu aussi proche d'un bâtiment religieux : une espèce de grotte, qui me rappelle une dans laquelle Marie a pu faire une apparition, à Lourdes. Il y a quelque chose d'antique dans ce lieu, quelque chose que je trouve bien éloigné du reste de la ville. La table sans doute, en pierre et aux allures anciennes, accentue encore cette impression d'antiquité. Un lieu idéal pour se recueillir, ou rêvasser un peu.
Statues à De Panne
La famille carrée
(2)
D'après ce que j'ai pu en voir jusqu'à présent, la Belgique semble être un foyer bien vif des oeuvres dérangeantes et je félicite les autorités belges pour leur audace. Voici une autre oeuvre, étrange, que nous avons trouvée en face de l'église Notre Dame de Fatima. Elle représente une famille au grand complet : un homme, une femme, leurs trois enfants et le chien. Jusque là tout va bien, mais non seulement ils ont des silhouettes particulièrement effilées, mais en plus les têtes humaines sont figurées par des boucles, un peu rectilignes d'ailleurs. Il se dégage ainsi comme l'ébauche d'une autre dimension, absurde et abstraite. Très fort.
Monuments historiques à De Panne
Sculpture oiseaux
(2)
En plein milieu de la digue de la Panne, la municipalité a élevé une sculpture représentant des oiseaux (des mouettes probablement) en plein vol. Comme sur bon nombre de plage, les mouettes remplacent les pigeons des villes et font un peu office de rat de mer, puisqu'elles nettoient en un clin d'oeil les pavés de toute nourriture. L'oeuvre semble vouloir rendre hommage à celles qui constituent une grande partie de la faune de la ville. Les oiseaux sont ici représentées simplement, mais rendent à merveille le mouvement du vol.
Plages à De Panne
Plage le petit Sahara
Ouverte sur la mer du Nord, la plage de La Panne et ses dunes reflètent la tranquilité d'un paysage qui s'étend à perte de vue. Il s'agit de la plus large plage de la Belgique. J'aime me balader le long de la digue en hors saison pour profiter du calme et pour m'adonner à quelques rêveries. Toutefois, l'été l'ambiance y est sympathique : les brasseries ouvrent leurs terrasses, les vacanciers se chargent de leurs parasoles tandis que les enfants font des courses de chars à voile (sport fétiche de la région). Que ce soit en été comme en hiver, je vous invite à passer d'agréables moments au parc naturel des Westhoekduinen : le paysage dunaire le plus préservé de la côte belge.
Rues à De Panne
Zeelaan
Notre Dame de Fatima est une église située juste derrière la digue de La Panne. Il s'agit d'une superbe église dont les formes un peu trop carrées pourraient laisser une mauvaise impression au promeneur, mais que je trouve personnellement superbe. L'extérieur est à la fois sobre (pas de fioritures sur les murs) et élégant. L'intérieur est par contre sublime, d'autant qu'il accueille un certain nombre d'oeuvres qui sont de toute beauté. En définitive, une charmante église à côté de laquelle il serait dommage de passer si vous visitez La Panne.
Monuments historiques à De Panne
Superbe bâtiment
Juste en face de Notre Dame de Fatima, j'ai eu la chance de découvrir un bâtiment superbe dont l'élégance de l'architecture en marquera plus d'un. Mais ce qui à mon avis est le plus remarquable, c'est la porte principale, qui de toute évidence est un véritable travail d'artiste, bien plus évocateur en tout cas que n'importe quelle subtilité industrielle. Chaque détail semble avoir été pesé avec soin, tandis que la disposition d'ensemble laissera inévitablement pantois. Une oeuvre trop discrète qui se doit de ne pas être passée sous silence !
Monuments historiques à De Panne
Arc de l'esplanade
(1)
Au bout de l'immense place de l'esplanade, la ville a édifié un monument en arc, plutôt simple, qui constitue le pendant de la grande statue de Leopold I. L'arc est visible depuis l'autre bout de la place, et lorsque l'on s'en approche, on a l'impression qu'il défie less lois de la pesanteur et qu'il manque le troisième et dernier morceau du monument. De plus, on peut apprécier la petite composition qui permet de donner un peu de vie à l'ensemble, notamment cette fontaine aux faux airs de pierres naturelles.
Monuments historiques à De Panne
Banc DVA
(1)
Si la route que vous avez effectuée jusqu'à l'office du tourisme vous a paru longue, vous allez peut-être éprouver le désir de vous délasser et de reposer vos jambes sur le premier banc venu. L'un de ces bancs, c'est celui-ci, mais avant de vous asseoir, apprécier les initiales qui constituent les barres du dossier. Il ne s'agit pas en effet d'un banc ordinaire mais d'un banc qui a été offert à la ville afin de commémorer un anniversaire de la guerre, ainsi qu'une amitié avec le peuple britannique. La Panne fut en effet l'endroit d'où des centaines de milliers de Français et de Britanniques fuirent vers la Grande-Bretagne, lors de la débâcle de 1940.
Monuments historiques à De Panne
Maison du cerf
(1)
L'avenue de Zeeland constitue un chemin de ballade idéale pour découvrir les différentes architectures de la ville, je l'ai déjà dit plus haut. Néanmoins, j'aimerais attirer votre attention sur l'un de ces bâtiment qui à mon avis a un statut historique et artistique tout particulier. Il s'agit du premier bâtiment jaune que vous croisez sur l'avenue, à deux pas de l'église de Notre Dame de Fatima. L'édifice est tout simplement superbe : par son portail, bordé de deux belles colonnes mais aussi par la statue de cerf qui se dresse fièrement au sommet.
Jardins à De Panne
La Kykhill
(1)
De Kykhill (ou La Kykhill en français) est un parc assez original puisqu'il s'agit en fait d'une belle colline, qui semble être restée à l'état sauvage. C'est assez surprenant en effet, puisqu'elle contraste complètement avec le degré élevé d'urbanisation que l'on découvre à la Panne, de l'autre côté de la barrière. De beaux sentiers, qui montent bien sûr, en fond le tour, ce qui permet de choisir entre une ballade sauvage, ou une ballade sur un terrain plus maîtrisé. En tout cas, le parc a vraiment un charme unique.
Places à De Panne
Markt
(1)
Markt est un peu le lieu de rencontre de la Panne. On peut sans doute traduire le terme par la "place du marché". Il s'agit d'un espace bordé de gradins et au centre duquel s'anime une superbe fontaine. Pour les petites (ou les grosses) faims, une friterie a élevé son petit kiosque dans un coin de la place, elle propose des frites à tomber, à tel point qu'on les croirait faites maison. D'après ce que j'ai compris, de nombreuses manifestations culturelles ont lieu ici.
Monuments historiques à De Panne
Monument à la reine Elizabeth
(1)
Sur la digue, dans un petit coin, très discrètement s'élève un monument qui fut élevé en l'honneur de la reine Elizabeth première du nom (oui oui, il s'agit bien de la reine d'Angleterre). Représentée vaguement sur une plaque très distinguée, elle se dévoua comme infirmière lors de la première guerre mondiale, à cet endroit même où s'élevait alors un hôpital. Il s'agit là d'une action généreuse, pleine d'histoire et véritablement digne d'être rappelé, ici où l'on oublie facilement quel champ de bataille et de mort ce fut.
Monuments historiques à De Panne
Jésus derrière Fatima
(1)
Un petit chemin pavé permet de longer l'église Notre Dame de Fatima. C'est sur ce chemin que nous avons trouvé une autre représentation de Jésus Christ sur sa croix. Ce dernier est exposé sous verre et le personnage, parfaitement peint et modelé, représente avec une certaine précision le calvaire du Christ. On peut presque lire le désarroi, le désespoir dans son regard. Un petit banc, ou repose-coude, a été aménagé devant le monument afin de permettre aux plus croyant d'entre nous de livrer au Messie une petite prière.
Monuments historiques à De Panne
Monument 44-48
(1)
Ce monument assez discret se situe derrière la digue de La Panne et a été érigé, d'après ce que j'ai pu déchiffrer de l'inscription, en hommage à la mort de dix mineurs qui ont péri lors de la deuxième guerre mondiale, et un peu après (de 1944 à 1948). Leurs noms sont inscrits précisément sur la pierre. S'il est discret, c'est que le monument se situe au fond d'une place grise constituée de petits monticules de pavés qui attirent l'oeil, mais aussi parce qu'il est vraiment noyé dans une profusion de fleurs.