MONNUAGE
Continuer sur l'appli
Ouvrir
Où allez-vous ?
Aimez-vous Ypres ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Ypres

40 contributeurs

14 choses à voir à Ypres

Musées à Ypres
(2)
Parcs d'attractions à Ypres
Bellewaerde Park
(1)
C'est un parc d'attraction génial. Il se situe en Belgique. Les prix sont raisonnables, les attractions nombreuses et variées. Petits et grand peuvent s'y amuser aisément. On retrouve aussi bien des petits trains que des jeux d'eau ou à sensation. Un espace pour le splus petits a été spécialement aménagé. Il y a également des stands de maquillages, de nombreux stands de nouritures très variés. Le parc se compose de plusieurs thème: Texas, Inde, Far West, etc. Tout est décoré autour de ces thèmes tout en ayant également les attractions qui vont avec. Vous adorerez la Chute du Niagara ou encore Le River Splash. Des lieux de pic nic sont également à disposition partout dans le parc et des parc à animaux (en liberté ou non) situés un peu partout. On peut même y voir des lions, des tigres ou encore des éléphants et se balader au milie de tout ça en train.
Parcs d'attractions à Ypres
Bellewaerde
(1)
A Bellewaerde Parc toute la famille trouve de quoi s'amuser. Pour les plus grands et les plus intrépides il y a les manèges a sensation comme le bateau pirate, le boomerang ou le Screaming Eagle. Pour les plus sages il y a les autres attractions toutes aussi amusantes mais bien moins dangereuses : le carrousel, le bengal express, le cinéma 4D et bien plus encore. Enfin «  kidspark » les plus petits qui apprécieront de faire le tour avec la mascotte du parc le roi de la jungle, on y trouve toutes sortes d'attractions et de jeux mais adapté pour les plus petits. Pour terminer le côté zoo est tout aussi enivrant : les girafes, les lion, les éléphants ou encore les singes raviront la curiosité de chacun.
Monuments historiques à Ypres
Porte de Menin
(1)
A nouveau un lieu à quelques pas de chez moi, et à nouveau du côté flamand. Il faut dire que la ville d'Ypres (Ieper en néerlandais), rebâtie après la guerre, est un petit joyau, bien moins connue que ses soeurs Bruges ou Gand, à une demi-heure de là. Mais j'aurai l'occasion de parler de la ville plus tard. Car à l'entrée de la ville, au bord des fortifications Vauban et des canaux entourant le coeur de la ville se trouve la Porte de Menin (du nom d'une ville à 15 minutes de là), une immense arche blanche sous laquelle peuvent passer les voitures. Sur tous ses côtés sont gravés les noms de 54896 soldats du Commonwealth tués au cours des batailles des tranchées entourant la ville d'Ypres, ceux qui ont été identifiés et retrouvés. Chaque soir, la circulation est arrêtée et le Last Post, la sonnerie au mort, est joué, et tout cela sans interruption depuis peu après que le monument ait été construit, en 1927. Un passage obligé sur la route de la Grand'Place ou en se baladant autour des canaux de la ville. Une prise de conscience aussi forte que celle de la visite du musée In Flanders Fields, dans les halles de la ville.
Points de vue à Ypres
Canaux et remparts d'Ypres
(1)
Signe de l'omniprésence dans tous les épisodes de la Première Guerre Mondiale, la balade autour des remparts et des canaux de la ville passe d'une marche sous le soleil à une véritable prise de conscience. En passant par des lieux comme la Porte de Menin, immense memorial en hommage à 55000 soldats (trouvés et identifiés uniquement) dans les environs directs d'Ypres. Et jusqu'à quelques minutes du centre-ville on trouve certains de ces cimetières aux centaines de croix blanches où reposent d'autres soldats, parfois allemands, parfois anglais, canadiens. Enfin; la balade autour des remparts reste un très joli point de vue sur les anciennes fortifications et sur la ville, qu'on dirait médiévale mais qui date de 1920: en effet, en sortant de la Première Guerre Mondiale, aucun bâtiment de l'immense Grand-Place ne dépassait la taille d'un homme à cause des bombardements incessants. Si le sujet vous intéresse, surtout foncez au musée "In Flanders Fields" à quelques pas des remparts, dans les Halles. A quelques kilomètres de ma ville de naissance, je me souviens d'Ypres comme d'une ville où je n'allais que pour les grandes occasions ou avec mon école primaire. Je me rappelle que mon grand-père me disait à chaque fois qu'on parlait de la ville qu'il avait vu des photos d'après la première guerre mondiale, où les Halles de la Grand'Place étaient tout ce qu'il restait qui dépassait la taille d'un homme tant les bombardements ont abîmé cette ville dont l'histoire remonte presque à mille ans. Si cette partie de l'histoire, douloureuse mais très présente dans les rues aujourd'hui reconstituées à l'identique avec l'architecture flamande typique, est omniprésente, faire le tour des canaux qui entourent une grande partie sud du centre révèle le passé de ville fortifiée d'Ypres. Entre cimetières militaires, portes massives et sous-bois agréables, la balade au bord des canaux complète une visite de la Porte de Menin et du musée In Flanders Fields.
Forêts à Ypres
Palingbeek
(2)
A quelques kilomètres de ma ville natale, en Belgique, mais du côté flamand, se trouve un de mes endroits préférés pour me reposer; autant pour les souvenirs de jeunesse que j'en ai que pour l'endroit lui-même. Il se trouve sur la route entre Lille et la jolie ville d'Ypres. Deux parkings sont à votre disposition, en face du canal ou derrière la forêt. Ensuite, vous avez de quoi marcher et vous reposer pour la journée, entre forêts, grandes plaines aménagées face au soleil, plaine de jeux pour les enfants, promenade en bord de canal, aller à la poursuite des lapins... ou emprunter les sentiers dans les plaines pour tenter de trouver l'observatoire. Idéal pour compléter une journée à Ypres par exemple!
Cimetières à Ypres
(1)
Rues à Ypres
Menenstraat
La Menenstraat (ou rue de Menin, du nom de la ville à la frontière française à l'est d'Ypres) court entre deux monuments de la ville d'Ypres, que sont la Grand'Place et les Halles, et la Porte de Menin. C'est un des axes les plus empruntés du centre-ville donc et il compte les commerces à vocation touristique, cette fois pour le meilleur. Si on trouve les classiques comme les cartes postales et les porte-clés hors de prix, on y trouve également une chocolaterie, un vendeur de pâtisseries et de gourmandises, de l'historique de la première guerre mondiale, et bien évidemment de bières belges par dizaines.
Fêtes à Ypres
Last Post ceremony
(1)
Sous les flocons de janvier, je pensais être le seul avec mon amie londonienne à me rendre à cette cérémonie qui approche doucement des 100 ans d'existence. Depuis la construction par les Britanniques du monument de la Porte de Menin quelques années après la fin de la première guerre mondiale, en hommage aux soldats du Commonwealth morts par dizaines de milliers autour d'Ypres, tous les soirs sonnent les notes à la trompette du Last Post, jouées par trois personnes. Et je me suis lourdement trompé. En arrivant quelques minutes avant 20 heures, les zones piétonnes sous les côtés de la Porte sont bondées, et j'ai bien du mal à distinguer la cérémonie - arrivez en avance! Des jeunes apportent des gerbes de fleurs vers les escaliers, dans un silence seulement perturbé par le vent glacial qui pénètre sous l'arche. Je sursaute quand les premières notes à la trompette résonnent dans le mémorial, pour quelques minutes de cérémonie organisées strictement et sobrement. Un moment touchant, et un devoir de mémoire dans cet impressionnent sanctuaire, à quelques minutes à pied du musée de la guerre (In Flander Fields) sur la Grand'Place.
Villes à Ypres
Musées à Ypres
D'intérêt touristique à Ypres
Rues à Ypres
Kasteelgracht
Du nom du canal qui borde la partie est du centre-ville, le quartier de Kasteelgracht (littéralement "douves" en néerlandais) accueille la massive Porte de Menin, monument britannique des années 20 en hommage aux dizaines de milliers de soldats du Commonwealth tombés dans la région d'Ypres durant la première guerre mondiale et dont les noms - uniquement de ceux qui ont été retrouvés et identifiés - sont gravés sur toutes les façades du monument. Un chemin en sous-bois s'étend au nord et au sud de la Porte, le long des fortifications Vauban. Si vous n'aurez probablement pas la chance, même au cœur de l'hiver, de parcourir comme moi ces chemins sous la neige, il reste une partie agréable de la ville à découvrir qu'importe la saison.
Places à Ypres
Grand'Place
A la différence des autres Grand'Place, toujours de magnifiques exemples d'architecture qu'elles soient à Bruges, Lille ou Bruxelles, celle d'Ypres a le double mérite d'être un point touristique et d'avoir été reconstruite à l'identique après sa quasi-destruction lors des batailles successives dans la région. Mon grand-père avait l'habitude de dire que des Halles de la Grand'Place ne restaient que des débris qui dépassaient à peine la taille d'un homme. Et si ses propos étaient probablement un peu éloignés de la vérité (d'une ville qui avait tout de même été rasée), il faut s'imaginer le travail admirable d'après-guerre pour redonne à la cité et à son centre leur beauté d'antan. Aujourd'hui, la Grand'Place accueille de nombreux restaurants, boutiques touristiques de qualité et le musée de la première guerre mondiale In Flanders Fields.