Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Attique ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Monuments historiques dans l' Attique

Destinations populaires

27 monuments historiques dans l' Attique

Monuments historiques à Athènes
Acropole
(67)
L’Acropole est un grand plateau rocheux posé en plein milieu de la ville d’Athènes. On accède au sommet seulement par le côté ouest et à pieds ! L’Acropole porte bien son nom puisqu’il signifie “ville haute”. Un fois au sommet, on y découvre de nombreux temples antique pour la plupart dédiés à Athéna, déesse très connue et vénérée mais aussi protectrice de la ville d’Athènes. L’Acropole servait de sanctuaire et actuellement on y visite les temples tel que le Parthénon, l’érechthéion, le temple d’Athéna Niké.... En été le soleil tape très fort sur l’Acropole, et les pierres blanches renvoient beaucoup de luminosité et de chaleur, alors attention à se protéger du soleil et à boire beaucoup d’eau !
Monuments historiques à Athènes
Parthénon
(66)
Le Parthénon est l´emblème d´Athènes. Il est imposant, et domine la ville depuis la montagne sacrée de l´Acropole. Il est victime de sa célébrité et l´on s´y presse de bon matin pour avoir la chance de l´avoir un peu pour soi. Le Parthénon a été construit pour la déesse Athéna, au Veme siècle, il est de style classique, et ses dimensions sont vraiment parfaites. Le côté négatif, c´est que les anglais sont repartis de Grèce avec la plupart des sculptures intérieures du temple, que l´on peut admirer au British Museum de Londres, dans une salle immense, de la taille de l´intérieur du temple! Mais il ne reste donc pas grand chose sur place, et c´est bien dommage. Il y avait une statue d´Athéna au centre du temple, d´une douzaine de mètres de haut, dont il ne reste rien. Le Parthénon remplace un temple plus ancien, le vieux parthénon, détruit par une invasion perse. Comme les grands monuments du monde, on l´a vu des centaines de fois à la télé ou sur des cartes postales, mais quand on est devant on reste coi.
Monuments historiques à Athènes
Olympiéion - Temple de Zeus
(34)
À Athènes, une fois que vous avez visité le Stade des Panathénées, qui est l’ancien Stade Olympique de la ville, vous trouverez les vestiges du temple de Zeus Olympique, un monument historique que vous ne pouvez pas manquer de visiter. Il y a à l’Acropole un centre d’archéologie, des constructions en marbre, des colonnes, des chapiteaux et des frises…. Delà, vers la droite, vous aurez une vue de l’arc d’Hadrien… Dans la partie grecque de la ville existent encore aujourd’hui l’agora romaine, les qrands monuments, et le Parthénon. C’est un charmant temple à visiter.
Monuments historiques à Athènes
Temple d'Héphaïstos
(25)
Avec ses colonnes doriques, le temple d´Hephaestus, aussi appelé Hephaisteion est l´un des mieux préservés de son époque. Il a été utilisé entre le 7eme siecle et le 19eme comme égglise orthodoxe. Il se trouve dans la partie de l´ancienne Agora, dont il est l´embleme. Hephaestus est le patron des forgerons. Le temple est également dédié a Athena Ergane, qui est la patronne des potiers et des artisans. Tous ces corps de métiers se retrouvaient dans l´ancienne Agora autour du temple pour créer et vendre leur artisanat. Les frises intérieures montrent les scenes des batailles de Thésée et des Pallantides, avec les dieux présents, et des centaures pour leur preter main forte. Le temple n´est malheureusement pas en tres bon état a l´intérieur. On peut trouver des fragments des reliefs intérieurs dans le musée de l´Agora, qui se trouve dans la Stoa d´Attalos.
Monuments historiques à Athènes
Odéon d'Hérode Atticus
(14)
Sur les pentes de l’Acropole, se trouve un grand théâtre antique : l’Odéon d’Hérode Atticus. Ce théâtre a été commandé, en 161, par Hérode Atticus, un riche financier, en mémoire de sa femme qui venait de mourir. Ce théâtre pouvait accueillir 5000 personnes. L’Odéon a été rénové dans les années 50 pour lui redonner sa splendeur. Actuellement il ne se visite pas, on peux seulement l'apercevoir par le haut quand on monte l’Acropole. Le seul moyen d’y entrer est de venir à une représentation de spectacle pendant l’été dans ce cadre magique.
Monuments historiques à Athènes
Tour des vents
(12)
Cette belle tour se trouve dans l'Agora romaine à Athènes. On l'appelle la Tour des vents. C'est un bâtiment en forme octogonale, fait de marbre et illuminé par le soleil. Apparemment, on voit que c'est une tour mais c'est également une horloge. Construite par l'architecte Andronicus de Cirrus, cette tour mesure 12 mètres de haut et avec environ 8 m de diamètre. Elle dispose de 9 cadrans d'horloges solaires, d'un Clepsydre (horloge hydrolique) à l'intérieur, d'une girouette située en haut de la tour et d' une boussole. En effet, la girouette représente la direction du vent qui, à son tour, est représentée par les points cardinaux. Vous pouvez en outre apprécier les reliefs de chacun des 8 côtés de la tour.
Monuments historiques à Athènes
Parlement d'Athènes
(4)
Le Parlement Grec, Voulí en grec, est situé dans le Bâtiment Parlementaire, en haut de la Place Syntagma, à Athènes. C'est un parlement monocaméral de 300 membres élus pour 4 ans. Il a été construit en 1843 mais c'est en 1929 qu'on a décidé de lui conférer son usage actuel. La principale chambre du Parlement est un amphithéâtre avec des murs en marbre et divers ornements en or. Chose curieuse, au deuxième étage, il y a une autre chambre presque identique à la principale, mais à une échelle beaucoup plus petite. Elle a été destinée au Sénat mais comme il n'y avait pas eu de Sénat pendant des décennies, la chambre n'a eu aucune utilité formelle, elle a été utilisée pour des réunions de partis. Le bâtiment a deux entrées principales: à l'ouest, menant directement à la tombe du soldat inconnu, et à l'est, l'entrée officielle lors des grandes cérémonies.
Monuments historiques à Lavreotiki
Temple de Poséidon
(8)
Au bord de la mer Myrtoenne, dans l'Attique, le temple de Poseidon s'élève sur la côte face à l'eau azur. L'endroit se situe à Sounio, à quelques kilomètres au sud d'Athènes, en Grèce. Le marbre blanc de ce temple dédié à Poséidon, dieu grec des mers et des océans, contraste avec les différents bleus du ciel et de la mer. Le lieux est reposant, et offre un spectacle magnifique pour les amateurs de beaux paysages, d'archéologie, et bien entendu pour les amateurs de photographie. Au soleil couchant, les couleurs embrasent les ruines du temples et confèrent une ambiance magique aux lieux : On se plait à écouter le silence.
Monuments historiques à Athènes
Arche d'Hadrien
(7)
L'empereur romain Hadrien fut un grand bâtisseur. Il illustre bien la politique de la Rome conquérante : assimiler les peuples vaincus tout en leur laissant leur identité. Admirateur de l'hellénisme, Hadrien a voulu, pour cette porte monumentale qui marquait la grandeur de son règne, être associé au héros antique Thésée : les deux statues étaient au même niveau. Habileté politique et propagande. Aujourd'hui, les ruines archéologiques sont entourées par la ville moderne : le ballet des taxis boutons d'or s'encadre dans l'arche antique.
Monuments historiques à Athènes
Le site archéologique Kearmikos
(2)
C'est un site archéologique situé près de Monastiraki, un peu oublié par les touristes. Dans cet endroit, vous pouvez voir les restes des murailles d'Athènes avec sa porte d'entrée principale, la porte dípilo. Les superbes stèles funéraires et les sculptures comme celle du molosse peuvent être contemplé dans la rue des tombeaux. Vous pouvez voir les originaux de certaines de ces sculptures dans son musée.
Monuments historiques à Athènes
Stoa d ´Attalos
(2)
Cette stoa est sans doute la plus connue des visiteurs comme des locaux. C´est aussi la plus visible, car c´est la seule qui a été rénovée entièrement des ruines de l´Ancienne Agora. Construite par le roi Attalos II de Pergame, qui a gouverné entre 159 et 138 avant JC, elle mesure 115m de long et 20 m de large. Elle a surtout été construite en marbre pentélique. L´immeuble intégre les styles dorique, pour les colonnes intérieures du rez de chaussée, ionique pour l´intérieur, et de Pergame pour celles du premier étage. Les escaliers se trouvaient sur la partie extérieure de la stoa. Chaque étage avait 21 chambres, qui étaient illuminées et ventilées avec des portes frontales et des petites fenêtres en haut des murs. La reconstruction actuelle de la stoa fut menée en 1950, grâce à une généreuse donation d´un milliardaire américain, et le bâtiment fut converti en musée de l´ancienne Agora. Les spécialistes s´accordent à dire que la reproduction est très fidèle à la version originale du bâtiment grec, et de qualité. L´entrée est incluse dans le pass des ruines de l´Agora et du Parthénon qui coûte 12 euros, et inclus le musée également.
Monuments historiques à Athènes
Panepistimiou
(3)
L’avenue Panepistimiou est l’une des rues principales d’Athènes et une des rues où il y a beaucoup de bâtiments néo-classiques dans le monde. Ce bel itinéraire relie la place Omonia et Syntagma. Vous pouvez y trouve de nombreux bâtiments et des statues. À quelques mètres, vous pouvez visiter le musée de la monnaie, la Société archéologique d’Athènes, l’église de Saint-Denis, l’hôpital ophtalmologique d’Athènes, la banque de Grèce, l’Académie, l’Université et la Bibliothèque nationale. .. Cette rue est agréable à voir, surtout pour échapper à la grande circulation d’Athènes.
Monuments historiques à Athènes
Odéon d'Agrippa
(3)
L'Odéon est un monument romain qui a été ajoutée dans l'ancienne agora grecque. Il s'agit d'une salle de concert qui pouvait accueillir environ 1.000 spectateurs, avec 19 rangées de banquettes qui entourent la scène de marbre. Deux portes d'entrée permette d'accéder à l'Odéon, une au nord pour les artistes et les personnalités, et une autre au sud pour les spectateurs. Au deuxième siècle de notre ère, l'Odéon a été transformé en salle de lecture, ce qui explique la présence de plusieurs statues de philosophes.
Monuments historiques à Athènes
Stoa d'Eumenes
(5)
La stoa (portique en grec) d´Eumenes se trouve entre le théâtre de Dionysos et le théâtre d´Hérode Atticus. Elle a été construite par le roi Emenes II de Pergame qui régna de 197 a 160 avant JC. Il a non seulement fait construire de splendide monuments à Pergame, sa ville d´origine, mais a également souhaité honorer Athènes avec cette grande stoa. Son exemple a été suivi par son frère Attalos II qui lui succéda au trône après sa mort, et construisit la Stoa d´Attalos dans l´ancienne Agora, utilisant sans doute le même architecte pour réaliser sa construction. La stoa d´Eumenes a été construite près du Peripatos, la voie qui passe juste au dessus et fait le tour de la colline comme son nom l´indique. Le matériel de construction fut une pierre poreuse, un congloméré, des marbres d´Hymett et de Pergame, que l´on a apporté en grands blocs précoupés. La stoa d´Eumenes diffère de celle d´Attalos par sa longueur, elle fait 46 mètres de plus, et surtout car la première n´a pas de salles de l´autre côté du couloir principal. Elle n´a pas été imaginée pour le commerce, mais juste pour être un endroit de passage pour les visiteurs du temple et du théâtre de Dionysos. On la visite soit avec un billet groupé pour les ruines d´Athènes, soit un billet à part pour le théâtre de Dionysos, la Stoa d´Eumenes et le théâtres d´Hérode Atticus.
Monuments historiques à Athènes
L'Académie d'Athènes
(5)
Une incroyable histoire qui se cache derrière ce monument. L'Académie se situe en plein coeur de la ville. L'Académie d'Athènes, est également connue sous le nom de l'Académie de Platon vers 388 av JC. Son nom vient de celui d'un héros légendaire de la mythologie grecque, Akademos. Akademos est à l'origine de tous les travaux mathématiques de l'époque et est l'auteur de la première théorie héliocentrique. L'actuelle Académie d'Athènes a été conçue par Theofilos Hansen et achevée en 1887.
Monuments historiques à Athènes
Lysikrates
Ce monument a été construit en moins 333 à l´époque d´Euvenelos. Il se trouve maintenant dans une rue animée du quartier de Monasteraki, aux pieds de l´Agora. Il y a un parfait petit restau pour les amoureux, couvert de feuilles de vignes et aux lumières tamisées, qui se trouve juste en face. L´ancienne rue des Tripodes connectait l´ancienne agora avec le sanctuaire et le théâtre de Dionysos. Les Tripodes étaient les prix donnés aux sponsors par la ville pour leur participation dans la ville aux arts et au développement. Au cinquième siècle avant JC, ils étaient rectangulaires, puis ensuite ils prirent la forme de temple. Celui-ci est construit en marbre et la frise raconte les aventure de Dionysos avec les pirates qu´il transforma en dauphins. En 1669, le monument ainsi que la zone autour durent incorporer dans le monastère Capucin, où Chateaubriand, Lord Byron et bien d´autres se logèrent. A l´exception de ce monument Lysikrates, tout le reste fut détruit lors de la conquête de la ville par Omer Pasha.
Monuments historiques à Athènes
Ascepleion
L´ascepleion, le sanctuaire du dieu Asclepios et de sa fille Hygieia (la Santé personnifiée), se trouve dans l´ancienne agora, près du peripatos et de l´ancienne route qui faisait le tour de l´Acropole. C´est un sanctuaire qui a été formé par un citoyen d´Athènes nommé Telemachos en moins 420. Dans le cimetière, on retrouve la stèle de Telematos également. L´asclepleion est un petit temple, avec un autel et deux halls, la Stoa Dorique, qui servait de hall d´incubation pour les visiteurs, qui restaient là durant une nuit, et se trouvaient miraculeusement soignés de leurs maladies le lendemain matin, grâce aux Dieux qui apparaissaient dans leurs rêves, et la Stoa Ionique servaient de chambre d´accueil pour les prêtres, les visiteurs du temple et les accompagnants qui n´étaient pas malades. A l´est de la stoa on trouve une source sacrée, une petite cave avec une source qui part du rocher sacré de l´Acropole, car l´eau a toujours été un élément important du culte d´Asclepios.
Monuments historiques à Athènes
Mesaia Stoa
La mesaia stoa est le plus grand édifice de l´agora, elle mesure 147 mètres sur 17, et est orientée d´est en ouest. Les colonnes sont de style dorique, et se retrouvent sur deux des quatre cotés de la construction, qui fut réalisée en pierre poreuse des montagnes alentour. Sa terrasse était à l´époque romaine l´endroit de passage des habitants, le plus pratique pour traverser l´Agora d´est en ouest. Aujourd'hui, le bâtiment est en grande partie détruit, mais sur les plans on se rend bien compte de sa taille imposante et de son importance dans la vie de la cité. On venait pour y vendre de la nourriture, du cuir ou des objets d´artisanat, ainsi que pour y prendre les décisions de la ville. Pour voir la taille qu´elle pouvait avoir, on peut se rendre au seul monument entièrement restauré, celui d´Atallos, qui abrite le musée de l´ancienne agora et dans lequel on se sent tout petit... La stoa était bien plus grande !