Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Japon ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Temples au Japon

263 temples au Japon

Temples à Kyoto
Kinkaku-ji
(37)
Qui dit Kyoto, dit traditions japonaises, temples, kimono, etc Pourquoi vous présenter Kinkaku-ji? En venant au Japon, c'était le premier lieu à Kyoto que je voulais visiter. Un rêve enfin réalisé! J'espère que vous aurez, vous aussi, un jour, la chance d'y aller. Suffisamment simple d'accès, prendre un bus depuis la station de Kyoto, qui vous dépose tout près du temple, vous n'aurez même pas besoin de vous fatiguer. Une entrée toute simple avec des maisons traditionnelles, qui vous mettent déjà dans l'ambiance. Et enfin vous pouvez le voir : le temple au centre d'un paysage relaxant. Un lieu sain où la seule chose à laquelle on pense est d'observer sans un mot. Si vous souhaitez profiter d'une vue magnifique dans une ambiance traditionnelle, ce lieu est fait pour vous. Et le petit plus pour la route: vous verrez de nombreuses jeunes filles en kimono (l'hiver) ou en yukata (l'été). Alors n'hésitez plus! Petit conseil supplémentaire: c'est un lieu touristique, donc si j'étais vous, j'éviterai le weekend!
Temples à Kyoto
Temple de Fushimi Inari
(37)
Ce sanctuaire Shintô aux abords de Kyôto, est une exception parmi les temples Japonais. Il faut, pour le visiter, passer sous plus de 2000 tôris, portes rouges symbolisant l'entrée des jinja (temples shintos) et offerts par des donateurs. Le nom de la personne donatrice est inscrit sur les colonnes de bois qui supportent la tôri, ne vous demandez-donc pas quelles sont ces mystérieuses prières gravées sur le bois! Un circuit tracé dans la montagne, au creux de la forêt qui cerne Kyôto de toutes parts, vous fera découvrir la magie des rites et symboles Japonais. Tout au long de la promenade, de petits bancs posés devant de simples gargotes (le plus souvent fermées) vous permettront de vous reposer. Arrivés au sommet de la boucle, admirez le coucher du soleil sur l'ancienne capitale et poursuivez votre trajet à la tombée de la nuit: Des centaines de lanternes éclairent les portes rouges et la dense nature. La magie opère.
Temples à Miyajima
Sanctuaire Itsukushima
(17)
Miyajima possède quelque chose de magique, je suis arrivé à midi à Hiroshima et j’ai dû passé une journée dans l’île Deer. J’étais tellement surprenant en voyant le torii qui apparaissait sur les eaux de la mer intérieure de Seto. La porte du temple shinto d’Itsukushima était l’entrée. C’était vraiment impressionnant : depuis la descente du Mt Misen, vous le voyez flotter dans la matinée, au crépuscule, quand il est fixé au sable et des touristes le frottaient. C’est l’une des images typiques du Japon à fond noir et rouge et bleu qui m’a beaucoup attiré.
Temples à Nara City
Todaiji
(20)
C'est un des plus beaux temples de la ville de Nara. On peut, non seulement trouver des cerfs à l'entrée du temple mais on peut aussi admirer un des plus plus grand temples du Japon du fait du grand bouddha qui se trouve à l'intérieur. L'endroit est accessible par bus pour 2€ et l'entrée coûte environ 5€. Un peu avant le temple il y a des magasins où on peut acheter des souvenirs et des restaurants ainsi que de la nourriture pour les cerfs a environ 2€.
Temples à Kyoto
Temple Kiyomizu-dera
(15)
Ce temple est situé à l'Est de Kyoto. Vous pouvez y accéder en bus mais celui-ci ne vous dépose qu'en bas de la longue rue à "escalader". En effet, pour accéder à ce temple, il faut marcher jusqu'en haut de la rue du temple qui est assez haute et demande de l'énergie. Si vous n'aimez pas la marche, vous avez les pousse-pousse qui peuvent vous emmener jusqu'en haut (30e environ). En haut de la rue vous pourrez accéder à une vingtaine de magasins souvenirs très intéressants. A la fin de la rue, vous pourrez admirer l'entrée du temple, un immense portique rouge ornée de statues de lion. Le temple se trouve au-delà et son entrée vous coûtera environ 4e . Il s'agit d'un temple situé en hauteur dans la montagne d'où vous pourrez voir la ville de Kyoto en contre-bas. On peut aussi y voir beaucoup de japonaises en kimono.
Temples à Tokyo
Temple de Toshogu
(14)
Dans le parc d'Ueno, vous pouvez voir ce magnifique temple japonais. Je vous recommande vraiment de vous y arrêter un certain temps pour admirer sa beauté. Ce temple est un exemple typique de l'architecture religieuse nippone. Ce qui est frappant, c'est le calme, la sérénité qui se dégage de ce lieu.
Temples à Kyoto
Temple Ryoan-ji
(13)
Parmi les nombreux temples et sanctuaires de Kyoto, Ryoan-ji est devenu un site incontournable pour son jardin sec, un jardin où une quinzaine de rochers se dressent sur un petit étang de gravier. Le jardin autour du temple, avec un large étang, est également agréable à visiter. J'ai trouvé ce temple inoubliable.
Temples à Nagoya
Temple Osu Kannon
(1)
Ce temple est l'une des plus importantes de Nagoya et constitue presque un symbole pour la ville. Le temple ne paraît pas ni trop grand ni trop majestueux, mais historiquement, il avait un grand pouvoir et abrite de grands trésors et reliques (la majorité perdue). Il a été reconstruit à plusieurs reprises car il a vécu de nombreux catastrophes, d'où son importance. En 1605, ce fut l'une des pires, une inondation a emporté presque tout le temple, on a à peine pu sauver quelques reliques. Le temple a été alors reconstruit dans un autre endroit plus sûr et plus loin de rivières, afin d'éviter des inondations potentielles mais tout en maintenant sa position stratégique avec des entrées possibles du sud du château de Nagoya. Après ce déménagement, le temple fut encore détruit par un grand incendie. Et jusqu'en 1970, il n'a pas retrouvé la taille et l'emplacement qu'il dispose actuellement.
Temples à Tokyo
(14)
Temples à Kyoto
Temple de Plata - Ginkaku-ji
(8)
Le Ginkaku-ji, ou pavillon d'argent, a été construit au 15ème siècle. Après une entrée entre deux étroits portiques, j'ai été impressionnée à la vue d'un vaste ensemble agréable où l'architecture et la nature sont étroitement liées. La visite passe devant le temple puis sur le flanc de la montagne, ce qui permet d'avoir une vue magnifique sur le site. On peut accéder au Ginkaku ji par le chemin des philosophes, un agréable chemin qui longe un minuscule cours d'eau et est apprécié des romantiques.
Temples à Nara City
Kasuga Taisha
(7)
Kasuga Taisha est le sanctuaire le plus à l'Est de la ville de Nara. On peut y trouver des cerfs aussi car le parc de Nara s'étend jusqu'à là-bas mais on y trouve aussi plusieurs lanternes tout le long du sanctuaire. Les lanternes ne sont allumées que pour le festival des lanternes une fois en Février pendant la soirée. L'entrée est gratuite mais il faut faire attention aux horaires de bus car il s'arrête de circuler assez tôt. Pour arriver au sanctuaire il faudra 2€ pour le bus depuis les gares de Nara.
Temples à Uji
Byōdō-in
Le Byoudouin (平等院) est un temple bouddhiste situé dans la paisible localité de "Uji", au sud de la province de Kyoto. Il est surtout connu pour son bâtiment principal: Le pavillon du Phénix, situé au cœur d’un paisible lac et flanqué de deux phénix sur le toit. Ce bâtiment apparaît au dos des pièces de 10 yens. Son histoire remonte au Xe siècle. Ce fut en fait l’un des temples bouddhistes les plus emblématiques. Le temple appartient à la branche bouddhique "Terre Pure" qui, avec la branche "Zen" est l’une des écoles les plus influentes du bouddhisme en Asie.
Temples à Nara City
Yakushi-ji
Le temple Yakushiji est un temple bouddhiste qui se trouve pas loin de la gare kintetsu de Nara, on peut donc y accéder à pied depuis cette gare ou bien en bus et ça coûtera 2€. On peut reconnaître ce lieu grâce à la tour de 4 étages qu'on peut voir quand on est dans le parc de Nara. L'entrée à ce temple est gratuite donc ça peut être intéressant à visiter.
Temples à Tokyo
Les Temples de Tokyo
(6)
Dans presque tous les parcs de Tokyo vous trouverez des temples. C'est pourquoi il est très facile de les trouver, les temples sont partout dans la ville! Ceux-ci sont vraiment très agréable à regarder, avec cette architecture si caractéristique qui enchante les touristes. Dans les parcs, à l'écart de la ville, face à ces temples, on peut vraiment se croire à une autre époque.
Temples à Kyoto
Temple Tenryu-ji
(5)
Le Tenryu-ji (Temple du Dragon Céleste) se trouve dans la ville d'Arashiyama, dans les alentours de la ville de Kyoto, il a été déclaré Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO en 1984. Bien que dans sa situation il y eût déjà un petit temple au début de l’ère Heian (794-1185), il n'existait qu'en 1256 quand le prêtre Rankei a conçu et a construit une maison de campagne pour l'empereur. Plus tard, elle était devenue un temple par le shogun Ashikaga Takauji en 1339. Son jardin, conçu par Muso Kokushi, maintient sa structure originale.
Temples à Tokyo
Sanctuaire Yasukuni
(6)
Le sanctuaire de Yasukuni (littéralement "tombeau d'un peuple pacifique") est un temple shintoïste de Tokyo très populaire. C'est un temple dédié aux morts japonais des différentes guerres mais cette activité est controversée et certains disent que c'est un temple qui glorifie en demi-dieux de nombreux criminels de guerre (notamment des conflits avec la Chine et la Corée). En Octobre 2004, son Livre des Ames contenait une liste des noms de 2.466.532 soldats japonais et coloniaux (27.863 Coréens et 21.181 Taïwanais ). Ce temple est visité par tous les ministres japonais comme symbole de respect pour le pays, sa gloire et celle de ses ancêtres mais c'est aussi un symbole de l'ultra-nationalisme et de la droite, ce qui rend la visite du Premier ministre encore plus controversée. Nous devons cependant préciser que le financement du temple est entièrement privé.
Temples à Kamakura
Temple Hasedera
(2)
Le temple Hasedera est un des lieux les plus célèbres de Kamakura, non seulement pour le bâtiment en lui-même mais aussi pour les jardins qui raviront n'importe qui. Il y a de nombreuses petites statues de Bouddha avec des vêtements de bébé que les visiteurs trouveront sûrement drôles mais leur signification l'est moins : ces statues sont faites pour protéger l'âme d'un enfant mort devant ses parents.
Temples à Nara City
Kofuku-ji
Ce temple n'est pas le plus intéressant du complexe de Nara Koen, mais il abrite la deuxième plus grande pagode du Japon qui compte pas moins de 5 étages. De plus, j'ai trouvé que ce lieu était plus calme que le Todai-ji, le temple le plus visité de Nara Koen, qui ne se trouve pourtant qu'à une dizaine de minute de marche... je pense que le Kafuku-ji est un bon endroit pour commencer une visite de Nara Koen et se mettre dans l'ambiance.