Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Japon ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire au Japon

3.996 contributeurs

1.480 choses à voir au Japon

Temples à Kyoto
Kinkaku-ji
(37)
Jamais en lisant "Le Pavillon d’Or" de Yukio Mishima (Livre de Poche), je n’aurais imaginé qu’il me serait donné un jour de le voir "pour de vrai". Pourtant, un séjour au Japon en 2007 m’a permis de me rendre à Kyoto, entre autres, et plus précisément à l’ouest de la ville près du Ryoan-ji. Construit en 1397, le pavillon d’Or a d’abord été la villa d'Ashikaga Yoshimitsu, troisième shogun Ashikaga. Après sa mort en 1408, elle fut transformée, selon la volonté du défunt shogun, en temple zen de la secte rinzai. Le pavillon d’Or fut incendié en 1950 par un jeune moine qui avoua avoir voulu mourir dans les flammes. En 1955, le temple fut reconstruit entièrement à l’identique. Le pavilon, posé sur un l’étang du Miroir, se reflète dans l’eau la nappant de l’or dont il est recouvert. Au sommet du pavillon, le faîte en bronze est surmonté d'un oiseau fabuleux "le phénix", qui a la réputation d'apparaître lorsque survient un souverain vertueux... Pour aller voir cette merveille (ainsi que les autres bâtiments dont le temple d’argent et la maison de thé, en particulier), le plus facile est le bus. Deux arrêts : Kinkakuji-mae et Kinkakuji-michi, par les bus 12, 50, 59, 204 et 205. Le temple est ouvert tous les jours de 9 heures à 17 heures (entrée payante : 400 yens).
Temples à Kyoto
Temple de Fushimi Inari
(35)
Le sanctuaire Fushimi Inari Taisha est un temple qui est en fait une montagne avec de nombreuses chapelles et temples shintoïstes sur son chemin. A la base du mont se trouve plusieurs "temples" caractérisés par des statues représentant les gardiens des lieux, des renards (animal sacré dans la culture shintoiste et dans la culture japonaise). Même si ce lieu n’est pas le plus célèbre touristiquement parlant, c'est, à mon avis, un sanctuaire qui mérite le détour. Une autre des choses les plus célèbres de cet endroit, ce sont les couloirs impressionnants créés pour mettre de multiples O-tori (portes Shinto) continus. En fait, l’un des couloirs de ce temple est apparu dans le film « Mémoires d’une Geisha », bien que dans le film soit traité numériquement et semble être dans la partie ancienne de Kyoto (alors qu’en fait non). Se promener sur la colline du Sanctuaire, en plus de vous fournir une grande sensation de paix et de tranquillité, vous permet d'avoir quelques vues imprenables depuis les zones les plus élevées. Dans la vidéo j’explique la signification de ces O-tori et comment s’y rendre.
Quartiers à Tokyo
Asakusa
(46)
L'un des sites les plus touristiques que l'on trouve à Tokyo c'est le temple Asakusa Kannon. Ainsi, le temple est souvent plein de touristes qui arrivent du monde entier. C'est vraiment une chance de venir ici, on a l'impression d'être dans un lieu très spécial. Si vous allez à Tokyo visiter le temple il vous suffit de prendre la ligne de métro Ginza, à Asakusa.
Monuments historiques à Miyajima
Sanctuaire Itsukushima
(17)
Itsukushima est la célèbre image du Japon, le torii flottant sur l’eau, une carte postale idyllique du Japon. Le temple est déclaré patrimoine mondial par l’Unesco, pas seulement pour le torii, mais pour autre chose. C'est un temple en bois datant de la période Heian, quand Miyajima a été considérée comme île du shintoïsme. A marée haute, elle semble flotter sur l’eau. Elle s’appuie sur de grands pilotis en bois enfoncés dans le sable et l’eau. Parmi ses différentes parties, soulignons la salle des prières, le hall principal, la scène de théâtre Nô et les passerelles en bois qui semblent flotter et qui relient les différentes parties du temple. Au coucher du soleil, quand la marée est basse en Juillet, sur les sables qui inondent les énormes pilotis soutenant le temple, apparaissent des centaines de crabes qui sortent de leurs trous creusés dans le sable. En face des portes du temple, il y a des cerfs, l'après-midi.
Quartiers à Tokyo
Shibuya
(33)
De nombreuses personnes, qui se rendent à Shibuya pour la première fois, n'ont qu'une envie: traverser ce fameux carrefour! Et oui, je suis l'une de ces personnes! =) On pourrait se dire que ce n'est qu'un simple carrefour, mais l'on est très vite surprit par ce que l'on voit. Si je devais décrire ce que j'ai vu ce jour-là: un troupeau allant chercher son bonheur au sein de Shibuya. Je n'ai jamais vu autant de personnes traverser une route en même temps. D'abord ils s'accumulent sur les côtés, puis quand c'est leur tour de traverser, ils y vont! Amazing!! Petit conseil au passage: Traversez la route, arrêtez-vous en plein milieu et prenez une photo. Vous aurez un beau souvenir de votre aventure sur le carrefour de Shibuya! Allons nous aussi chercher notre bonheur au sein de Shibuya!
D'intérêt touristique à Tokyo
Tour de Tokyo
(37)
Il s'agit d'un des symboles de Tokyo. Cette tour, qui rappelle la Tour Eiffel (sauf qu'elle est rouge et plus grande de quelques centimètres) constitue un beau monument et offre des vues fantastiques sur la ville. Vous pouvez également y monter dans la soirée et voir les lumières de la ville briller dans la nuit.
Quartiers à Tokyo
Akihabara
(31)
Akihabara est le quartier geek par excellence ! C'est un lieu pour les âmes défenderesse des geeks de la planète ! Ce quartier se spécialise dans la consommation des gadgets, comics, manga, jeux vidéos, ordinateurs, haute technologie... Il est le lieu idéal pour se promener et passer des heures et des heures dans les magasins. C'est également un lieu plein de jeunes et en perpétuel mouvement. Je vous conseille de vous rendre dans cet endroit au moins une fois dans votre vie !
Quartiers à Tokyo
Shinjuku
(32)
Pendant notre premier voyage au Japon, Shinjuku a été notre point de départ. C'est un district énorme en plus d'être la plaque tournante des affaires de la ville. L'itinéraire à pied est audacieux mais recommandé, sans quoi vous pouvez prendre le métro. Il y a de nombreux grands magasins et de magasins traditionnels, tous très populaires. Mais c'est au coucher de soleil que ce quartier devient intéressant, avec ses multiples néons et son air futuriste. Les meilleurs souvenirs que j'ai de ce quartier, ce sont les sakuras (cerisiers), une nuit à kabuchi-cho, le tokyo blade runner et le pire souvenir que j'ai c'est la gare de métro car il y a trop de gens !
Marchés à Tokyo
Marché de poissons Tsuiji
(23)
Le marché de poissons Tsuiji ou "Fish Market de Tokyo", est le plus grand marché de poissons et fruits de mer. C'est un marché de gros où viennent se fournir les restaurateurs et commerces. Chaque matin, les transactions commencent tôt, à l'aube, aux alentours de 5h30. Il n'est ouvert au public qu'à partir de 9 heures. S'il on ne sait pas et que l'on se retrouve parmi les badauds venus jouer les curieux, on assiste à un drôle de spectacle... avant d'être reconduit à la sortie par la sécurité (nous avons quand même pu errer une bonne demi-heure dans ce gigantesque marché). Sous ce hangar, plus de 400 espèces, dont certaines atteignent des prix et dimensions impressionnantes... La vente aux enchères est quant à elle fermée aux touristes.
Monuments historiques à Nara City
Todaiji
(20)
A chaque fois que je visite cet endroit, je réalise que c'est l'un des endroits qui me fait me sentir fier de vivre à Nara. Le temple bouddhiste todaiji (东大寺), ce qui signifie "Grand temple de l'ouest", doit son nom au fait qu'autrefois, la ville était enclavée entre deux temples, l'un à l'est et l'autre à l'ouest, sauf que ce dernier (dans une période de reconstruction ) a été ravagé par le passage du temps. Le Todaiji est surtout célèbre pour avoir accueillir le plus grand Bouddha assis au Japon à l'intérieur du bâtiment principal, qui est également la plus grande construction en bois du monde, dont la taille, sans aucun doute, va nous surprendre. Il faut aussi fait mention de cette ancienne mention Nandaimon (南 大门, Grande porte du sud) qui donne accès au temple. J'adore marcher autour du Todaiji, qui, contrairement à ce que beaucoup pensent, n'est pas seulement le Daibutsuden (bâtiment qui abrite le Grand Bouddha), mais aussi, par exemple, le Nigatsudo (二月 堂), qui est un bâtime d'où vous aurez une belle vue sur toute la ville, et le Sangatsudo, face auquel se célèbre la plus connue Bon-Odori de Nara. Je suppose que tous ceux qui sont allé dans cette ville ont déjà visité tous ces endroits, mais pour ceux qui ne les auraient pas encore tous fait, je vous invite à le faire. Vous y trouverez les plus beaux endroits du Japon et vous rencontrerez le protecteur de cette ville millénaire C'est l'un des lieux qui me fait sentir fier de vivre à Nara à chaque fois que je visite cet endroit. Le temple bouddhiste Todaiji signifie le «Grand Temple de l'Est", il doit son nom aux deux temples qui existent dans la ville, l'un à l'est et l'autre à l'ouest, seul ce dernier (en période de reconstruction ) a disparu au fil du temps. Le Todaiji est surtout célèbre pour avoir hébergé le plus grand Bouddha assis du Japon à l'intérieur de son édifice principal, qui est aussi la plus grande construction en bois du monde. Sa grandeur nous a vraiment ébloui. Il y a également l'ancien Nandaimon ( la grande porte du sud) qui permet d'entrer à l'intérieur du temple. J'adore me promener dans les environs du Todaiji, qui, contrairement de ce que beaucoup de gens pensent, n'est pas seulement le Daibutsuden (bâtiment dans lequel on trouve le grand Bouddha), mais aussi, le Nigatsudo Hall, le bâtiment depuis lequel nous avons une vue magnifique sur la ville, et le Sangatsudo, en face duquel on célèbre le fameux Bon Odori de Nara. Je m'adresse à ceux qui n'ont pas encore visité cette ville ou ceux qui l'ont déjà fait, je vous invite à visiter les plus beaux endroits du Japon et le grand protecteur de la ville depuis des millénaires.
Quartiers à Kyoto
Gion
(12)
A deux pas de l'arrêt de métro "Gion Shijo", vous pouvez vous perdre dans le quartier des Geishas. Autrefois quartier "chaud", ces ruelles sont devenues un lieu de fréquentation pour les touristes. Si les Geishas s'y font de plus en plus rare, la promenade donne à voir de nombreuses japonaises parées de magnifiques kimonos traditionnels. Le mot signifie "femme d'art" et désigne des dames de compagnies pour messieurs aisés... Elles officient dans les maisons de thé et maîtrisent l'art du chant, de la danse, du thé, et de la conversation. A Kyoto, ville à la fois traditionnelle et moderne, on peut encore voir des spectacles de Geishas. Ce quartier fait aussi déplacer les touristes pour son architecture traditionnelle.
Iles à Miyajima
Miyajima
(11)
Miyajima est pour moi un lieu incontournable pour ceux et celles qui aiment le Japon. Mais c'est aussi LE lieu idéal pour une lune de miel ! Auberges traditionnelles avec onsen privatif, restaurants populaires, allée de boutiques souvenir, sentier de montage, découvertes naturelles, funiculaire avec panorama, temples hétéroclites et musée de la vie traditionnelle ... tout est à portée de main ! C'est un pur moment de plaisir pour lequel il est recommandé de prendre "au moins" 1 nuit sur place. Ensuite, faite confiance aux conseils des guides de voyages ou de votre aubergiste. Mais surtout, visitez au gré de vos envies. Cela donnera encore plus de relief à vos souvenirs sur place ^^ Nous y sommes resté 3 jours et 2 nuits, et nous avons pu profiter des 2 temples principaux, 2 deux promenade dans les montagnes, du funiculaire, des différents temples intermédiaires, de la pagode, des restaurants et de plusieurs passage au Torii géant (à marée basse, marée haute, etc). En ayant pris une chambre dans un ryogan nous avons aussi profité d'un bain tous les soirs (salle de bain privatisable), de Yukata dans la chambre et d'un petit déjeuner traditionnel (ou occidental) tous les matin. Par contre, attention aux daims : ce sont des chapardeurs et une tape sur le museau est loin d’être inutile lorsqu'ils insistent (ne vous laissez pas faire comme les japonais :p)
Mairies à Tokyo
Mairie de Tokyo
(30)
L'ascension des tours gouvernementales métropolitaines de Tokyo se fait sans peine. Prenez l'ascenseur jusqu'à l'étage 45 et vous serez surpris par un panorama à 45°. Que de grattes ciels et de lumières... et en journée, peut-être une vue sur le Mont Fuji, si le temps est clément... Cette tour est connue pour sa vue imprenable sur la ville et apparaît dans de nombreux films et dessins animés. Cet étage est aussi un point information touriste avec une documentation fournie. Le bâtiment, qui s'élève sur plus de 250 mètres, à longtemps été le plus haut de la ville. Son accès est gratuit et possible en soirée. Descendre à la station de métro Tochamae.
Palais à Chiyoda
Palais impérial de Tokyo
(27)
Le Palais Impérial est situé dans le centre de Tokyo, dans le quartier de Chiyoda. L’intérieur ne peut être visité que deux jours par ans. Aux alentours, vous pouvez prendre des photos du bâtiment d’une forme d’un château traditionnel japonais. Il est entouré d’eau et de divers ponts où il y a l’entrée principale. Vous pouvez visiter les jardins de l’est qui sont ouverts tous les jours sauf lundi et vendredi. Vous pouvez également avoir une vue panoramique des nouveaux bâtiments de la région de Chiyoda.
Jardins à Tokyo
Parc Ueno
(20)
J'ai eu la chance de visiter de nombreux zoo lors de mes voyages, mais s'il y en a bien un qui m'a marqué, c'est le parc d'Ueno. Vous pourriez me demander "pourquoi?". La réponse est simple: pleins de pandas!
Quartiers à Tokyo
Odaiba
(13)
Dans le quartier d'Odaiba, vous trouverez le pont du même nom. Ce pont est l'un des plus connus de Tokyo. Il a été inauguré en 1993, fait 79 mètres de long et relie Shibaura, Daiba et Ariake. Si vous vous rendez à l'observatoire d'Odaiba, vous pourrez profiter de magnifiques vues de la ville, du pont et de la réplique de la Statue de la Liberté.
Temples à Tokyo
Temple de Toshogu
(14)
Le temple Toshogu de Nikko est bien plus qu'un temple, c'est un endroit extraordinaire situé au milieu d'une forêt où de la fumée sort de la terre en raison de l'activité volcanique de la région. Ce complexe de bâtiments sacré abrite la tombe du shogun leyasu Tokugawa et de deux des figures les plus influentes de l'époque: Toyotomi Hideyoshi et Minamoto Yoritomo. Ce que nous y trouverons est une foule de bâtiments shintoïstes et bouddhistes placés ici et là dans un lieu magique, à tel point que nous ne savons pas très bien où pointer l'appareil photo. Pas étonnant que l'endroit soit reconnu patrimoine de l'humanité par l'UNESCO et que si quelqu'un me demande de choisir un endroit à visiter au Japon, je choisirais celui-ci sans aucun doute. Ni Tokyo ni Kyoto ni Nara. Nikko et le sanctuaire Toshogu. Les bâtiments sont en bois moulé et peint dans des couleurs vives parmi lesquelles se détachent les célèbres trois singes : un qui se couvre les oreilles, un la bouche et le troisième les yeux dans ce qui est interprété comme la doctrine bouddhiste de "ne pas écouter le diable, ne pas voir le diable, ne pas parler au diable ". Si je comprends bien, cette image du diable représente le mal, l'impur, c'est à dire ne pas faire de mal. Maintenant, allez savoir si j'ai raison. Est aussi célèbre la statue du "nemuri neko" ou du chat dormant qui a une curieuse histoire: Il s'avère qu'un certain Hidari Jingoro était un charpentier réputé pour la fabrication de personnages sculptés pour les temples avec beaucoup de succès. Un rival, charpentier aussi, s'est querellé avec lui et lui coupa le bras droit pour essayer qu'il ne continue son métier, mais il s'entraîna à former son bras gauche afin de continuer son art tout seul. La légende dit aussi que tous les temples environnants ont des rats, sauf celui-ci ... (cette blague ne fonctionne plus, mais elle continue à faire sourire). Et au point le plus haut du lieu nous pouvons visiter la tombe du Shogun, même si c'est une dépense que nous pouvons éviter, car en réalité il n'y a rien de plus à voir qu'une construction au milieu des bois sans aucun attrait pour les touristes, bien qu'historiquement on ne puisse pas nier son importance, et en plus vous devez payer l'entrée à part. L'entrée du temple coûte 1000 yenes et c'est ouvert de 8h à 17h. Ils ferment à 16h à partir du mois de nvembre jusqu'en mars car il fait nuit tôt.
Temples à Kyoto
Temple Kiyomizu-dera
(14)
Kiyomizudera (清水寺) signifie le temple japonais de l’eau pure et c'est l’un des temples les plus célèbres de Kyoto et du Japon. En fait, il a été désigné pour être l’une des 7 merveilles du monde contemporain, mais, cela a échoué. Le temple original a été construit en 778, bien que les bâtiments actuels sont des restaurations et reconstructions d'il y a 400 ans. Le temple doit son nom aux cascades qui descendent des collines environnantes. Il faut remarquer la cascade Otowa-no-taki, qui arrive au temple sur trois canaux d’eau tombant dans un étang. Le fait de boire cette eau, selon la coutume, permet d'avoir bonne santé, la longévité ou la réussite dans les études, selon le canal dans lequel vous buvez, mais, selon la tradition, il faut choisir et ne boire que de l’un des trois.