Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Gourin ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus
Où allez-vous ?

Que faire à Gourin

5 contributeurs

2 choses à voir à Gourin

Offices de Tourisme à Gourin
Office de tourisme
Le petit train ne passe plus à Gourin depuis longtemps, mais les voyageurs sont toujours invités à faire une halte à l'entrée de cette ville. En effet, l'ancienne maisonnette du garde barrière a été réaménagée et abrite aujourd'hui un des bureaux de l'office de tourisme du Pays du Roi Morvan. Il est ouvert toute l'année. Juillet-août : Lundi au samedi (fériés compris) de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Septembre et juin : Lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30. Octobre à mai : Lundi, mercredi, vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30. Vous y trouverez toutes les informations sur les visites, loisirs, spectacles, hébergements, restauration...Et pour les amoureux de la nature, sa situation au pied des Montagnes Noires est une invitation à mettre de bonnes chaussures et à aller randonner sur l'un des nombreux circuits que compte la région.
Châteaux à Gourin
Château de Tronjoly
Belle construction du XVIIIe siècle, sise près d'un étang aux abords de Gourin. Un manoir, dont on pouvait encore voir les ruines au XIXe siècle, a précédé cette vaste demeure à la façade bien régulière, avec un fronton cintré et un beau balcon de ferronnerie galbé, qui porte sur le mur Ouest la date de 1768. Dans les anciens communs, situés au Nord-Ouest, on remarque un toit percé d'un oculus et des écuries avec des stalles de bois. La chapelle privée de Tronjoly a disparu après la Révolution. Le domaine comprenait également deux moulins, l'un à eau, l'autre à vent et un colombier à l'Est près de l'ancienne « grande route de Gourin à Carhaix » sur un terrain qui porte sur l'ancien cadastre le nom de « Poul ar c'houldry » (le trou, la mare du colombier). Sur la face Ouest, une petite niche qui contenait une cloche porte cette inscription qui est une jolie devise : « Mon timbre sonne exacte à notre devoir ». Les premiers seigneurs de Tronjoly furent les Kergoët et les derniers les de Boissieu. La municipalité fait l'acquisition du domaine en 1984. Le château est aujourd'hui un espace d’expositions. De nombreuses manifestations telles que la fête de la crêpe ou le championnat de Bretagne de musique traditionnelle, s'y déroulent ponctuellement.