MONNUAGE
Continuer sur l'appli
Ouvrir
Où allez-vous ?
Entrer avec Google Plus

Marchés en Egypte

6 marchés en Egypte

Marchés à Le Caire
Khân al-Khalili
(16)
Le quartier de Khan El Khalili, à l'est de la ville abrite l'un des plus grands souks.Il faut y flâner pour s'imprégner des parfums du Caire. Une foule affairée et bruyante déborde de la rue principale. Ce sont les spécialistes des objets en cuivre finement gravés, des bijoux fantaisies, des souvenirs pour touristes, de la vaisselle et des pierres précieuses qui se sont regroupés ici. On y rencontre intimement mêlés les Cairotes en tchador ou en djellaba et les touristes sous leurs chapeaux. A même le trottoir j'ai joué une partie de backgammon avec un Égyptien et j'ai bien évidemment craqué en achetant ... un narguilé! ;)
Marchés à Le Caire
Ancien marché du Caire
(1)
Il n’y a pas un grand souk dans la partie orthodoxe et copte du Caire, mais ce grand magasin dispose de tous les détails que vous pouvez apporter à la maison. Il faut négocier, en général, il faut baisser les prix par la moitié de ce qui est annoncer. Ils vendent des livres touristiques, avec des images des églises du quartier, qui sont intéressantes si vous n’avez pas un guide pour vous accompagner. Il y a des statues, des cartes postales, des textiles...et des papyrus aussi.
Marchés à Louxor
Le marché de Louxor
(1)
Par la route de l’aéroport, à une bonne dizaine de kilomètres de la ville de Louxor, nous nous rendons au marché hebdomadaire, mais sans dromadaire aujourd’hui (!) d’El Hebel. Au-delà de la zone désertique du terrain d’aviation, l’irrigation permet le miracle vert du long ruban de la vallée, cultures et oliviers. Nous croisons des chèvres poilues, traversons quelques hameaux. Dans la plaine, la municipalité a aménagé, derrière de hauts murs, un vaste enclos au sol poussiéreux. Une foule, exclusivement masculine, domine de ses blancs turbans le cheptel parqué en trois catégories : dès l’entrée, ce sont les ovins en groupes compacts ; la majorité du marché est occupé par veaux et vaches pour lesquels on a apporté des tas d’herbe fraîche sur la terre desséchée ; à l’autre extrémité, les ânes, en plus petit nombre. De ses poignes vigoureuses en tenailles sur le mufle de l’animal, un vendeur exhibe fièrement la dentition de son bourricot. Les fellahs, vêtus, en ce mois de février, d’une djellaba de laine et d’une écharpe, s’appuient sur un long bâton de bambou renforcé, dans le quart inférieur, d’un tube de métal : véritable sceptre du berger. Les choses sérieuses nécessitent temps et patience. C’est au rayon bovin que l’animation bat son plein et, sur fond de meuglements, les tractations de maquignons s’échauffent. La transaction terminée, à l’écart, on compte avec application les épaisses liasses de billets, un par un. La corde de l’animal change de main ; il reste à se frayer, avec peine, un chemin entre foule et bestiaux. Pour ombrager les indispensables bars, des toiles ont été tendues sur de hauts piquets : à terre, des nattes de paille accueillent buveurs de thé et fumeurs de chicha.
Marchés à Marsa Alam
Marchés à Kom Ombo
Marchés à Le Caire
Souk
Les épices du souk du Caire
Activités à Egypte
GetYourGuide
(78)
22
GetYourGuide
(846)
37,82
GetYourGuide
(254)
7,82
GetYourGuide
(38)
12
GetYourGuide
(560)
28,80
GetYourGuide
(171)
15,63
GetYourGuide
(93)
50,03
GetYourGuide
(287)
145,43
GetYourGuide
(734)
15,63
GetYourGuide
(111)
15,01
GetYourGuide
(24)
59,85
GetYourGuide
(15)
28,14
GetYourGuide
(416)
11,89
GetYourGuide
(200)
20,32
GetYourGuide
(505)
20,15
GetYourGuide
(154)
36,91
GetYourGuide
(35)
21,10
GetYourGuide
(16)
12,36
GetYourGuide
(64)
59,38
GetYourGuide
(151)
30,57