Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Istanbul ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Istanbul

675 contributeurs

250 choses à voir à Istanbul

Eglises à Istanbul
Sainte-Sophie
(89)
S'il y a quelque chose de remarquable et d'unique dans cette basilique, c'est bien ses mosaïques. On trouve dans ce bâtiment quelques unes des plus belles mosaïques byzantines réalisées, qui ont servies de modèles et de références pour l'art orthodoxe. À l'entrée de la basilique on trouve l'une des plus célèbres mosaïques byzantines du monde: le Christ Pantocrator.Un paradis pour les amateurs d'art qui ne peut laisser personne indifférent.Ce petit bijoux est un de mes endroits favoris à Istanbul.L'édifice a été construit autour du sixième siècle. Il présente une architectural vraiment remarquable et l'intérieur est décoré avec de belles colonnes de marbre. L'église est devenue une mosquée au XVIe siècle. Cette mosquée est d'une beauté incomparable, mais elle est très peu visitée par les touristes.Elle est située dans un quartier proche de Sultanahmet.
Mosquées à Istanbul
Mosquée bleue
(74)
La plus célèbre mosquée d'Istanbul doit son nom aux mosaïques bleues qui ornent les murs de son intérieur. Sa particularité est le fait qu'elle soit dotée de 6 minarets pour la différencier des autres mosquées notamment Sainte Sophie qui lui fait face. Construite sous le règne de Sultan Ahmet 1er, de 1609 et 1616, elle est ouverte aux visiteurs tous les jours sauf durant les prières (5 par jour) où il faut patienter à l'extérieur. Il s'agit donc d'une mosquée active, très impressionnante de l'extérieur. Attention pas de shorts et d'épaules dénudées (châles fournis), les chaussures sont à retirer.
Centres commerciaux à Istanbul
Grand Bazar
(45)
La couleur, les parfums et le Babel de nationalités sont la tendance dominante dans le grand bazar d’Istanbul. La variété de couleurs que l’œil peut recueillir dans un moment est étonnante. Les marchandises sont parfaitement placées dans les magasins pour attirer les visiteurs et les séduire pour qu’ils allègent le poids de son argent dans ses poches. Le parfum qui est perçu est tellement varié et enivrant que nous transporte au monde de mille et d’une nuits. ET la variété de nationalités qui peuple ses rues complexes donne une sensation extraordinairement cosmopolite.
D'intérêt culturel à Istanbul
Détroit du Bosphore
(43)
Le Bosphore est le détroit qui sépare Istanbul en deux, délimitant ainsi la partie européenne et la partie asiatique de la capitale turque. Tu peux le traverser par un pont ou bien en bateau, comme n´importe quel fleuve, mais il est fascinant si tu prends le temps de le connaitre. Le Bosphore s´étend de la mer noire à la mer de Marmara, qui fait partie de la Méditerranée. Ce n´est pas vraiment un fleuve car il est fait d´eau de mer. C´est un lieu d´intense trafic commercial, avec les cargos qui transportent le pétrole de la mer noir jusqu´en Europe et reviennent avec des biens de consommation. Les courants sont si forts qu´on les attribue à Charybde et Scylla, deux montres marins de la mythologie qui tourmentèrent Ulysse, et quand les choses vont mal, on dit aller de Charybde en Scylla. Il y a également un trafic incessant de passagers, qui vont prier côté européen, faire les courses en Asie, sortent à Taksim et rentrent dormir de l´autre côté. La vue depuis le côté asiatique de la vieille ville, ses mosquées et minarets est fantastique. Le côté asiatique, moins aimé des touristes, a toutefois de superbes yale, ces palais de bois sur pilotis, comme Beylerbeyi qui est ouvert aux visiteurs.
Palais à Istanbul
Palais de Topkapi
(46)
La divan Salonu ou chambre du conseil impérial est un autre lieu remarquable du palais de Topkapi. Dans ce lieu appelé Divan (qui signifie «conseil»), les ministres se réunissaient pour discuter des affaires de l’Etat dans des lits confortables semi renversés (ou ce que nous appelons «divans», d’où son nom). Le plus curieux consiste en ce que le sultan avait l’habitude de se cacher derrière un grillage pour écouter ce que l’on disait. L’ensemble est vraiment beau. Le Palais de Topkapi est un lieu magnifique qui offre un superbe point de vue sur le détroit du Bosphore et la mer de Marmara. Ici, vous avez un pied en Asie et un en Europe. Je vous recommande de rester un moment à observer les bateaux passer et écouter le cri des mouettes. Vous voyez arriver ici les navires en provenance de l'Asie, qui viennent décharger leurs cargaisons dans le port d'Istanbul depuis des siècles.Ce palais était le coeur de l'empire ottoman pendant des siècles.C'est un endroit riche en histoire, un palais remarquable et fascinant. Cette construction date du XVe siècle et de nombreux sultans ont vécu ici puisque le palais a été utilisé jusqu'au dix-neuvième siècle. Il faut dire qu'il bénéficie d'une situation privilégiée à la confluence du Bosphore, de la Corne d'Or et de la mer de Marmara.
Monuments historiques à Istanbul
Citerne Basilique
(48)
Cette citerne est située dans la région de Sultanahmet et est un bijou caché dans Istanbul. Elle est beaucoup moins connue que celle à proximité de la Basilique. Ce bâtiment a été construit au IVe siècle par Constantin. Les colonnes ont été conçues pour absorber l'énergie des tremblements de terre et sont restées intactes depuis cette époque. Seulement 12 des 224 colonnes d'origine ont été remplacées. À l'époque des Ottomans, l'édifice était utilisé comme entrepôt pour la soie. Il y a actuellement des travaux de rénovation pour transformer l'espace en un centre de divertissement et de culture avec un musée.
Points de vue à Istanbul
Tour Galata
(38)
La tour de Galata est l'un de mes endroits préférés de la ville, car elle est située sur une colline d'où elle domine la partie européenne et la partie asiatique d'Istanbul. Je recommande d'escalader au coucher du soleil en été vers 7h et je pense en hiver à 6h. La tour a une hauteur de 67 m au sommet (63 m sans la pointe) soit neuf étages. Vous accédez au restaurant et au belvédère par un ascenseur. Quand elle a été construite elle était la plus haute structure de la ville. Une tour de base est de 35 m de haut mais ici le belvédère est à 51,65 m. Lorsqu'il y a du monde, on peut être un peu claustrophobe car il a moins d'un mètre de large et les gens ne suivent pas le sens de circulation. Les photos ci-jointes sont tirées Istanbul vu de la Tour.
Ponts à Istanbul
Pont de Galata
(31)
Le soleil se couche sur Istanbul, les mouettes font un boucan d´enfer pendant que l´on traverse le plus vieux pont de la ville pour la énième fois, le pont de Galata. On ne s´en lasse pas, car le pont en lui-même est une zone de vie et d´attraction. IL y a les pêcheurs, sur le pont, qui malgré le passage des cargos en dessous, qui apportent les vivres de la ville et rapportent du pétrole de la mer noire vers l´Europe, tentent d´attraper de petits poissons, il y a les stands de nourriture qui vendent les mêmes poissons grillés avec une goutte de citron et de la coriandre, les musiciens, venus chercher une pièce, les caricaturistes, et les passants, les curieux, qui contribuent également a l´animation du pont. Au niveau inférieur, il y a des restaurants un peu plus formels, des vendeurs ambulants de faux bijoux, faux vêtements de marques et même fausses cigarettes. Le Galata rassemble les stambouliotes, cosmopolites et a la fois traditionnel, un vrai concentré sur quelques centaines de mètres. Le pont actuel date seulement de 1994, remplaçant l´ancienne structure de fer qui était la depuis 1910, succédant a trois autres ponts. Le pont a été pensé pour que les ferrys puissent passer dessous sans problèmes et que les courants d´eau en provenance de la Corne d´Or ne soient pas trop pollués. Enfin, le pont est le trait d´union entre l´Europe et l´Asie, car la ville est construite sur deux continents.
Marchés aux puces à Istanbul
Bazar aux Épices - Bazar Égyptien
(27)
Le Bazar Égyptien à Istanbul est à peine connue par les touristes (contrairement au Grand Bazar). Toutefois, il est un des marchés habituels des citoyens d’Istanbul. Personnellement, je l’aime beaucoup plus que le Grand Bazar, qui est en avance dans l’architecture, mais non dans ses magasins et tentes riche, remplis de couleurs et d’odeurs. Ah, beaucoup plus bon marché!
Mosquées à Istanbul
Mosquée Süleymaniye
(27)
La Suleymaniye est une grande mosquée et également un centre culturel turc islamique. Elle est construite dans le quartier de Tottenham, pas trop loin de la City de Londres. Au Royaume-Uni il y a une grande tolérance culturelle qui date de l’époque de l’Empire Britannique, les anglais ont toujours laissé une grande liberté de culte, de religion et d’opinion politique. Mais même ainsi, il est surprenant de trouver dans un quartier de petites maisons en briques rouges la grande flèche de ce minaret ! La construction de la Suleymaniye, qui porte le même nom que la grande mosquée d’Istanbul, a commencé en 1995, et a ouvert au public en 1999. Au total, ce sont 8000 mètres carrés, répartis entre la mosquée et le centre culturel. La mosquée peut recevoir jusqu’a 3000 fideles. C’est aujourd’hui le complexe islamique le plus grand d’Europe. En général, les mosquées sont plus discrètes, voire cachées, mais celle la se repère de loin. L’architecture mélange les styles orientaux et occidentaux. L’intérieur est décoré avec des calligraphies turques traditionnelles. La partie du centre culturel inclut également des salles de classe, et des salons de réception pour les fetes et les mariages.
Mosquées à Istanbul
Nouvelle mosquée
(11)
Mon voyage à Istanbul était vraiment impressionnant, la ville est belle de jour comme de nuit, vous avez tellement de choses à voir que vous y resteriez bien vivre. Je dois dire qu'en dehors des mille et un endroits que vous pouvez visiter, ce qui est particulièrement passionnant c'est de les prendre en photos. La mosquée de Eninönü est saisissante par sa beauté et écouter une prière est particulièrement relaxant.
Eglises à Istanbul
Saint-Sauveur-in-Chora
(11)
L’Église de San Salvador de Chora (chora signifie dehors ou extra-muros) se trouve dans la banlieue d’Istanbul, un peu éloignée des lieux principaux de visite obligée pour les touristes, mais vous pouvez prendre un taxi et la visiter. Cette église a été construite au IVe siècle, et était à l'origine une église chrétienne, mais convertie en mosquée. Elle est composée de plusieurs chapelles adjacentes, avec de belles fresques dans sa coupole, des murs recouverts de chaux, et un minaret. Actuellement, ce n’est pas un lieu de culte, puisqu’elle héberge le Musée Kariye, avec à l’intérieur, toutes ces remarquables fresques et mosaïques surtout dans la chapelle funéraire et dans la coupole. Le musée est ouvert de 9:30 à 16:30, sauf le mercredi, à 10 livres turques.
Monuments historiques à Istanbul
Mosquée d'Ortaköy
(8)
La Mosquée d'Ortaköy est au bord du Bosphore et offre aux visiteurs une halte calme et reposante au milieu du tumulte urbain que représente la ville d'Istanbul pour tout visiteur en quête de repos et de quiétude. Un week-end à Istanbul doit absolument compte un brunch ou un dîner à Ortaköy, à proximité de la mosquée éponyme. Située juste avant le premier pont reliant l'Asie à l'Europe, la mosquée est un lieu de rendez vous habituel pour les Stambouliotes pressés. Idéalement située non loin de Taksim et ses milliers de bars et restaurants, la quartier d'Ortaköy est sur le chemin pour aller aux embarcadères de Bebek plus en avant vers la Mer Noire. Un lieu enchanteur pour fumer un narguilé, jouer au tavla (backgammon) et juste profiter de la vue et du trafic maritime incessant.
D'intérêt culturel à Istanbul
La Corne d'Or
(10)
Depuis l´époque byzantine, la corne d´or est le port naturel parfait pour la communication et le commerce de la ville d´Istanbul.. Céréales, fruits, légumes frais, tout s´achète et se vend au bord du fleuve, qui en réalité est un bras de mer. De cette époque restent aujourd´hui les stands de pêcheurs, de mais et légumes grillés que l´on trouve aujourd´hui partout dans la corne d´Or. Durant l´empire Ottoman, la rive nord était dédiée aux affaires, mais aussi aux plaisirs, c´est la que l´on trouve le Harem du palais de Topkapi, et les palais des riches négociants. Puis la corne d´Or perdit son prestige, elle resta abandonnée pendant que la ville se développait en d´autres endroit. Aujourd´hui, beaucoup de moyens sont mis en œuvre pour sa restauration et sa sauvegarde. La meilleure manière d´explorer la corne d´or, c´est en ferry, ils coutent le même prix que le bus ou le métro, et ils marchent de 5h a 21h environ, nous offrant des aller retours sur le fleuve avec différentes lumières, personnes, histoires. Le port est toujours animé, les pêcheurs jettent leurs cannes depuis le pont de Galata, les cargos emportent le pétrole de la mer noir vers l´Europe, les muezzins appellent a la prière du haut du minaret…. A ne pas manquer également, le grand bazar, ses piles d´épices et ses loukoums !
Eglises à Istanbul
Mezquita Rustem Pasha - Rüstem Paşa Cami
(14)
La mosquée Rüstem Pachá est située dans le quartier Grand Bazar. Un peu difficile à trouver, elle est au premier étage d'un bâtiment d'une étroite rue animée. Nous devons demander à quelqu'un et apporter une carte, seule l'usine de cette rue sombre indique qu'on est tout près. Il faut monter les marches, et là, dans le large toit de l'immeuble, vous la trouvez. La façade extérieure se compose d'une galerie avec des arcs soutenant la coupole. Tous les murs sont couverts de mosaïques et de carreaux avec motifs floraux géométriques. Comme son nom l'indique, la mosquée fut construite pour le grand vizir Rustem Pacha, conçue par l'architecte Mimar Sinan. C'est une visite hautement recommandé. Ouverte tous les jours, l'entrée est gratuite.
Palais à Istanbul
(14)
Rues à Istanbul
Istiklal caddesi
(13)
Cette rue est l’une des principales du quartier de Galata et relie le pont de Galata avec la place de Taksim. Nous y sommes arrivés par le tunnel à bord d’un métro moderne. Il y a un mouvement constant de personnes et, surtout, de celles qui viennent pour le shopping dans les innombrables boutiques ou pour un moment de détente dans les nombreux cafés qui existent tout au long de son vaste parcours. Plus ou moins au milieu de la rue, se trouve l’église de San Antonio. Un tramway nommé Nostalgique parcourt le tronçon qui va de la rue Tünel Meydani à la place Taksim. Le voyage dans ce vieux moyen de transport est très agréable et vous pouvez aller tranquillement observer tout le long parcours de cette rue. Une expérience qu’aucun visiteur d’Istanbul ne devrait pas manquer.
Palais à Istanbul
Palais Dolmabahçe
(1)
Istanbul est une des plus belles villes de Turquie. Elle abonde en monuments historiques et en lieux insolites. Le Palais Dolmabahçe est un site touristique incontournable. Selon l'histoire «Dolmabahçe» était à l’origine une baie sur le Bosphore. Le dolma signifie « rempli » et bahçe « jardin ». Ce palais époustouflant se compose de trois parties: le salon réservé aux hommes, le salon des cérémonies et les appartements de la famille du sultan. Venez voir cette oeuvre d'architecture.

Que visiter et que faire à Istanbul

Parmi les nombreuses choses à voir à Istanbul il y en a certaines qui sont un must pour tout voyageur. Premièrement, la basilique Sainte-Sophie, célèbre point de repère et l'un des chefs-d'œuvre de l'art byzantin. La Mosquée Bleue
aussi est l'un des lieux à visiter les plus emblématiques d'Istanbul. C'est la plus grande mosquée d'Istanbul. Son nom en turc est Sultanahmet Camii et a été construit par le sultan Ahmed I. Avec plus de 20 000 carreaux bleus et 200 fenêtres, cette mosquée est un délice pour les sens et ne laisse personne indifférent.

Pour parler de l'histoire, le palais de Topkapi
est le meilleur reflet à Istanbul de l'époque impériale et symbolise le pouvoir qui a atteint Constantinople comme le siège de l'Empire ottoman. C'est un monument avec quatre cours et plusieurs bâtiments à l'intérieur: arsenal, cuisine, écuries royales, trésor et plus encore. Mais sans doute l'une des parties les plus importantes est le Trésor, une chambre qui a certains des objets les plus précieux dans le monde: Diamond Ducharero ou Topkapi Dagger, de la plus chère faite d'or et d'émeraudes incrustées.

Si vous ne savez pas que voir et quoi faire d'autre à Istanbul, traverser le Bosphore en bateau pour atteindre la Corne d'Or, un port naturel historique à l'entrée du détroit du Bosphore, qui divise la ville turque d'Istanbul. De là, vous pouvez voir le pont de Galata, un pont de 490 mètres de long qui relie la partie ancienne de la ville avec le quartier le plus moderne.

Une des choses à faire à Istanbul pour profiter de leur culture c'est de goûter à la gastronomie ou se relaxer dans leurs célèbres bains Turcs. Les plus célèbres sont Çemberlitaş Hamam Hamam et Suleymaniye.

Parmi les lieux touristiques d'Istanbul, une visite du Grand Bazar s'impose. C'est un des plus importants dans le monde et c'est incroyable la quantité de choses que vous pouvez trouver dans leurs étals. C'est l'une des attractions de la ville turque.

Les meilleurs endroits pour déguster des plats typiques est la place Sultanahmet. Essayez le kebab et Ayran turc authentique, une boisson très populaire parmi les Turcs composée de yaourt, d'eau et de sel.