Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Athènes ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Athènes

322 contributeurs
Le plus visité
Monuments historiques à Athènes
Acropole
(67)
Monuments historiques à Athènes
Parthénon
(66)
D'intérêt culturel à Athènes
Érechthéion
(42)
Monuments historiques à Athènes
Olympiéion - Temple de Zeus
(34)
Ports à Athènes
Port du Pirée
(16)
Quartiers à Athènes
Plaka
(23)
Monuments historiques à Athènes
Temple d'Héphaïstos
(25)
Points de vue à Athènes
Colline d'Arès
(14)
Monuments historiques à Athènes
Odéon d'Hérode Atticus
(14)
Places à Athènes
Place Syntagma
(17)
Musées à Athènes
Musée National Archéologique
(8)
Places à Athènes
Place de Monastiráki
(11)
Musées à Athènes
Musée de l'Acropole d'Athènes
(12)
Monuments historiques à Athènes
Tour des vents
(12)
Ruines à Athènes
Théâtre de Dionysos
(6)
Jardins à Athènes
Jardin national d'Athènes
(5)
Monuments historiques à Athènes
Parlement d'Athènes
(4)
Monuments historiques à Athènes
Acropole
(67)
Monuments historiques à Athènes
Parthénon
(66)
Monuments historiques à Athènes
Olympiéion - Temple de Zeus
(34)
Monuments historiques à Athènes
Temple d'Héphaïstos
(25)
Monuments historiques à Athènes
Odéon d'Hérode Atticus
(14)
Monuments historiques à Athènes
Tour des vents
(12)
Monuments historiques à Athènes
Parlement d'Athènes
(4)
Monuments historiques à Athènes
Arche d'Hadrien
(7)
Monuments historiques à Athènes
Le site archéologique Kearmikos
(2)
Monuments historiques à Athènes
Stoa d ´Attalos
(2)
Monuments historiques à Athènes
Panepistimiou
(3)
Monuments historiques à Athènes
Odéon d'Agrippa
(3)
Monuments historiques à Athènes
Stoa d'Eumenes
(5)
Monuments historiques à Athènes
L'Académie d'Athènes
(5)
Monuments historiques à Athènes
Lysikrates
Monuments historiques à Athènes
Ascepleion
Monuments historiques à Athènes
Mesaia Stoa
Monuments historiques à Athènes
La Stoa d’Attale
(1)
Monuments historiques à Athènes
Bibliothèque d'Hadrien
(2)
Monuments historiques à Athènes
Musées à Athènes
Musée National Archéologique
(8)
Musées à Athènes
Musée de l'Acropole d'Athènes
(12)
Musées à Athènes
Musée Juif
Musées à Athènes
(1)
Musées à Athènes
Musées à Athènes
Musées à Athènes
(1)
Musées à Athènes
(1)
Places à Athènes
Place Syntagma
(17)
Places à Athènes
Place de Monastiráki
(11)
Places à Athènes
Place Omonia
(3)
Places à Athènes
Place Kotzia
Places à Athènes
Place de la Constitution
Places à Athènes
Agora romaine
Places à Athènes
Place Kotzias
Places à Athènes
Place de la Cathédrale
Places à Athènes
Place Monastiriki
Places à Athènes
Eglises à Athènes
L'Eglise Kapnikarea
(8)
Eglises à Athènes
Eglise des saints apôtres
(3)
Eglises à Athènes
Eglise Gorgoepíkös
Eglises à Athènes
(1)
Eglises à Athènes
Eglise Agia Marina
Eglises à Athènes
Eglise Agia Triada Rosiki
Eglises à Athènes
Agios Charalampos
Eglises à Athènes
Moni Efpraxias
Points de vue à Athènes
Colline d'Arès
(14)
Points de vue à Athènes
Colline de Filopappos
(5)
Points de vue à Athènes
Vues d´Athènes
(1)
Points de vue à Athènes
Le mont Lycabette
(4)
Points de vue à Athènes
Le mont Philopapou
(1)
Points de vue à Athènes
Panorama de l'Acropole

140 choses à voir à Athènes

Monuments historiques à Athènes
Acropole
(67)
Le cœur de la vieille Athènes, l´Acropole, le rocher sacré, comprends plusieurs parties. L´entrée coute 12 euros mais elle incluse également les autres sites anciens, comme le temple de Zeus, la bibliothèque d´Hadrien ou encore l´ancienne Agora. Le guide nous annoncait que le site ouvrait a 8h30, on y va à 8 heures, tranquillement, et on se retrouve avec une queue monumentale, déjà des groupes de touristes organisés, et le site ouvrait à 8 heures. C´est indispensable d´y aller tôt, pour la chaleur, le monde, la lumière, pour tout! Le site est impressionnant, il comprend le Parthénon, le site le plus connu de la ville, mais aussi d´anciens théâtres, un autre temple d´Athéna, et même s´il est actuellement en rénovation et qu´il y a pas mal d´échaffaudages un peu partout, ça reste vraiment impressionnant. De nuit, on peut admirer le site des collines environnantes. L´entrée est gratuite pour les étudiants, ne pas oublier sa carte!
Monuments historiques à Athènes
Parthénon
(66)
Le Pathénon est probablement le monument le plus connu de Grèce ! Perché sur l’Acropole, il domine la ville mais pour l’approcher il faut un peu de courage et de force dans les jambes pour monter à pied sur ce gros rocher. Ce temple mythique, aux dimensions imposantes, a été bâtie en l’honneur de la déesse Athéna, pour abriter sa statue Athéna Parthénos, et aussi pour garder l’argent de la cité athénienne. Aujourd’hui le Parthénon est en réparation pour continuer de le protéger puisqu’au fil du temps, l’édifice s’est beaucoup abîmé. Le visiteur pour faire le tour mais ne peut pas rentrer, d’une part parce qu’il n’y a plus rien du bel intérieur mais aussi à cause des risques. Mais il est très intéressant d’admirer les colonnes qui ne sont pas toutes de la même épaisseur ni de la même courbure pour donner l’illusion d’un horizontalité et verticalité parfaite. Cependant, ces corrections rendent aussi plus délicate la taille de chaque bloc de pierre, ainsi que le travail de jointoiement.
D'intérêt culturel à Athènes
Érechthéion
(42)
L´Erechtheion est l´un des palais qui se trouve au sommet de l´Acropole, à côté du Parthénon. C´est l´un des bâtiments favoris des visiteurs, même si je recommande d´arriver tôt et d´aller d´abord au Parthénon qui attire les foules, avant de profiter tranquillement de l´Erechtheion. Il a été construit dans la zone la plus sacrée de l´Acropole, et selon la mythologie grecque, c´est là que Poséidon a bu le sérum avec son trident et là également que naquit l´olivier. L´Erechtheion est un sanctuaire, et un lieu de culte à Athéna, Poséidon et Erechthe, un roi mythique d´Athènes qui lui donna son nom. Il est formé de six colonnes en forme de femme, les caryathides. Lors d´une expédition anglaise, Lord Elgin en emporta une pour mettre dans son manoir écossais, et par la suite la vendit au British Museum, la Grêce tente toujours en vain de récupérer ces pièces historiques. L´Erechtheion est un exemple d´architecture ionique, qui a dû être construit sur plusieurs niveaux pour corriger les imperfections du terrain. Il y a le temple principal, le portique nord et celui du sud. C´est également l´un des rares temples qui ne soit pas encombré d´echaffaudages...
Monuments historiques à Athènes
Olympiéion - Temple de Zeus
(34)
Le temple de Zeus se trouve un peu en retrait du reste des ruines grecques du centre d´Athènes. On met environ 30 minutes à pied depuis l´Agora pour le rejoindre. Il ouvre à 8 heures le matin, mais ce n´est pas le temple le plus visité, donc même un peu plus tard dans la journée, on est relativement tranquille. Les vues sur le Parthénon et l´Acropole dans le fond sont magnifiques. L´entrée est également incluse dans le billet global des ruines du centre, avec le Parthénon, l´ancienne Agora, le cimetière... Du temple en soi il ne reste pas beaucoup, mais les colonnades sont impressionnantes. Dédié a Zeus, le roi de l´Olympe, le temple date du 6ème siècle avant JC. Il devait être le plus grand temple du monde, mais n´a finalement été achevé qu´avec l´empereur Hadrien, 7 siècles plus tard. C´était alors le plus grand temple du pays, et il abritait l´une des plus grandes statues de l´Antiquité. C´est dommage que le site n´ait pas plus d´infos pour les visiteurs, mais il est à côté du jardin botanique, on peut donc le visiter en passant
Ports à Athènes
Port du Pirée
(16)
Avec l´un des plus grands ports de la Méditerranée, le Pirée est aussi l´une des plus grandes villes de Grèce. Il a été le port d´Athènes durant des millénaires ! Les grandes murailles entre le Pirée et Athènes ont commencé à se construire en 480 AC avec Thémistocle. Mais la muraille a été détruite par Sulla par la suite, et au Moyen Age, le Pirée n´était plus qu´un petit village de pécheurs. Quand Athènes devint la capitale de la Grèce en 1834, le Pirée se réveilla et on commença à y construire des bâtiments de style néoclassique, des usines modernes et des docks pour décharger tout ce dont la ville croissante avait besoin. En 1923, 100 000 réfugiés arrivèrent d´Asie Mineure au Pirée, apportant dans la ville leur culture et leurs traditions, et contribuant à donner à la ville son air cosmopolite qui subsiste aujourd´hui. Ca à l´air sympa comme ça dans le guide, mais en réalité, c´est surtout un gros port de ferrys qui traversent la Méditerranée dans tous les sens, vers l´Afrique du nord, Istanbul ou les îles grecques, et on se sent un peu perdu dans la foule grouillante. Le port de loisir est plus sympa et sans doute la plus proche plage d´Athènes, juste au bout du métro. Ce port correspond à l´ancien port du Pirée, où auparavant arrivaient les pêcheurs et la pêche, où il y avait le marché au poisson et la criée. Avec le temps et la croissance de la ville, ainsi que celle d´Athènes, le port commercial a été déplacé vers un endroit où la côte était plus plate, non pas une baie, qui limitait sa croissance. L´endroit accueille désormais les ferrys et les cargos venus de tout le pourtour méditerranéen. Le port de loisirs est dans une petite baie circulaire avec un petit bras de mer qui se connecte avec l´Adriatique. Il y a 8 quais principaux, qui accueillent les yachts de luxe et les grosses embarcations. Le port a une entrée principale pour les voitures, mais qui n´est pas fermée aux seuls membres, comme la plupart des ports de loisirs, et il est facilement accessible depuis les quais pour les piétons qui peuvent s´approcher des bateaux sans problème. De l´autre côté de l´avenue qui longe les jetées, on trouve des bars et des restaurants qui appartiennent pour certains au yacht club.
Quartiers à Athènes
Plaka
(23)
Le quartier de Plaka est sans doute l´un des plus connus d´Athènes, c´est aussi l´un des plus anciens. Situé juste en bas de l´Acropole, il attire la plupart des touristes, pour son méli mélo de petites rues, certaines quasi désertes et d´autres noires de monde, où l´on peut trouver aujourd´hui des restaus et boutiques de souvenirs en pagaille. Le quartier s´étend sur 35 hectares, au nord et à l´est de l´Acropole. La rue Adriano, qui est l´une des artères les plus anciennes de la ville, sépare le quartier en deux parties : Plaka haut qui va jusqu´au quartier Anafiotika et Plaka bas qui termine sur la place de monastiraki. L´origine du nom de Plaka n´est pas claire, on dit que ça vient de l´albanais pliakou, qui veut dire vieux, ou encore qu´il y avait une grande plaque de pierre entre les rues Adrianou, Tripodon et Lysicratous. Plaka est un petit quartier, facile à découvrir. C´est le quartier que j´ai le plus aimé, car même s´il y avait du monde, il contient la majeure partie des monuments et des rues historiques les plus intéressants de la ville. Les prix sont vraiment chers pour manger, et la qualité loin d´être la meilleure. Si on a faim, il vaut mieux se faire un pita sur le pouce et aller ailleurs pour bien manger.
Monuments historiques à Athènes
Temple d'Héphaïstos
(25)
Le majestueuse agora d'Athènes est dominée par l'Héphaïstéion, un beau temple de marbre avec ses colonnes doriques. L'Héphaïstéion est également connu sous le nom de Théséion car la légende voudrait que le monument ait abrité la dépouille du légendaire héros grec Thésée. En réalité, il s'agit d'un temple consacré à Héphaïstos, le dieu du feu et de la forge. Le temple est très bien préservé et offre une magnifique vue sur l'Agora en contre-bas et sur l'Acropole.
Points de vue à Athènes
Colline d'Arès
(14)
De ce petit promontoire, pour certains une simple rocher, il possède l'une des meilleures vues de la ville tentaculaire d'Athènes. Les collines de Licabetos, Filopappos ou Ardeto, les petits espaces verts de la ville, la Pirée... De là, nous pouvons avoir une idée de l'énormité de la ville de plus en plus de par les quatre coins, mais c'est aussi un bon moyen pour nous guider dans notre visite, la localisation de Plaka, le Stade Olympique, les places de Syntagma et Omonia, le temple de Zeus ou l'ancienne agora. On croyait que, dans ce lieu avait été jugé et exécuté le dieu Arès, par l'intervention de Halhirrotios, fils de Poséidon, parce qu'il croyait avoir violé la fille d'Arès, et avait été condamné à passer ses journées dans cette colline. En outre, la légende dit qu'au lieu de cela il a été jugé pour l'assassinat de sa mère Clytemnestre. Lieu des jugements mythologiques et terrestres, aujourd'hui c'est un bon endroit alternatif pour voir la ville d'en haut.
Monuments historiques à Athènes
Odéon d'Hérode Atticus
(14)
Cette grandiose construction, appelée Odeon d´Hérodes Atticus ou Hérodeon, se situe sur le flanc sud ouest de l´Acropole d´Athènes. Le théâtre remonte à 161 avant JC, date à laquelle il fut construit par Hérode Atticus, en honneur de sa femme Regilla, qui était morte l´année précédente. La fonction principale du théâtre est d´accueillir des œuvres musicales et pièces de théâtre, pour un public allant jusqu´à 5000 personnes. Hérodes était un homme issu de riche famille, et a dédié une bonne partie de sa fortune à la construction de nouveaux bâtiments publics et projets pour son peuple. L´un d´eux a été le théâtre. Les mauvaises langues disent qu´Hérode a construit ce théâtre pour une amante qu´il avait lui-même assassiné. Après la mort d´Hérode, le théâtre sombre en ruines. Il en restait un grand mur de pierre qui supportait la partie arrière des gradins, mais pas beaucoup plus. La scène a été rénovée, ainsi que l´amphithéâtre. Les rénovations ont été faites dans le matériel original, le marbre. Aujourd´hui, le théâtre sert toujours, et accueille l´un des festivals de théâtre les plus importants du pays. La visite du théâtre en dehors de ces évènements se fait uniquement depuis dehors. On peut le voir brièvement d´en bas, depuis la rue, sans payer d´entrée, sinon l´entrée est incluse dans la visite du Parthénon, 12 euros et gratuit pour les étudiants avec leur carte.
Places à Athènes
Place Syntagma
(17)
La place de Syntagma est l´une des places les plus centrales de la ville. On y trouve le Parlement, qui a été construit par le bavarois Von Gartner au XIXème siècle et qui servit durant un temps de palais royal, jusqu´en 1935, quand il devint le siège du parlement grec, et qu´on y déclara la constitution, Syntagma en grec, d´où le nom de la place. Devant le parlement se trouve la tombe du soldat inconnu. Tous les dimanches matin on peut assister, avec un demi-million d´autres personnes, à la relève de la garde, haute en couleurs ! Pompons sur les chaussures et grandes tuniques aux manches qui se gonflent dans le vent, une cinquantaine de soldats accompagnés d´une fanfare viennent soulager les deux soldats qui cuisent au soleil depuis des heures, et les remplacer par deux autres tout frais. Syntagma est aussi une place super pratique pour le métro et les bus, et ce toute la nuit. Elle se trouve à 10 minutes à pied du centre plein de restaus et pas loin des ruines, on y trouve le métro ainsi que le bus qui rejoignent en 45 minutes l´aéroport d´Athènes.
Musées à Athènes
Musée National Archéologique
(8)
Vous aimez la mythologie? Les héros de la Grèce antique? Alors vous devez visiter le Musée Archéologique d'Athènes. Je vous conseille particulièrement les grandes sculptures en bronze, le trésor de la tombe d'Agamemnon, les sculptures en marbre de l'époque classique et les fresques de Santorin. Ce musée contient la plus riche collection d'objets de la Grèce antique dans le monde entier. Il est situé dans le centre d'Athènes.
Aéroports à Athènes
Aeropuerto Internacional Eleftherios Venizelos
(7)
Inauguré en 2001, ce nouvel aéroport a été construit à l'occasion des jeux Olympiques de 2004. Etant donné que le précédent était trop petit pour supporter un tel événement. Moderne et proposant de nombreux services, il reste cependant très éloigné du centre ville d'Athènes, pour résider dans la ville de Spáta. Il faut compter 45 minutes pour rejoindre la place d'Omonia par le métro et 1h00 à 1h30 pour relier le port du Pirée en bus. Les tarifs sont plus chers pour le métro, mais plus rapide et bien climatisé évitant la surabondance du trafic routier de la cote d'Athènes. L'aéroport dispose d'une galerie commerçante avec des restaurants, cafés, point presse, bureau de poste et boutiques de luxe. La station de bus se trouve en sortie des arrivées, et pour accéder au métro, il faut se diriger vers le Sofitel et prendre l'escalator.
Places à Athènes
Place de Monastiráki
(11)
Athènes est une ville surprenante, mélange d'une ville d’Orient et d’Occident, idéale pour les promenades dans ses rues animées. Durant mes deux dernières visites, j’ai séjourné dans l’établissement "Auberge de Zeus", sur la rue Vamos, qui est au centre, à 3 minutes de la place Omonia. L’hôtel lui-même est assez négligé mais une bonne ambiance vous attend à l’intérieur. Juste avant de traverser la place Monastiraki, il y a des nars qui restent ouverts toute la nuit, et sont un bon endroit pour bien terminer la journée. A travers la rue de Monastiraki, vous pouvez dîner dans la célèbre Plaka ou dans le quartier de Psiri, ou faire les courses dans la rue la plus commerciale, la rue Ermou. Après être monté à l’Acropole, vous pouvez prendre un verre dans les tavernes et les cafés derrière. C’est très relaxant et les Grecs sont vraiment sympas.
Musées à Athènes
Musée de l'Acropole d'Athènes
(12)
Le nouveau musée a ouvert ses portes. Il est situé au pied de l'Acropole, dans un vaste bâtiment moderne. Le musée est directement bâti sur un champ de fouilles que l'on découvre à travers des planchers vitrés. Planchers vitrés aussi à l'intérieur pour les étages, et on voit les pieds des visiteurs supérieurs ! Terrasse-restaurant avec vue sur l'Acropole. Les collections de l'ancien musée sont là : Athena pensive, Berger et son mouton, korès, cariatides de l'Erechteion .... augmentées de belles pièces en céramique. Le dernier étage est consacré aux frises du Parthénon et attend de pied ferme que les moulages de plâtre soit remplacés par les vraies pièces ... restituées par le British Museum : problème ! Le tarif est plus proche de 7€.
Monuments historiques à Athènes
Tour des vents
(12)
La tour des vents également appelée Horologion est une superbe tour magnifiquement conservée qui se trouve dans ce qui reste de l´Agora Romaine, au pied de l´Acropole d´Athènes. Sur ses huit faces, sont sculptés les vents qui soufflent dans chaque direction. La tour mesure 12 mètres de haut et fait 8 mètres de diametre. Si on n´a pas d´entrée pour l´agora et le reste des sites antiques, on peut facilement l´observer de loin à travers les grilles qui la protègent des vandales durant la nuit, mais c´est un monument superbe qui mérite qu´on s´approche de plus près. Les vents sont Boreas, Zéphir, Skiron ou encore Eurus, chacun est sculpté sur le côté duquel il souffle. A l´intérieur de la tour, il y avait une horloge qui fonctionnait à l´eau, un clapsydre. L´eau coulait de la colline de l´Acropole vers la tour. Des marques sur chaque côté de la tour permettent de lire l´heure comme des cadrans solaires. La tour a inspiré la construction de plusieurs tours des vents, de Sébastopol a Livorno.
Ruines à Athènes
Théâtre de Dionysos
(6)
Le théâtre et sanctuaire de Dionysos se trouve juste en contrebas du Parthénon, dans la zone de l´Acropole. C´est celui qui est le plus endommagé des deux amphithéâtres que l´on trouve sur place, mais on peut y voir de belles statues des Satyres et de Dionysos. A l´époque des grands poètes dramatiques, Eschyle, Sophocle, Euripide et du comique Aristophane, la scène était une simple construction carrée entourée de postes pour les spectateurs. C´est là que ces derniers ont joué leurs premières pièces, devenues des grands classiques de la littérature. Il y avait des sièges en bois pour les gens normaux, et les prêtres ainsi que les officiels avaient droit à des sièges en pierre spéciaux. Le théâtre a fonctionné durant environ mille ans, et s´est perpétuellement transformé, jusqu´à devenir ce qu´il est aujourd´hui. Il a été reconstruit entièrement en pierre durant le 4ème siècle avant JC, et la scène était également en pierre. C´est lors de la conquête romaine qu´on a élevé une estrade au dessus du niveau normal des spectateurs. Contrairement à l´autre théâtre, il n´est pas du tout utilisé aujourd´hui.
Jardins à Athènes
Jardin national d'Athènes
(5)
Derrière le bâtiment Vouli, où se trouve le parlement grec, se trouve ce grand parc, favori des gens de la ville, qui autrefois s´appelait Jardins Royaux, et dont le nom fut changé à Jardins Nationaux en 1923. Le parc mesure 23 hectares, on en a parcouru la majeure partie à vélo un soir à la fraîche, une bonne idée car il s´étend sur 16 hectares, ce qui à pied fait une bonne trotte, surtout en ayant passé la journée à marcher dans les ruines. Il y a aussi un petit musée botanique, un mini zoo et plusieurs bars dans le parc. La reine Amalia a demandé la création du parc vers 1840, et utilisé les forces navales grecques pour rapporter 15 000 espèces de plantes du monde entier. Le grand parc fut planifié par l´horticulteur Friedrich Schmidt, qui a voyagé à travers toute la planète à la recherche de specimen rares. Les jardins ont perdu beaucoup de leur richesse originelle, mais ils restent l´un des endroits les plus calmes et relaxant de la ville. On trouve des bassins avec des tortues et des poissons, pas trop bien entretenus. C´est le rendez vous des joggeurs et des gymnastes tout au long de la journée.
Monuments historiques à Athènes
Parlement d'Athènes
(4)
Le parlement grec, Vouli en grec, se trouve dans le bâtiment parlementaire, en haut de la place Syntagma d´Athènes. Pour les chiffres, le parlement grec comprend 300 membres, élus pour 4 ans. Par rapport au bâtiment, il a été construit en 1843, mais c´est seulement en 1929, qu´il n´est plus le palais royal et qu´on décide d´en faire la chambre du parlement. La chambre principale est un amphithéâtre avec en majeure partie des murs de marbre et divers ornements en or. Comme curiosité au deuxième étage il y a une deuxième chambre, presque identique, mais à moindre échelle, qui devait être utilisée pour accueillir le Sénat. Comme cela fait plusieurs décennies qu´il n´y a pas eu de Sénat, la salle est utilisée comme lieu de rassemblement des divers partis mais n´a plus de rôle législatif. L´immeuble a deux entrées principales, à l´ouest, l´entrée va directement vers la tombe du soldat inconnu, et à l´est, l´entrée officielle, par où on rentre en temps ordinaire.

Que visiter et que faire à Athènes

Athènes est célèbre pour ses nombreux sites archéologiques présents dans tous les coins de la ville de la ville. Parmi les principaux endroits à visiter à Athènes : l'Acropole, l'endroit le plus important dans toute la Grèce et le Parthénon, un temple dorique situé à l'intérieur dédié à la déesse grecque Athéna. A ses côtés se trouve le Temple des Cariatides, un portique à six colonnes avec une figure féminine.

Un autre des lieux touristiques à Athènes est sans faute le Temple de Zeus, un temple qui a été construit dans les colonnes de marbre de 17 mètres. Il y a beaucoup d'autres lieux à visiter à Athènes, le stade panathénaïque, le Théâtre de Dionysos Bibliothèque Adriano ... le tout avec une grande histoire et même si le temps a porté beaucoup, ses structures restent précieuses pour la culture.

Dans le centre-ville rendez-vous sur la place Syntagma, où le Parlement grec et beaucoup d'autres choses à voir comme des musées et les parcs. Ici vous pouvez assister à la célèbre relève de la garde ou visiter le tombeau du soldat inconnu.

D'innombrables choses à faire aujourd'hui à Athènes et il est préférable d'organiser nos itinéraires. Pour ce faire, nous devons savoir qu'il y a différents quartiers de la ville et chacun a son propre charme. Plaka est connu comme le quartier des Dieux, c' est le plus ancien avec des rues étroites où se trouvent les boutiques de souvenirs. Monastirakies une des principales zones commerçantes de la ville avec des petites rues pleines de magasins. Un autre quartier important qui sont à Athènes est
Kolonaki
l'un des quartiers les plus élégants et luxueux situé dans le centre à côté de la place Syntagma.

Si vous ne savez pas que voir à Athènes et que faire, sachez que c'est le lieu idéal pour les amoureux des temples et de l'architecture, c'est une ville unique en Europe, un des berceaux de l'histoire.