MONNUAGE
Continuer sur l'appli
Ouvrir
Où allez-vous ?
Aimez-vous Nimes ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Nimes

174 contributeurs
Activités à Nimes
GetYourGuide
(10)
9,09
GetYourGuide
(7)
11,91
GetYourGuide
(1)
68,69
GetYourGuide
(1)
192,32
GetYourGuide
35,72
Monuments historiques à Nimes
Arènes de Nîmes
(31)
1 activité
Monuments historiques à Nimes
La Maison Carrée
(10)
2 activités
Monuments historiques à Nimes
La Tour Magne
(3)
Monuments historiques à Nimes
Porte d'augusto
(1)
Monuments historiques à Nimes
La Place des Carmes
(2)
Monuments historiques à Nimes
Le Square du 11 Novembre
Monuments historiques à Nimes
Le Fort Vauban de Nîmes
(1)
Monuments historiques à Nimes
Porte de France
Monuments historiques à Nimes
Castellum Divisorium de Nîmes
Monuments historiques à Nimes
Maison Romane de Nîmes
Monuments historiques à Nimes
Tour de l'horloge

60 choses à voir à Nimes

Monuments historiques à Nimes
Arènes de Nîmes
(31)
Les Arènes de Nîmes sont un amphithéâtre bâti par l'Empereur romain Auguste, datant du premier siècle. L'amphithéâtre a été conçu avec de nombreux escaliers intérieurs de sorte que le 20 000 spectateurs puissent quitter le stade en cinq minutes environ. Durant les invasions barbares, l'amphithéâtre a été transformé en une forteresse entourée de douves, et au Moyen Age il est devenu un village fortifié de 2000 personnes frappées par la pauvreté, avec ses maisons et une chapelle construite dans le centre de l'arène. En 1863, l'amphithéâtre a été transformé en arènes pour les corridas. Elles ont donc retrouvées un peu de leur vie d'antan où les gladiateurs combattaient à mort. De nos jours elles sont toujours utiliser pour les corridas, mais également pour de nombreux autres spectacles (concerts, évènements sportifs, etc). Ce sont sans doute les arènes les mieux conservées du monde, mais malgré cela elles ne sont toujours pas classé au patrimoine mondiale de l'UNESCO, un mystère selon moi.. Elles se visitent tout au long de l'année pour 7€80, mais de nombreux "pass" très avantageux sont également à votre disposition afin de visiter plusieurs sites de Nîmes et des alentours. Imposantes et magnifiques, les arènes de Nîmes sont une nouvelle preuve "vivante" de la puissance Romaine. Et je trouve très remarquables le fait qu'elles soient toujours utilisées à des fins divertissantes, comme à leur plus grande époque.
1 activité
D'intérêt culturel à Nimes
Nîmes
(10)
Elle mérite bien son surnom de "Rome française" avec sa quantité de monuments antiques; c'est à Nîmes que se termine l'aqueduc romain, avec le "Castellum", dont le pont du Gard faisait partie. L'emblème de la ville représente un crocodile attaché à un palmier: symbole de la victoire de l'armée de l'empereur Auguste sur l'Egypte, dont certains soldats virent s'installer à Nîmes. Les arènes, c'est un de monuments antiques les mieux conservés qui soient (avec Arles). Et on savait en mettre du monde là-dedans: pas moins de 25.000 spectateurs sur deux niveaux, venant se délecter de sanglants combats d'animaux et de gladiateurs. Ensuite, durant le Moyen Age et jusqu'au 18ème siècle, les arènes furent habitées, oui, un genre de "village des arènes" avec des bicoques, des ruelles! Aujourd'hui, elles sont le cœur de la Feria de Nîmes, enfin "des" Ferias car la première se déroule à la Pentecôte et la seconde en septembre, appelée "Feria des vendanges". Autre monument marquant, La Maison Carrée (qui ne l'est pas vraiment: rectangle de 25m X 15m!)est un temple romain construit sous Auguste et dédié à Caius et Lucius César, ses petits-fils et fils adoptifs; elle est super bien conservée. On y projette désormais un film 3D, « Les Héros de Nîmes », qui plonge les spectateurs pendant 20 minutes dans la vie quotidienne d’un habitant de Nîmes sous l’Empire Romain, au Moyen Âge, ou lors des Férias. Et à côté, le "Carré d'Art", conçu par le grand architecte Norman Foster, abrite un musée de l'Art Contemporain. A voir aussi pour les amateurs d'espaces verts,dans le prolongement des quais de la Fontaine avec le superbe canal, les jardins de la Fontaine, ni plus ni moins le premier jardin public de l'histoire de France! On y trouve le Temple de Diane, un monument romain aux origines énigmatiques, et en surplomb, la Tour Magne, grosse tour de plus de 30 m de haut et vestige défensif de l'enceinte qui ceinturait la ville au temps de romains. Et quel point de vue de tout là-haut!
Monuments historiques à Nimes
La Maison Carrée
(10)
Faisant partie du triptyque nîmois à ne pas manquer avec les Arènes et les jardins de la Fontaine, la Maison Carrée fut un temple romain construit par l'empereur Auguste au début du 1e siècle de notre ère. Aujourd'hui, rénovée, elle abrite une salle de cinéma où l'on y projette un intéressant film sur l'histoire de la ville et de la région à travers divers épisodes marquants (l'Antiquité avec un combat de gladiateurs ; le Moyen âge avec les batailles entre wisigoths et francs, la Renaissance avec les combats opposants chrétiens et protestants ; etc...). Donc même si 'elle est belle de l'extérieur, entrez à l'intérieur pour un bref cours d'histoire locale (10 minutes)
2 activités
Eglises à Nimes
Eglise Saint Baudile
(5)
L'église Saint Baudile fut construite entre 1867 et 1877, avec 4 ans de pause à cause de la guerre. Elle ne date donc pas de l'Empire Romain, pourtant omniprésent dans la ville de Nîmes. Elle n'est pas non plus reconnu comme monument historique, et n'est pas un "haut lieu" touristique nimois. Pourtant, à chaque fois que je me rends dans cette ville et que je passe devant cette église, je m'arrête un instant pour l'admirer. Son architecture de style neo-gothique est sobre, avec des détails de qualité comme la rosace présente au dessus de la porte d'entrée principale. L'intérieur vaut également le détour, avec d'innombrables vitraux tous plus beaux les uns que les autres, une magnifique mosaïque et un orgue impressionnant. Un endroit peu connu des touristes certes, mais qui vaut quand même le détour !
Jardins à Nimes
Jardins de la Fontaine
(6)
La colonie romaine à l'origine de la naissance de Nîmes avait choisi son emplacement aux pieds des collines parce qu'il y coulait une source d'eau pure et cristalline qu'ils ont baptisé Nemausa. Après avoir alimenté la ville de Nîmes en eau durant de nombreux siècles, Nemausa a fini par être mise en valeur dans un vaste plan d'aménagement urbain. C'est ainsi que de nos jours la source millénaire coule à travers les jardins de la Fontaine pour atterrir dans les quais du même nom. Entre promenades au sol marbré, boulodromes ombragés par les platanes, fontaines majestueuses, ... Les quais de la Fontaine sont ainsi le reflet de l'art de vivre à la provençale, où l'on vient se rafraîchir et se détendre durant les chaux étés méditerranéens. Que ce soit pour une simple promenade, une partie de pétanque, ou toutes autres activités d'extérieur, c'est un endroit qui sait se faire apprécier autant par les habitués que les visiteurs égarés.
Monuments historiques à Nimes
La Tour Magne
(3)
Au dessus de la source de ce qui est aujourd'hui les jardins de la fontaine, dominant la plaine jusqu'à la mer, il est facile de comprendre pourquoi cette tour existe sans doute depuis le développement de la première agglomération nîmoise à l'âge de fer. Les romains en firent le point culminant d'une enceinte fortifiée de plus de six kilomètres. Aujourd'hui il est encore possible de profiter du panorama qu'offre la ruine de cette tour qui a traversé les âges, moyennant presque 3 euros vous pourrez emprunter l'escalier en colimaçon jusqu'à la terrasse à 130 mètres d'altitude.
Cathédrales à Nimes
Cathédrale de Saint Castor
(4)
La cathédrale Notre Dame et Saint Castor est le principal édifice religieux de Nîmes. A l'origine, elle était de style roman, bien qu'en raison de dommages subis pendant les guerres de religion, on lui a incorporé par la suite différents éléments architecturaux. L'intérieur est édifié dans un faux style byzantin, avec quelques chapelles baroques véritables. Ce n'est pas un temple gracieux, mais om s'intègre bien dans le centre de la vieille ville et le lieu où il se trouve est très convivial et animé. Il y a d'autres églises à Nîmes plus belles et saisissantes, mais c'est là que se trouve le siège de la cathédrale.
Musées à Nimes
Le Carré d'Art
Le Carré d'Art est la bibliothèque centrale d'agglomération de Nîmes-Métropole, située en plein centre ville et faisant face à la Maison Carrée. Plus qu'une immense bibliothèque, le Carré d'Art est également un riche musée d'Art contemporain; faisant de celui-ci un haut lieu culturel où les expositions d'œuvres en tous genres défilent en continu. Construite en 1993 sous la direction du célèbre architecte Lord Norman Foster, le complexe du Carré d'Art s'impose comme un temple de la modernité. D'une architecture ultra-moderne et très contemporaine, le verre et le béton s'y mêlent dans une harmonie saine et reposante. Ces grands espaces clairs et lumineux invitent au calme et à la lecture, tandis que son restaurant panoramique offre un agréable lieu de détente et de gastronomie avec vue sur l'antique temple romain de la Maison carrée.
D'intérêt culturel à Nimes
L'Abribus de Philippe Starck
Les lieux sont toujours en mesure de m’émouvoir à leur vue en direct et je connaissais cette architecture urbaine en premier lieu qu'à travers les images sur les livres. Je découvrais quand j'étais étudiant et je découvre encore. Il y a quelques semaines, en rentrant à la maison, nous nous sommes arrêtés pour manger à Nîmes, et nous sommes tombés rue notre Dame, sur l'Abribus œuvre contemporaine urbaine signée par l'architecte français Philippe Starck, datée de 1987. Starck a été inspiré par un pièce de monnaie romaine antique et par le bouclier de la ville. Il a été capable d'interpréter et de concrétiser l'harmonie des deux symboles de Nîmes, le crocodile et la paume. Le marbre de conception dépeint une petite ligne de cubes solides qui atteignent la paume, qui à son tour constitue la queue et le cou du crocodile; un grand cube, reposant sur quatre sommets, représentant le corps de l'animal. L'endroit vaut quelques photos et nous fait comprendre que Nîmes, malgré une histoire ancienne, accepte volontiers aussi l'architecture contemporaine, comme en témoigne le projet de Norman Foster, dans les banlieues, et le Colisée crée par le japonais Kisho Kurokawa.
Offices de Tourisme à Nimes
Office de Tourisme de Nimes
L'office de tourisme de la ville de Nimes vous proposera de visiter cette ville pleine d'histoire et de traditions. Il s'agit tout de même d'un bâtiment quatres étoiles qui est donc très réputé et essentiel.
Temples à Nimes
Temple de Diana
(2)
Composé d’une cella, de voûtes et de couloirs, ce monument est dédié à Diane, la déesse de la chasse, sans pour autant que ce soit légitimé par l’Histoire. Le fait que le temple est intégré à un Augusteum, un sanctuaire consacré à l’empereur et sa famille, laisse penser que ce monument était certainement le théâtre de célébrations d’un culte dynastique. De grandes niches dans la cella laissent supposer que l’on y trouvait également une bibliothèque. Aujourd'hui, ça reste un endroit de promenade, au milieu de ruines encore conséquentes.
Monuments historiques à Nimes
Porte d'augusto
(1)
Nîmes est une des grandes villes gallo-romaines. Pour cette raison elle a gardé un héritage historique de cette époque, dont la bannière et les célèbres Arènes à ne pas manquer. La porte d'Auguste est celle qui donnait accès à la ville, c'était le point d'arrivée de la Via Domitia. Il s'agissait du premier siècle de notre ère et, comme son nom l'indique, le travail du premier empereur romain, Auguste César. C'est une ruine en mauvais état, bien que les éléments structurels qui sont conservées (plusieurs arcs) permettent d'avoir une idée approximative de l'ampleur et de la splendeur qu'elle possédait. Elle est située dans un des boulevards de style typiquement parisiens qui entourent la vieille ville en contraste avec l'ambiance classique de la ville.
Musées à Nimes
Musée archéologique de Nîmes
Le musée archéologique de Nîmes nous présente plusieurs témoignages archéologiques des civilisations de l'âge du Fer. J'ai trouvé que l'archéologie gallo-romaine était très impressionnante, on trouve des sculptures, du mobilier funéraire, des objets de la vie quotidienne...
Eglises à Nimes
Le Grand Temple
Au moment de la réforme, les protestants, alors majoritaires dans la ville, avaient utilisé quelque temps pour leur culte la cathédrale Saint-Castor ainsi que d'autres églises de la ville; édifices religieux qu'ils durent restituer aux catholiques assez vite. A la révolution, les dominicains abandonnèrent leur chapelle que les protestants récupérèrent et renommèrent "Grand Temple". Il a connu de nombreuses évolution architecturales, et certains murs datent d'ancien châteaux médiévaux.Il peut aujourd'hui accueillir presque 700 personnes.
Cinémas à Nimes
Cinema Le Semaphore
(1)
Le cinéma Sémaphore a été créé en Septembre 1977, il peut aujourd'hui accueillir 500 personnes répartis dans 5 salles. C'est le seul cinéma de la ville de Nîmes classé "Art et Essai", il a su se créé une image de marque auprès d'un large public. C'est aussi le seul endroit où l'on peu visionner un film sans subir le désastreux doublage français qui le dénature. Des débats sont parfois organisé après les projections. De plus, une cafétéria qui propose des petits plats de qualité existe au rez de chaussé.
Forêts à Nimes
Le Bois des Espeisses
A quelques minutes des Arènes romains les mieux conservées au monde, se trouve un espace naturel et historique préservé depuis des siècles. Étendu sur une vaste partie des collines boisées du Nord de Nîmes, le Bois des Espeisses propose un éventail de parcours en immersion totale dans la typique garrigue Nîmoise. Les Espeisses laissent ainsi libre cours à une multitude d'escapades autant pédagogiques que bucoliques. En plus d'être un lieu parfait pour un pique-nique ou une simple ballade rythmée par le champ des cigales, le Bois se présente également comme un immense parcours d'orientation où se dissimule une quantité de curiosités en tous genres propres à l'histoire et l'identité de la garrigue provençale.
D'intérêt sportif à Nimes
Le Complexe Nemausa
(1)
Nemausus, tel était le nom de la ville de Nîmes durant l'époque romaine. En référence à cette antique et lointaine époque, le même nom a été attribué à un complexe novateur de logements sociaux bien particuliers. Construit à la fin des années 1980 pour répondre à la demande croissante de logements sociaux, le Nemausus était pour l'époque un concept innovant visant à améliorer ces espaces trop souvent apparentés aux ZUP et autre barres HLM. Tel un O.V.N.I. Dans le paysage urbain, les immeubles du Nemausus sont réputés pour leur architecture originale et novatrice dessinée par le célèbre architecte français Jean Nouvel; ce dernier ayant conçu une grande part des grattes-ciel de la Defense à Paris. Aux profils similaires à ceux d'un Paquebot, avec une façade avant en forme de proue et une façade arrière se terminant en gouvernail, le Nemausus est le premier édifice révolutionnant l'architecture et le cadre de vie des logements dits "sociaux". Et bien que cette œuvre architecturale affiche des loyers plus élevés que la moyenne en raison de son architecture unique, elle n'en reste pas moins le témoignage d'un renouveau dans l'habitat urbain; apportant la preuve que les logements sociaux peuvent être plus spacieux et plus sophistiqués qu'une barre HLM pour les mêmes coûts de construction. Le Nemausus est ainsi une curiosité nîmoise mondialement reconnue autant pour son architecture avant-gardiste que pour le concept novateur de rénovation urbaine dont il fût l'un des premiers prototypes.
Statues à Nimes
(2)