Profitez de vos voyages
Avec l'appli monnuage
Télécharger
Où allez-vous ?
Aimez-vous Grenoble ?
Partagez-le avec le monde entier
Entrer avec Google Plus

Que faire à Grenoble

477 contributeurs
Monuments historiques à Grenoble
Bastille
(12)
Monuments historiques à Grenoble
Téléphérique Grenoble-Labastille
(6)
Monuments historiques à Grenoble
Les Halles Sainte-Claire
(1)
Monuments historiques à Grenoble
La Tour Perret
(2)
Monuments historiques à Grenoble
Lycée Stendhal
(2)
Monuments historiques à Grenoble
Esplanade Alain Le Ray
(2)
Monuments historiques à Grenoble
Couvent Sainte Cécile
(2)
Monuments historiques à Grenoble
La Fontaine du Lion
(1)
Monuments historiques à Grenoble
Fontaine des trois ordres
(1)
Monuments historiques à Grenoble
Monument des Diables Bleus
(1)
Monuments historiques à Grenoble
Architecture grenobloise
(1)
Monuments historiques à Grenoble
La sculpture du Chevalier Bayard
Monuments historiques à Grenoble
La Tour de l’Île
Monuments historiques à Grenoble
Maison-forte Rabot
Monuments historiques à Grenoble
Le Monument la "Résistance"
Monuments historiques à Grenoble
Monument du 14 Août 1944
(1)
Monuments historiques à Grenoble
Les quais de Grenoble
(1)
Eglises à Grenoble
Collégiale Saint-André
(1)
Eglises à Grenoble
Eglise Saint Louis
(1)
Eglises à Grenoble
Eglise Saint Joseph
(2)
Eglises à Grenoble
Eglise Saint Bruno
(1)
Eglises à Grenoble
Chapelle de l’adoration
(1)
Eglises à Grenoble
Basilique du Sacré Coeur
(1)
Eglises à Grenoble
Eglise Saint Jean
(1)
Eglises à Grenoble
Eglise Paroisse Jean XXIII
Eglises à Grenoble
Eglise Saint-Hughes
Eglises à Grenoble
Le baptistère

199 choses à voir à Grenoble

Gares ferroviaires à Grenoble
Gare de Grenoble
(4)
Si les rails sont vieux de plus d'un siècle et demi puisque la première ligne férroviaire qui reliait la ville à Rive, date de 1856. Depuis, la gare a été reconstruite lors des jeux olympiques d'hiver qui s'étaient déroulés en 1968 et elle a d'ailleurs conservé sa décoration intérieure assez kitch de l'époque. Bien que ça ne soit qu'une petite gare de province, elle possède une immanquable panoplie de services qui comprend: Un fastfood, un kiosque de journaux, un borne de taxis... Les plans ont été faits pour rendre la gare plus accessible. Ainsi le routard pourra arriver ou repartir en voiture, grâce au parking et à la zone de dépôt rapide, en bus, grâce à la gare routière juxtaposée, ou encore en Tramway. Tous les moyens de locomotion mènent à la gare.
Monuments historiques à Grenoble
Bastille
(12)
Le diadème de la chartreuse s’incruste dans la chaîne de montagnes qui font office de couronne à la capitale des alpes. Ce fort qui surplombe la ville a traversé les âges, les guerres, et les royaumes s’enjolivant de retouche successive faite par les plus grands architectes et génies militaire. On peut alors y voir la patte d’un Vauban ou du général Haxo. Aucune surprise quand à l'emplacement de ce fort qui donne une vue imprenable qui s'étend du Vercors à l'autre bout de Belledonne (chaine de montagne). Aujourd’hui sa fonction a basculée du militarisme guerrier au culturalisme pacifique. Dans son enceinte les canons ont laissé place aux œuvres d’arts. Cinq musées jalonnent la route qui mène en haut du fort. Dans l’ordre d’ascension on rencontre d’abord le centre de culture scientifique, technique et industriel (appelé plus communément «La Casemate») puis le musée archéologique, un peu plus haut le musée dauphinois et enfin au sommet le Centre d’art Bastille et le musée des troupes de Montagnes. Un autre aspect fait la notoriété de l’endroit puisqu’il est très en vogue pour les soirées Gala des Université et écoles Grenobloises. Occasion de passer d’excellentes soirées dans un décor exceptionnel. « Je n'ai pas la force de décrire la vue admirable et changeant tous les cent pas, que l'on a depuis la Bastille… ». Stendhal lui même considère le lieu comme incontournable.
Monuments historiques à Grenoble
Téléphérique Grenoble-Labastille
(6)
La ville de Grenoble a été la première ville à lancer un téléphérique qui permet le transfert facile jusqu'à la forteresse Urbano Labastille. C'est agréable vous pouvez apprécier un beau paysage, avec la rivière, et les montagnes. Ce téléphérique a été inauguré en 1934 et offre pour certains voyageurs une nouvelle expérience . Bien entendu le mouvement n'est pas trop brusque et vous pouvez avoir confiance. Au sommet, se trouvent des salles d'exposition, un restaurant et aussi une boutique de souvenirs. De jour comme de nuit, c'est une promenade très intéressante, une expérience unique.
Musées à Grenoble
Musée de Grenoble
(1)
Le musée de Grenoble prend place dans un vaste bâtiment moderne, inauguré en 1994. Mais l’histoire du musée est bien plus ancienne puisqu’il a été fondé en 1798, ce qui est extrêmement tôt pour un musée de province. A l’intérieur, un grand couloir dessert les différentes salles. La collection est très riche et prestigieuse ; elle propose au visiteur des toiles italiennes, des Flandres ou de France du XIII° au XIX° puis tout une aile du musée est consacrée à l’art contemporain avec des œuvres de Picasso, Chagall ou autres. Des expositions de photographies ou d’art vidéo sont aussi proposées. Ce musée est vraiment agréable à visité, aéré et riche pour ceux qui s'intéressent à l’art.
Jardins à Grenoble
Parc Paul Mistral
(2)
Véritable Central Park … version minimaliste je vous l’accorde. Tout de même le Parc Paul Mistral, dans son style Grenoblois, peut prétendre à une place au coté des Hyde Park Londonien, Parc Guell Barcelonais et autres Jardin des Tuilleries. Le Parc est placé sous l’insigne du sport avec à l’un de ses bout l’anneau de vitesse et à l’autre le, flambant neuf, stade des Alpes. On y trouve également le Palais des sports qui accueille événements sportifs et concerts. Au milieu du parc se dresse la Tour Perret qui rend le parc facilement identifiable. S’étendant sur une vingtaine d’hectar, il s’agit d’un endroit incontournable à la foi pour les enfants et parents lors du solennel dimanche en famille et un cadre agréable pour les joggers qui le traverse pour rejoindre les bords de l’Isère. Se renseigner auprès de l’office du tourisme pour assister à un des nombreux concerts et festival qui se tiennent dans le parc.
D'intérêt culturel à Grenoble
Le pont Saint-Laurent
(2)
A cet emplacement, où l'Isère fait un coude, existait un qué qui permettait de la traverser. Les armées romaines ont construit un premier pont en bois, en 43 av. J.C. Il est maintes fois détruit par des crues violentes et reconstruit. C'est alors le seul passage vers la route de Lyon (qui emprunte approximativement le tracé de la montée de Chalemont car le quai de France n'est pas encore percé) et vers le quartier Saint-Laurent dont il tire son nom. Au XVIe siècle, le pont est doté d'une tour à horloge, le jacquemart. Des maisons et des commerces s'installent sur ses piles, comme à Paris ou à Florence. En 1837, le pont de bois est remplacé par un pont suspendu en fer, aujourd'hui réservé aux piétons.
Bars à vins à Grenoble
Le Metro
(1)
Un bar Grenoblois à ne pas rater ! Vous y trouverez une ambiance très sympa dans un décor inspiré du métro, et pourrez surtout y déguster de superbes cocktails à base de Chartreuse, l'alcool local.
D'intérêt culturel à Grenoble
Parking hélicoïdal
(1)
Le garage hélicoïdal a été conçu par les architectes géomètres Fumet et Noiray et a été fini en 1932. Les 225 boxes donnent sur une rampe hélicoïdale continue, montant sur sept niveaux. Le vide intérieur délimité par la rampe est surmonté d'une verrière. La façade extérieure sur rue, de style Art Déco, ne laisse rien deviner de la structure intérieure...
Eglises à Grenoble
Collégiale Saint-André
(1)
Classé monument historique depuis 2010, la Collégiale Saint André fait partie intégrante du patrimoine Grenoblois. Construite au XIIIème siècle par le comte de Viennois elle a survécu aux âges, notamment aux guerre de religion avec les protestant, jouant toujours un rôle politique et spirituelle important dans la région. A ce titre elle a notamment été utilisé comme tombeau par les Dauphins avant que le Dauphiné ne soit intégré à la France royale. A l'intérieur on peut admirer ses vitraux et ses voute mais surtout le mausolée en honneur du fameux chevalier "sans peur et sans reproche" Bayard.
Eglises à Grenoble
Eglise Saint Louis
(1)
L'église Saint Louis a été créée au XVIIème siècle par le cardinal le Carmus, évêque de Grenoble, dans le bute de répondre à l'accroissement de la population urbaine en XVIIème siècle. Elle a été inspirée de l'église de Gesù à Rome, église mère de l'ordre des jésuites. En 1974 elle classée comme Monument Historique. Orgues de l'église : Instrument entièrement mécanique composé de 61 jeux répartis sur 3 claviers manuels et d'un clavier de pédale, construit en 1982 par le facteur d'orgues Barthélémy Fromentelli. Cet instrument constitue l'une des plus belles réalisations de la facture d'orgue contemporaine en Europe.
Monuments historiques à Grenoble
Les Halles Sainte-Claire
(1)
Les Halles Saintes Claires situées sur la place éponyme attire les gourmets avec ses effluves comme des mouches sur du miel. Ce temple des produits gastronomiques, rappelant les halles convivial d’an temps, permet aux néophyte et connaisseur de bonne cuisine de trouver leur bonheur en un rien de temps. Les échoppes aux milles goût s et couleurs se succèdent et s’entremêlent faisant défilées sur les pancartes, épicerie fines italiennes et française, boucherie, poissonnerie, boulangerie… Si les produits frais d’une qualité exceptionnelle ne suffisent pas à vous enivrer vous serez convaincu par la chaleur humaine de ce lieu ou ça « tchate » et « braille » un peu pour se faire entendre. Pour couronner le tout on laisse dire que ce n’est autre que M. Eiffel qui réalisa une des rénovations en plaçant des colonnes et soutient en fontes. Même si ce n’est pas le cas, le bâtiment vaut vraiment le coup d’œil pour son architecture.
Musées à Grenoble
Musée-Bibliotèque de Grenoble
(1)
Pour ça taille, Grenoble est une ville très culturelle. Non seulement les musées sont nombreux mais ils font preuve d’une grande activité en enchainant exposition temporaire et spectacle. Le musée de Grenoble, érigé sur les anciennes fortification de la ville, fait figure d’immanquable dans le genre. Il dispose d’une collection permanente d’œuvre de grands peintre ou sculpteur allant de De la Tour à Picasso en passant par Courbet . Celles ci se répartissent sur plusieurs étages, dans des vastes galeries épurée rappelant le style du MOMA. Les salles présentent les artistes chronologiquement en partant du XIIIème jusqu'à de nos jours. Au sous sol ont peu également admirer des antiquités gréco-romaine et égyptiennes. Il faut saisir l’occasion d’une, des nombreuses, expositions pour s’y perdre une demi journée en tant qu’amateur plus voir pour les spécialistes. Pour exemple, une des dernières expositions a permis de faire découvrir La Rivière Blanche de Gaugin caché dernière son tableau plus connu pour sa face de la Madelaine Bernard. Les nuits du musée sont aussi une opportunité unique de voir se celui dans son habit du soir et d'assister aux représentations artistiques organisées pour l'occasion.
Salles de concerts à Grenoble
Palais des Sports
(2)
Le Palais des sports de Grenoble est un grande salle, inaugurée le 12 octobre 1967.Le bâtiment a été construit d'après les plans des architectes P. Junillon et R. Demartiny et son but était d'accueillir les Jeux olympiques d'hiver de 1968. Il est actuellement utilisé comme lieu d'activités sportives ou culturelles. La salle est modulable et sa capacité maximale peut atteindre 12 000 places assises. Le palais a accueilli en 1979 la finale FIBA SuproLeague européenne devant une foule de 15.000, la finale 1983 de la même compétition et la Coupe Saporta de basket-ball en 1985 et en 1988, ainsi que la Coupe Davis en 1982.
D'intérêt touristique à Grenoble
Préfecture de l'Isère
(2)
Aux XIXème siècle, la préfecture de l'Isère a été transférée de l'Hotel Lesdiguière à l'un des bâtiments qui encadrent la place Verdun, jadis place d'arme de Grenoble. Classée monument historique en 1995, le vieux bâtiment qui la accueillie datte du second empire et a été construit par l'architecte Charles Auguste Questel, connu dans le milieu pour avoir mis sa griffe au château de Versailles . Récemment restauré l’hôtel vaut le déplacement pour admirer son architecture.
Musées à Grenoble
Musée Dauphinois de Grenoble
(1)
Situé dans l’ancien couvent de Sainte Marie d’en Haut, le musée dauphinois a été inauguré par l’ancien ministre de la culture André Malraux himself dans les années 1970. Ce musée aux multiples salles retrace l’histoire des Alpes et de la région grenobloises depuis l’aube de la civilisation. Le visiteur put s’attarder devant les nombreux outils archéologiques ou apprendre des coutumes et de la vie des personnes Alpines. Le musée fait souvent des expositions sur des point précis de la culture isèroise à l'instar de l'exposition "un air d'Italie" qui retrace les origines et le vécue de la population d'immigré Italien à Grenoble. Le musée abrite également la chapelle de l'ancien couvent.
Musées à Grenoble
Musée de l'Ancien Évêché de Grenoble
(1)
Le musée de l’ancien évêché située place Notre Dame a acquis une grande notoriété dans la région. D’abord pour l’aspect patrimonial de son bâtiment puisque le musée a investit l’ancien palais épiscopal c'est à dire l'ancien siège des évêques lui-même bâtit sur des ruines remontant au IIIème siècle. Les vestiges de cette ville gallo romaine encore appelé Cularo ou Gratianopolis qui comprennent des fortifications et un baptistère peuvent être visité au sous sol du musée. Ensuite pour la grande collection d’objets antiques retraçant l’histoire de la région Iséroise et de la ville de Grenoble. Le musée fait également preuve d’une grande activité à travers ses diverses expositions temporaires qui trait principalement de la culture de la région.Comme la majorité des musée Grenoblois, l'entré est gratuite!
Musées à Grenoble
Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère de Grenoble
(1)
Le Vercors et la ville de Grenoble ont été des lieux emblématiques durant la résistance française durant la seconde Guerre Mondiale. A ce titre le musée de la résistance et de la déportation de Grenoble, situé à deux pas de la Place Verdun, entretient cette mémoire. L’entrée est gratuite et le musée à une approche complète de l’histoire résistante de la région grenobloise. L’atmosphère du musée est saisissante avec l’utilisation de projection cinématographique, de diffusion audio et de mise en scène scénographique qui vous renvois dans un passé où l’on risquait souvent sa vie pour la défense de valeurs. Le musée est également actif en présentant des expositions temporaires sur des thèmes tournant autours du monde résistance et de son rôle à cette époque troublée.
Palais à Grenoble
Le Palais de Justice
(2)
En 1453, le dauphin Louis II, Futur roi Louis XI, institue à Grenoble le Parlement de Dauphiné, troisième parlement de France. D'abord installé dans les dépendances du palais delphinal et dans des maisons particulières, le Parlement appelle peu à peu la construction des bâtiments qui lui sont propres. A la fin du XIXe siècle, le palais ne répond plus à la fonction de palais de Justice qui lui a été attribuée depuis la Révolution. A partir de 1890, les architectes Riondel et Danet édifient à gauche de la chapelle, à l'emplacement des anciennes dépendances du Parlement (qui avaient abrité notamment la conciergerie et des prisons), une aile en calcaire clair dont la façade extérieure, de style néo-renaissance est une copie de l'aile XVIe siècle en calcaire gris-bleu. La cour intérieure, agrandie à la fin du XIXe siècle, conserve une partie de dispositions antérieures. C'est dans les prisons, aujourd'hui disparues, que fut interné Antoine Berthet, dont Stendhal s'inspira pour créer le personnage de Julien Sorel, dans le Rouge et le Noir.

Que visiter et que faire à Grenoble

Il y a beaucoup d'endroits à visiter à Grenoble, influencés par leur grande histoire à travers les années. La première chose que nous voyons ce sont les nombreuses églises et basiliques qui se trouvent à Grenoble. La cathédrale Notre-Dame et l'église de Saint André sont des exemples de choses à voir à Grenoble. Cette dernière est l'une des plus belles vieille ville.

Le Sacré Coeur est un autre des lieux touristiques à Grenoble, dont la façade se distingue par son style éclectique, avec des éléments lumineux faisant allusion à l'architecture classique. A voir également, la grande arche de l'entrée principale flanquée de colonnes, le toit en forme de pyramide ou les deux tours extérieures.

La Bastille est l'un des lieux à visiter à Grenoble plus d'histoire. C'est une forteresse du XIXe siècle, située sur une colline qui peut être atteinte en téléphérique depuis le coeur historique de la ville. La vue de là est imbattable.

Si vous cherchez des choses à faire ou que voir à Grenoble, il y a aussi le Musée de Grenoble contenant l'une des collections picturales les plus importantes en France : Zurbarán, Rubens, Picasso et Modigliani sont présentés avec certains de ses dernières œuvres magistrales.

La Place Grenette et les rues environnantes de la ville sont des endroits à voir en particulier à Grenoble, pour se promener, faire du shopping ou prendre un café.